Ce “complot” qui a eu lieu

Ainsi, on retrouve partout, en Europe, les mêmes discours officiels, poussant les mêmes histoires, les mêmes arguments, au même moment.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 6
Screenshot 2022-04-15 at 14-38-48 Elon Musk talks about his Twitter use on 60 Minutes in 2018 - YouTube

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Ce “complot” qui a eu lieu

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 18 janvier 2023
- A +

Avec les #TwittersFiles, ces révélations en chaîne parues sur le réseau social de Musk, il devient évident que sont maintenant avérées ces théories poussées par ce que les médias nomment encore des « complotistes », et peu à peu on se rend compte qu’il existe bien un mouvement global décidé par une petite élite qui vise à réduire à leur plus simple expression les libertés personnelles et fondamentales d’un maximum d’individus sur la planète…

La mise au jour des pratiques entourant les grandes agences de renseignement, les politiciens et les administrations américaines sur le réseau social Twitter n’ont pas seulement permis de montrer la collusion entre le grand capital de la Silicon Valley, les Démocrates américains et les agences à trois lettres (DOJ, CIA, FBI, notamment) : elles ont permis de donner de très sérieuses billes à ceux qui expliquent depuis plusieurs années que ce mouvement n’est ni cantonné à Twitter (c’est banalement évident que tous les acteurs importants des grandes firmes technologiques participent à cette collusion), ni cantonné aux États-Unis : la façon dont les discours sont maintenant contrôlés dans la plupart des « démocraties occidentales » ne laisse guère de doute.

Ainsi, en Europe on retrouve partout les mêmes discours officiels poussant les mêmes histoires, les mêmes arguments, au même moment. Et c’est lorsque la réalité finit par rattraper les hommes-troncs, les politiciens et les experts de plateaux télé, alors que la débandade s’installe et que différents pays finissent par tenir différents propos, multiplier différentes politiques parfois antagonistes les unes des autres que l’aspect artificiel de l’entente initiale apparaît alors.

Dans ce contexte, les #TwitterFiles n’ont été qu’un accélérateur de ces dissensions et ne font que confirmer ce qui finit par percer alors que l’unanimité occidentale ne tient plus : progressivement se font jour les plans d’une élite, plans d’ailleurs clairement annoncés et explicités dans différents livres, dans différents documents rendus publics, dans des entretiens tenus par ces dirigeants politiques, ces chefs de grandes entreprises mondiales et ces patrons de réseaux de médias. C’est un plan pour complètement renverser le monde dans lequel nous nous trouvons, permettant d’abolir toute trace de démocratie – c’est-à-dire d’une certaine autonomie des pays entre eux – pour ériger un gouvernement mondial dans lequel le peuple n’a pas son mot à dire (et ça tombe bien puisque selon ces élites il est de toute façon mieux dirigé par elles que par lui-même, c’est évident voyons !)…

Il est maintenant clair qu’il y a bien eu une entente, un consensus de pensée et d’actions entre ces différents groupes pour aboutir peu ou prou à ce résultat. Ce n’est même pas un complot car tout a été rendu public au fur et à mesure et tout a été mis en place pour réduire la liberté des individus à sa plus simple expression, pour « nullifier » les gouvernements en les subvertissant au point de les rendre inutiles et non représentatifs.

Ainsi, en quelques années décisives et en profitant de crises successives rapides (en application stricte de la doctrine « Shock and Awe »), les libertés de mouvement, d’expression, d’autonomie corporelle (« my body, my choice » mais pas pour des injections mystère, hein) – les trois libertés les plus fondamentales – ont été directement attaquées. Même la liberté de religion fut aussi corsetée et avec elle toutes les autres libertés (de commerce ou d’association par exemple) qui forment pourtant les piliers de ces nations occidentales qui se gargarisaient jusque là de droits de l’Homme.

Ceci n’est ni une exagération ni une théorie et c’est maintenant officiellement reconnu : chaque crise, depuis les attentats du 11 septembre 2001 jusqu’à la pandémie de 2020 au moins, a été l’occasion pour les États occidentaux dits démocratiques de rogner à chaque fois sur ces libertés et d’accroître la surveillance sur leurs citoyens.

Parallèlement, ces mêmes crises ont été l’occasion de tout faire pour concentrer le commerce multinational tout en détruisant les petits commerces locaux, l’explosion des prix de l’énergie jusqu’au dernier projet de loi présenté dans ces colonnes en passant par l’intransigeance des administrations méphitiques dans tous les domaines (fiscal et social notamment) lorsqu’une difficulté se fait jour, n’étant que quelques exemples récents de cette tendance clairement mise en place depuis des années. Tout est fait pour que l’artisan, le petit commerçant et l’entreprise familiale disparaissent au profit des grands groupes, des gros opérateurs dont la structure est du point de vue des hommes de l’État bien plus facile à contrôler et manipuler.

Du reste, cette disparition des petits commerces par concentration des grands groupes et par sabotage politico-économique n’est même pas une théorie farfelue, c’est encore une fois la simple application des principes décrits par ce grand comique de Schwab dans son abrutissant pensum, The Great Reset, qui n’y propose pas autre chose à leur sujet.

Il en va de la même façon avec les CBDC : déjà évoquées à de nombreuses reprises dans ces colonnes, ces monnaies numériques de banques centrales permettront un contrôle des citoyens à un point jamais atteint dans l’histoire de l’humanité : chaque transaction, chaque échange sera scruté par l’État et donc par extension, autorisé ou banni. L’introduction d’un pass carbone ou équivalent sera d’autant plus simple dans ce contexte et permettra, de surcroît, de mettre des quotas de consommation de tout et de n’importe quoi, que ces CBDC rendront faciles à vérifier, imposer et sanctionner.

Oui, il n’y a aucun doute à avoir : tout a été mis en œuvre et continue à l’être ! pour que le pouvoir et le contrôle des populations soient concentrés dans un nombre restreint de mains.

Et le plus beau dans tout ceci est qu’il n’y a même pas eu complot : tout a été expliqué, prévu, planifié, au su et au vu de tous pour qui voulait voir (par exemple, l’Agenda 2030 est disponible en libre accès).

Dans ce contexte, pour paraphraser Baudelaire, la plus belle des ruses de ces Diables est de vous avoir persuadé qu’ils n’existaient pas.

Sur le web

Voir les commentaires (17)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (17)
  • Intéressant. Cet article complète bien celui de F. Mas « ne nous trompons pas de cible ». Les élites dont il est question sont de deux sortes: les élus (et qui ont donc une certaine légitimité politique) et les autres. La convergence de leurs intérêts est évidente depuis toujours. Le citoyen de base, qui ne fait pas partie de cette élite, a encore les moyens de s’exprimer dans les urnes, dans les blogs, dans les réseaux sociaux ou dans la rue. Un jour il sera trop tard pour réagir.
    https://www.contrepoints.org/2023/01/18/448523-forum-economique-mondial-a-davos-ne-nous-trompons-pas-de-cible

    • le citoyen de base ne peut même plus s’exprimer par les urnes, puisque sone expression est délibérément ignorée sinon piétinée par ceux-là même qu’il a élus.

      • Ah bon ? Perso, quand je vois un taux de participation à 65% lors des élections présidentiels, je me dis soit les gens en ont rien à faire, soit les gens n’ont absolument pas compris le fonctionnement de notre système d’élection… Et dans les deux cas, j’espère qu’aucune de ces personnes ne se trouve dans les manifestations de ce week end contre les retraites, ça s’appellerait de l’hypocrisie.
        Une personne qui ne vote pas au premier tour ne devrait pas avoir l’autorisation de voter au second tour.
        Le président élu avec 30% d’adhésion n’est pas de sa faute, c’est la faute des citoyens, point barre !

    • Les élites élues dont vous parlez sont tellement médiocres qu’on ne peut même pas savoir si elles comprennent réellement les décisions qu’elles prennent ou plutôt qu’on leur fait prendre.
      J’ai du mal à imaginer que Véran ou Le Maire soient rusés…

      • Très juste, Jean-Paul. Il ne faut jamais perdre de vue que ces gens sont des incapables : ils ne parviennent jamais à mettre en œuvre les projets qu’ils nous cachent, pas plus que ceux dont ils se vantent.

      • En réalité , plus la réalité et la prise sur les chose leur échappe , plus ils resserrent la vis sur les êtres qui sont à leur portée . C’est un grand classique qui peut être constaté partout , à toutes les échelles . Une fois dit ça , ce n’est guère rassurant , c’est une course en avant et un constat d’impuissance de nos « élite » .

      • @Jean Paul la ruse est l’intelligence des imbéciles et des tordus

    • @fm06
      Bonjour,
      « Le citoyen de base […] a encore les moyens de s’exprimer dans les urnes, dans les blogs, dans les réseaux sociaux ou dans la rue. »
      1) dans la rue ? Sauf s’il porte un gilet jaune, s’il est camioneur, s’il est un soignant non vacciné de surcroît. Les F.O utiliseront les moyens qu’ils n’utilisent pas contre les délinquants ou autres criminels quand leurs antres sont cibles avec des mortiers ou des cocktails ;
      2) blogs et réseaux sociaux ? sous la pression d’institutions aux ordres de l’Etat. Ces réseaux sont d’ailleurs ravis d’avoir l’appui de ces institutions, ça leur donne de l’importance ;
      3) les urnes !!!? Rien qu’en France, les dits « élus » ne le sont pas, et surtout pas le P.R (38,5% des voix des 48 752 500 citoyens.) Je crains que les élections ailleurs (USA, Canada en premier lieu) ne soient su même acabit.

  • « Ce n’est même pas un complot car tout a été rendu public au fur et à mesure et tout a été mis en place pour réduire la liberté des individus à sa plus simple expression, pour « nullifier » les gouvernements en les subvertissant au point de les rendre inutiles et non représentatifs. »

    • pas un complot… la démocratie qui se mêle de tout..ce n’ets justement pas les « élites »; mais les croyances du peuple.. donc un problème éducatif.. donc de valeur.. que certains exploitent..

      la popularité est devenu un moyen quasi supreme d’ontenir du pouvoir sur tout… SAUF sur ceux qui osent tenir leurs opinions..il suffit de dire non.. quitte à perdre son boulot..

      on vote sur les commentaires.. sur ce site..ça ne vous intrigue pas..

      on pense que twitter ou facebook doivent être « régulés »… et non boycotté..

      il « suffit » de ne pas poser l’argent comme un critère de succès..absolu…

      la popularité n’est une tare.. mais la recherche de popularité est dangereuse..

  • Il avait bien fallu que les écrits de Marx sur le communisme soient discutés et approuvés par des « puissants » , des « élites » et des politiciens pour qu’il soit mis en place. Là, c’est la même.

  • En réalité , plus la réalité et la prise sur les chose leur échappe , plus ils resserrent la vis sur les êtres qui sont à leur portée . C’est un grand classique qui peut être constaté partout , à toutes les échelles . Une fois dit ça , ce n’est guère rassurant , c’est une course en avant et un constat d’impuissance de nos « élite » .

  • L’URSS devait être indestructible et éternelle
    On ne devait pas en voir la fin, elle aura duré (quand même certes) 70 ans
    Tout s’est écroulé en quelques mois, car les réalités sont plus fortes que les idéologies
    Il en sera de même pour l’Europe de Bruxelles et l’OTAN, où les dissensions ne cessent de s’exacerber
    et pour toute cette économie soit disant pro climatique stupide: éoliennes, voitures électriques, etc
    qui est en train de ruiner l’Occident

  • Mmouais… Cependant, l’article ne mentionne pas un facteur important: le monde est COMPLEXE: il évolue en fonction de multiples courants contradictoires. Alors, que tout ce beau monde s’accorde comme un seul homme pour avancer dans la meme direction ( décideée par qui?), moi JE N’Y CROIS PAS.
    D’autre part, le succès des fameux géants technologiques n’a pas ete décrété « d’en haut »: il provient de l’innovation et de la participation active des consommateurs (ou masses de sans-dent), ce qui est promu comme un bienfait a longueur d’articles sur Contrepoints.
    L’article est dons à mon avis bien trop simpliste. PEUT MIEUX FAIRE

    -1
  • « il n’y a aucun doute à avoir : tout a été mis en œuvre et continue à l’être ! pour que le pouvoir et le contrôle des populations soient concentrés dans un nombre restreint de mains. » Et on retrouve évidemment Bill Gates et Joe Biden. Je comprends pourquoi h16 met complotistes entre guillemets. Encore un petit effort h16 pour stigmatiser le « complot Juif international ».

    -1
  • « Tout est fait pour que l’artisan, le petit commerçant et l’entreprise familiale disparaissent au profit des grands groupes, des gros opérateurs dont la structure est du point de vue des hommes de l’État bien plus facile à contrôler et manipuler. » Et surtout qui crachent au bassinet. N’oublions jamais que la seule motivation de ces bienfaiteurs de l’humanité, c’est le fric et uniquement le fric.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Le forum économique mondial de Davos fait beaucoup parler de lui depuis quelques années. Il est souvent critiqué du fait de la volonté de son créateur Klaus Schwab de promouvoir un nouveau modèle économique et politique dit de « skateholder capitalism » (ou capitalisme de parties prenantes). Le fait que le forum parvienne à rassembler un grand nombre de personnalités éminentes génère beaucoup de discussion.

Si le forum de Davos suscite le débat chez certains, d’autres préfèrent se moquer de l’évènement. Elon Musk fait partie de la deux... Poursuivre la lecture

Mythologique roi d’Elis, petite cité située à l’est de la Grèce, Augias est surtout connu pour ses écuries nettoyées par Hercule lors du cinquième de ces douze travaux.

Si celles du fils d’Hélios sont devenues un modèle du genre, les écuries twitteresques ne nous donnent guère d’autre image, tant Jack Dorsey et Elon Musk semblent avoir remplacé Augias et Hercule pour nos contemporains.

Après les révélations sur la collusion avec l’État américain, les listes noires et les millions de dollars payés par le FBI au réseau à l’oiseau ... Poursuivre la lecture

Cris de victoire unanimes dans le camp du Bien : après un sondage malheureux auprès des usagers de Twitter, Elon Musk a déclaré qu’il allait quitter son poste à la tête du fameux réseau social.

I will resign as CEO as soon as I find someone foolish enough to take the job! After that, I will just run the software & servers teams.

— Elon Musk (@elonmusk) December 21, 2022

Au fil des semaines, ses déclarations fracassantes et sa conduite pour le moins chaotique avaient généré des centaines de... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles