La liberté d’expression défendue par des personnalités historiques

Voici une sélection de remarques poignantes de personnes célèbres défendant la liberté d’expression.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 1

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La liberté d’expression défendue par des personnalités historiques

Publié le 20 juin 2022
- A +

Par Lawrence W. Reed.

Dans une chronique du 21 mars 2021, Jeff Jacoby, rédacteur du Boston Globe, a cité le grand abolitionniste Frederick Douglass :

Supprimer la liberté d’expression est une double faute qui viole les droits de l’auditeur aussi bien que ceux de l’orateur. Il est tout aussi criminel de priver un homme de son droit de parler et d’entendre que de le priver de son argent.

Le fait que la déclaration de Douglass ne soit pas approuvée par la majorité des Américains est un constat triste, tragique et choquant sur ce que certains parents et de nombreuses écoles enseignent de nos jours. Des sondages récents indiquent que plus de la moitié des Américains pensent que le premier amendement (qui garantit la liberté d’expression) « est dépassé et devrait être réécrit ». Le soutien à la liberté d’expression est particulièrement timide chez les millennials (jeunes générations).

Le politiquement correct, la cancel culture et le présentisme effacent les événements et les personnes du passé. L’intimidation est bien trop fréquente sur les campus et sur la place publique. Heather Higgins, PDG d’Independent Women’s Voice, déclare :

Aujourd’hui, de nombreux Américains ont peur d’exprimer leurs convictions par crainte de représailles ou de mises à l’écart. Ce qui se passe en ce moment n’a rien à voir avec la suppression des discours de haine. Il s’agit d’effacer l’histoire, les faits et les points de vue que certains arbitres autoproclamés à la recherche d’une offense ont décrété comme étant nuisibles et haineux. C’est une recette pour une société définie par la peur, la division, la méfiance, l’intolérance, la discrimination et finalement la violence.

Si la hâte de faire taire les gens ne vous inquiète pas, c’est que vous n’êtes pas un ami de la liberté. Lorsque la parole meurt, les autres libertés suivent. C’est pourquoi nous devons repousser les attaques à l’encontre de la liberté d’expression. Nous devons faire savoir sans ambiguïté que nous ne serons pas réduits au silence, et que nous ne permettrons pas que d’autres le soient, au nom d’un projet favori ou d’un programme politique.

Voici une sélection de remarques poignantes au nom de la liberté d’expression. J’espère qu’elles feront réagir tous ceux qui aiment la liberté et qui comprennent que la parole est sa première ligne de défense.

 

John Milton : Au-dessus de toutes les libertés

« Donnez-moi la liberté de savoir, de dire et d’argumenter librement selon ma conscience, par-dessus toutes les libertés. » John Milton, dans Areopagitica

 

Frederick Douglass : La crainte des tyrans

« La liberté n’a aucun sens lorsque le droit d’exprimer ses pensées et ses opinions a cessé d’exister. Ce droit, parmi tous les droits, est la hantise des tyrans. C’est le droit qu’ils frappent en premier. Ils connaissent sa puissance. Les trônes, les dominations, les principautés et les pouvoirs, fondés sur l’injustice et le mal, sont sûrs de trembler, si l’on permet aux hommes de raisonner sur la justice, la tempérance et le jugement à venir en leur présence. L’esclavage ne peut tolérer la liberté de parole ».
Frederick Douglass, dans son plaidoyer pour la liberté de parole à Boston

 

George Orwell : Si la liberté signifie quelque chose…

« Si la liberté signifie quelque chose, c’est le droit de dire aux gens ce qu’ils ne veulent pas entendre. »
George Orwell, dans sa préface originale à La Ferme des animaux

 

Albert Einstein : Un esprit de tolérance

« Les lois ne peuvent à elles seules garantir la liberté d’expression ; pour que chaque homme puisse exposer son point de vue sans être pénalisé, il faut qu’il y ait un esprit de tolérance dans toute la population. » Albert Einstein, dans Idées et opinions

 

L’avertissement de George Washington

« Si la liberté d’expression est supprimée, alors nous pourrons être conduits, muets et silencieux, comme des moutons à l’abattoir. » George Washington, aux officiers de l’armée

 

John Stuart Mill sur les discours extrêmes 

« Il est étrange que les hommes admettent la validité des arguments en faveur de la liberté d’expression mais s’opposent à ce qu’ils soient poussés à l’extrême, ne voyant pas que si les raisons ne sont pas bonnes pour un cas extrême, elles ne sont bonnes pour aucun cas. » John Stuart Mill, dans Sur la liberté

 

Le juge William O.Douglas : La plus dangereuse des subversions

« La restriction de la liberté de pensée et de parole est la plus dangereuse de toutes les subversions. C’est l’acte anti-américain qui pourrait le plus facilement nous vaincre. » Le juge William O. Douglas, dans The One Un-American Act (L’acte anti-américain)

 

John Trenchard et Thomas Gordon : Pas de sagesse sans liberté de pensée

« Sans la liberté de pensée, il ne peut y avoir de sagesse ; et il ne peut y avoir de liberté publique sans la liberté de parole, qui est le droit de tout homme, dans la mesure où, par elle, il ne blesse ni ne contrôle le droit d’un autre. Et c’est là le seul contrôle qu’elle doit subir, et les seules limites qu’elle doit connaître. Ce privilège sacré est essentiel aux gouvernements libres, car la sécurité de la propriété et la liberté de parole vont toujours de pair ; et dans ces pays misérables où un homme ne peut pas appeler sa langue à lui, il peut difficilement appeler autre chose à lui. Quiconque veut renverser la liberté d’une nation, doit commencer par soumettre la liberté de parole. » John Trenchard et Thomas Gordon dans les Lettres de Caton.

Sur le web

 

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Par Johan Rivalland.

En écho à l’article bienvenu de Philippe Bilger sur « la liberté d’expression et la liberté de rire de tout », diffusé sur Contrepoints, un court hommage à Pierre Desproges, personnalité à l’humour unique qui continue d’inspirer ponctuellement un certain nombre d’humoristes.

 

Chroniques de la haine ordinaire

Je me souviens avoir regardé à plusieurs reprises, tout jeune, la fameuse minute de monsieur Cyclopède, diffusée quasi-quotidiennement à la télévision. Mais j'étais alors probablement bien t... Poursuivre la lecture

Par Robby Soave. Un article de Reason

 

L'année dernière, la comédie originale de Dave Chappelle, The Closer, a suscité l'ire de la communauté des activistes transgenres, et Netflix est devenu la cible de protestations. Ted Sarandos, co-PDG du géant du streaming, a d'abord défendu le droit de Chappelle à créer des comédies offensantes, mais il est revenu quelque peu sur ses commentaires dans le but d'apaiser "un groupe d'employés qui ressentaient certainement de la douleur et de la souffrance."

Il était donc diffic... Poursuivre la lecture

Les censeurs du monde entier retiennent leur souffle : Elon Musk a suspendu temporairement l’accord de rachat de Twitter, occasionnant une plongée en bourse de la célèbre entreprise à l’oiseau bleu. Avant de l'acquérir, le milliardaire voudrait évaluer le nombre de faux comptes et de spam sur le réseau, que ses administrateurs estiment à environ 5 %.

Elon Musk a bien précisé qu’il avait toujours l’intention de reprendre Twitter pour en faire une véritable zone de libre expression, au grand dam d’une improbable coalition de progressiste... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles