Découvrir de nouvelles qualités essentielles

En matière de qualités essentielles, les compétences humaines sont valorisées aux dépens des compétences techniques.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Photo by Coasteering on Unsplash

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Découvrir de nouvelles qualités essentielles

Publié le 31 janvier 2022
- A +

Depuis l’arrivée de nouvelles générations, nées avec Internet, les directeurs des ressources humaines sont bousculés. Les formes de leadership basées sur l’autorité ont été remises en cause et, en conséquence, les compétences humaines sont valorisées aux dépens des compétences techniques, puisque celles-ci peuvent s’acquérir tout au long de la vie professionnelle.

L’empathie, l’une des qualités essentielles

L’empathie, la créativité, la capacité à dialoguer et à expliquer sont devenues des qualités essentielles dans le management des femmes et des hommes. L’empathie, en particulier, prend une nouvelle dimension. Plusieurs études ont montré son efficacité. En particulier, celle de Catalyst, une association dédiée à l’inclusion, réalisée auprès de 889 employés américains, a révélé que l’empathie des managers produisait des effets importants sur l’innovation, l’engagement, la fidélité au poste occupé, l’équilibre vie professionnelle/vie privée, la coopération et la santé mentale. Il semble aussi, dans cette étude, que l’empathie soit innée. Il suffirait donc de la cultiver.

Les dirigeants n’ont pas besoin d’être des experts en santé mentale pour montrer qu’ils se soucient de la situation de leurs collaborateurs. Il leur suffit de prendre des nouvelles, de poser des questions et d’écouter ce que l’employé a à dire.

Un bon leadership passe toujours par l’action. Les gens feront confiance aux leaders et ressentiront un plus grand sentiment d’engagement et de dévouement lorsqu’il y a une concordance entre ce que le leader dit et fait. L’empathie en action, c’est comprendre les difficultés d’un employé et proposer son aide. C’est prendre en compte le point de vue d’un membre de l’équipe. Les gens ne se souviendront peut-être pas de ce que vous dites, mais ils se souviendront de ce que vous leur avez fait ressentir.

L’empathie contribue à l’établissement de relations et de cultures organisationnelles positives. Elle est ainsi source de résultats.

Les recruteurs ont longtemps privilégié des formes d’intelligence logiques, telles que la capacité d’analyse ou de calcul. Aujourd’hui, c’est l’intelligence émotionnelle qui est la plus recherchée, c’est-à- dire la capacité de ressentir des émotions, de les faire partager et de composer avec celles des autres.

L’humain plus important que la technologie

Les nouveaux outils, technologies numériques, robotique et intelligence artificielle, sont des assistants qui ne remplaceront jamais l’humain, car justement, ils n’ont pas de capacités émotionnelles. Un ordinateur peut reconnaître un visage mais il ne peut pas le trouver beau ; il a de la mémoire mais il ne peut avoir de souvenirs ; il peut produire des images mais n’a pas d’imagination ; il peut apprendre de ses erreurs mais ne peut pas les regretter ; il peut comparer des idées mais ne peut pas en avoir.

La véritable intelligence, ce n’est pas le QI mais la capacité de survie, ce que ne peut générer aucune intelligence artificielle. Alors oui, les soft skills constituent une mutation dans l’art de sélectionner les talents que l’on veut s’attacher.

Déjà Cicéron, au premier siècle avant Jésus-Christ affirmait : “Les chefs doivent tout rapporter à ce principe : ceux qu’ils gouvernent doivent être aussi heureux que possible”.

Sur le web

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Et si la guerre en Ukraine illustrait, une fois de plus, la supériorité du libéralisme ?

Pas seulement sur le plan moral, puisque ce conflit oppose une démocratie à un régime autoritaire et enclin à menacer ou envahir ses voisins, mais en termes tout simplement d'efficacité.

Certes, les succès de Kiev s'appuient sur le courage de ses soldats et l'appui d'une population unie dans un patriotisme qui a surpris les Ukrainiens eux-mêmes, en sus de la qualité du renseignement satellite, ou aérien américain et de la fourniture d'armes ... Poursuivre la lecture

Nous vivons dans un monde marqué par une forte incertitude et ponctué d’importantes surprises qui remettent en question bon nombre de nos croyances. Cette remise en question peut être très anxiogène tant il semble que nous ne puissions plus nous appuyer sur rien de stable pour avancer dans la vie. C’est particulièrement vrai dans les entreprises : la situation peut aller jusqu’à une forme de paralysie, causée par le sentiment que quoique l’on entreprenne, un événement imprévu viendra tout remettre en question. D’où un risque de démotivation. ... Poursuivre la lecture

Aujourd’hui, les participants aux réunions viennent bardés de leur portable, tablette, phablette ou smartphone, dans le but légitime d’enregistrer plus rapidement les notes à prendre. En réalité ils en profitent pour consulter subrepticement les informations entrantes, mails, SMS et autres alertes Internet.

Gérer les réunions pour améliorer la productivité de l'entreprise

Les réunions devraient être un moyen d’améliorer la productivité de l’entreprise. Quand on réunit toute une équipe dans une pièce pendant une heure pour travailler en... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles