Port d’arme : le malentendu

Face à l’insécurité, de plus en plus de Français s’arment. Contrairement à ce qui est crié sur tous les toits, le port d’arme ne conduit pas à l’anomie : il conduit justement à l’ordre.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 4
walter P22 armes credits Anas Ahmad (licence creative commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Port d’arme : le malentendu

Publié le 10 janvier 2022
- A +

« L’ordre n’est pas mère mais fille de la liberté. »
Pierre-Joseph Proudhon

Lorsqu’on dit que l’on souhaite libéraliser le port d’arme, une réaction haineuse est automatiquement exprimée envers l’émetteur de l’idée, même parmi ceux qui s’évertuent à défendre les droits naturels de chacun. Pourquoi donc ?

Quelques chiffres clés en rappel : chaque année aux États-Unis, il y a 30 000 morts par arme à feu. Sur ce nombre de morts, deux-tiers sont des suicides, donc 10 000 meurtres par armes à feu.

Combien d’usages défensifs d’armes ? Selon les études, entre 400 000 et 2,5 millions par an. Ainsi, depuis 30 ans, on a vu une explosion du nombre d’armes possédées par les Américains, et en même temps une baisse notable du taux de crimes, sans compter leur usage dissuasif mais qui ne peut malheureusement pas se voir (car comme le dirait Frédéric Bastiat, cet usage ne peut se voir car il n’a pas lieu, du fait de la dissuasion).

Oui, ces chiffres sont bien différents de ce que nous pourrions attendre après avoir écouté nos médias mainstream.

Les anti-armes utilisent également l’argument du déterminisme, qu’ils dénigrent lorsque cela les arrange par ailleurs, selon leur bon vouloir : s’il avait la possibilité d’être armé, un individu lambda serait forcément néfaste à l’innocent, car guidé par des pulsions incompréhensibles survenant en amont.

Ainsi, on culpabilise celui qui souhaite simplement pouvoir se défendre contre un éventuel agresseur en évoquant les effets nuisibles provoqués par ce droit à porter une arme, indépendamment de toute volonté de nuire à quiconque, alors que ceux- là même sous-entendent à l’inverse que les criminels (puisque la définition même du criminel est celui qui ne respecte pas la loi) hésiteront à se fournir des armes prohibées.

« La pitié pour le coupable est une trahison pour l’innocent. » Ayn Rand

On me dit souvent que « les Américains ont ce qu’ils méritent quand ils voient leurs enfants mourir, puisqu’ils ne prohibent pas les armes ».

Premièrement, si la prohibition des armes était aussi promue que dénoncée, même les hommes de l’État et affiliés ne devraient pas en posséder.

Défendre le fait que seuls certains devraient avoir le droit de porter des armes implique que ces individus ne sont pas opposés au port d’arme, mais seulement partisans de réserver ce droit à une élite.

C’est donc une attitude très hypocrite, élitiste et quasi dictatoriale puisque seuls ceux qui détiennent la possibilité d’user de l’arbitraire ont le droit d’abuser impunément d’un droit qui est le premier rempart contre un quelconque totalitarisme.

Ensuite, on pourrait répliquer en disant que les proches qui pleurent les victimes d’un quelconque acte de cruauté par une arme à feu méritent également ce qui leur arrive puisqu’ils tolèrent la prohibition qui les a condamnés. Souvenons-nous que Charb, rédacteur en chef de Charlie Hebdo, avait demandé le droit de porter une arme, ce qui lui a été refusé.

Enfin, l’interdiction du droit de porter des armes porte atteinte à ce qu’Ayn Rand appelle la loi objective.

Porter une arme, ou en posséder une sans autorisation, est puni par la loi, sans qu’aucun crime n’ait été à déplorer.

Ainsi, on punit un individu pour un crime qu’il n’a pas commis et qu’il ne commettra pas.

C’est la présomption d’innocence qui est attaquée ici. La loi punit alors les individus sur des suppositions et non sur des faits tangibles et démontrés. On punit l’innocent pour ce qu’il n’a pas fait et ne fera pas, au profit de ce que le criminel fera et ne se gênera pas de faire, prohibition ou pas.

Les agressions par exemple, ne se voient pas, car l’action n’a pas eu lieu grâce aux armes ; ainsi, comme pour tout, les gens ne s’intéressent qu’à ce qu’ils voient. De nos jours, les personnes nourries au lait de l’État ont appris à ne se servir que de leurs percepts, là où une réflexion prononcée et systématique est la clé de la survie de l’Homme qui ne peut se contenter de ses simples perceptions, à l’instar des animaux.

Il ne suffit pas d’avoir un esprit ouvert, mais un esprit actif pour s’intéresser aux faits et les adapter à nos prémisses.

Il est d’autant plus inquiétant que les personnes qui se revendiquent de l’interdiction du port d’arme se proclament le plus souvent défenseurs des minorités. Il y a une contradiction dans les termes : le premier agresseur, de quelque minorité qu’il soit, est l’État.

La contradiction ne s’arrête pas là. Ils ne défendent pas, même au contraire, ils attaquent les droits de l’individu (ce qui est une redondance, comme on peut si bien le voir dans la Vertu d’Égoïsme), car tout droit ne peut être qu’exercé individuellement.

Ainsi le terme « droit individuel » est une redondance là où « droits collectifs » est un oxymore.

« La plus petite minorité sur terre est l’individu. Ceux qui nient les droits individuels ne peuvent pas prétendre être des défenseurs des minorités. »
Ayn Rand.

 

Article initialement publié en février 2015.

Voir les commentaires (221)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (221)
  • Très très bon article encore une fois

  • Pourquoi ne pas simplement pratiquer un sport de combat défensif si vous avez peur dans la rue ?
    Si quelqu’un veut vous tuer, il vous attaque par surprise, il ne vous laisse aucune chance de sortir votre arme qui ne sert donc a rien.
    Si on ne vous attaque pas par surprise, le temps de sortir votre arme pour vous défendre, on vous a déjà tiré plusieurs fois dessus, ça ne sert a rien.
    Si jamais vous réussissez a sortir votre arme, qu’allez vous faire contre plusieurs individus armé ? Encore, ça ne sert a rien.

    -1
    • « Pourquoi ne pas simplement pratiquer un sport de combat défensif si vous avez peur dans la rue ? » cela demande du temps. tout le monde n’a pas le temps nécessaire pour cela. cela demande aussi de l’argent (payer moniteurs,….) que tout le monde n’a pas nécessaire. « si quelqu’un veut vous tuer, il vous attaque par surprise » la très grande majorité des meurtres sont des crimes passionnels. en général cela ne se passe pas dans la rue. en vérité, les gens qui veulent le port d’armes veulent surtout se défendre de cas d’agressions, de vol, de viols,…..(et cela marche voir mon commentaire en dessus)

      • Un sport de combat nécessite aussi pour être efficace, certaines capacités physiques que peu de personnes ont.
        De plus, même si vous pratiquez un sport de combat, vous êtes malgré tout en infériorité contre plsrs agresseurs à la fois. N’est pas Jason Bourne qui veut, le réel n’est pas un film.
        « superresistant » dira que plsrs agresseurs attaquant une personne armée pourront avoir le dessus. C’est vrai. Mais aucun de ces agresseurs voudra être celui qui se prendra la 1ère balle…

      • Et avec l’âge les capacités diminuent inexorablement…ce que l’on peut faire à 25 ans est incomparable avec les capacités de 65.
        De plus une arme, quand on sait s’en servir, permet de faire face à plusieurs individus (en gardant la distance de sécurité nécessaire : 3 mètres minimum), y compris armés d’un couteau.

      • Sport de combat suppose forme physique et mentale (j’en pratique depuis plus de 10 ans)
        Mais face à plusieurs agresseurs, surtout chez vous, vous pouvez oublier
        Seule une arme létale, à feu peut vous permettre de vous sauver la peau ou celle de votre famille
        Quant à l’insécurité générale qui va bientôt passer en guerre civile générale, vous aurez intérêt à être armé si vous ne voulez pas vous faire massacrer car la police et l’armée n’aura que faire de vos appels

    • « Pourquoi ne pas simplement pratiquer un sport de combat défensif si vous avez peur dans la rue ? »
      Moi je suis pret à affronter Mirko Crocop si j’ai un flingue et pas lui…
      Par ailleurs si vous aviez une onc de bonne foi, vous sauriez que les arts martiaux ne suffisent pas toujours. Contre un colosse de deux mètres, un femme de 1m50 et 45kg n’a que peu de chances de s’en sortir, même ceinture noire 4eme dan. Par ailleurs les gangsters aussi font des arts martiaux. Enfin faire des arts martiaux predndu temps et n’est pas accessible à tout le monde. Les gens en fauteuil roulant ils doivent faire du kung fu pour se défendre?

      « Si quelqu’un veut vous tuer, il vous attaque par surprise, il ne vous laisse aucune chance de sortir votre arme qui ne sert donc a rien. »
      Faux, nombre de meurtres ont lieu après des altercations où la racaille fait monter la pression. Regardez cette video et dite moi si la victime n’aurait pas pu s’en sortir si elle avait eu un flingue…
      https://www.youtube.com/watch?v=lzNjB4olRlU

      « Si on ne vous attaque pas par surprise, le temps de sortir votre arme pour vous défendre, on vous a déjà tiré plusieurs fois dessus, ça ne sert a rien. »

      Une fois de plus c’est faux: les agresseurs ne sont pas toujours armés de flingues eux mêmes. Une bande de jeunes agressifs peut être tenue en respect par exemple. Par ailleurs une arme peut vous permettre de venir en aide à une victime qui se fait agresser. Enfin tous les possesseurs d’armes ne sont pas tireurs d’élite. Ils peuvent parfois rater et vous donner une chance de vous en sortir et de répliquer. Sans arme vous avez juste le droit d’attendre la prochaine bastos…

      « Si jamais vous réussissez a sortir votre arme, qu’allez vous faire contre plusieurs individus armé ? Encore, ça ne sert a rien. »

      C’est vous qui ne servez à rien…
      Plusieurs individus armés ont quand même peur de se prendre un balle. Mais quitte à se faire agresser par plusieurs individus armés, en quoi le fait d’être armé moi même est un désavantage? Si vous êtes coincé dans une fusillade, vous voulez vraiment être le seul crétin désarmé? Les gangsters se foutent de la prohibition. Il s’arment quand même, nottemment pour se défendre les uns des autres.

      Par ailleurs, on arme les policiers pour les défendre des gangsters. Ca marche que quand on porte un képi la défense avec les armes à feu? Le ministère de la défense gère une armée dont pas mal de soldats sont équipés de fusils d’assaut. Pourquoi ca marche pour eux et pas pour nous? Si ca ne sert pas à se défendre mais uniquement à agresser, pourquoi arme t’on la police? Pour qu’elle nous agresse?

      Tartufferie que votre commentaire. De A à Z, vous êtes dans le mensonge, le lieu commun le sophisme et l’incohérence. C’est pas glorieux.

      • « si vous aviez une onc de bonne foi, vous sauriez que les arts martiaux ne suffisent pas toujours »
        Tout comme l’arme. Il est utopique de penser qu’il y ait un moyen de se défendre dans toutes les situations.

        « Enfin faire des arts martiaux predndu temps et n’est pas accessible à tout le monde. »
        Mais bien sur… N’importe qui peut s’y mettre, il n’y a pas de sélection a l’entrée. Si vous pouvez perdre du temps a faire des commentaires sur Internet, vous avez le temps de pratiquer et cela vous sera infiniment plus bénéfique.

        « payer moniteurs »
        Dans les 150 euros par an pour les meilleurs club de kung-fu. On doit trouver moins cher. Essayez au lieu de critiquer.

        « Les gens en fauteuil roulant ils doivent faire du kung fu pour se défendre? »
        Non ils doivent rouler en Char AMX Leclerc, c’est obligatoire sinon ils ne doivent pas sortir de chez eux.

        « en vérité, les gens qui veulent le port d’armes veulent surtout se défendre de cas d’agressions, de vol, de viols,… »
        D’accord pour le cas du viol mais pour un vol franchement ne risquez pas votre vie et donnez votre portefeuille…

        -2
        • Parfait super résistant: donnez moi votre portefeuille alors…

          Moi j’ai répondu à TOUS vos arguments. Comme tous les tratuffes, vous ne répondez qu’à ce qui vous arrange et encore , avec des histoire d’AMX 30… Et ben oui selon Superrésistant, les handicapés sont des gens sacrifiables. C’est pas grave, ils n’ont qu’à donner leur portefeuille. Et puis c’est bien connu: il n’y a pas un seul pratiquant d’arts martiaux qui ne soit sorti vainqueur d’une agression! D’ailleurs ca marche tellemeent bien qu’on se demande pourquoi les braquages de banque n’ont pas lieu en kimono.

          Regadez la video et essayez de me dire si le mec qui s’est fait tuer n’aurait pas pu s’en sortir avec une arme. Franchement répondez….

          • Mais Mitch, je ne suis pas contre le port d’arme seulement j’attends des arguments d’un certain niveau pour m’en convaincre et je n’ai ni le temps ni l’envie de regarder des vidéos de gens agressés sur YouTube.

            -2
            • Vous demandez des arguments? Commencez par examiner les votres! Vous demandez aux gens d’affronter gangsters armés avec des arts martiaux. Vous faites des généralités complètement arbitraires (je vous cite: « Si quelqu’un veut vous tuer, il vous attaque par surprise, il ne vous laisse aucune chance de sortir votre arme qui ne sert donc a rien. ») et vous refusez de regarder les contre exemples etayés qu’on vous fait voir. Vous vous cachez derrière une bien pratique pudeur pour justifier de faire fi de ce qu’on vous répond. On se demande alors d’où vous vient votre si grande expertise des agressions si vous refusez de les examiner et vous mettez la tête dans la sable quand on parle du concret…

              Si le niveau d’argumentation que vous attendez est le même que celui que vous nous proposez, alors il va falloir que je passe 2 heures au PMU du coin et que je rentre avec 12 pastis dans le tarbouif pour vous répondre.

              Vous n’êtes pas contre le port d’arme? Vous cachez vachement bien votre jeu…

              • « Vous n’êtes pas contre le port d’arme? Vous cachez vachement bien votre jeu… »
                En Science, pour prouver qu’une théorie est juste il faut chercher a démontrer qu’elle est fausse, si l’on échoue suffisamment longtemps et en essayant de bonne foi alors la théorie peut être considéré juste.
                Pour prouver que le port d’arme est une bonne chose, je cherche a démontrer que ça ne l’est pas. Si j’échoue avec tous les arguments que je connaisse (entendu dans mes discussions et sur Internet) c’est probablement que le port d’arme est une bonne chose.

                Essayez donc cette façon de faire, c’est beaucoup plus honnête que de chercher a avoir raison par tous les moyens (comme tout le monde fait malheureusement).

                -1
                • « En Science, pour prouver qu’une théorie est juste il faut chercher a démontrer qu’elle est fausse, si l’on échoue suffisamment longtemps et en essayant de bonne foi alors la théorie peut être considéré juste. »

                  Oui, ou alors on peut POSER des questions et essayer d’y répondre honnêtement.

                  Quand vous dites ca: « Si quelqu’un veut vous tuer, il vous attaque par surprise, il ne vous laisse aucune chance de sortir votre arme qui ne sert donc a rien. »

                  Vous donnez dans le péremptoire, pas dans la tentative de démonstration.

                  Quand vous me répondez ca: « « Les gens en fauteuil roulant ils doivent faire du kung fu pour se défendre? »
                  Non ils doivent rouler en Char AMX Leclerc, c’est obligatoire sinon ils ne doivent pas sortir de chez eux. »
                  Vous ne faites pas de la démonstration non plus. Vous faites juste preuve de mauvaise foi. Après peut etre etes vous en train de collecter des arguments pour répondre à la mauvaise foi pro gun control, mais une fois de plus: vous cachez vachement bien votre jeu.

                  En tout cas vu la nullité crasse des arguments que vous opposez à la libéralisation des armes, vous faites effectivement un excellent travail pour discréditer les prohibitionnistes, je vous l’accorde. Seulement si ce que vous dites est vrai je pense que vous n’êtes pas si méthodique qu’atteint de dédoublement de la personnalité…

          • Pourtant en faveur du port d’arme j en arrive a douter quand je vois la mauvaise fois de Mitch, tu fais partis des mauvais representant du port d’armes, ce que veux dire superresistant cest que si par exemple tu es pris demain dans une fusillade ya des chances que cette meme fusillade eclate parce que les gens porte legalement des armes sur eux, chose qui peut etre évité au maximum en interdisant la circulation des armes et leur port, tu nous dit aussi que les art martiaux cest cher et faut du temps, jai envie de rire, tu vas fabriquer ton flingue avec des cailloux ? Les armes sont tres cher, et deplus elle demande peut etre plus de temps que tu ne le crois, stage de tir, entretien, et aussi achat de cartouche, la vie cest pas un Call of Duty, pour se servir d’une arme il faut apprendre a s’ en servir, et je ne crois pas que tu sois dans la capacité de tuer quelqu’un, beaucoup de personne n’en serait pas capable même en portant une arme, tu sortirais ton flingue des que l’ont te parle mal ? Tu pense que tu peux décider seul de qui doit mourir et qui doit vivre ? Tu dois faire partis de ceux qui sont pour la peine de mort car n’ont aucunes réflexion. Moi qui suis pourtant pour le debat d favorable a l introduction des armes a feux laisse moi te dire que tu diffuse l image nefaste de ce groupe de personne, j insisterai sur un dernier point, on ne sais jamais de quoi est fais l’avenir, que tu es un flingue sur toi ou pas, tu ne sauras jamais si ce flingue va te sauver la vie ou si tu ferais mieux de fuir

            -2
            • Si vous avez une imprimante 3D je vous envois un logiciel pour fabriquer un flingue, il restera a votre charge de vous procurer les cartouches.

              Mitch, en tous cas moi oui, ne voulons pas sortir notre flingue. L’effet dissuasif est déjà suffisant.

              Après le blabla pour savoir ce que l’on ferait si…. bah on verra…

              J’ai été braqué trois fois dans ma vie par des personnes armées de flingues. J’ai fait à chaque fois le bon choix. Sinon je serai pas là.
              Il est presque certains que même si j’avais eu un flingue sur moi dans ces moments je ne l’aurait pas utiliser.
              Par contre il est presque sur que si ces gens avaient su que j’avais un flingue, il ne l’auraient pas sortis .
              A part dans un cas ou c’était un policier qui m’a braqué…. ce jour -là j’ai pissé dans mon froc et j’ai bien rigolé.

        • Une arme est dissuasive, sûrement plus qu’un gros …. qui utilise ses capacités physiques de façon agressive … L’intérêt principal d’une arme est de ne pas avoir a s’en servir comme pour 80% des flics qui ne savent pas s’en servir de façon
          efficiente (les projectiles coutent chers ) mais qui en portent une.

      • Grandiose commentaire que le vôtre, je vous remercie de la part de tous les cartésiens.

    • Le tir a l’arme a feu est comme les arts martiaux, plus ont pratique plus ont est efficace donc, votre argument est invalide.

      -1
    • Si vous partez du principe que quelqu’un qui porte une arme sera abattu par surprise, ça change quoi fondamentalement de pratique un sport de combat ?
      Vous seriez abattu quand même non ?

      En fait vous sous entendez l’argument :
      « Sauf dans le cas où il est possible de se défendre à main nue ».
      Mais dans ce cas il faut bien admettre le :
      « Sauf dans le cas où il est possible de se défendre avec une arme ».

      Des gens qui portent des armes et qui arrêtent des agressions ou des actes de terrorisme ça arrive tous les jours dans le monde.
      Avec ou sans uniforme, fonctionnaire ou simple citoyen.
      On se demande bien d’où vous pouvez affirmer que c’est impossible/que ça ne sert à rien.
      C’est une affirmation irrationnelle, courante quand il est question d’armes.

    • Il existe des techniques de rétention d’armes, à pratiquer absolument, de même qu’il est illusoire de penser maîtriser une arme sans investir du temps d’apprentissage. Liberté = responsabilité, et le permis de porter doit s’assortir de l’obligation de se former (et d’un casier vierge.)
      Beaucoup d’agressions commencent par une « interview » du genre « demande de cigarette » ou « drague d’une grande subtilité », elles ont un stade verbal permettant à la vermine de se préparer à la violence, et de jauger leur proie. Dans ce cas la pratique d’un sport de combat va aider, mais soyez sérieux: une femme de 55 kg, même avec de la pratique ne battra pas Gunther qui fait 95kg et pratique aussi la boxe thai. Par contre si elle pouvait mettre du 9mm dans les gencives de Gunther, bah…
      Pour le côté crapuleux c’est encore plus net: le rapport bénéfice/risque devient mauvais en face d’un flingue.
      1 homme désarmé contre 3 armés: mort.
      1 homme désarmé contre 3 désarmés: les assaillants risquent quoi, des contusions? A la merci des assaillants, sauf compétence élevée.
      1 homme armé contre 3 armés: chacun des assaillants risque sa peau à 30%. L’effet dissuasif joue.
      Israël prouve régulièrement que le port d’arme citoyen sauve des vies.

    • Sport de combat ou pas, quand les gars de 120 kilos parlent, ceux de 60 kilos écoutent.

      L’arme qui ne nécessite que peu ou pas d’effort physique égalise les forces en présence. Cette arme a permis la révolution pacificatrice.

  • La dissuasion ne fonctionne pas car nous ne sommes pas égaux et les vies ne se valent pas.
    Certains individus n’ont rien à perdre alors que vous, selon votre situation familiale et financière, vous avez vraiment beaucoup à perdre.
    Selon notre degré de maturité et d’éducation, nous ne saisissons pas pleinement la portée de nos actes. Un jeune endoctriné pourra tuer de sans froid sans aucune hésitation alors que ce sera beaucoup moins instinctif pour vous.
    Autrement dit, un face à face armé sera le plus souvent en votre défaveur.

    -1
    • les statistiques montrent qu’on a moins de chance d’être blessé ou tué si on se défend avec une arme. aux usa, seuls 17 % des personnes qui se défendent d’une agression avec une arme à feu sont blessés ou tués, en regard de 25% pour ceux qui ne résistent pas et 51 % pour ceux qui ripostent avec leurs poings. des criminologues ont interrogés des criminels qui ont affirmé que la chose dont ils avaient le plus peur s’est des citoyens armés et non pas de la police

      • Passant beaucoup de temps à lire et à me documenter sur ce type de sujet, pourriez-vous me dire de quelle étude il s’agit (celle parlant des pourcentages évoqués et aussi celle des peurs des criminels)? Pour ma culture personnelle… merci !

        Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai effectivement pu lire ce que vous décrivez ici, et je suis entièrement d’accord avec ce que vous dites. Ceci dit, j’aime pouvoir m’appuyer sur des études et que ces (mes) sources d’infos soit vérifiées et surtout vérifiables, afin de pouvoir, par exemple, montrer via un organisme ou une étude indépendante à des personnes telles que « Superresistant » que contrairement à des idées reçues (mais non vérifiées dans les faits – je ne parle pas ici du cas sur 1 million qui existera toujours mais bien de la réelle tendance, de ce qu’il se passe à l’échelle pays et sur une période longue, disons au moins 1 an, et de comparer avec ce qu’il se passait il y a 30 ans par exemple), les armes détenues par des citoyens sauvent plus de vies grâce à des actes de défense ou de dissuasion qu’il n’y a de morts à cause des criminels ou des fous (tueries de masse). Dis autrement, les armes légales sont très largement utilisées correctement dans le sens où leur usage est reconnu comme étant légitime dans plus de 99% des cas pour ce qui est des Etats-Unis.

        Donc vive les statistiques ! et je pèse mes mots, puisqu’elles sont en faveur de la possession d’armes par les citoyens (qui sont honnêtes et responsables : le meilleur exemple est de constater ce qui se passe aux USA: je n’ai pas de chiffre précis mais je vous garantie qu’il n’existe quasiment pas – pour n’en avoir jamais entendu parler ou lu quoi que ce soit qui irait dans ce sens – de cas où des détenteurs exerçant leur droit de port d’arme aient utilisés leur armes à mauvais escient). Encore une fois, je n’ai pas le chiffre officiel pour cet aspect précis du sujet, mais vu le paquet, et j’en ai vraiment lu un paquet d’histoire de self-defense, de légitime défense, de dissuasion, de cessation de braquages ou de crimes divers (agressions, tueries, attentats, invasion du domicile, home jacking,, viol, car jacking, etc), notamment à travers les médias mais pas que, eh bien laissez-moi vous dire que les armes légalement portées par des citoyens résolvent plus de problèmes qu’elles n’en créent, et de très loin. Après ce que j’observe personnellement c’est : les détenteurs légaux ne créent pas de problèmes, ils apportent des solutions ou tout du moins, ils permettent que s’il doit y avoir des morts, les morts seront les criminels et non les citoyens (qui jusqu’à preuve du contraire sont honnêtes et responsables) qui n’ont rien demandé à personne, hormis de vivre tranquillement leur vie. Enfin, se défendre ou mettre fin à une situation illégale (et dans les cas impliquant des armes à feu, carrément dangereux et toujours potentiellement mortel) n’est absolument pas la même chose que « se faire justice soi-même). Pour preuve : les citoyens intervenants dans ce genre de situation appelle toujours la police, afin qu’elle prenne le relai dès que possible. A vrai, dire, ce sont ces citoyens qui servent de relais le temps que la police se rende sur les lieux.

        Deux chiffres officiels concernant le pouvoir de dissuasion :
        – Aux USA pour les cas de « home invasion » impliquant une arme du côté de la victime (du défenseur) : seul 9% des cas implique un tir, qui PEUT s’avérer mortel pour l’agresseur. Donc dans plus de 9 cas sur 10 il n’y a PAS de tir en situation de défense.
        – En France, « l’expérience démontre que faire un tir de sommation fonctionne une fois sur deux » (Tir et Défense, Philippe Perotti).
        – enfin, il y tous les cas de dissuasion non répertoriés. Exemple pour les USA : lors d’une tentative de car jacking, la victime sort son arme mais sans tirer. Dans de très nombreux cas l’agresseur s’enfui. La victime (qui pour le coup ne l’a donc pas été) n’ira jamais porter plainte et ne sera pas comptabilisée dans les statistiques.

        Je tiens à préciser que je n’ai jamais donné mon avis tout au long de cette longue explication, puisque je ne fais que rapporter et décrire la réalité. J’ai acquis cet ensemble de connaissances au travers de milliers d’heures de lecture, de visionnage de reportages, d’études, de statistiques officielle et non officielles, de lecture de forum, etc, etc, etc. JE N’INVENTE RIEN. Je ne donne pas mon avis, je ne fais que présenter les faits. On ne peut pas être en désaccord avec la réalité. On ne peut qu’être en désaccord avec des personnes. Si la réalité ne vous plait pas, ne racontez pas de bêtises, histoire de dire « que vous avez forcément raison ». Instruisez-vous, documentez-vous et puis revenez ici parler du sujet au moins en connaissance de cause, plutôt que de laisser votre idéologie vous emporter… Alors soyez de bonne foi et appliquez-vous ce que vous demandez aux autres d’êtres : honnêtes. A bon entendeur.

        Un rappel si besoin était : selon l’article 3 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme :
         » Tout individu à droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne. »

    • « Certains individus n’ont rien à perdre » : position de principe dénuée de fondement. Tout le monde à quelque chose à perdre, il suffit de bien chercher. Votre exemple du jeune endoctriné est révélateur à cet égard : il perdra la finalité doctrinale de son action criminelle, généralement le côté spectaculaire dont les médias sont friands, s’il est arrêté avant de pouvoir la commettre par de braves et honnêtes citoyens correctement éduqués (donc armés).

    • « Un face à face armé sera le plus souvent en votre défaveur »
      C’est vrai.
      Et c’est sans parler de l’initiative, de l’effet de surprise.

      Mais la situation est encore pire pour quelqu’un de désarmé.
      La capacité de faire prendre la fuite ou en dernier recours d’avoir sa chance en cas de confrontation (et là potentiellement d’inverser l’effet de surprise).

  • Si vous voulez imaginer votre fantasme : un État sans aucun contrôle sur sa population armé, allez donc en Cote d’Ivoire ou au Mali (les seuls pays Africains que je connais mais il y a bien pire). Lors d’un racket, si l’agresseur voit ou soupçonne que vous portez une arme, c’est une rafale de kalachnikov dans votre gueule DIRECT ! C’est arrivé au meilleur ami de quelqu’un que je connais et ce n’est pas un cas isolé, personne n’était étonné.
    Avoir une arme ne vous sert au mieux a rien et vous garantit la mort au pire.

    -1
    • « un État sans aucun contrôle sur sa population armé » ce n’est pas du tout mon but (bon, je ne suis pas l’auteur de l’article donc je ne peux pas dire quel est son but) et ce n’est pas le but de la plupart des gens qui défendent le port d’armes libres. en tant que libéral, je suis favorable à un état qui s’occupe des fonctions régaliennes (la sécurité fait partie des fonctions régaliennes). comme beaucoup de gens favorable au port d’armes, je suis d’accord que pour avoir une arme et pour avoir le droit de porter cette arme, il faille avoir un permis (que l’on donne aux gens sous certaines condtions (ne pas avoir de casiers judicaires, ne pas voird’antécédents psychiatriques, passer un test qui montre que l’on maitrise les armes à feu)). de plus, je suis d’avis que seuls certaines armes peuvent faire l’obet d’achat mais aussi l’objet de port d’armes. il convient de différencier les armes que l’on peut avoir et les armes que l’on peut porter sur soi (par exemple, si peut avoir un fusil de chasse pour chasser il est normal que l’on n’ait pas le droit de se promener avec (même chose pour certains armes réservés aux tirs sportifs)). Il y a à peine un siècle, soit à la fin du dix-neuvième, plusieurs pays européens ne connaissaient aucune restriction au droit de porter des armes : l’Angleterre, la Norvège, la Suède, le Danemark, la Suisse, le Montenegro, la Serbie. En Allemagne, seul était prohibé le port d’armes dans des réunions publiques. En France, jusqu’en 1910, n’était interdit que le port d’armes cachées, restriction souvent interprétée de manière libérale. Le port d’armes était plus ou moins sévèrement réglementé dans les autres pays, mais la réglementation était difficile à appliquée et peu respectée. Il semble que dans aucun pays civilisé, l’État ne limitât la simple possession des armes. je doute que l’on peut dire que ces états n’avaient plus de controle sur leur population armée. tout comme on ne peut pas dire qu’aux usa, l’état n’a pas de contrôle sur sa population. ce qui se passe en afrique est différent car dans ces pays là, l’état ne possède pas le monopole de la violence légitime, l’état n’a pas suffisamment de moyens pour assurer la sécurité. quelqu’un qui commet un meurtre a peu de chances de se faire arrêter ce qui incite des gens à commettre des meurtres.

    • Bonjour superresistant
      ‘un État sans aucun contrôle sur sa population’
      Tout est dit.
      Vous le superresistant vous voulez donc d’un état qui contrôle sa population avec un état armé et une population désarmé qui subit, bien forcé, l’arbitraire de l’état.
      Une population armée est le meilleur garant des liberté individuelles.

      • « un État sans aucun contrôle sur sa population »
        A comprendre dans le sens : Un État ne régulant pas le port d’arme.
        « Tout est dit »
        Non, vous n’aviez pas compris le sens.
        « Une population armée est le meilleur garant des liberté individuelles. »
        Apparemment non puisqu’on se fait racketter tous les 100 m, si je ne paye pas je me fais descendre, si je dors un flingue, je me fais descendre.

        -1
        • « Non, vous n’aviez pas compris le sens. » c’est vous qui ne comprenez pas la portée de vos propres propos.

          • Non c’est toi.
            La discussion avec Mitch c’est du haut niveau dit donc.

            -1
            • C’est vous qui amenez le débat plus bas que terre. Je ne fais que m’abaisser à votre niveau. Je vous demande comment les gens désavantagés physiquement doivent se défendre si les armes sont prohibées et vous me répondez avec un char Leclerc. Et après vous demandez du sérieux? Vous voudriez des arguments après la bouse que vous pondez dans votre minable prose? Commencez par donner le bon exemple.

    • Le problème de la Cote d’Ivoire ou du Mali, ce n’est pas les armes. Au US ou en Suisse on a des armes aussi, et on ne se massacre pourtant pas dans les rues.

      • La différence c’est que les Suisses ont tous les moyens de s’acheter une arme alors qu’en Afrique, seuls les criminels peuvent s’en acheter.
        Soit on interdit à tous de porter une arme, soit on s’assure que toute la population puisse s’en procurer, ce qui n’est pas évident et nécessite dans les deux cas, une intervention de l’État.

        -1
        • En Afrique les criminels peuvent s’acheter des armes, c’est pour ça qu’ils s’entre-tuent avec des outils du quotidien.
          Oui un riche aura des armes, et même des assurances, des systèmes d’alarmes, de jolies murs autour de sa maison.
          Bienvenue dans le monde réel 🙂
          Est-ce que c’est important le compte en banque de celui qui neutralise un chauffeur fou qui écrasent les gens sur un marché de noel ?
          Parce que sous couvert d’interdiction « égalitaire » de fait vous concentrez les armes entre les mains des mauvaises personnes.

    • Alors que si on y interdisait les armes, tous ces bandits à kalachnikov iraient gentiment la deposer au commissariat le plus proche, se convertiraient au bouddhisme et attaqueraient leurs victimes a coup de bisous…

      Sinon c’est bien c’est pas la cohérence qui vous étouffe vous.
      2 posts au dessus vous expliquez que les arts martiaux suffisent à se défendre contre la plupart des agressions, mêmes pour des mamies en fauteuil roulant.
      Et là vous nous parlez d’attaques « a la rafale de kalachnikov dans la gueule DIRECT »

      Je ne suis jamais au mali, hein,mais je suis curieux de voir a l’oeuvre ces mamies grabataires ceintures noires de kung fu qui évitent les balles de kalach a coup de reverse high kick dans la face des mechants (qui eux ont tous consciencieusement vérifié que l’achat et le port d’arme n’était pas illégal avant de s’en procurer, pensez donc… )

    • Vous non plus n’avez pas compris le sens.
      Il est question de port d’arme.
      Depuis quand le port d’arme c’est l’anarchie ?
      Depuis quand un pays occidental accordant des droits à des gens c’est un pays chaotique d’Afrique ?

      En France, à certains moments de l’histoire, les gens ont eu le droit de porter des armes. Et ça n’avait rien à voir avec les descriptions que vous faites.

  • La ville de Nucla dans le Colorado va devenir la 2ème ville avec Kennesaw en Georgie à obliger ses habitants à posséder des armes. Que ce soit clair, je ne considère pas qu’obliger des gens à posséder quoi que ce soit est légitime. Mais ça a le mérite de montrer que non, même quand 100% des gens sont armés, ce n’est pas le chaos. Bien au contraire. http://www.denverpost.com/portal/news/ci_23320447/nucla-becomes-colorados-first-and-only-town-mandating?_loopback=1 En 1982, le conseil municipal de Kennesaw a pris à l’unanimité un arrêté imposant aux habitants de posséder au moins une arme à feu et des munitions dans le but d’« assurer la sécurité et le bien-être général de la ville ». Sont exemptés les objecteurs de conscience, les criminels, les personnes atteintes de troubles mentaux ainsi que celles qui n’ont pas les moyens de s’en acheter. Aucune peine n’est prévue contre ceux qui ne respecterait pas l’obligation. Après l’application de la loi le taux de criminalité a diminué de 89 % contre une baisse de 10 % au niveau de l’État

    • « La ville de Nucla dans le Colorado va devenir la 2ème ville avec Kennesaw en Georgie à obliger ses habitants à posséder des armes. »
      C’est un exemple très intéressant mais comme vous le dites, il s’agit d’une intervention de l’État qui oblige tous les citoyens a porter une arme. On est pas du tout dans le cas d’un État sans aucune régulation ni pouvoir sur le port d’arme comme c’est le cas dans les pays d’Afrique.

      -1
      • mon commentaire veut juste démontrer que même si tout le monde est armé, ce n’est pas le chaos. pour le reste, je trouve absurde d’obliger les gens à avoir des armes (sauf peut être dans des pays comme israel ou la suisse où l’armée n’est pas professionnel et où le service militaire est toujours obligatoire)

    • C’est pas plus idiot que des extincteurs ou des défibrillateurs.

  • « un individu lambda, s’il avait la possibilité d’être armé, serait forcément néfaste à l’innocent » les propriétaires légaux d’armes sont-ils plus violents? Prenons l’exemple du Texas, rempli comme tout le monde le sait de cowboys prônes à la violence. Entre 1996 et 2000, William E. Sturdevant (2000) montre à partir des données d’arrestation du Texas que les citoyens qui ont obtenu un permis de port d’arme non seulement ne sont pas plus violents que les autres, mais sont remarquablement pacifiques. Ils ont 7,7 fois moins de chance d’être arrêtés pour un crime violent (pour les hommes), 7,5 fois moins pour les femmes. Les citoyens qui portent des armes ont 18 fois moins de chances d’être arrêtés pour un crime non violent (pour les hommes), 13 fois moins pour les femmes. Et cette tendance continue : entre 2002 et 2007, les données du Texas Department of Public Safety montrent que les plus de 200.000 texans qui ont obtenu un permis de port d’arme sont 9 fois plus pacifiques que les citoyens en général. Le public général a été arrêté 10 fois plus pour avoir commis un crime violent.

  • bonjour ,désolé de seriner mon antienne .Aussi longtemps que perdurera la défaillance des autorités le laxisme de la magistrature ; le citoyen lambda à le devoir de garantir sa sécurité et celle des siens ,ce par :eh oui encore ; les articles 122-5 et 122-6 du code pénal ! A bon entendeur …..
    Ce puisque : Le gouvernement doit donner à chaque citoyen la sécurité face au crime et à la vie économique :A ces conditions seulement les citoyens sont tenus d’observer les lois qui permettent à la civilisation d’exister ! Or le contrat n’est pas remplit ,ce gouvernement-ci est défaillant !!

  • L’autorisation du port d’arme à l’ensemble de la population sans casier judiciaire aurait le mérite de contribuer à l’assainissement des finances publiques. En effet, cela permettrait de réduire sensiblement les effectifs de police et de gendarmerie.
    Mais, dans notre pays, le pouvoir a toujours eu peur du peuple en armes.
    Curieux, qu’a-t-il donc tant à craindre?

  • Mon voisin est sur chaise roulante, qu’est ce qu’on fait, on lui fixe 2 kalachnikov, avec acquisition automatique de cible ?

    -1
    • Vous avez raison, ce sera tellement plus efficace de lui payer des cours de Krav Maga…

    • Non, on le laisse crever quand des racailles lui prennent le peu qu’il lui reste comme le suggère Superrésistant, et on interdit aux honnêtes citoyens d’être armés pour le défendre aussi. Comme ça on est sur qu’il reste bien tout seul dans la merde à attendre des flics occupés à contrôler votre vitesse.

  • Voici une analyse plutot objective sur les avantages et inconvenients à libéraliser les armes : https://sciencetonnante.wordpress.com/2013/09/23/pour-enrayer-la-violence-faut-il-plus-ou-moins-darmes/#more-5148.

    Autre chose, le droit de propriété est bafoué, car lorsque vous avez obtenu une authorisation de possession d’une arme et que vous en devenez propriétaire, cette arme vous sera retirée si vous ne faites plus partie d’un club de tir.

    • C’est la première fois que je vois une article objectif sur le port d’arme a feu. Merci !

      On voit que la libre circulation des armes n’est efficace que si l’État oblige les citoyens porter une arme.
      Cruel dilemme ! Dans les deux cas possible, seul une forte intervention de l’État permet de faire diminuer la violence.

      -1
      • « On voit que la libre circulation des armes n’est efficace que si l’État oblige les citoyens porter une arme » faux, l’article pdit que c’est efficace si un nombre ELEVE de citoyens excercent leurs droits. il ne dit pas que tout le monde doit porter une arme ni que l’état doit obligé les gens à porter une arme. de plus, bannir les armes à feu est impossible. partout où on les bannit, il y a un marché noir. les criminels se fournissent des armes au marché noir tandis que les honnêtes citoyens sont désarmés. http://www.contrepoints.org/2015/01/07/193585-interdire-les-armes-alimente-le-marche-noir en france, se procurer illégalement une arme est très facile

        • On est d’accord mais on a toujours pas de solution évidente.
          Comment voulez-vous dans le premier cas, inciter une grande partie de la population a jouir de leur droit a porter une arme alors qu’il sont majoritairement strictement anti-arme ou dans le second cas, désarmer les criminels alors que les armes sont de plus en plus accessible ?

          • Le droit de port d’arme (associé au droit de défense personnelle dont on ne parle pas assez) n’est pas une obligation. il n’y a pas à inciter les gens à agir dans telle ou telle direction mais simplement à laisser à ceux qui désire s’armer la possibilité de le faire.

            En revanche, le citoyen anti-armes, lui, a toute liberté de ne pas s’armer et de bénéficier tout de même de la protection induite par les armes des autres citoyens qui pourront le défendre, si par malheur il se faisait agresser.

          • Lever l’interdiction.
            Tout simplement.

      • Mais pas la violence de l’État

  • le port d’arme souhaitable s’inscrivant dans l’idée de n’avoir jamais à s’en servir, n’a pas vraiment d’intérêt;
    outre qu’entre le fait de se rassurer en l’ayant sur soi étant très différent de l’assurance lorsqu’on met autrui en joue, dans le cas où son titulaire serait amené à l’utiliser, s’il y a le moindre blessé par balle ou mort à la clé, la justice lui réservera les pires turpitudes pour tenter d’exciper de son geste (même si certains types de munitions, selon leur nature, pourraient faire la différence entre neutraliser et invalider).
    Cependant que d’autres armes défensives dites non létales ont vu le jour, pourquoi ne pas alors envisager plutôt le port du Taser ?

  • Dieu a fait des hommes grands et d’autres petits, Samuel Colt les a rendus égaux.

  • aux usa, les accidents domestiques avec armes à feu (qui sont en chute libre), les suicides (qu’on peut faire avec plein d’autres outils bien plus horribles en fait), et les mass shootings, sont bien moins nombreux que le nombre de vies sauvées par ceux qui se défendent avec une arme. Voir les études de Kopel, Kleck et Lott. En dernière analyse, en dehors des aspects moral et légal, les armes à feu sauvent plus de vies qu’elles n’en prennent quand il est légal d’en posséder et d’en porter.
    http://www.amazon.com/More-Guns-Less-Crime-Understanding/dp/0226493660/
    http://www.amazon.com/Armed-Gary-Kleck/dp/1573928836/
    http://www.amazon.com/Guns-David-B-Kopel/dp/0879759585/
    http://www.amazon.com/dp/0472031627/
    http://www.amazon.com/Deadly-Force-Understanding-Right-Defense/dp/1440240612/
    http://www.amazon.com/Gun-Facts-Guy-Smith/dp/1482587483/
    http://www.amazon.com/Gunfight-Battle-Over-Right-America/dp/0393345831/
    http://www.amazon.com/The-Bias-Against-Guns-Everything/dp/0895261146/
    Le Violence Policy Center qui est *contre* les armes à feu, n’a trouvé que 499 meurtres commis par les 10 millions d’Américains qui ont un permis de port d’arme depuis . . . 1993, date à laquelle les permis de port d’arme ont commencé à être redistribués généreusement. 499 divisé par 10 millions et 20 ans, ça fait moins de 2,5 meurtres par 100000, chiffre inférieur au taux moyen de la population. Notons au passage que le Violence Policy Center compte parmi les 499 « meurtres » un grand nombre d’homicides justifiés (selon la justice), c’est-à-dire des « meurtres » de truands tués par leur victime. http://www.vpc.org/ccwkillers.htm

  • Chaque année, entre 500.000 et 2,5 millions d’américains se défendent avec une arme. Mais ces chiffres on n’en entend pas parler. en comparant les statistiques dans le monde de taux d’homicide d’un côté et de nombre d’armes à feu par habitant de l’autre, il est impossible de trouver une corrélation plus d’armes = plus de crime. Et c’est même l’inverse, il y a une corrélation dans l’autre sens, à savoir plus d’armes = moins de crime ! http://www.unodc.org/gsh/en/data.html
    http://www.smallarmssurvey.org/publications/by-type/yearbook.html
    http://crimepreventionresearchcenter.org/2014/03/comparing-murder-rates-across-countries/
    http://www.smallarmssurvey.org/fileadmin/docs/A-Yearbook/2007/en/Small-Arms-Survey-2007-Chapter-02-annexe-4-EN.pdf https://www.facebook.com/UnbiasedAmerica/photos/a.130184327167571.1073741828.123061011213236/299579676894701/?type=1 http://daaa.eklablog.com/oups-le-rapport-sur-les-armes-demande-par-obama-revele-que-les-armes-s-a93493253 toutes les études montrent que l’accès aux armes diminue la criminalité. voir More Guns, Less Crime: Understanding Crime and Gun Control Laws du Dr. John Lott. Une conclusion que tirent également Rossi et Wright dans leur magistral « Armed and Considered Dangerous: A Survey of Felons and Their Firearms » (Aldine Transaction, 1986). De l’aveu même de milliers de criminels interrogés par les auteurs, une victime potentiellement armée est le principal facteur dissuasif dont les criminels admettent tenir compte. un livre intéressant sur le sujet: Aux armes citoyens ! Plaidoyer pour l’autodéfense de Paul Lycurgues. Au Mexique, la règlementation sur les armes à feu est similaire à celle de la France. Pourtant depuis 2006, 68 000 personnes sont mortes par arme à feu au Mexique. Au Brésil, la réglementation est encore plus stricte qu’en France. Pourtant entre 30 et 40 000 personnes y meurent par armes à feu chaque année. Et ceci alors que moins de 10% de la population possèdent des armes à feu. plus d’armes moins de criminalité: http://www.breitbart.com/Big-Government/2014/11/24/FBI-Officers-Killed-With-Firearms-Decreased-40-Percent-As-Gun-Sales-Soared-In-2013
    http://online.wsj.com/articles/SB10001424052702304914204579393493981280048 http://bearingarms.com/fbi-confirms-gun-sales-violent-crime/

    • jacques, ces chiffres n’ont aucune valeur s’ils sont utilisé par les lobbies des armes. C’est quand même évident non ? Quel vendeur d’arme irait dire qu’il est mauvais de porter une arme ? C’est comme un socialiste qui dirait que le collectivisme appauvrit l’ensemble de la population.

      Ce qu’il faut c’est que des gens neutre s’emparent des stats et nous montre les avantages et inconvénients.

      -1
      • si vous avez lu mes liens vous auriez vu qu’il y a des études venant de sources officiels (notamment une étude commandé par obama, une étude du fbi, une des nations unies,….). L’argument du lobby des armes est parfaitement à côté de la plaque, par ailleurs, car l’industrie est trè atomistique. Pratiquement 100% de l’argent dépensé à promouvoir le droit de porter des armes est donné par des individus. Au contraire, pratiquement 100% de l’argent donné pour le contrôle des armes est fourni par des bobos élitistes milliardaires. ce qui fait la puissance de la NRA c’est sa base populaire. si un politicien lui déplait, elle fait campagne contre lui (et comme beaucoup d’américains sont attachés au 2 amendement) et celui ci perd des voix. la NRA s’est plus de 4 millions d’adhérents

      • Superresistant: vous etes de mauvaise foi une fois de plus. Une source valable pour vous est une source qui va dans votre sens. Si ces études sont manipulées, ou ont des biais méthodologiques, à vous de les débusquer. Ignorer des propos en annonçant que les sources ne sont pas objectives, c’est une chose. Le prouver en est une autre. Vous me disiez plus haut que mon niveau d’argument était bas… Mais où est la fulgurance de votre argument ici? Vous nous auriez dit « C’est même pas vrai d’abord! » que ca n’aurait pas plus fait avancer le débat.

      • En quoi le lobby des armes est-il plus menteur que les lobbys anti armes ?
        Les chiffres leur donnent raison, point.

  • Bien que je ne sois pas d’accord avec vous, je vous assure que je n’aurai aucune réaction haineuse.

    (a) Si le port d’arme légal était un gage de sûreté, les USA seraient le pays le plus sûr du monde. Bien entendu, dans un mode peuplé de gens raisonnables, mesurés, etc , le port d’armes n’aurait aucune influence mais une fois qu’on a dit cela on n’a rien dit.

    (b) Vous dites que la possession d’armes a augmenté aux USA et que dans le même temps le taux de crime a diminué. Possible, mais corrélation n’est pas relation de cause à effet. Sans compter que des possesseurs d’armes ont pu en acheter davantage, or je ne vois pas en quoi cela aurait un impact.

    (c) Je n’ai jamais entendu un opposant à la détention d’armes invoquer cet argument du « déterminisme ». En réalité, c’est plutôt les défenseurs du port d’armes qui l’utilisent de manière implicite. En effet, en général, ils défendent ce droit en arguant qu’il serait mal d’empêcher les « bons » de se défendre ou défendre leur famille contre l es « méchants » (je vous invite à entendre les discours de la NRA, c’est aussi simpliste que çà. Cela paraît acceptable en apparence mais 3 secondes de réflexion amènent à se demander si le fait d’être « bon » ou « méchant » est intrinsèque à chaque individu. Est-ce qu’un « bon » ne peut pas devenir « méchant » à un autre moment ? Si nous étions dans un monde dans lequel il y aurait les bons d’un côté, les méchants de l’autre, qu’on pourrait établir qui est qui, le port d’arme serait sans aucun doute légitime, mais admettez que ce monde imaginaire n’est pas le nôtre.

    (d) Dire « Les Américains méritent de voir leurs enfants mourir puisqu’ils ne prohibent pas les armes » est complètement stupide, l’opposant au port d’arme qui dit cela est idiot. Par contre, le fait que le port d’arme soit réservé à une élite comme vous dites, est justifié. D’abord, c’est une élite qui est formé au tir car viser, tirer n’est pas quelque chose d’instinctif mais s’apprend. Vous parlez de Charb, mais Charb était un tireur sportif, il savait donc se servir d’une arme (ceci dit face à deux cinglés en kalach, je ne crois pas qu’il aurait pu faire grand-chose tout comme le policier chargé de sa sécurité). Ensuite, cette élite est soumise à des contrôles et doit rendre des comptes et n’agissent pas « impunément » comme vous le prétendez.

    (e) Vous mélangez tout. On ne punit pas quelqu’un qui porte une arme sans autorisation pour un crime qu’il n’a pas commis et encore moins pour un crime qu’il ne commettra pas (si vous connaissez le futur, tirez-en parti), mais parce qu’il ne respecte pas l’interdiction de port d’arme !

    • Bonjour axopl
      ‘je n’aurai aucune réaction haineuse.’
      Moi non plus, je ne suis pas un fanatique de la possession d’armes par tous.

      D’une part on ne peut nier que l’état déteste des citoyens en armes, meilleur rempart contre les dérives naturelles de TOUT état normalement constitué (2° amendement de la constitution US)

      D’autres part nous (les libéraux) ne proposons pas un monde parfait et les choses étant ce qu’elles sont, les états sont dangereux (par nature) la vie est dangereuse et une mauvaise rencontre est ttjs possible.
      Nous demandons la liberté de choix; être armé et compter sur soi même ou être désarmé (c’est votre liberté) et faire le 17.

      • L’Etat dictatorial en effet déteste les citoyens en armes. La question se pose si l’Etat est par nature dictatorial. Répondre oui serait aller à l’encontre des penseurs libéraux qui ont fondé nos Etats. L’amendement que vous citez est un reliquat d’une époque passée sans rapport avec aujourd’hui, il serait on que les USA vivent dans le présent et non dans le passé sur ce point.

        Les libéraux (et je pense à Nozick) estiment également que tout individu a le droit de vivre en sûreté ce qui comprend le fait de ne pas être menacé. Or laisser des armes en liberté sans contrôle, pour moi et pour beaucoup d’autres est une menace.

        -1
        • Mais je suis pour une démocratie libérale, séparation des pouvoirs, état de droit toussa… ce qui n’est pas le cas de la V° république en france.
          L’état sans contre pouvoir est sur une pente dictatorial/autoritaire. Un peuple armé est une entrave à cette évolution inéluctable.
          On parle d’état de droit cad que le droit d’applique aussi à l’état et ses agents. Donc en toute bonne logique ou tout le monde est désarmé, police militaire inclus soit tout le monde est armé (état de droit et non raison d’état).
          ‘Or laisser des armes en liberté’
          Oh oh jolie lapsus. Les armes sont déjà ‘en liberté’ en france, mais elles sont en liberté avec les malfaisants.
          De facto les délinquants sont armés, le reste de la population taillable et corveable par l’état et les autres.
          Je ne suis pas socialiste, le monde n’est pas parfait, la solution libérale est la seule qui respecte l’individu.

          • ‘La garde à vue des quatre occupants de l’appartement de la cité de la Castellane à Marseille, dans lequel la police a retrouvé lundi sept kalachnikovs, a été levée vendredi, a-t-on appris de source policière’
            On discute pour rien, le port d’armes est légal de facto (si je puis dire).

            • si le port d’arme était légal, il n’y aurait pas eu de garde à vue. D’autre part, lever une garde à vue ne signifie pas qu’il n’y a pas de poursuite. Vous confondez un peu tout (intentionnellement ou non ?)

              -1
              • ‘Les quatre personnes, arrêtées mardi, ont été remises en liberté sans charge, a indiqué la même source, confirmant une information du site internet de La Provence. ‘
                Le point.fr 14 fev 15
                Oui bon je mélange un peu mais le télescopage était tentant.. j’avoue je me suis allé à la facilité. blame on me. 🙂

                • merci pour la précision. A première vue cela peut paraître curieux qu’il n’y ait aucune inculpation. Mais les garde à vue ont peut-être permis de montrer que ces personnes n’étaient pas les véritables détenteurs des armes, je en connais pas le profil de ces personnes, mais on peut tout à fait imaginer quelqu’un cacher des armes chez une famille « en lui demandant de ne pas poser de question » (c’est un passage du parrain 2 je crois). Justement, un libéral devrait se féliciter que garde à vue ne rime pas avec culpabilité.

              • C’est vous qui êtes dans la confusion.

                En France, il peut y avoir garde à vue et même inculpation sans qu’il y ait infraction.

                par exemple, en matière de légitime défense la garde à vue et l’inculpation sont automatique même si la légitime défense est avérée!

          • en France, la séparation des pouvoirs existe. On peut estimer que le degré de séparation n’est pas suffisant, ce qui est mon cas, mais dire qu’elle n’existe pas confine à la mauvaise foi.

            Un peuple armé est efficace contre un régime dictatorial, la France est-elle une dictature ? Je ne crois pas. on ne vient pas chez vous pour vous emprisonner arbitrairement, vous envoyer dans un camp ou vous exécuter.

            Le droit s’applique à tout le monde. je ne vois pas où est la contradiction; Que dit le droit ? Tout individu qui fait partie de la force publique dispose d’une arme et doit rendre des comptes sur l’usage de son arme. C’est valable pour tout individu qui appartient à la force publique, sans discrimination. Un Etat de droit signifie que la puissance publique n’est pas au-dessus du droit, au-dessus de la loi, elle doit répondre de ses actes, c’est bien le cas pour les agents de la force publique qui doivent répondre de l’usage de leur arme, tout comme n’importe quel citoyen armé légalement. A vous entendre on pourrait croire que finalement tout individu est un juge (du fait de l’état de droit) ce qui signifie qu’aucune justice ne peut s’appliquer.

            Exact les armes sont déjà en liberté et on voit le résultat. En quoi faciliter encore un peu plus leur circulation améliorera les choses ? Vous alles me dire que « les bons » pourront s’armer ? Exactement le discours dont je parle précédemment.

            • ‘en France, la séparation des pouvoirs existe.’
              Le coup d’état permanent, ce n’est pas de moi.. La france n’est pas un pays liberal ( 33° l’Human Freedom Index) c’est un pays communiste qui a réussi :).
              Chez les politiques français libéral est une insulte PC PS UMP FN, tous.

              Etat de droit: l’état est soumis au mêmes rêgles que les citoyens. Je vais vous donnez un exemple , le secret banquaire. Je n’ai pas le droit de demander à votre banquier la situation de votre compte, l’état si. etc..
              Alors apres l’état peut faire le malin et dire tout le monde peut avoir des armes.. mais c’est moi qui décide (et pas une décision de justice une décision administrative, le préfet) .

              ‘on pourrait croire que finalement tout individu est un juge’
              Non le pouvoir judiciaire, le pouvoir législatif, le pouvoir excécutif, séparé et non un gouvernement (chef) nommé par le président et une assemblée à la botte du président (dissolution).

              ‘ En quoi faciliter encore un peu plus leur circulation améliorera les choses ?’

              Le libéralisme , c’est fondamentalement faire confiance à l’homme et à sa capacité de règler par lui-même ses problèmes. Le socialisme c’est la défiance de l’homme et l’orgueil de certains individus d’être d’essence supérieure au peuple et de savoir pour lui ce qui lui est bon. (Certains que j’ai choisi sont supérieurs et peuvent porter des armes).

              • Vous savez les classements quantitatifs sur la liberté….. D’autant plus que le rang ne veut pas dire grand-chose ce qui compte c’est plutôt le contenu. Que le terme « libéral » soit diabolisé en France c’est exact, mais la raison en est simple. Les gens confondent libéralisme et néolibéralisme voire libertarianisme. Ces trois concepts couvrent des idées bien différentes. Pour ma part, je me revendique comme libéral parce que je suis attaché à la séparation des pouvoirs, à la démocratie et plus particulièrement à la démocratie représentative, au débat, au respect de l’opinion adverse, notamment.

                Non l’Etat de droit ce n’est pas la soumission aux mêmes règles que chacun. C’est être soumis au droit, à la loi, avoir des comptes à rendre, être contrôlé, ne pas être au-dessus de la loi. L’Etat n’est pas un individu, vous devriez plutôt parler des agents de l’Etat. Les agents de l’Etat ont les même droits et devoirs que chacun d’entre nous. Mais du fait de leur métier ils peuvent avoir certains drits mais également certaines obligations que vous n’avez pas. Mais c’est valable pour tous les métiers. Les droits et devoirs d’un médecin, d’un avocat ne sont pas les mêmes que ceux d’un plombier ou d’un publicitaire. Si je vous suis, chacun a le droit de demander ses papiers à n’importe qui dans la rue, à condamner quelqu’un à la prison et donc à l’enfermer, au nom de l’Etat de droit ! Vous voyez comme c’est grotesque !

                Je suis d’accord avec vous sur la définition de libéralisme, ce qui montre au passage que les apôtres de la concurrence forcenée ne sont pas libéraux car justement ils ne font pas confiance à l’Homme pensant que sans bâton, ils ne seront pas motivés. Pour le socialisme, par contre votre définition est davantage idéologique.

                • On tourne en rond

                  Relisez wikiliberal ‘état de droit’:
                  ‘Le concept clé du libéralisme est celui de l’État de droit, en anglais Rule of Law. Nous sommes d’ailleurs tellement déformés par le mot État que pour beaucoup, l’état de droit est l’État qui fait le droit. Non, l’État de droit est l’État qui est soumis à un droit qui lui est antérieur et supérieur. C’est un ordre juridique des sociétés d’hommes libres dans lequel le droit positif est soumis à un droit supérieur. ‘

                  PS le socialisme stricto sensu, c’est de faire passer l’intérêt collectif avant l’intérêt individuel. Mais comme disait l’autre; l’intérêt général est une fiction derrière laquelle se cache des intérêts particuliers.
                  Je ne suis pas pour la concurrence forcenée, mais pour la liberté de concurrence.

                  Cordialement

                  • désolé mais je ne prends pas wikibéral pour une source fiable.

                    Le concept d’Etat de droit est né avec les Lumières et pour la France s’est développé pendant et après l’afaire Dreyfus. L’Etat de droit signifie que les instutions étatiques ne sont pas au-dessus des lois (contrairement à l’ancien régime ou l’on pouvait emprisonné quiconque sans justification).

                    Un Etat de droit est un Etat qui est soumis à un droit qui non pas lui est supérieur ou antérieur mais qui est le droit décider par les individus membres de cet Etat.

                    Le socialisme c’est l’appropriation collective des moyens de production.

                    • ‘Un Etat de droit est un Etat qui est soumis à un droit qui non pas lui est supérieur ou antérieur mais qui est le droit décidé par les individus membres de cet Etat.’
                      Donc si 51% des individus membres de cet état décide que le droit permet de tuer les 49% autres, nous sommes bien dans une démocratie libérale.

                    • Votre argument typique des libertariens lorsqu’ils sont acculés me fait toujours sourire. Vous mélangez un peu tout. Mettons un peu d’ordre. On parle d’Etat de droit. L’Etat de droit est l’idée selon laquelle un Etat n’est pas au-dessus de la loi, qu’il doit répondre de ses actes, qu’il doit être contrôlé par ses citoyens (on retrouve cela dans la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen). Typiquement c’est l’interdiction des arrestations arbitraires, le fameux habeas corpus. Pas grand-chose à voir avec votre exemple du 51/49.

                      Maintenant est-il légitime que 51% des citoyens d’un Etat décide de mettre à mort les 49% autres ? La réponse peut être positive si les 49% condamnés sont des criminels et que la peine de mort s’applique dans cet Etat.

                      Plus généralement, vous essayez de déduire des droits naturels en vous utilisant des arguments empiriques. C’est un biais intellectuel car vous essayez de vous placer d’un point de vue divin tout en utilisant votre point de vue et le point de vue partagé par des individus dans une société déterminée.

                      -1
                • Mentalité d’esclave, que celle qui consiste à demander une autorisation pour un droit.
                  Le droit de pouvoir me défendre, implique le droit de posséder une arme.
                  L’Etat nous désarme et prétends assumer notre sécurité.
                  Comme d’habitude l’Etat se défausse de toutes responsabilités, en effet si vous êtes agressé, vous ne pouvez pas porter plainte contre l’état, au prétexte qu’il n’aurait pas rempli ses obligations.

                  Un homme libre rend d’abord compte à sa conscience.
                  Liberté et responsabilité : Un homme libre doit assumer sa sécurité, ne serait-ce que par ses responsabilités vis-à-vis de sa famille. Imaginez que lors d’une banale agression dans la rue ou dans le métro, il prenne un mauvais coup et finisse tétraplégique ; quel malheur pour toute la famille.
                  Un homme libre qui possède une arme, ne porte tort à personne.

                  • vous faite là une erreur logique. Le droit de vous défendre implique que « si vous possédez une arme même illégalement vous avez le droit de l’utiliser ». Je reconnais bien l’esprit simpliste du libertarien qui mélange tout.

                    -1
                    • Vous êtes con ou de mauvaise foi.
                      Oui j’ai le droit de me défendre avec un couteau si je n’ai que ça, avec ma voiture si je n’ai que ça, avec mon arme qu’elle soit légale ou détenues illégalement.

                      Les êtres humains ont des droits imprescriptibles, aucune loi ne peut aller contre.
                      Qu’une loi soit promulguée par une assemblée élue, par un imam (exemple : Iran), par un roi, n’a aucune importance. Si elle est contraire aux droits de l’homme, elle est illégitime.

                    • Cher Libex, vous répondez à votre détracteur

                      « Vous êtes [stupide] ou de mauvaise foi. » Suite à la lecture de vos arguments et de ceux de votre détracteur je vous dis:

                      +1, vous avez raison.

                    • Restez poli cher ami, ne perdez donc pas votre sang froid, même si je vous accule. Je vous parle du droit de vous défendre reconnu par la loi. Même si vous disposez d’une arme de manière illégale, vous avez le droit de vous en servir pour assurer une légitime défense.

                      Concernant ces fameux droits « imprescriptibles », ils ne le sont que parce que la société les reconnaît comme telle. Ce n’est pas une caractéristique essentielle de ces droits. Il faut bien comprendre cela. Croire qu’existerait, indépendamment de tout individu ou de toute société des droits naturels est une faute intellectuelle courante chez les libertariens qui ont besoin de ce postulat non démontré pour dérouler leur idéologie. Le malheur des libertariens c’est d’essayer de se positionner du point de vue divin alors que c’est tout bonnement impossible.

                    • en droit français, la légitime défense peut s’exercer même avec une arme illégalement détenue.

                      La légitime défense et d’infraction à la réglementation des armes sont considérées séparément.

          • @gillib

            « je suis pour une démocratie libérale »

            Oxymore?

        • « ………..a) Si le port d’arme légal était un gage de sûreté, les USA seraient le pays le plus sûr du monde……. »

          Absurde!
          Imaginez vous rentrant dans une pièce où contre le mur sont posés un violon et une contrebasse. vos oreilles n’entendront pas de musique.
          Si il y a des morts aux USA, c’est parce qu’il y a des gens pour qui la vie des autres est négligeable.
          Les morts par armes à feu vous renseignent sur l’état de violence de certains états des USA.

          D’ailleurs les statistiques du FBI (cf liens donnés par Jacques) montrent que les états, où la possession et surtout le port d’armes sont autorisés, ont des taux de meurtres inférieurs à la moyenne européenne.

          Même les anti armes américains n’ont jamais trouvé une corrélation entre la quantité d’armes détenues par une population et le taux de meurtres.
          Les pires villes criminogènes des USA, comme Détroit, Chicago, Washington, étaient des villes démocrates dans lesquelles le port d’armes étaient interdits mais même la possession d’armes était extrêmement difficile.

          • je ne fais que reprendre un argument de l’auteur. Si le port d’arme à feux était un gage de sécurité, nous devrions en conclure par la logique la plus élémentaire que les USA sont le pays le plus sûr !

            Problème : ceux qui achètent des armes à feux même légalement ne sont pas forcément les « gentils ». Ou alors il faut organiser un contrôle donc des mesures étatiques….. Vous ne vous en sortirez pas mon vieux…..

            De nombreuses études (Kellerman, Gabor, Killias) montrent une corrélation entre crimes et accessibilité aux armes. Je vous invite à les lire.

            -1
            • « …….e ne fais que reprendre un argument de l’auteur. Si le port d’arme à feux était un gage de sécurité, nous devrions en conclure par la logique la plus élémentaire que les USA sont le pays le plus sûr ! .. »

              Vous êtes fâché avec la logique : L’arme à feu n’est pas un gage d’insécurité, ni un gage de sécurité.
              Certains pays, en dehors de toutes notions d’armes, ont un pourcentage de criminels et de délinquants supérieurs aux autres.
              Lorsqu’on observe le monde, on constate qu’il n’y a pas de corrélation entre le taux d’armement du peuple et le taux de délinquance.
              Seuls les anti-armes essaient, sans succès, et depuis des décennies de trouver des statistiques qui conforteraient leurs thèses.

            • Merdeuuxx!!

              Faut interdire tous les couteaux si je suis votre raisonnement !

              C’est à cause des couteaux que l’on tue !

              Mais oui c’est cela donc…

              • Vous conviendrez tout de même que tuer avec un couteau est plus difficile qu’avec une arme à feux. D’autre part, un couteau à une autre utilité que celle de se défendre. Pas tellement le cas pour les armes à feux (sauf certaines pour la chasse).

                -1
                • « Vous conviendrez tout de même que tuer avec un couteau est plus difficile qu’avec une arme à feux. »

                  Ceci dit les armes à feu ne tuent que si quelqu’un tire avec. C’est plus crade de tuer au couteau, mais c’est pas bien plus dur: il faut pousser dans la gorge… Par ailleurs pour un meurtrier méthodique et déterminé, le couteau à l’avantage d’être silencieux, bon marché, facile à faire disparaitre, ca ne laisse pas de traces de poudre, ca ne permet pas d’identifer une arme de crime (contrairement à une balle qui se fait marquer par son canon).

                  « D’autre part, un couteau à une autre utilité que celle de se défendre. Pas tellement le cas pour les armes à feux (sauf certaines pour la chasse). »

                  Le tir sportif, le tir d’alarme, la dissuasion… Autant d’utilités pour des armes à feu. Le biathlon se pratique au 22 long rifle… Une arme capable de tuer.
                  Une fois de plus, je constate que les prohibitionnistes restent à la surface du problème

                  • Un peu ridicule votre argument. C’est comme si vous me disiez que tout objet a une utilité parce qu’on l’utilise. Il faut aller un peu plus loin que cela. Un couteau a une autre utilité autre que s’en servir (le lancer contre une cible par exemple). Il sert à couper la viande par exemple. Concernant une arme à feux, je vous mets au défi de trouver une autre utilité autre que l’utiliser pour elle-même (par exemple le tir sportif) que la chasse. Vous faites semblant de ne pas comprendre ou vous êtes vraiment limité pour ne pas saisir la nuance ?

                    -1
                    • Vous me mettez au défi mais j’ai déjà répondu: Le tir d’alarme, la dissuasion. Ou pourrait rajouter le coup de crosse…

                    • Faire beau dans son salon simplement.

                      Le père d’un de mes amis est féru d’armes anciennes. Il en a toutes une collection. Elles sont neutralisées mais lui m’affirme qu’il peut les remettre en état de marche. Il fabrique des balles etc… un vrai collectionneur.
                      Il serait incapable de faire de mal à une mouche…

                      L’arme ne fait pas le meurtrier, c’est le meurtrier qui utilise ou pas un outil… songez juste que deux poings peuvent aisément tuer…. Faut-il interdire les mains ?

            • Vous citez des sources pour le moins frelatées.

              1/ Kellerman est complètement déconsidéré aux USA sont 43:1 a été démonté et lui même l’a revu à la baisse, mais c’est encore biaisé. Et il a surtout insisté sur le fait que dans la majorité des cas la victime et son assassin se connaissaient ! Mais sa notion de « connaissance » était très élastique pe le dealer connaissait son client, la prostituée connaissait son jules ! A ma connaissance, il n’a pas établi de corrélation entre entre crimes et accessibilité aux armes mais sur le fait qu’il a plus de chances de se faire tuer s’il y a une arme à feu. Ce qui a été anéanti par la critique. A ma connaissance, Kellerman a été viré d’Emory.

              2/ Killias a trouvé une corrélation entre le nombre d’armes détenues et la criminalité dans 14 pays.
              Un professeur de statistiques français a démontré que si on enlevait un de ces 14 pays (n’importe lequel) la corrélation n’existe plus !
              J’ai obtenu une corrélation plus forte pour ces même 14 pays avec le taux d’équipement en réfrigérateurs !

              3/ Je ne connais pas bien les œuvres de Gabor.

              Mais, il y a une étude de l’ONU qui a mis en évidence sur les 60 pays considérés qu’il n’y a aucune corrélation entre les dc par AAF et le taux de détention des AAF.

            • Faux !
              La Suisse, la Finlande, vous démontrent quotidiennement le contraire.

              Il y a des meurtres parce qu’il y a des meurtriers

              Au Rwanda, 1 million de morts sans armes à feu !

              Pour finir : si chaque famille juive européennes avaient eu un simple pistolet, ça aurait coûté très, très, très cher à la Gestapo pour les rafler.

              Si les hommes de l’état sont armés, alors qu’ils sont les serviteurs du peuple, alors le peuple a évidemment le droit d’être armé.

              • Au Rwanda, c’était le fait d’une population entière contre une autre qui avait aussi des machettes, donc c’est le nombre qui a joué

                Vous ne pouvez pas comparer une rafle de la gestapo (la majuscule n’est pas nécessaire) à une agression de délinquants ; ce n’est pas un pauvre pistolet qui va vous défendre contre une division de ss équipés d’armes de guerre

                A noter que les nazis ont assoupli la détention d’armes à feu en 1938, qui avait été limitée par le gouvernement précedent de centre-gauche un peu agacé des luttes entre communistes et extrême-droite et le putsh raté des nazis

          • Je suis heureux de vous entendre dire que le port légal d’arme à feu n’est pas un gage de sécurité. C’est ce que je dis depuis le début, ravi de vous voir partager ce point de vue.

            Je vous invite à lire les études citées précédemment qui montrent bien, malgré vos affirmations, une corrélation entre détention d’armes et violences.

            -1
            • FAUX, je l’ai expliqué plus haut !

              Car il n’y a pas de corrélation dans ce sens !

              Et même dans le cas ou une corrélation mathématique existe cela n’implique pas qu’il y ait une relation.

        • « Répondre oui serait aller à l’encontre des penseurs libéraux qui ont fondé nos Etats. » Ces penseurs ne se sont jamais prononcés pour le désarmement du peuple. Nombre d’entre eux s’y sont même opposés.

          « Les libéraux (et je pense à Nozick) estiment également que tout individu a le droit de vivre en sûreté ce qui comprend le fait de ne pas être menacé. »

          Lecture bien partiale de Nozick qui introduisit en 1974 l’idée de police et d’agences de sécurité privées soumises au marché et financées par des souscriptions publiques ouvertes et non obligatoires. Ces sociétés privées non monopolistiques deviendraient selon lui florissantes si la sécurité était là et péricliteraient si elles étaient mauvaises. Comment imaginer que Nozick puisse imaginer de telles sociétés soumises à un marché libre si le port d’arme lui même n’est pas libre?

          Par ailleurs la notion de droit de ne pas être tué n’est pas du tout incompatible avec l’idée de laisser des armes en libre circulation (CF la Suisse). Le fait d’interdire la libre circulation des armes serait même en contradiction avec le principe même de refuser les « positive rights » (traduire par droit positif serait un contre sens) tels que le droit à l’éducation (financé par l’Impôt au prix de la liberté éducative des autres) ou le droit à la santé (pour les mêmes raisons). On pourrait facilement ajouter le droit à vivre dans une société désarmée dont la réalisation implique effectivement la réduction des libertés individuelle.

          Vous dite:
          « Or laisser des armes en liberté sans contrôle, POUR MOI et pour beaucoup d’autres est une menace. »

          Vous avez au moins la franchise de reconnaitre que vous nous servez ici un argument fondé sur VOTRE ressenti ( et le ressenti de « beaucoup d’autres », peut etre, mais ca reste à prouver, je tiens à préciser que la prohibition des armes à feu en France n’a JAMAIS fait l’objet d’un référendeum et fait suite à une initiative de Laval, fusillé par la suite pour haute trahison et collaboration) et non pas sur une argumentation froide et réfléchie. Mais concrètement, en quoi vos sentiments ou les sentiments du plus grand nombre sont ils des raisons pour justifier qu’on me dépouille de mon droit à contracter librement avec des fabricants d’armes? En quoi l’inconfort de votre petite personne impliqué par l’idée que n’importe qui puisse être armé, justifie qu’on me jette en prison sous prétexte que je possède une arme, alors que je n’ai ni menacé ni attaqué personne?

          • « sous prétexte que je possède une arme, alors que je n’ai ni menacé ni attaqué personne? »
            La dissuasion repose sur la menace, c’est indéniable. Dès lors, si vous reconnaissez aux armes à feu l’effet dissuasif, toute personne qui en porte menace toute personne dans son entourage. Ne venez donc pas dire que vous ne menacez personne.

            -1
            • Une menace peut etre active ou passive. Toute personne est une menace passive. Si on suit votre raisonnement il faut interdire les costauds: ils sont une menace.

          • Moins de mauvaise foi SVP. Ma citation ne fait pas référence à une discussion sur le port d’arme mais sur la nature de l’Etat (dictatorial ou non). Soyez honnête tout de même.

            D’abord Nozick explique que si des agences de sûreté privée existaient, le fonctionnement du marché conduirait à la domination d’une agence et in fine à un Etat. Je ne suis pas certain que vous ayez bien compris ce que Nozick écrit, il fait l’hypothèse d’agences privées de sécurité sur un marché pour légitimer l’existence d’un Etat seul détenteur du monopôle de la violence. Relisez Anarchie, Etat et utopie (premiers chapitres). D’autre part, là encore vous êtes hors sujet, Nozick dans ce même ouvrage explique que chaque individu a le droit de vivre sans se sentir menacé. Peut-être que lui-même estime qu’autoriser le port d’arme n’établit pas une menace, mais son avis n’est pas nécessairement partagé.

            Encore une fois relisez Nozick vous verrez qu’il est favorable à certaines prohibitions. J’ajoute que la distinction droit naturel/droit positif si chère aux libertariens est de mon point de vue complètement artificielle ou se base sur une confusion de sens du concept de « droit ».

            Je fais exprès d’invoquer ma petite personne car il me semble que le libertarien est subjectiviste, non ? J’ai l’impression que comme beaucoup, vous utilisez le subjectivisme par moment quand ça vous arrange et l’oubliez à d’autres. Le simple fait que vous possédiez une arme peut être considéré comme une menace pour le reste des individus.

            -1
            • Entre inspirer un crainte à des agresseurs potentiels et pointer un flingue la tempe de quelqu’un il y a une différence. C’est la différence entre inspirer une légitime crainte et menacer quelqu’un. Mike Tyson vous menace t’il à l’heur actuelle? Non. Pourtant il est largement capable de vous tuer assez rapidement à coup de poing. Il faut faire quoi? Lui couper les bras?

              • pointer une arme sur la tempe c’est une agression ce n’est pas une menace. Là encore grossière erreur.

                • Menacer les gens de les emprisonner parce qu’ils possèdent un objet est aussi une menace. Pourquoi ne regardez vous que les menaces qui servent votre cause?

                  Je vous concède que pointer un flingue sur une tempe est une agression parce que toute menace est une agression. C’est pas une grossière erreur. C’est vous qui jouez sur les mots. menacer c’est agresser.

                  En revanche, considérer comme menaçant, une personne armée qui ne vous demande rien si ce n’est de la laisser tranquille, c’est de la paranoïa. une personne qui ne vous demande rien et se contente de vivre pacifiquement MAIS armé ne menace personne jusqu’à preuve du contraire. Or justement tout votre argumentaire repose un PROCÈS D’INTENTION des personnes armées. De ce procès d’intention vous déduisez l’existence d’une menace, qui n’existe que dans votre malsaine imagination. Une menace est une agression. Une personne qui vous ignore ou se contente d’interagir normalement et pacifiquement avec vous sans vous faire part de son intention se servir de son arme contre vous, n’est pas en train de vous menacer, ni de vous agresser. Supposer une violence à partir de la possession d’un objet est une déduction complètement arbitraire. La preuve en est que vous ne faites pas cette même déduction à propos des militaires et des policiers.

                  Par ailleurs, pourriez vous répondre à TOUT ce qu’on vous dit au lieu de faire du cherry picking? La rigueur dans le débat ça vous dit quelque chose?

                • Manifestement, vous avez des conceptions toute personnelle du droit et du vocabulaire.

                  Quand on pointe une arme sur quelqu’un il y a menace implicite du genre ne bouges pas ou ….

            • @axopl:
              La domination du marché de la sécurité décrite par Nozick est une domination de marché et non pas légale comme celle de l’Etat. C’est peu la même domination que celle de wall street sur le marché des capitaux privés aux US: personne ne vous interdit de concurrencer wall street, c’est juste que vous allez vous y casser les dents parce que personne ne voudra de votre service. Mais on ne parle pas de barrière légale à l’entrée du marché.

              Moi, si je me sens menacé par vous dans ma liberté individuelle; si je me sens menacé par la menace de me jeter en prison que vous voulez faire peser sur moi si je possède un objet (flingue) en quoi est différent de votre sentiment à vous? Si chacun invoque ses sentiments, ses peurs et son irrationalité pour justifier des interdictions, comment fait on pour établir des différences de légitimité entre des désir légaux contradictoires? Commencez vous à toucher du doigt les limites de votre argument sur « se sentir menacé »? Il y a des gens qui se sentent menacé par les chiens, des femmes qui ont peur des hommes des hommes qui ont viscéralement peur des femmes, des gens effrayés par les voitures, des gens effrayés par les téléphones portables qui permettent à n’importe qui de les photographier et les espionner en permanence, des gens qui ont peur des musulmans, des gens qui ont peur des juifs, etc… Interdire tout ce qui fait qu’autrui se sent menacé est le plus certain des chemins vers la dictature.

              Le libertarien est subjectiviste POUR LUI MÊME. Pas avec la loi! Le libertarien veut justement que la loi laisse chacun gérer le problème à sa manière CHEZ LUI. Pas dans l’espace public. Chez vous, vous pouvez tout à fait interdire qui que ce soit de rentrer en arme selon l’idéal libertarien. Chez moi je ne vois pas pourquoi vous pourriez avoir quoi que ce soit à dire sur le fait que je possède une Kalachnikov. C’est chez Moi.
              On peut ensuite discuter de ce qui doit etre autorisé sur l’espace public, mais clairement prohiber quelque chose c’est le réserver aux gangsters. Quand il s’agit du meurtre, on peut supposer que c’est approprié. Traiter leus meurtriers comme des parias qui doivent être ostracisés semble logique. En revanche, menacer de mettre en prison une femme violée deux fois et traumatisée parce qu’elle n’ose plus sortir de chez elle qu’avec un derringer dans son sac me semble bien plus despotique. Ca me semble même donner un avantage aux personnes mal intentionnées.

              Mais surtout, le fait est que vous faites un procès d’intetion aux porteurs d’arme, et que vous vous servez de ce procès d’intention pour justifier de faire peser sur eux une menace bien plus concrète que celle qu’il ne font peser sur vous:Une personne ne arme dans un cadre de port d’arme libéralisé ne vous menace pas à priori. En revanche, dans la cadre de la prohibition des armes, une personne armée est clairement menacée par la police, à priori.

              Le fait que vous refusez de voir l’évidente différence de ce dernier point me laisse songeur: Etes vous incapable de voir que vous faites la bête à vouloir faire l’ange?

              • Relisez Nozick, la domination via le marché de l’agence dominante conduit de facto à une domination légale. Nozick expliqe justement que c’est comme cela que naît l’Etat.

                Toutes vos interrogations sont intéressantes et montrent justement que la pensée libertarienne ne mène pas loin car vous trouvez vous-même les arguments pour la contredire. Parfait.

                « Le libertarien est subjectiviste POUR LUI MÊME. » Cela ne veut pas dire grand chose. Je vis que vous ne maîtrisez pas tellement la pensée libertarienne ni même la logique la plus élémentaire. Ce n’est pas parce que c’est chez vous que vous pouvez faire n’importe quoi, même un libertarien le sait. Même chez vous vous n’avez pas le droit de bafouer les droits « naturels » des individus. Vous manquez de subtilité mon cher. Ceci étant dit, posséder une arme chez soi n’a rien à voir avec le port d’arme. Là encore vous êtes à côté de la plaque.

                -1
                • Ohhhh encore une réponse cherry picking… Je prend un dizième du post des autres et je r´pond que à ce qui m’arrange. Bravo!

                  Alors on parle du cadre légal quand ca arrange et puis on oublie le cadre légal ensuite: POsséder une AK47 chez sois est DÉJÀ interdit. La prohibitionn des armes c’est aussi la prohibition de nombreuses armes MEME CHEZ SOI.

                  Nozick a constaté cet Etat de fait et n’a en rien dit que ca devait aboutir à une prohibition des armes à feu. Ou alors citez le et louez moi le bec… C’est facile d’extrapoler pour faire parler les morts…

                  Enfin on peut se demander comment la prohibition des armes peut se conformer au principe de non agression, base du libertarianisme: Emprisonner des gens sut la base de la possession d’un objet sans avoir pour autant prouvé que cette personne n’a causé de tort à qui que ce soit, c’est clairement bafouer ce principe fondateur.

        • La plupart des déclarations des droits de l’homme datent d’une autre époque.
          Est-ce que pour autant elles sont toutes à jeter ?

          La question n’est pas de savoir si on « laisse » des armes en liberté.
          Il serait puéril de croire qu’au motif qu’on interdit on contrôle.
          Les armes SONT en liberté, de fait, puisque ce sont entre autre des outils de gens qui ne respectent pas les lois.
          Donc des criminels possèdent des armes, et contre ça vous ne pouvez rien.

          Les citoyens sont-ils plus en sécurité s’ils ont eux même des armes ou non ?

          De toutes façons depuis quand une liberté doit-elle se mesurer à une sécurité ?
          Les gens seraient plus en sécurité s’ils restaient chez eux que s’ils sortaient. C’est peut être une excellente raison de violer leurs droit de circuler librement.

          Ce critère de sécurité est hors sujet.
          Les gens n’ont pas à justifier de leurs droits de posséder des armes, pas plus que de celui de se promener dans la rue, d’exprimer une opinion ou de louer un porno.
          C’est à ceux qui veulent les en priver de justifier, de prouver, de convaincre.
          Bref rien que de très normal dans un état de droit.

          Or à ce jour il n’y a pas d’argument valable, si ce ne sont des légendes urbaines qui ont démontré leur inexactitude.
          Au contraire, l’évolution de la situation dans de nombreux pays a permis de démontrer qu’une législation plus souple dissuadait la criminalité et permettait de sauver des vies.

    • C’est bizarre.
      Pour être valable le port d’arme doit être un « gage de sûreté » (rien de moins !).
      Par contre pour être valable la contrainte, elle, n’a besoin de rien 🙂
      Obligation de résultat pour l’un, de moyen pour l’autre.
      Etes vous toujours aussi partial ?

    • On le punit parce qu’il ne respecte pas l’interdiction ?
      Et pourquoi on interdit ?
      Et que dit l’interdiction ?

      La corrélation ne signifie pas cause à effet, seulement quand ça nous arrange pas, pas vrai ? 😉

  • Bis repetitas (désolé).

    Ceux dont la soumission à l’Etat est totale (genre « SuperRésistant »), s’attendent à tirer de son autorité et de son monopole des armes, des privilèges concédés aux dépens de tous.

    et
    En cas de problèmes, il vaut en effet mieux être jugé par 12 que porté par 6. 😉

  • Je me tue(excusez-moi) à l’écrire en commentaires. Obama a voulu restreindre l’armement après des incidents dans des lycées ; ce qui a entraîné un surarmement, qui a entraîné une baisse importante (25%) de la criminalité. Loin de ce que l’on vous serine à la TV.
    Les vilains Policiers Blancs Américains qui tiennent les noirs !!!
    Une autre désinformation. les blancs qui tuent les noirs aux USA : 93% des noirs américains assassinés aux USA le sont par d’autres noirs américains. Le problème à résoudre est là et pas condamner des policiers qui maintiennent un noir obèse au sol sans savoir qu’il va mourrir étouffé par son asthme !

  • Ce que je trouve assez drôle dans le débat sur les armes c’est que vous prenez n’importe quelles statistiques qui confortent votre opinion , et vous ne cherchez même pas l’objectivité .

    « Combien d’usages défensifs d’armes ? Selon les études, entre 400.000 et 2,5 millions par an »

    Du grand n’importe quoi comment accorder du crédit à ce genre d’ineptie, c’est comme si la sécurité routière disait en France il y a entre 400.000 et 2,5 millions d’accidents de la circulation par an cela ne veut rien dire .

    Ensuite vous prenez des statistiques ou la police et la justice sont étatiques et vous démontrez donc que les actes violents baissent cela veut donc dire que l’état est efficace suite a une réorganisation de la police, justice, lutte contre la corruption, arrestation en hausse , condamnation en hausse , théorie de la vitre brisée , zéro tolérance etc… mais vous n’en parlez et que la possession ou non d’une arme a feu et encore moins du port d’arme n’a strictement rien à voir avec une baisse das actes criminels .

    Pour que votre discours anarcap soit crédible il faudrait comparer les statistiques avec un pays anarcap mais il n’existe pas en fait les anarcaps vous montrez seulement que l’état est efficace dans la lutte contre la délinquance puisque la baisse de cette délinquance a lieu dans un pays ou la police et la justice est contrôlé par l’état.

    Enfin l’auteur de l’article est un adepte de Proudhon (qu’il n’a surement jamais lu) ce qui ne me rassure pas du tout sur le fait qu’il soit libéral, voici donc une autre citation de Proudhon « La propriété, c’est le vol ! ».

    -1
    • Non, l’auteur CITE Proudhon, il n’a pas dit en être adepte. Si je dis « les libertés ne se donnent pas, elles se pennent. » je cite Kropotkine, et pourtant je ne suis pas en faveur de l’expropriation des moyens de production pour construire le communisme libertaire.

      Comme disait mon prof de philo en prépa: Un jour Hitler a bien dit « passe moi le sel » et ce n’est pas devenu une devise nazie pour autant.

      Vous critiquez l’argumentation des autress mais la votre n’est pas exempte de défauts, loin de là.

      Je tiens aussi à faire remarquer que l’auteur se présente comme un adpete de l’économie autrichienne, courrant diamétralement opposé à la gratuité des intérêts prônée par Proudhon. Donc dire qu’il est adepte de proudhon à cause d’UNE citation c’est bien plus de la mauvaise foi que les derrives sur l’utilisation des statistiques que vous dénoncez plus haut. La rigueur, c’est quand ca vous arrange, semble t’il.

    • Il y a des gens qui contrôle que l’usage d’une arme est ou non justifié par un acte de défense, on appelle ça les policiers et les juges 🙂
      Sous réserve de l’exactitude des chiffres on parle là d’un acte motivé (et contrôlé), pas d’un simple chiffre d’accident qui ne signifie rien en soit.

  • L’Angleterre vient de voter une loi: si vous vous faites controler par la police 2 fois avec un couteau dans la rue vous ferez automatiquement de la prison. Prochaine etape: les fourchettes? Faudra que je pense a retirer les vendeurs de couteaux et de fourchettes de mon portefeuille d’investissements socialement responsables…

    • UN tournevis bien affuté fera l’affaire… Une pelle peut devenir une sacrée arme: CF à l’ouest rien de nouveau.

      Vous imaginez le gars qui rentre de chez Ikea avec un set de couteaux à viande et se fait controler? « la prochaine fois c’est la prison! » Ou l’artisan qui a oublié son cutter dans la poche de son bleu de travail? ces lois sont vraiment stupides.

      • Arrêtez de faire des sophisme ridicule , en France aussi porter un couteau est interdit et vous connaissez beaucoup d’acheteur de couteau de chez IKEA ayant fait 3 mois de prison , vous connaissez beaucoup d’artisan ayant fait de la prison pour avoir oublié son cutter ? et puis c’est bien connue avoir un couteau a cran d’arrêt ou un couteau de cuisine avec une lame de 30 cm cacher derrière son dos ou dans sa poche c’est pour couper du saucisson

        -1
        • Mon frèere possède un couteau spécialement conçu pour trancher les éventuels cordes sangles ou autres qui pourraient vous entraver suite à un accident. Ce couteau est sécurisé: pas de pointe pour ne pas se faire mal en l’utilisant proche de son corps, ce couteau est une trèes mauvaise arme. Il possède par ailleurs une pointe brise vitre qui sort en serrant la lame fermée contre le manche. C’est un excellent outil de sécurité à avoir en voiture. Il y a meme un siflet d’alerte dans le manche pour signaler sa position. Il s’est fait contrôler par la police qui lui a reproché d’être armé, même après avoir constaté que ce couteau est effectivement conçu pour ne pas être une arme.

          Un ami de second oeuvre s’est vu reprocher d’avoir un cutter dans la poche de son bleu de travail. Il avait lui même appelé la police pour faire évacuer une voiture garée devant le chantier ou il travaillait qui bloquait la sortie devant un panneau d’interdiction de stationner. Seulement la voiture était à une femme de policier, et ils l’ont donc fouillé et embarqué au post, lui demandant de justifier de son port d’arme: un cutter.

          Quant à moi je suis rassuré de savoir que ma conjointe à un opinel sur elle: elle finira pas comme Anne-Lorraine Schmitt, et en plus c’est vachement pratique.

          Il n’y a pas pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.

        • En France il n’y a pas de loi qui dit qu’on va en prison au second contrôle arme blanche, or c’est de ça dont on parle ici.

        • si on court pas vite, qu’on est pas costaud et qu’on a tendance a se faire agresser, un couteau peut parfois permettre d’eviter le pire, s’il est utilise intelligement. Ou d’aider une demoiselle en detresse…

        • Dans le ridicule vous paraissez être un étalon !

          Avant le décret 2013-700 du 31/7/2013 le port d’un couteau genre laguiole ou autre couteau traditionnel était toléré par les tribunaux.

          * Couteau poignard : 5 critères cumulatifs
          – longueur de la lame > 15 cm
          – Épaisseur de la lame max : 4 mm
          – Garde et contre garde;
          – Tranchant et contre-tranchant;
          – lame fixe ou pouvant être fixée (cran d’arrêt, virole etc…)

          Le décret cité interdit le port et même le transport sans motif légitime de tout objet pouvant servir à une agression.

          -1
    • L’Angleterre est le parfait contre exemple.
      Un pays qui ne cesse de légiférer contre tout forme d’arme et où la criminalité a explosé.
      Mais l’Angleterre est une monarchie, et ses habitants des sujets et non pas des citoyens.

  • Très bon article !
    On fait confiance aux propriétaires de voitures pour respecter les limites de vitesse et le code de la route, pourquoi ne ferions-nous pas confiance aux citoyens pour qu’ils puissent porter une arme sans en faire un mauvais usage ?
    Les armes ne sont que des objets. On ne montre pas du doigt les voitures alors qu’il y a plus de 3000 morts par an sur la route, car on sait bien que les responsables sont les conducteurs. Il faudrait appliquer la même logique intellectuelle, rationnelle, envers les armes.
    « Guns Don’t Kill People, People Kill People ».

  • Disons simplement que la liberté d’expression autorise n’importe quel imbécile à écrire une argumentation fallacieuse pour promouvoir son lobby. Dans le cas présent, une thérapie avec un bon psychiatre serait indéniablement plus efficace pour traiter votre problème de virilité que de vous autoriser à fourguer une arme dans votre pantalon. Faites-le maintenant plutôt qu’après avoir tué quelqu’un par accident.

    -1
    • Saint christophe: quelle magnifique argument: Insulter la virilité de son détracteur et le traiter de malade mental sans le moindre argument. Vous espérez quoi avec ces arguments puérils? soudainement faire voir la lumière aux méchantes personnes qui veulent libéraliser les armes à feu? Ou ça vous permet juste de vous rassurez dans vos convictions en crachant le fiel de condescendance? Le but de ce message n’est pas très clair.

      • Comme vous le dites vous même « Il n’y a pas pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. »
        Ce que vous ne comprenez pas n’est pas nécessairement puéril. Cependant, il est parfois nécessaire de prendre un peu de hauteur. Relisez-vous avec sagesse et vous découvrirez les arguments que vous me reprochez de ne pas exposer. Si vous ne les voyez pas, alors je maintiens, consultez, faites lire vos propos à minima à un psychothérapeute, voire un psychiatre, ces derniers sont remboursé par la sécurité sociale. N’hésitez pas, vous cotisez, vous y avez le droit. L’un ou l’autre vous expliquera en consultation. Il sera payé, pas moi. Ne vous traitez pas de malade mental. Je ne pense pas que vous en soyez là. Sauf si vous êtes convaincu du contraire. Il n’y avait point d’insulte de ma part, juste de la lassitude de lire encore les mêmes arguments, pour toujours plus de violence. Une question, pourquoi un couteau ? Les poings, les doigts, la tête peuvent tuer également. Mais vous avez raison, ne nous coupons pas les mains pour autant, nous y perdrons la tête…

        -1
        • « Ce que vous ne comprenez pas n’est pas nécessairement puéril. » Ca c’est vrai dans l’absolu, mais quand vous dites: « Dans le cas présent, une thérapie avec un bon psychiatre serait indéniablement plus efficace pour traiter votre problème de virilité que de vous autoriser à fourguer une arme dans votre pantalon. » je comprends parfaitement ce que vous dites: Vous dites que votre détracteur a des problèmes de virilité. Je comprends parfiatement ce que vous dites, pas de problème. Et je vous le dis clairement, c’est puéril comme attitude.

          « Cependant, il est parfois nécessaire de prendre un peu de hauteur. » Ah ben ouais bien sur, votre post au dessus plane tellement haut: Vous insultez la virilité de votre interlocuteur et mettez en question sa santé mentale sans aucun argument. Merci la prise de hauteur!

           » Relisez-vous avec sagesse et vous découvrirez les arguments que vous me reprochez de ne pas exposer. » Faites votre boulot: Allez chercher les citations vous même. Vous croyez pas que je vais le faire pour vous non plus?

          « Il n’y avait point d’insulte de ma part, »
          Donc pour vous, dire ue quelqu’un a besoin d’un flingue pour compenser son absence de virilité, ce n#est pas une insulte à la virilité. Très bien… Ca veut dire que l’expression « mou du gland » N’est pas une insulte donc: Mauvaise foi!

          « Si vous ne les voyez pas, alors je maintiens, consultez, faites lire vos propos à minima à un psychothérapeute, voire un psychiatre, ces derniers sont remboursé par la sécurité sociale. » Si vous ne pouvez pas faire un copier collé pour etayer votre argument vous même, ca ressemble surtout à une attitude fuyante de personne qui n’a pas grand chose à dire si ce n’est étaler son mépris. Si je me fourvoie, allez y fendez vous d’un controle C controle V… Par ailleursj’ai toujours refusé les remboursements de la sécurité sociale quand j’étais en France. Je ne traite pas avec les voleurs.

          « N’hésitez pas, vous cotisez, vous y avez le droit. » Et ben non… je suis pas résident en France… Comme quoi quand on parle sans savoir, on raconte souvent une ânerie à la seconde.

          « Une question, pourquoi un couteau ? Les poings, les doigts, la tête peuvent tuer également »

          Tuer à main nue est réellement difficile, et long. Si vous tentez de tuer autrui dans la rue avec un couteau, ca vous prend moins de 10 secondes, c’est efficace. A main nue ça vous prendra facilement une minute, si seulement vous y arrivez. N’importe qui peut tuer avec un couteau. une ado de 15 ans ne pourra en revanche pas tuer un adulte de carrure moyenne à main nue, sauf entrainement très spécial, et encore: Il lui faudra suffisemment de temps pour ne pas être interrompue.Tuer à main nue se fait souvent par étranglement. Il faut quand même plus de force et de temps que pour remonter une lame dans un sternum ou trancher une carotide.
          Tuer à coups de pooings? Oui c’est possible, pou un boxeur poids lourds. Pour le commun des mortels c’est franchement pas évident.

        • Bonjour.
          Beaucoup de joutes verbales pour pas grand-chose au final.
          Primo : la loi en France interdit le port de quoi que ce soit qui ressemble de loin ou de près à une arme. Tournevis, couteau suisse et cutter sont bien sûr interdits sur soi, et même dans un véhicule civil. L’Opinel est condsidéré comme une lame fixe autrement dit un poignard. Le fait de porter un étui à couteau est considéré comme un trouble à l’ordre public.
          Deuxio : la Police et les militaires sont armés mais pas pour les mêmes raisons. Les militaires ne sont armés qu’en déploiement ou missions (ceux qui patrouillent dans nos gares aérotports et autres n’ont pas la confiance de l’Etat puisqu’ils n’emportent pas de munitions) et les policiers font face au crime quand ils ne sont pas en train de verbaliser pour excès de vitesse ou contrôle de papiers.
          Tercio : le port d’arme n’est pas souhaité pour tout le monde, mais pour les citoyens. Les criminels et autres délinquants condamnés n’en sont pas. et il n’est pas question d’obligation mais de droit au port d’arme.

          J’ai été choqué par les événements de Charlie Hebdo, de l’Hypercacher et par la lâcheté des auteurs. Et j’ai vu que la Police même armée ne peut se défendre elle-même et que donc elle ne peut pas nous protéger nous, les citoyens. De plus je pense que ce n’est pas une priorité du gouvernement, il veut juste nous fliquer. Qui parmi vous a été victime d’une agression ? Qu’avez-vous fait ? Le jeune de la vidéo il n’avait aucune chance de s’en sortir, aucune ! S’il avait eu un couteau il aurait pu en avoir une, même petite.
          Le monde dans lequel les amérciains vivaient à l’époque de la rédaction du second amendement n’est pas bien différent que celui que nous vivons actuellement. Les gens qui pensent le contraire se trompent. Le monde est violent, des lâches sont dehors, et ils n’ont aucune pitié et croire qu’ils en auront c’est du poker avec de très mauvaises cartes et aucun tirage. Pas besoin d’aller en Afrique ou dans les pays en guerre civile pour s’en rendre compte, y a qu’à regarder les infos. Les socitétes dites civilisées n’admettent pas la violence puisque ce n’est pas civilisé et portent de grosses oeillères. Cependant ,nous, les citoyens devons y faire face et quand c’est le cas nous sommes désarmés, oui c’est le mot, impuissants et donc victimes. Mais de bons citoyens.
          https://www.youtube.com/watch?v=FvTO-y-B2YM
          Pour ceux qui ne parlent pas l’anglais, cette femme a survécu à une tuerie dans une cafétéria où elle mangeait avec ses parents. Un homme a defoncé la vitrine avec son vehicule et s’est mis à tirer méthodiquement avec un fusil d’assaut. D’ordinaire, elle avait une arme dans son sac à main, mais la loi texane interdit d’avoir une arme dans un sac, du coup elle l’a laissée dans sa voiture. Ses parents ont été exécutés à côté d’elle .Les flics ont vu sa mère se faire exécuter et n’ont rien pu faire. Elle témoigne au Congrès américain sur le second amendement. Qu’est-ce que vous lui diriez, à elle ? Qu’elle a bien fait de suivre cette loi ? Elle dit vers la fin qu’elle aurait préféré aller en prsion et avoir un casier mais avoir toujours ses parents vivants, et que le second amendement n’est pas pour le droit à la chasse ou autre mais qu’il est leur droit pour la protection des citoyens contre eux (elle montre les membres de la commison). Les armes sauvent des vies aussi. peut-être même bien plus qu’on peut l’imaginer, seulement c’est très difficilement quantifiable.
          En France le leit motif est : Force doit rester à la loi ! Ce qui veut dire que nous n’avons pas le droit de nous défendre et que nous sommes sacrifiables. Nous n’avons pas le droit d’avoir des moyens de défense, et la police ne fait pas son travail. Si en plus lors d’une agression vous répliquez, vous avez des ennuis. La police intervient toujours après, pour tracer des silhouettes à la craie.
          Qu’est-ce qui aurait pu sauver le policier abattu (sur le trottoir) par les frères Kouachi ? Qui aurait pu sauver les enfants de l’école toulousaine, de Mohamed Mérah ?
          Il s’est dit que la France était en guerre, mais elle n’est pas armée. Une très belle cible, facile, sans résistance. Voilà le problème. L’Etat ne veut pas qu’on résiste, ni aux lâches armés de kalash’, ni aux agresseurs armés de couteau, de pelles, de tournevis ou de voitures, et surtout pas à l’ETAT en personne. Sachez aussi que la Police pense directement au pire qui puisse être fait dès qu’elle vous voit. Si lors d’un contrôle policier un couteau suisse est découvert, vous serez considéré comme un meurtrier en puissance en possession d’une arme, et ensuite, peut-être que vous descendrez dans l’échelle de dangerosité au niveau le plus bas. C’est aussi pour cette raison que le fait d’invoquer la protection personnelle ou un moyen de défense, pour le port d’un couteau, n’est pas considéré comme valable aux yeux de la marée-chaussée ou des tribunaux. Que l’on puisse aider, secourir ou sauver autrui n’est pas non plus venu à l’esprit des législateurs sauf pour punir (non assistance à personne en danger).
          Et puis il n’est pas question non plus du droit de porter un FAMAS dans la rue, ou un RPG-7, il est question du port d’arme de poing soit des revolvers ou des pistolets semi-automatiques, contre justement des hommes entraînés, en kalash’. Il y a toujours une différence de puissance de feu mais au moins une risposte est envisageable. Je suis pour le droit de port d’arme de poing et de couteau (au minimum, car « On ne va jamais nulle part sans un couteau ! »), mais cachés, Par cachés, je veux dire que l’arme n’a pas à être portée façon cowboy ou brigade d’intervention, avec un gros holster sur la cuisse. Si le droit imposait que l’arme devait être tranportée dans une boîte, fermée à clé, démontée avec munitions à part, cela n’aurait aucun sens. Ce qui pourrait être proposé d’ailleurs, vu que les armes doivent être stockées dans des armoires blindées et munitions à part. Tous les citoyens peuvent se procurer une arme à feu, légalement en France, avec du temps et de nombreuses contraintes administratives. Mais ils n’ont pas le droit de les porter sur eux. Là je vais critiquer l’hypocrisie gouvernementale puisque pour avoir une arme à feu il est possible d’invoquer le tir sportif ou loisir mais surtout pas la protection personnelle ou d’autrui, reservée aux forces de l’ordre. Hors les forces de l’ordre n’ont pas vocation à protéger les citoyens, autrement ça se saurait. Mon vécu me l’a prouvé, et ce que j’ai vu sur les chaînes d’émissions de propagande de la Police aussi.
          Les lois, l’Etat français, ne répondent pas aux situations de violence, car ces lois ont été rédigées par des privilégiés qui n’ont certainement jamais été confrontés à cette violence et qui ne la comprennent pas. Qu’est-ce qu’on fait quand un homme armé nous menace, nous agresse ? On prie ? On espère être épargné ? On espère que le Police soit déjà là ? On coopère dans l’espoir de survivre ? On demande pitié ? La loi ne vous aide pas, ne vous protège pas. Les caméras de sécurité ne protégent pas et dissuadent à peine. Les gens disent qu’il faut coopérer, se soumettre. A Auschwitz, en Sibérie, dans les charniers du Cambodge, ou en Espagne, ou encore en France, ceux qui ont coopéré n’ont pas été épargnés pour la plupart. C’est parcequ’il s’est passé toutes ces horreurs que l’ont doit avoir le droit de se protéger et d’avoir les moyens que ça n’arrive plus. Autant l’Holocaute est intolérable, autant la vidéo du jeune mentionée plus haut, ou les événemenents du 7 janvier ne sont pas comparables, mais restent tout de même inacceptables, et nous devrions avoir les moyens de stopper ces lâches qui s’attaquent à nos vies, en sachant que nous sommes vulnérables, et rendus vulnérables par la loi et l’Etat.

          • – » Et j’ai vu que la Police même armée ne peut se défendre elle-même et que donc elle ne peut pas nous protéger nous, les citoyens »

            Et donc les citoyens armés ne peuvent pas non plus se protéger eux même.

            -« Qu’est-ce que vous lui diriez, à elle ? »

            Quelle a eu de la chance de s’en sortir, que si elle avait sortie son arme elle aurait été LA cible prioritaire du tueur , que le stress, la peur,l’adrénaline etc.. et ses conséquences ( tremblement, transpiration etc…)ne lui aurait pas permis de sortir son arme, de charger de viser et de tirer et elle serait morte.

            -« Les armes sauvent des vies aussi. »

            FAUX une arme ne sert qu’a tuer ou blesser un être humain.

            -« Si lors d’un contrôle policier un couteau suisse est découvert, vous serez considéré comme un meurtrier en puissance en possession d’une arme »

            N’importe quoi pour être un meurtrier il faut tuer une personne .

            https://www.facebook.com/video.php?v=934444773233354

            http://www.leparisien.fr/faits-divers/etats-unis-une-prof-se-blesse-avec-son-arme-par-accident-dans-un-college-12-09-2014-4128811.php

            Cela rassure de voir des citoyens armés …

            -1
            • Le 11/09/2001, s’il y avait eu une arme a feu dans chaque cockpit, une dizaine d' »etres humains » terroristes auraient ete abattus (ils sont morts quand meme), et quelques milliers d’etres humains non-terroristes auraient pu etre epargnes…

              • Bien sur une arme à feu dans un avion et la dépressurisation explosive de l’avion ? Pas grave ?

                -1
                • Vous avez manifestement une culture lacunaire des armes à feu et de leurs munitions.

                  Il existe des armes tirant des munitions spécialement étudiées pour éviter que vos fantasmes se réalisent !

            • @Loulou
              Vous êtes un bon citoyen.
              J’espère juste que le jour vous serez en face de lâches tels que ceux qui ont tué le jeune anglais de la vidéo, vos mains levées, vos prières, votre demande de pitié, (pour cause d’enfants à charge ou autre) seront entendus et que vous pourrez assez vite aller porter plainte. Je ne vous souhaite aucun mal, mais vous avez certainemet des gens dans votre entourage, victimes d’agression, de vols, ou autre. La police, si elle est dans les parages, n’interviendra pas ce n’est pas leur rôle, elle prendra votre déposition, c’est tout. J’ai porté plainte deux fois, aucun résultat. Vous êtes livré à vous-même et vous ne vous en rendez pas compte.

              Quant à la prof américine qui se blesse avec son arme… je pense, alors que vous devriez éviter de circuler en voiture vu le nombre de gens qui se blessent en s’enroulant autour des platanes. Pourtant je suis sûr que vous circuler au milieu d’eux sans que ça vous inquiète.

              Take care and be safe.

              • C’est exactement ça.

              • La police n’intervient pas , et la BAC le flagrant délit etc… Vous ne savez pas de quoi vous parlez , vous avez porte plainte il y a eu enquête et peut être une arrestation vous n’en savez rien et vous en concluez que ls police est inefficace … Ridicule .

                Une voiture sert à ce déplacer une arme sert à tuer et blesser un être humain , ne faites pas des raisonnements bidons , une personne ayant une arme sur lui a pour objectif de s ‘en servir pour n’importe quelle raison et je ne veux absument pas être dans un bus avec des personnes armées qui se serviront de leur arme à tort et à travers parce qu’ils ont de la haine, du stress, de la jalousie etc.., et qui voudront faire payer au monde entier leur vie misérable .

                -2
                • Sauf que vos fantasmes et votre peur des autres ne justifie pas de nous retirer le droit de nous defendre et de defendre autrui.

                  J’ai une femme, une fille, jamais je ne prendrai le risque de defendre une inconnue qui se fait violer si je ne suis pas arme.

                  Une arme sert a tuer, certes, mais parfois (souvent) blesser ou tuer une personne permet d’en sauver une ou plusieurs autres. Ces derniers mois, les attaques terroristes se multiplient et pourtant on refuse de debattre de la seule solution evidente: si la plupart des gens etaient armes, les terroristes n’auraient aucune chance.

                  Le jour ou un cambrioleur decidera d’aller faire un tour dans la chambre de vos enfants avant de repartir, vous comprendrez que parfois se servir d’une arme est la meilleure chose que vous puissiez faire. Sinon vous pourrez toujours essayer de donner calmement votre adresse un fonctionnaire de police, pendant que vous entendrez vos enfants hurler derriere…

                  • Vous avez le droit de vous défendre en utilisant vos poing et vos pieds et de faire un sport de combat mais c’est sur la peur de se faire défoncer la gueule comme vous l’avouez ne vous fera pas intervenir pour faire cesser un viol mais on est sauvé vous avez votre Glock alors que faites vous vous tirez sur le violeur ? Non mieux il vient vers vous et vous dit « et Ben vas y tire  » que faites vous ? non encore mieux vous tirez one shoot et la vous vous retournez et la femme victime du viol est partie que faites vous qu’allez vous dire à la police pas de victime et vous ne connaissez ni son nom ni son adresse alors ?

                    Les agressions sont soudaines et imprévisibles , les frères Kouarchi n ‘ont pas envoyés de SMS pour donner la date et l’heure de leur attaque même chose dans la rue .

                    Enfin de confondez pas le domicile et la rue cela est totalement différents de plus les cambriolages se font quand les propriétaires sont absents

                    -1
                    • Oui je tire sur le violeur s’il ne part pas en courant (ce qui arriverait dans 99% des cas). Et bien que la majorite des cambriolages ont lieu quand les proprietaires sont absents, on constate malheureusement tres souvent dans les journaux que ce n’est pas toujours le cas.

                      D’un point de vue utilitariste, le port d’arme generalise reduit la criminalite, on l’observe facilement aux Etats Unis en comparant les crimes dans differents Etats et le type de restriction au port d’armes que ces Etats imposent.

                      D’un point de vue moral, on ne peut faire de proces d’intentions, celui qui porte une arme augmente ses chances d’etre capable de reagir en cas d’agression, que son arme soit un flingue, un couteau, une bombe lacrimogene ou deux gros bras muscles. Jusque la, il ne fait rien de mal.

                    • De plus en plus faux : 20 % des cambriolages ont lieu la nuit pendant le sommeil des propriétaires !
                      A cela il faut rajouter environ 10 home jacking par jour en France.

                • Je sais qu’il n’y pas eu d’arrestation. Ma première plainte pour agression a été classée « Sans suite », et la deuxième n’a toujours pas de résultat puisque je sais que l’auteur de mon agression (j’ai donné son nom lors de ma plainte et il était fiché) est toujours dehors et n’a pas été inquiété. J’ai aussi porté pour vol de véhicule, et le gentil policier m’a vite dit de ne pas me faire d’illusion et que « je » retrouverai jamais mon véhicule (c’est pas à moi à le chercher il me semble). Quant à la BAC, je rigole. Emission vue sur une des chaînes de propagande de la police (comme w9) : Des flics de la bac en planque devant un collège, ils sont au moins 4. Ils repèrent des jeunes au comportement anormal. Ils se disent qu’ils vont bouger et faire quelque chose. Les 2 équipes sont en civil et en planque. Il se passe effectivement quelque chose, et quand ils arrivent, une pauvre gamine de 12/13 a pris une grosse giffle, elle est en pleurs. Des jeunes lui ont volé son téléphone portable. Ils ont eu leur voleur de portable de 13 ans, mais pas ses potes. Mais la gamine, elle a été brutalisée, et volée quand même. La BAC la Police n’est pas là pour vous protéger.

              • Très drôle IFAL l’arme de chasse qui ne peut tuer ou blesser des êtres humain sans doute faut- il appuier sur un bouton « no kill human  » vous avez fait très fort dans le ridicule heureusement ceci ne tue pas enfin merci de me montrer par vos exemples qu’une personne entraînée peut tuer ou blesser une autre personne en utilisant son arme pire plein de personne dans la rue avec une arme combines de tir accidentel et de blesser et de morts ?

                Et la carabine de Brench alors la bravo dans votre mauvaise foi et l’absence d’argumentation

    • Bons sang! Tant de suppositions, de spéculations,d’accusations infondées dans un post de quelques lignes ! Le tout saupoudré d’une petite insulte pour faire bonne mesure…
      Si à mon tour je devais me livrer au même petit jeu absurde, je dirais que l’auteur déborde de haine envers ceux qui osent ne pas penser comme lui.
      A se demander qui devrait suivre une thérapie dans l’histoire.

      • (Ah oui, désolé je ne suis pas familier de ce site et de ses méthodes pour poster)

        Je répondais à Môssieur St Christophe, en réponse à sa violente diatribe :
        « Disons simplement que la liberté d’expression autorise n’importe quel imbécile à écrire une argumentation fallacieuse pour promouvoir son lobby. Dans le cas présent, une thérapie avec un bon psychiatre serait indéniablement plus efficace pour traiter votre problème de virilité que de vous autoriser à fourguer une arme dans votre pantalon. Faites-le maintenant plutôt qu’après avoir tué quelqu’un par accident. »

    • @Saint-Christophe
      Bonsoir, (4 ans après)
      « Dans le cas présent, une thérapie avec un bon psychiatre serait indéniablement plus efficace pour traiter votre problème de virilité que de vous autoriser à fourguer une arme dans votre pantalon. »
      … « La peur des armes est un signe de retard dans la maturité sexuelle et émotionnelle. »
      — Sigmund Freud, Introduction à la psychanalyse

  • La liberté fondamentale c’est la sûreté. La « liberté » de porter des armes n’est qu’un moyen, et pas le seul ni le principal, de contribuer à cette sûreté. D’autre par cette « liberté » de porter des armes interfère avec d’autre libertés comme le droit de savoir si vos voisins sont armés, et à quel niveau, le droit de sécession, la privatisation de l’espace résidentiel (et les restrictions de circulation (ou de port d’arme) qui vont avec).

    La liberté de l’armement emporte la responsabilité du propriétaire ou titulaire de l’arme en cas d’usage funeste. Les armes des schools shooting aux USA ont souvent été prises au domicile des parents des gunmen.

    Le libre commerce des armes est aussi le moyen d’acquisition de leur armes par les tueurs. Voir la tuerie de Colombine Colorado.

    A chaque pays ses défauts. En France obtenir des polices municipales, et rétablir la libre administration des communes, fera bien plus pour notre sûreté que l’importation de ce droit individuel de s’armer sans limite et sans aucune responsabilité civile correspondante, ni aucun contrôle local. Laissons ces tares aux US, la sûreté des élèves n’est pas assurée.

    -1
    • Mentalité d’esclave, que celle qui consiste à demander une autorisation pour un droit.
      Le droit de pouvoir me défendre, implique le droit de posséder une arme.
      L’Etat nous désarme et prétends assumer notre sécurité.
      Comme d’habitude l’Etat se défausse de toutes responsabilités, en effet si vous êtes agressé, vous ne pouvez pas porter plainte contre l’état, au prétexte qu’il n’aurait pas rempli ses obligations.

      Un homme libre rend d’abord compte à sa conscience.
      Liberté et responsabilité : Un homme libre doit assumer sa sécurité, ne serait-ce que par ses responsabilités vis-à-vis de sa famille. Imaginez que lors d’une banale agression dans la rue ou dans le métro, il prenne un mauvais coup et finisse tétraplégique ; quel malheur pour toute la famille.
      Un homme libre qui possède une arme, ne porte tort à personne.

      • « Mentalité d’esclave, que celle qui consiste à demander une autorisation pour un droit. »

        Rude langage (je ne le prends pas pour moi, ni pour une offense). Vous invoquez sans doute le droit naturel. Il se trouve que le droit de porter des armes est limité notamment par la loi de l’Etat français

        Si vous ne vous conformez pas au droit positif (parfois très critiquable en France, mais ailleurs aussi USA, UK, Allemagne…) vous risquez une condamnation. Je parie donc qu’en être rationnel vous n’irez pas au bout de vos convictions, et que vous aussi vous soumettrez à la loi du plus fort, puisqu’il s’agit de l’Etat.

        Vous pouvez contribuer au changement de ces lois, mais avez de meilleurs arguments !

        -1
        • Respecter la loi et l’approuver sont deux choses différentes. Celui qui subit continuellement et involontairement un préjudice de quelqu’un d’autre peut soit accepter ce préjudice ( enfant battu qui trouve cela normal et qui battra ses enfants aussi, par exemple ) soit le refuser mais dans le deux cas il le subit

      • Bonjour Libex,

        sauf qu’à part Superman, personne ne peut assurer sa sécurité à 100% dans ce bas-monde !
        Donc l’Etat vous pensez bien…
        Mais malheureusement vous ne pouvez pas invoquer un droit à pouvoir détruire au seul argument que vous n’êtes pas rassuré, sinon autant acquérir une bombe H si vous angoissez de voir votre pays envahi par Poutine (entre autres)

        Si vous ne vous sentez pas en sécurité, ne sortez pas de chez vous et barricadez-vous !
        Que vous ayez des armes chez vous soit mais vous n’avez pas à vous ballader avec dehors car vous utilisez la même logique que les anti-armes :

        « Vous ne pouvez pas posséder d’arme à feu au cas où vous seriez dangereux / accidents / enfants »
        « Vous devez me laisser porter une arme au cas où je rencontre qqun de dangereux »

        On tourne en rond…

        -1
      • Un homme libre rend d’abord compte à sa conscience.
        Un homme rend des comptes.

        Je vois mal comment protéger sa famille quand on est en prison pour avoir voulu jouer à « moi je suis au dessus de tout ça ».
        Ou qu’on perd son job parce qu’on fait carrière dans le genre d’activité où il faut un casier judiciaire. Difficile alors de remplir le frigo, à part en volant les supérette comme un vrai homme libre qui se respecte.

        On rempli certains papiers pour conduire une voiture, je vois pas le problèmes d’avoir à en remplir pour user d’un autre droit, à partir du moment où le traitement est juste et équitable.

        D’ailleurs aucun état de droit au monde, pas même le plus libéral, ne laisse les gens s’armer sans une forme quelconque de contrôle.
        Ne serait ce que pour éviter aux criminels de porter des armes librement et rire au nez des agents qui le contrôlent.

    • Erreur !

      A Colombine, les 2 meurtriers avaient violé environ 25 lois fédérales ou de l’état !

      En France, les fusillades qui défaillent la chronique se font avec des armes automatiques interdites depuis 1939 et surtout avec des AK qui n’ont participé à aucun conflit sur le territoire Français (OM inclus).

    • « La liberté fondamentale c’est la sûreté. »
      Heu bah déjà non, donc on est mal parti 🙂
      Je vous renvoie à la distinction entre la liberté et la sécurité de Benjamin Francklin 🙂
      C’est la plus courante, mais pas la seule.

      « interfère avec d’autre libertés comme le droit de savoir si vos voisins sont armés »
      Et depuis quand c’est une liberté de savoir ce qui se passe chez vos voisins ?

      Je crois qu’avant de discourir sur les libertés peut être faudrait-il faire un point sur les notions fondamentales.

      Les tueries sont faites avec des armes à feu.
      Quelques unes.
      La plupart avec des marteaux.
      Ou avec des bouteilles de gaz ou engrais et autres composés chimiques.

      Il ne vous aura pas échappé qu’organiser un crime est absolument INTERDIT et que son ou ses auteurs ne sont pas du genre à respecter les interdictions.
      Donc dire qu’une interdiction sur UN outil empêcherait ce genre d’acte n’a pas de sens.

      Quelques chaines avec des cadenas, un bidon d’essence et un paquet d’allumettes et vous l’avez votre tuerie dans une école.

      Comptez vous interdire les marteaux, les couteaux, les allumettes, les chaines, les cadenas, les bouteilles de gaz, les composés azotés, et ?
      Des milliers de vie sont en jeu.
      Si vous étiez motivé par une approche rationnelle et la sauvegarde de la vie, c’est ce que vous feriez.

  • Il n’y a aucune corrélation avec la possession d ‘armes dans un lieu public et la baisse de la criminalité , vous oubliez certaines données fondamentes mais cela est logique ,
    -la police, la justice se sont renforcées et modernisées pour être plus efficaces , augmentation du nombres de prisonniers etc…
    -des lois ( vitres brisées , zéro tolérance ,3 strikes law etc…)
    -lutte contre les gangs contre la corruption etc.. On permis de faire baissé la délinquance , dire que le port d ‘arme est responsable de la baisse de la délinquance est un mensonge

    -1
    • Comment expliquez vous que la baisse dans les états où le CCW a été adopté est plus rapide qu’ailleurs ?
      Et quelles explications donnez vous au fait que cette baisse corresponde à l’adoption du CCW ?
      Avez vous lu les études de Lott et de Mustard ?
      Vous prétendez faussement qu’il n’y a « corrélation avec la possession d ‘armes dans un lieu public et la baisse de la criminalité », vous avez calculé un coefficient de corrélation de combien ?
      Si d’autres facteurs entre en jeu pour la baisse de la criminalité et je partage l’avis de G. Klerk il faut la combinaison d’une législation pénale sévère et une réglementation des armes libérale. Mais il faut les deux et une approche libérale du droit aux armes n’est pas la moindre. En tout cas, c’est exactement le contraire de ce qui se passe en France !

      Quant à la lutte contre la corruption vous rêvez ! Là on est dans le même cas de figure qu’en France !

      • – parce que la police et la justice à était plus réactivés arrêter un tueurs ou un violeur éviter la récidive en enferment pour longtemps un délinquants fait que les crimes diminués et cela sans votre CCW .

        – c’est à vous de me prouver que le CCW est efficace en enlevant tout les arguments dit plus haut ( loi spécifiques , enfermement plus long des délinquants , meilleur organisation de la police , lutte contre les gang etc…) pour l’instant il n’y a aucune corrélation entre le CCW et la baisse de la délinquance

        -1
        • C’est à vous de prouver qu’il est normal de créer des lois liberticides, empêchant l’honnête citoyens de se défendre, en l’empêchant d’acquérir les outils nécessaires à sa défense.

          N’inverser pas l’obligation de preuves.
          Un esclave, par définition n’a pas droit à être armé, il serait impossible de le forcer à travailler gratuitement.
          Les Suisses ont une jolie formule:  » Savez-vous comment appelle-t-on un citoyen sans arme ? Réponse: un contribuable.

          • « C’est à vous de prouver qu’il est normal de créer des lois liberticides, empêchant l’honnête citoyens de se défendre, en l’empêchant d’acquérir les outils nécessaires à sa défense. »

            Les crimes et délits dans tout les pays occidentaux baissent pas besoin d’un port d’arme voilà la preuve irréfutables que le port d’arme n’a aucune utilité .

            -1
        • Ca fait des décennies que les états US durcissent leurs loirs et améliorent leur police.
          L’amélioration notable date précisément de la réforme sur le port d’arme.
          Donc oui il y a une corrélation évidente.
          Comme toute « anomalie statistique » suivant un événement bien précis.
          Même si vous invoquez des tas de vagues notions, non explicitées, non datées, pour essayer de nier 🙂

          • Vous voulez des dates pas de problèmes

            -zéro tolérance:mis en application en 1994
            -3 strikes law: mise en application en 1980 : 40 états disposent de telles lois. Texas mise en application en 1974

            Comment pouvez affirmez SANS AUCUNE PREUVES que le renforcement sur le port d’arme a fait diminué la délinquance

            Voilà toutes les cause d’après des criminologues etc… qui ont fait baisser la criminalité

            -réforme du système judiciaire
            -Durcissement des lois
            -Luttes contre les gangs
            -Lutte contre la corruption
            -Réforme de la police (meilleur stratégie, intervention etc…)
            -L’avortement qui a permis de diminuer les naissances des femmes pauvres, célibataires ou ados
            -Augmentation du taux d’incarcération et donc moins de récidivistes
            -Le plomb (lien mis en évidence entre délinquance et exposition au plomb pendant l’adolescence )
            -Internet qui mets les gens devant les écran d’ordinateur et non dans la rue
            -Accès au porno par internet
            -Et votre CCW

            Vous avez surement des chiffres qui permettent de dire que le port d’arme a eu un effet significatif sur la baisse de la délinquance et le reste non …

            Enfin sur les mensonges de LOTT et de son livre more guns less crime

            http://www.nber.org/papers/w9336.pdf

            http://digitalcommons.law.yale.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=1046&context=fss_papers

            • Ce que vous ne voulez pas comprendre, ou ne pouvez pas comprendre, c’est que dans un véritable état de droit, l’état ne peut promulguer une loi liberticide empêchant l’honnête citoyen de se défendre, en l’empêchant d’acquérir les outils nécessaires à sa défense.

              Je répète cette évidence : si les hommes de l’état (police, gendarmerie, douanes etc …) sont armés, alors le peuple a naturellement le droit d’être armé.

              Vous avez tellement intériorisé votre condition d’esclave, que vous remerciez vos maîtres de votre servitude

              Cette petite vidéo, dont je vous demande de regarder le fond et non la forme (épargnez moi les commentaires sur l’auteur, écoutez seulement ses propos et ses arguments) :

              • Mais vous voulez vous défendre de quoi regardez les stat mis par IFAL « Ainsi depuis 1990, les taux pour 100 000 d’homicides et de viols ont chutés respectivement de 9.4 et 41.11 pour les USA à 4.72(-49.8%) et 26.88 (-34.61%) en 2013. »

                La délinquance baisse pourquoi vouloir vous armé alors que les crimes sont moins nombreux ?

                « Je répète cette évidence : si les hommes de l’état (police, gendarmerie, douanes etc …) sont armés, alors le peuple a naturellement le droit d’être armé. »

                Le discours typique d’un socialiste qui veut l’égalitarisme ..
                Ce que vous préconisez un est un faux droit vous voulez donner des droits sous prétexte d’égalité.

                « Vous avez tellement intériorisé votre condition d’esclave, que vous remerciez vos maîtres de votre servitude »

                Plus d’argument… alors vous écrivez des phrases toutes faites qui ne veulent rien dire vous savez ce qu’est un esclave ??? Si je suis un esclave vous l »êtes aussi puisque vous vivez dans un pays qui ne prône en aucun cas le port d’arme, en même temps quelqu’un qui demande l’égalitarisme dans le port d’arme on peut se demander si vous n’êtes pas marxiste .

                Et le lien internet d’un survivaliste ( heureusement que vous ne me demandez pas de commentaires sur l’auteur parce que là c’est quand même bibons ), si une personne rentre dans une école ils tueras obligatoirement des personnes

                • En réponse à ma phrase :
                  « Je répète cette évidence : si les hommes de l’état (police, gendarmerie, douanes etc …) sont armés, alors le peuple a naturellement le droit d’être armé. »

                  Vous répondez :
                  « …….Le discours typique d’un socialiste qui veut l’égalitarisme ..
                  Ce que vous préconisez un est un faux droit vous voulez donner des droits sous prétexte d’égalité….. »

                  Mais vous ne comprenez pas ce que vous lisez :
                  1. Je suis libéral , ce qui veut dire que je ne veux pas le droit à une arme, mais que je veux défendre mon droit de posséder une arme.
                  2. Je rappelle que les hommes de l’état sont au service des citoyens, or les serviteurs ne peuvent avoir un droit que leurs maîtres n’ont pas.
                  3. Quand je dis que vous êtes un esclave qui s’ignore, ce n’est pas ni pour vous blesser, ni par provocation. J’écris ça parce que vous trouvez normal que les hommes de l’état dirige votre vie, vous trouver normal qu’ils vous laissent sans possibilité de défense face à des agresseurs.

                • C’est l’armement qui rend les crimes moins nombreux.
                  On peux pas attendre l’amélioration des chiffres en refusant l’outil qui les rend possible.

                  Ce qui vous aura échappé c’est que si la Floride a une législation assouplie depuis les années 90, la plupart des villes avaient leurs propres règles plus dures.
                  Ce n’est qu’à la fin des années 2000, début 2010 que les autorités de Floride ont obligé les communes à faire respecter la loi de l’état et ont renforcé les règles de légitime défense pour ne pas interdire, de fait, les actes de défense.
                  Elle est là la corrélation, sans rapport avec des mesures mises en places 20 ans auparavant.

                  Les faux droits ça n’existe pas, en tous cas ici il n’en est pas question.
                  Les gendarmes, les militaires, les policiers, même les politiques et les fonctionnaires, ne doivent leurs prérogatives que par DELEGATION des prérogatives du Peuple Souverain.
                  « Au nom du Peuple Souverain », vous trouverez la formule sur tous les documents relatifs à des actes régaliens.
                  C’est la différence fondamentale qu’il y a entre une monarchie où les habitants sont des sujets qui ont les droits qu’on leur concède, et une république où le Peuple est à l’origine de toute forme de pouvoir.
                  Alors s’il devait y avoir un faux droit ce serait celui de certains catégories socio professionnelle qui ont plus de droit que d’autres.
                  En tous cas plus que des citoyens honnêtes.
                  Dans un état de droit, c’est absolument inconcevable.

                  C’est pas du socialisme (LOL !!!), c’est au contraire la forme la plus pure de libéralisme.
                  Le socialisme serait dans l’idée qu’au nom de la bonne marche sociale on donne des droits aux uns et pas aux autres.
                  Mais qui est ce « on » ?
                  Papa état ? 😉
                  Depuis quand « on », « nous », nous avons autorisé qui que ce soit à abandonner nos droits à d’autres au motif qu’ils sont fonctionnaires ?
                  Et de quelle façon un Peuple sans droit pourrait il le déléguer ??

                  « Si une personne rentre dans une école il tueras(?) obligatoirement des personnes »
                  Bah non, heureusement 🙂
                  Allez disons que vous parlez de quelqu’un qui vient dans une école pour tuer des gens.
                  Alors oui, certainement il en tuera.
                  Le temps que les gens comprennent ce qui se passe il y aura forcément, à cause de l’effet de surprise, un temps où il aura le dessus.
                  Disons que c’est une chiffre incompressible au cours duquel n’importe quel imbécile avec un moyen létal, réglementé ou pas, est capable de tuer son prochain.
                  Et donc une fois que la surprise est passée, on fait quoi ?
                  Rien ?
                  On attend que la police arrive ?
                  On attend que les hommes (c’est toujours aux hommes de se sacrifier bêtement vous avez remarqué ?) aille tenter de le désarmer.
                  A mains nues évidemment.
                  Risquant des blessures graves au nom du politiquement correct.
                  Et sinon … on attend.
                  On se roule en boule, en position foetale.
                  On pleure, on reproche à l’injustice, aux politiques, à l’europe, etc …
                  Parce qu’on est trop ancré dans nos phobies pour admettre qu’une ou deux personnes avec un port d’arme dissimulé aurait neutralisé l’agresseur efficacement et sans mettre inutilement de vies en jeu.

                  Et on accueillera en héros les policiers porteurs d’arme.
                  Rendez vous compte : c’est l’état qui signe leur fiche de paie, alors là si on est pas en sécurité face à leurs armes à feu ! 🙂

            • Vous manquez totalement de raison.
              Vous êtes en train de dire qu’une anomalie statistique notable coïncidant parfaitement avec la mesure dont il est question « ne prouve rien » ?
              Et que pour « prouver » que ça ne prouve rien vous invoquez des mesures prises carrément il y a plusieurs décennies.
              Pourquoi pas les tablettes d’hammourabi ?

              Il vous faut quoi alors comme preuve ?

              Mais je confirme : JE ne prouve rien.
              C’est le FBI qui mène ces études, et aux dernières nouvelles la direction du FBI elle est démocrate, pas vraiment du genre à être encartée à la NRA.

        • « …parce que la police et la justice ont été plus réactives à arrêter un tueur ou un violeur… »
          Il y a donc eu des victimes, sans défense et non protégées (par la police, l’Etat ou le Saint-Esprit). Ces victimes auraient pu éviter d’en être en étant tout simplement armé, même sans servir, la dissuasion fait aussi parti du processus. Il faut sortir du monde des Bisounours, cette catégorie d’êtres existent et ils savent qu’ils ne risquent rien. Mérah, les Frères Kouachi, ils étaient connus, avaient des casiers et eux, des armes leur ont été fournies, illégalement bien sûr, et ils s’en sont servies bien longtemps, parce que personne ne les en a empêché. Oui le RAID les a neutralisés et heureusement, parce qu’il le fallait, mais dans l’école et les locaux de CharlieHebdo persnonne n’a pu. Peut-être que si une ou deux personnes en plus avaient eu un pistolet, certains seraient encore en vie.
          Le trio qui casse la tête au premier jeune anglais et tue l’autre, ils savent qu’ils ne risquent aucune réplique, ils sont trois, ils sonnent le premier jeune, et le tueur fait son oeuvre. Je vous renvoie au film « Fight Club » et au passage où Tyler Durden demande à ses acolytes de provoquer une bagarre et de la perdre, et à ce qui en est conclu.
          Même si, la Police et la Gendarmerie, ainsi la Justice était plus efficace, je pense que nous devrions avoir le droit/autorisation à porter une arme, parce que certains passent au travers, même quand ils sont connus, fichés ou suivis. Et nous devrions avoir le droit de ne pas être des victimes, droit que nous n’avons pas en France, mais que les américains ont.

          • STF j’avais oublié que les délinquants envoient des SMS a leur futur victime …. vous savez donc quand vous serez agressé ?

            Les victimes auraient été des victimes même armées c’est d’une telle évidence…enfin le délinquant a déjà sortie son arme pour venir vous agresser, ou il est juste a 5 mètres de vous donc vous ne pouvez même pas réagir et sortir votre arme vous serez déjà morts/gisant dans la rue en sang avant de prendre votre arme en main.

            « Le trio qui casse la tête au premier jeune anglais et tue l’autre, ils savent qu’ils ne risquent aucune réplique »

            Ne faites pas une généralité sur un fait divers, qui vous dit que les deux jeunes anglais serait encore en vie s’ils avaient était armé ? ils auraient fait un sport de combat ils s’en serait surement mieux sorti qu’avec une arme .

            Ce qui est drôle chez les pro-arme ,c’est qu’il n’y aucun doute sur le fait de sortir son arme et de tirer alors que psychologiquement tirer sur un être humain n’est absolument pas facile et même très difficile a faire,mais pour les pro arme ,c ‘est comme acheter une baguette de pain …c’est assez comique …

            -1
            • C’est tellement évident qu’une victime ne peut pas se défendre qu’il y a des milliers d’actes de défense par jour dans le monde.

              Vous continuez à être dans la déraison et la déconnexion avec la réalité.

              Il ne suffit pas de croire un truc très fort et de s’en persuader, sortir 3 dates pourries de son chapeau, le tout sur un ton agressif, pour que ce soit vrai.

              Vous montrez juste que vous êtes incapable de tenir un argumentaire fondé.

  • Beaucoup de réponses à ce sujet avec des arguments valables dans les 2 camps.
    Je suis pour le port d’arme pour la raison suivante, malheureusement non quantifiable :
    prenons la situation d’une agression dans la rue (le stéréotype : violence gratuite type passage a tabac).
    Vous sortez l’arme :
    – dans 95 % des situations les agresseurs vont reculer et partir
    – un téméraire va vous dire « c’est un faux »
    – vous tirez en l’air, ou mieux à ces pieds pour qu’il voit l’impact de la munition -> 4,5 % de + pour le scénario fuite de l’agresseur
    – le gars avance sur vous quand même : vous tirez dans les jambes, 0,49 % de +

    Reste les 0,01 % de situation ou la violence va au-delà d’une balle dans une jambe, ce sont ces 0,01 % qu’utilisent tout les « anti-armes » en occultant sans vergognes les 99,99% des situations ou l’arme à éviter à la victime de sérieux « désagréments ».

    Les raisonnements par l’absurde marchent très bien aussi : la menace est immédiate et imprévue, vos chances sont meilleures en faisant le 17 en sortant votre téléphone ou en sortant une arme ? (petite précision d’énoncé : quand la sirène de la voiture de police retenti alors que la personne qui passe l’appel n’a pas encore raccroché, vous avez un bon indice que vous êtes dans un film et pas dans le monde réel).

    Par contre bien sur que ça nécessite, une formation et un certain niveau de responsabilité, on ne confie pas une arme à n’importe qui, alors qu’en revanche on confie des bagnoles à n’importe qui, et regardez les stats de mort par arme à feu et sur la route, il n’y a rien à ajouter).

    Pour finir, il y a le fait que le bandit en France à + de droits que la victime, et ça c’est le problème principal selon moi.

    • Bonjour Guillaume,

      On se focalise beaucoup sur les armes à feu mais il existe également d’autres moyens de défense comme un gros chien, un taser ou encore une matraque télescopique qui fait très mal quand bien utilisée.

      Par pitié arrêter de sortir l’argument des voitures !
      1) Une voiture a pour fonction première de déplacer des individus alors qu’une arme c’est de trouer des choses/gens
      2) Etant donné le nombre de gens qui utilisent leur véhicule tout les jours en France et les Kms effectués, il y a bien peu de mort…maintenant faites sortir un nombre de gens comparables dans la rue et faites-les tirer les uns à côté des autres pendant qqes minutes et ça va être autre chose

      Il reste selon moi un problème insoluble avec les armes : si on autorise le port d’arme, quid de la limitation de la puissance de feu et à quels individus ?
      Une liberté individuelle ne se saucissonne pas : soit elle peut être utilisée sans limite tant qu’elle ne limite pas celle des autres soit elle est limitée (par quelle légitimité?)

      • Je fais du tir sportif (en stand donc) et chaque dimanche pendant environ 1h je suis avec une 40aine d’autres personnes … nous tirons les uns à côté des autres et jusqu’à maintenant personne n’est décédé, merci de vous en soucier ;-).
        Je plaisante un peu bien sur, mais tout de même pour dire de garder les choses dans leur contexte, une voiture n’est pas moins une arme qu’autre chose. J’ai pris la voiture car évident et tellement indiscutable, mais n’importe quel objet est potentiellement une arme. Je rappelle la définition de ce qu’est une arme « par destination » :

        Est une arme tout objet conçu pour tuer ou blesser.
        Tout autre objet susceptible de présenter un danger pour les personnes est assimilé à une arme dès lors qu’il est utilisé pour tuer, blesser ou menacer ou qu’il est destiné, par celui qui en est porteur, à tuer, blesser ou menacer.

        A partir de cette définition un lacet, ou un stylo … n’importe quoi au final … est aussi une arme. Blessez ou tuez quelqu’un à coup de chaise, et votre chaise est une arme.
        Avec une arme à feu c’est juste plus facile et plus efficace qu’avec à peu près n’importe quoi d’autre (forcément c’est fait pour).

        Le chien prend de la place et n’est pas toujours avec vous, une arme est un objet inerte qui n’a pas de « besoin » et se transporte facilement (ne pas se méprendre, j’adore les chiens et j’en ai un). Et d’accord avec vous pour les armes « pas à feu » (matraque, tazer ou gaz lacrimo), elles sont justes moins efficaces et pourtant tout aussi interdites au port.

      • Je vous suis sur l’inutilité de la comparaison armes à feu voiture. Mais pourquoi en rajoutez vous une couche ?

        Car si les gens en voiture jouaient aux auto-tamponneuses il y aurait aussi beaucoup de morts.

        L’arme est un « outil » et comme tous les outils tout dépend comment elle est employée !

        Les armes autorisées en CCW sont des armes de poing non automatiques (pas de full auto).
        Qui peut être autorisé ? Toute personne clean au niveau psychique et pénal et ayant suivie une formation adéquate.

        Quelle légitimité? celle accordée par la loi à tout citoyen responsable.

      • « Une liberté individuelle ne se saucissonne pas ».
        propriété/expropriation
        liberté de circulation/sens interdit
        liberté d’expression/injure et diffamation
        La limite d’une liberté individuelle c’est une des premières choses qu’on apprend en fac de droit 😉

        1) Une voiture a pour fonction première de déplacer des individus alors qu’une arme c’est de trouer des choses/gens
        Et la machette a comme fonction première de couper des végétaux. La bonbonne de gaz d’alimenter des gazinières. La dynamite le travail de la mine. L’engrais de fertiliser les champs. Le chlore purifier l’eau.
        Petit manuel du monde parfait, persuadons nous que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes 🙂
        Mais surtout, dans notre petit monde parfait, pourquoi en outiller les policiers ?

        Maintenant si vous le voulez bien, revenons dans le monde réel.

        40.000.000 de voitures, 3000 morts par an
        20.000.000 d’armes, quelques dizaines de morts par an
        Que peut bien vous faire la fonction première des choses ?

        2) Comme dit plus bas ça arrive tous les jours et il n’y a aucun accident à déplorer.
        Comprendre : avec un outil fait pour tuer il y a une plus grande responsabilité qu’avec un outil fait pour se déplacer.
        Parce que pour l’outil est fait pour tuer et que JUSTEMENT on ne s’en sert pas à la légère.
        Ce que font les criminels avec leurs propres conceptions et sens moral, ça n’a rien à voir.
        Non seulement la distinction n’a pas de sens, mais concrètement elle joue clairement en faveur de l’arme.

        Et puis de toutes façons avec les anti armes :
        – on peut pas se servir des chiffres
        – on peut pas se servir des conceptions sociales
        – on peut pas prendre d’exemple
        Vous semblez pas bien ouverts à la discussion en fait 😀

  • Comme sur bien des sujets proposés sur CP, les commentateurs ne sont pas d’accord. C’est normal. Une république décentralisée permettrait à chacun de trouver une municipalité ou un département en accord avec ses préférences. Notre république une et indivisible n’a pas les outils pour permettre ce libre choix du citoyen au plan local.

    • C’est un peu ce qui se passe aux USA, mais la réglementation des armes est faite au niveau législatif par le fédéral et les états l’adaptent en ne pouvant pas être plus libéral que la loi fédéral mais devant respecter la Constitution.

      Il y a au moins 1 état, le Vermont qui n’est jamais allé plus loin dans les restrictions que la loi fédérale et c’est un des plus sur sinon le plus sur des USA !

    • Il n’y a pas de rapport entre l’indivisibilité de la République Françaises et l’organisation verticale du pouvoir.
      D’autres entités, non moins indivisibles, on des organisations différentes.
      C’est juste un choix politique.
      Mais ce qu’on constate c’est que seules les élections d’ampleur nationale sont prises au sérieux en France, et qu’en cas de problème c’est bien vers l’état que tout le monde se tourne.

    • +1
      Séparation des pouvoirs, horizontal et vertical.

  • Bonjour.

    Nous devrions avoir ce droit, même quitte à passer un permis, comme pour conduire. Et pourtant, il est clamé haut et fort lors de rencontres sportives :

    « Aux armes citoyens ! »

    Et il est aussi clamé dans l’hymne pour la même raison que les USA ont leur 2nd Amendment.

    Pour ceux qui veulent tout lire :
    http://www.marseillaise.org/english/francais.html

    • Vrai !
      Mais nous l’avons ce droit : avoir une arme chez soi est bien plus facile que d’avoir le permis de conduire !

      • Non.

        Déjà pour passer le permis on vous demande pas de casier judiciaire (pour l’anecdote simplement, je trouve pas ça choquant pour les armes mais c’est bel et bien une différence).

        Le papier rose est délivré de façon automatique pour peu qu’on ait réuni les conditions légales. En quelques semaines.
        L’AUTORISATION préfectorale revêt cette part d’arbitraire dont pourraient bien vous parler les associations gérant les plaintes des ayant droit. Des délais se comptant en années ne sont malheureusement pas rares …

        On ne peut pas vous priver de votre permis ou de votre voiture à moins que vous ayez effectivement violé des lois.
        L’autorisation peut être révoquée et les armes saisies y compris à titre préventif, sur simple dénonciation (l’ex, le voisin, etc).

        Le permis n’est pas limité dans le temps. Vous l’avez, un point c’est tout. Vous pouvez passer 20 ans à ne plus conduire, c’est pas gênant (administrativement parlant).
        Une autorisation doit être renouvelée régulièrement. Si vous ne pouvez pas effectuer les démarches prescrites (problème temporaire de santé ou de finance), vous êtes obligé de vous déposséder de vos biens.
        Des fois que l’inactivité, les problèmes de main, d’oreille interne ou autre vous transforment en psychopathes assoiffés de sang …

        • Et pourtant … Je sais de quoi je parle, j’ai passé les deux il y a très peu de temps.
          Une chose que je ne sais pas et vous pourrez peut être me renseigner : peut-on garder l’arme même si on arrête le tir sportif?

            • Un léger bémol : en cas d’arrêt du tir (= ne pas reprendre sa licence fédérale) on ne doit se défaire QUE des armes de catégorie B (armes de poing « modernes », et armes d’épaule semi-auto, pour faire simple). Pour ce qui est de la catégorie C, on a le droit de tout garder, y compris les munitions (500 maxi par arme mais on ne peut plus en acheter d’autres). On ne peut évidemment non plus sortir les armes de chez soi puisque la licence constituant le titre de transport légitime est caduque.

        • S’agissant du parallèle armes/voitures, il y a aussi (et surtout ?) cette fichue « clause de besoin ». Vous pouvez passer le permis de conduire et/ou acheter autant de véhicules à moteur que vous voulez, personne ne vous demandera jamais « pourquoi ? », ou alors par simple curiosité mais nul besoin de justifier quoi que ce soit. Que vous en ayez réellement besoin ou pas est votre affaire et ne regarde personne. Pour les armes, pas de « parce que tel est mon bon plaisir » qui tienne, il FAUT un vrai bon motif bien valable : soit on est tireur sportif (dûment encarté), chasseur (idem) ou collectionneur (idem, depuis peu). Hors de ces « qualités », point de salut. La clause de besoin, ce serait le premier truc à faire sauter…

      • Avoir une arme chez soi (déchargée,cachée et enfermée), c’est une chose, l’avoir sur soi en est une autre, et c’est de cela dont il est surtout question. Mais c’est un droit qui est toujours là.

        • Je rajoute que pour avoir une autorisation de posséder une ou des armes il faut avoir un permis de chasse, une licence de tir ou un permis de port d’arme délivré aux (policiers municipaux, aux convoyeurs de fondsentre autres…) Peut-on appeler ça un droit ?

  • Une arme ou du moins des armes doivent être adapté à l’endroit ou vous vivez, son efficacité dépendra avant de la rapidité de mise en service dans n’importe quelle situation et la capacité de réaction du porteur de l’arme. Un exemple; si le porteur est psychopathe, il s’en servira sans problème

  • Vraiment beaucoup de blabla pour in fine: Rien !!
    Faut pas rêver, nous ne sommes pas aux US. Quand il est pitoyable de constater que nous n’avons même pas la liberté d’expression (cf Zemmour) nous sommes encore loin, très loin de pouvoir disposer de la détention et surtout du port d’armes.
    Par contre Moulhoud (une chance pour la France) dans son quartier à pris un peu d’avance sur la réglementation. Il est passé directement à la AK-47.
    Pas con Moulhoud !!

  • L’auteur commet dès le début une erreur très classique : confondre nombre d’armes en circulation et % de détenteurs d’arme. Ce dernier est en léger recul depuis des décennies.
    Et pour info, 3% des possesseurs détiennent 50% des armes.
    Qu’une personne possède 1 ou 100 armes ne change quasi rien. (il en aura 1 dans la voiture, 1 dans le salon, 1 sur lui…), mais que 1 ou 100 personnes en possède change tout.
    Il est souvent dit qu’une société armée est une société polie. Jolie phrase qui est asséné sous forme de sentence. Les gangs mexicains ou brésiliens diront gracias et obrigado avant de vous abattre.
    Perso, je pense qu’une société polie est une société non-armée.
    Petite métaphore : une joyeuse famille avec les cousins et les tantes. Environ 30% des homicides sont familiaux (source : sécuritépublique Québec). Les pro-armes doivent prôner le port d’arme lors des réunions de famille, non ? Une famille armée est une famille armée, non ? De mon côté, je pense qu’une famille sans soucis, sans jalousie, qui s’entend bien, bref, qui est polie, s’entretuera beaucoup moins.
    Si on me répond « ah mais avec une arme, la victime pourrait se défendre de son mari, de son oncle, etc », alors je demanderai très simplement : pourquoi les chiffres d’homicides familiaux dans les états armés ne sont PAS moindres que dans les états non armés.

    -1
    • Les gens qui comme vous sont opposés au port d’arme (comme à beaucoup d’autres libertés fondamentales d’ailleurs – étrange pour quelqu’un se disant libéral, mais passons) passent ce faisant la présomption d’innocence par pertes et profits : en effet, vous considérez toute personne porteuse d’une arme comme un criminel (en puissance au moins), alors même que dans l’immense majorité des cas, les gens porteurs d’une arme – y compris quand ce sont des gens quelque peu triés sur le volet : pas d’antécédents judiciaires/psy, entraînement éprouvé, voire appartenance à une catégorie spéciale : ancien militaire, flic en civil, etc – ne s’en serviront jamais, sauf pour défendre une personne agressée.
      Je sais que les gauchistes n’aiment pas les fondements de la démocratie libérale à l’occidentale, dont la présomption d’innocence, mais quand même.
      Trollez, trollez, il en restera toujours quelque chose, disait mon arrière-grand-mère.

      • Il faudra un jour que vous donniez votre définition de troll… mais vu que vous n’aimez pas répondre aux questions, ça va être dur… (vous n’avez dit quels médias vous suiviez, malgré plusieurs demandes).
        Vous osez vous revendiquer de la démocratie libérale à l’occidentale ? Alors que vous me niez le droit d’expression et la liberté d’opinion en m’insultant, me rabaissant et me faisant passer pour un troll ? (et en me (dis)qualifiant de socialiste ? C’est l’hôpital qui se fout de la charité… Vous êtes un conservateur catholique et libéral économique, ça ne va pas plus loin.
        Pour le port d’arme, je ne bafoue pas la présomption d’innocence puisque celle-ci n’existe que quand une infraction est commise :-). Ben oui cher Jacques B. Si vous demandez à quelqu’un s’il est innocent, il demandera « de quoi m’accuse-t-on ? ».
        Enfin bref, c’est subtil.
        Continuez donc à troller, vous n’apportez rien à la question.

        -2
        • Vous faites comme à votre habitude semblant de ne pas comprendre : ce qu’on appelle en langage ordinaire la mauvaise foi.
          – au fait, non je ne suis pas catholique, raté –
          Si présumer qu’une personne non formellement convaincue d’avoir commis un crime est coupable est bafouer la présomption d’innocence, que dire de celui qui considère comme coupable celui qui non seulement n’a pas commis de crime, mais se voit justifier son accusation par le fait qu’aucun crime n’ayant été commis, il ne peut se prévaloir de la présomption d’innocence ? Comme aurait dit un de mes profs, qui peut le plus peut le moins : qui n’a commis aucun crime en l’absence de crime est d’autant plus innocent que celui qui est suspecté, sans preuve, quand un crime a été commis. De la simple logique, du bon sens. Oui, je sais, dans l’absurdie où vous vous complaisez, c’est difficile de concevoir un raisonnement simple quand on peut faire compliqué.

          Sur le trollage, je vous ai expliqué plusieurs fois déjà : non seulement vous vous obstinez, mais en plus vous n’écoutez pas. Mon arrière-grand-mère était au-dessous de la vérité.

          • On va tourner en rond longtemps là…
            Tiens, en voyant les images des centre-villes américains qui se barricadaient à l’approche de l’élection, et en entendant que des sociétés de consultance plaçaient ces élections au même niveau de risque que celles dans certains pays d’Afrique ou d’Asie, j’ai repensé encore à cette phrase : « une société armée est une société polie ». Lol, triple lol.
            Bisous à vos aieuls.
            Pour la religion, boah, je m’en moque un peu, c’est une affaire privée.

            -1
  • Nulle corrélation entre le port ou la détention d’armes et le niveau de violence ou d’ordre dans la société.
    La décrue de la violence aux States depuis 30 ans n’a rien à voir avec les armes, dont le ratio par habitant est très élevé depuis toujours.
    Cette question est purement idéologique : faut-il ou non accorder une liberté quasi totale de s’armer aux citoyens ? L’histoire americaine fait que ce pays a toujours répondu oui. La France a fait le choix inverse.

    -1
  • « Porter une arme, ou en posséder une sans autorisation, est puni par la loi, sans qu’aucun crime n’ait été à déplorer.

    Ainsi, on punit un individu pour un crime qu’il n’a pas commis et qu’il ne commettra pas. »

    C’est comme conduire sans permis ou sans assurance, ou les deux. C’est un délit en soi, même si on n’est pas responsable d’un accident.

    -2
    • Conduire sans permis ni assurance c’est se servir de son arme (le véhicule) « normalement ».
      Avoir une voiture dans un garage sans l’utiliser n’est pas répréhensible…heureusement.
      L’équivalent pour une arme s’est de s’en servir, pas de la posséder.
      La porter en revanche c’est quand même, partiellement, s’en servir.

  • « Une bande de jeunes agressifs peut être tenue en respect par exemple. »

    Oui, une arme peut être efficace quand on est seul, car personne parmi les agresseurs n’est prêt à se prendre une balle. Par contre à plusieurs ça peut être différent: Quand j’étais étudiant à Lyon, nous étions 8 copains à jouer dans l’équipe de rugby de l’école et nous avons été attaqués à la Croix Rousse par une bande d’une vingtaine de jeunes qui voulaient en découdre. Nous nous sommes calmement alignés contre le mur et nous avons demandé aux volontaires de s’approcher pour s’expliquer. A part échanger des noms d’oiseaux, aucun n’a fait le premier pas. A l’époque, les racailles n’étaient pas armés comme des porte-avions, heureusement!

  • Est-ce que nos chances pour la France sont émues de l’interdiction de détention et de port d’arme? Non, ben donc faisons pareil. Au final, il vaut mieux être jugé par 12 que porté par 6, suivant dicton bien connu.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Karel Beckman Traduit par Mathieu Chauliac, Institut Coppet.

Avant la publication par Hans-Hermann Hoppe de sa critique sans précédent de la démocratie dans Democracy The God That Failed en 2001, les libertariens ne considéraient pas l’analyse de l’idée de démocratie comme prioritaire. Il est probablement juste de dire qu’ils avaient tendance à la concevoir comme un système politique neutre, susceptible d’orienter une société dans la direction soit individualiste soit collectiviste. Les menaces représentées par le socialisme et le ... Poursuivre la lecture

Par Hannah Cox.

Cette semaine, le Sénat américain a commencé à débattre sur le contrôle des armes à feu que ses partisans ont qualifié de projet de loi de compromis.

Au début du mois, les démocrates ont annoncé qu'ils avaient obtenu suffisamment de soutien républicain pour que le projet de loi soit adopté par le Sénat (bien que la Chambre des représentants dispose d'une large majorité démocrate, une grande partie du programme de la gauche a été bloquée sous la présidence de Joe Biden en raison d'une majorité très mince au Sénat qui néc... Poursuivre la lecture

On viole les droits constitutionnels des gens au nom de leur sécurité.

Les fusillades sont une triste réalité qui semble unique aux États-Unis. Et à chaque fois qu’elles se produisent, les sirènes (généralement démocrates) implorent le Congrès de « faire quelque chose ». Même si cela implique de violer les droits fondamentaux des individus.

Généralement, les républicains résistent au charme. Mais pas cette fois-ci.

Plusieurs sénateurs du parti de Trump se sont rangés du côté du parti de Biden pour imposer des restrictions... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles