Miss France attaquée par des féministes

« Osez le féminisme » attaque en justice l’émission Miss France.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 2
Caroline de Haas par Parti socialiste Photo Philippe Grangeaud Solfé Communications (Creative Commons CC BY-NC-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Miss France attaquée par des féministes

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 23 décembre 2021
- A +

L’élection de Miss France 2022 s’est terminée par la victoire de Diane Leyre qui représentait l’Île-de-France. Sans nous préoccuper outre mesure de sa cote de popularité ou du mérite de son élection, une question demeure : aurons-nous une Miss France 2023 ?

L’association féministe Osez le féminisme attaque en justice la société Endemol, propriétaire du concours. Le procès se déroulera probablement en 2022. Osez le féminisme justifie son action dans un article se concluant en ces termes :

« Il est plus que temps qu’enfin : 

  • la société ENDEMOL PRODUCTION supprime de son règlement toutes les clauses sexistes, salarie les femmes, et ne pratique plus de discrimination ;
  • la télévision ne soit plus le reflet d’une société sexiste qui promeut la culture du viol et la “femme objet”.»

Analysons ces différents points :

Sexisme

Étant donné que le concours de Miss France dispose d’un équivalent masculin, il suffirait d’observer une différence de traitement entre les hommes et les femmes participant à ce concours pour conclure au sexisme. Malheureusement….

Critères Homme Femmes
Age 18 à 28 ans 18 à 24 ans
Taille 1,78m minimum 1,70 minimum
Situation amoureuse Célibataire Célibataire
Parentalité Non autorisée Non autorisée

S’il est vrai de dire que les conditions d’accessibilité au concours sont draconiennes et s’immiscent dans la sphère privée, il est faux de dire que les hommes sont mieux traités que les femmes.

Force est de constater cependant que certains critères semblent exclusifs au concours des Miss tels que :

  • Ne pas avoir posé partiellement ou totalement dénudée ou promouvoir des activités érotiques,
  • Ne pas avoir de casier judiciaire,
  • Ne pas avoir associé son écharpe régionale à de la propagande politique ou religieuse.

Cependant, avant de hurler au sexisme, il convient d’admettre que l’élection Miss France dispose d’une visibilité BIEN supérieure à celle de Mister France et il est donc parfaitement compréhensible que les exigences y soient plus nombreuses. Pour rappel, le concours masculin a été annulé sept fois en vingt ans et n’a été diffusé à la télévision que six fois depuis sa création.

Discrimination

Pour ce qui est de la discrimination, il est utile de rappeler ici à Osez le féminisme que le mot « discriminer » signifie « différencier un élément des autres ou plusieurs les uns des autres » et a pour synonyme « distinguer ».

La discrimination est non seulement l’essence de Miss France mais également de TOUS les concours et de TOUTES les compétitions :

  • La coupe du monde de football distingue la meilleure nation footballistique.
  • Le concours d’entrée à polytechnique sélectionne les meilleurs élèves.
  • Le concours de Miss France discrimine la plus belle femme de France.

Mettre fin à la discrimination dans un concours n’a tout simplement aucun sens.

Salariat des Miss

Ici réside le seul point intéressant du recours et qui fait que l’association gagnera probablement aux prud’hommes. Effectivement, en parfait accord avec tout ce que la France compte d’anti-libéral, deux individus majeurs ne peuvent consentir librement à collaborer sans que l’administratif ne s’en mêle. Quand bien même les participantes se voient offrir tout un florilège de cadeaux, si la bureaucratie estime qu’il y a un lien de subordination alors il faudra requalifier cela en contrat de travail.

Il est difficile de voir comment Miss France pourrait y échapper puisque, justement, le concours Mister France a été condamné à la même peine et les participants sont maintenant des salariés.

Rappelons quand même ici la liste non exhaustive des cadeaux perçus par les candidates de l’édition 2021 :

  • Pour les 29 candidates : IPad, montres…
  • Pour les 5 finalistes s’ajoutent : IPhone 11, Air pods…
  • Pour la gagnante s’ajoutent : une voiture électrique e-208, un ordinateur Apple MacBook Pro, une télévision full HD…

Entre ces cadeaux et la préparation de 10 jours à La Réunion, tous frais payés, il semble pourtant que nous sommes assez loin de l’esclavagisme…

Culture du viol télévisée

La consécration de Laura Deyre a suscité un pic d’audience à 8,8 millions de téléspectateurs, réunissant ainsi plus de 40 % de part de marché.

Malgré la méticulosité des calculs de Caroline De Haas, fondatrice de l’association, pour qui un homme sur deux ou trois est un agresseur sexuel, il y a fort à parier que l’on comptait beaucoup de personnes saines d’esprit parmi les téléspectateurs et que les hommes ne se transformeront pas en prédateurs sexuels à la suite du scrutin. Par ailleurs il est intéressant de noter que 61 % des individus devant leur poste étaient en fait des femmes.

De l’importance du combat

Nous conclurons en laissant le soin au lecteur de hiérarchiser la gravité des sujets suivant et par suite la priorité avec laquelle ils devraient être traités par une association féministe :

  • Permettre aux femmes afghanes de suivre une éducation en France depuis que le retour au pouvoir des talibans leur promet une réduction de leurs libertés ?
  • Demander à l’État de simplifier les demandes d’asile de femmes menacées telle qu’Asia Bibi, Pakistanaise chrétienne condamnée à mort pour avoir bu dans un puits ?
  • Lancer une campagne de levée de fonds pour mettre un terme au Drowy deaths, ces Indiennes assassinées par leur mari car la dot est estimée insuffisante ?
  • Attaquer Miss France en justice ?
Voir les commentaires (12)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (12)
  • Le sexisme insupportable, c’est qu’il n’y ait pas une seule élection de Mr.iss Franc.e
    Ah, je n’ai pas bien compris ?

  • Tout est dit dans la dernière partie de l’ article. Je ne tomberai pas dans le piège du commentaire méchant ou moqueur, puisque Caroline de Haas a déjà sa place de catapultée dans ma capsule TDHDS ( Throw a dick head in the deep space).

  • La jalousie et la haine enlaidissent, comme les demi-sœurs de Cendrillon…

  • Premiere definition du sexisme que je trouve sur internet..
    « Le sexisme est une attitude discriminatoire fondée sur le sexe, ou, par extension, sur le genre d’une personne. Le sexisme est lié aux préjugés et au concept de stéréotype et de rôle de genre, pouvant comprendre la croyance qu’un sexe ou qu’un genre serait intrinsèquement supérieur à l’autre. »
    Le sexisme est une attitude discriminatoire fondée sur le sexe
    grosso modo…on peut vous qualifier de sexiste si on constate que vous discriminez homme et femme..
    Le sexisme est lié aux préjugés et au concept de stéréotype et de rôle de genre
    il faudra supprimer toute la littérature..toute la culture.. comment ne pas avoir de préjugés quand on a reçu une éducation!!

    je suis clairement sexiste.. mais il me semble que les néo féministes le sont aussi..et davantage que moi..
    je réfute l’idée qu’un monde sans genre associé au sexe biologique des individus puisse simplement « fonctionner »..c’est à dire perdurer…

    dans un monde non sexiste on a juste un concours de beauté mixte.. on a des sports mixites. Des toilettes mixtes, des douches mixtes.. des fringues mixtes, des statistiques qui refusent de discriminer hommes et femmes.. des recherches de cancers de testicules de l’ovaire ou du sein chez tout le monde, des pilules contraceptives similaires pour tous..etc etc…

    la nature est sexiste!!!!
    et parler de culture du viol quand les civilisations se sont construites sur la maitrise des frustrations sexuelles.. on éduque les hommes à protéger les femmes…

  • Est-ce que ces anti tout arrivent à dormir ?
    J’en reviens toujours au même problème: De nombreux abrutis disent des absurdités tellement idiotes que je comprends pas pourquoi elles sont reprises par la presse. Les média ressemblent de plus en plus à des collections de délires de psychopathes en crise.

    • ça n’est as propre qu’au wokisme mais bien souvent quand on essaye de discuter avec une personne woke, on doute de sa sincérité , on regarde autour de soi pour voir l’effet sur les gens qui regardent car on devine que le woke ne s’adresse pas à son interlocuteur mais à lui même et sa famille idéologique.. c’est similaire à une recherche de caméra cachée quand on se trouve dans une situation absurde..

  • Pourquoi une élection « Miss France laideron » dans laquelle ces « dames » pourraient se reconnaitre?

    • Pourquoi pas…..

    • Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais les féministes sont tout sauf féminines.
      D’ailleurs, elles n’ont jamais d’enfants.
      Des féministes, socialistes et vétérotestamentaires, ça n’a jamais fait bander personne.

  • Bah, ce n’est pas étonnant, ce genre d’association parasite préfère attaquer ce qu’il y a de plus facile et visible. Ça ne sert à rien, ne changera rien à la condition féminine, mais ça aura fait parler et ça permet de faire rentrer du pognon subventionné dans les caisses…
    J’ajouterai que ce genre d’assoc a un filtre gauchiste insupportable qui fait qu’elle ne s’intéresse pas non plus à la difficile condition des femmes dans les quartiers pourris de notre belle démocratie, car c’est pas de leurs fautes aux hommes là bas, ils ne sont pas ( choix multiples possibles ) blancs, racistes, patriarcat, esclavagistes, sexistes etc.
    Dire qu’une partie de mon argent que je m’emmerde copieusement à gagner finance ce genre de connerie me dégoûte.

  • « Il est plus que temps qu’enfin (…) »
    Je plains l’avocat qui va plaider sur la base d’arguments aussi… absents.

  • Deux absurditités:
    – du chef des féministes, ce sont deux concours différents où est-il imposé que des concours différents doivent définir les mêmes conditions de participations? Et de toute façon il restera une différence: d’un côté il faut être une femme et de l’autre un homme ou est-ce encore discriminant?
    – du chef de la justice, vision extensive du lien de subordination qui fait d’un concours un salariat (tout en bottant en touche pour les véritables boulots précaires, et volonté de s’immiscer dans un accord conclu entre parties connaissant parfaitement les conséquences et, en plus, n’ont aucun besoin vital de la faire

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
1
Sauvegarder cet article

Peter Pan a beau ne pas vouloir vieillir, il est plus que centenaire. Si la pièce date de 1904, la version roman a été publiée en 1911, il y a donc 110 ans. Et voilà qu'on nous annonce une « relecture » du mythe, une de plus, bien dans l'air du temps féministe. De toute façon Peter Pan est typique des œuvres associées aux fêtes de fin d'année. La pièce aurait du être créée pour Noël 1904 mais des complications de machineries avaient retardé la première représentation. C'est à la Noël vingt ans plus tard qu'est sorti le premier film intitulé P... Poursuivre la lecture

Par Daniel Borrillo.

Le féminisme classique a organisé son combat autour des droits fondamentaux comme le suffrage universel, la libre disposition du corps et de la sexualité, la réforme du divorce, l’accès à l’éducation… Ce féminisme prend appui sur le primat de l’individu qui, quel que soit son sexe, doit pouvoir jouir de mêmes droits et libertés de façon autonome. Son présupposé était celui de la ressemblance des genres et impliquait une égalité de traitement. Son origine philosophique, les idéaux des Lumières.

Au nom du prog... Poursuivre la lecture

Par la rédaction de Contrepoints.

La rédaction de Contrepoints s'est entretenue avec Peggy Sastre. Elle est docteur en philosophie des sciences, spécialiste de Nietzsche et de Darwin. Ses travaux s’orientent principalement autour d’une lecture biologique des questions sexuelles. Elle a notamment signé Ex utero – pour en finir avec le féminisme (2009, La Musardine) ainsi que La domination masculine n’existe pas (2015, Éditions Anne Carrière).

Un article du journal  Le Parisien titrait il y a quelques jours « Mort de Gisèle Halimi... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles