Qui l’eut cru ? Barbara Pompili soutient le nucléaire !

Screenshot 2021-06-10 at 11-36-59 Les 4 vérités - Barbara Pompili - YouTube — Télé Matin on Youtube,

Barbara Pompili a déclaré que le nucléaire fait partie de la solution « pour atteindre zéro émission nette de carbone en 2050 » !

Par Michel Gay.

Dans un communiqué de presse commun avec Jennifer Granholm la secrétaire d’État américaine du département de l’énergie publié le 28 mai dernier, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili déclare que le nucléaire fait partie de la solution « pour atteindre zéro émission nette de carbone en 2050 » !

Le nucléaire : une énergie propre, même pour Pompili !

Les deux parties soutiennent vouloir « tirer parti de la recherche et de la science pour développer des technologies dans les domaines de l’énergie […] qui offriront un avenir plus propre, plus sûr et plus prospère ».

Madame Pompili déclare également :

Atteindre cet objectif commun nécessitera de tirer parti de toutes les technologies actuellement disponibles […] en intégrant de plus grandes parts d’énergies renouvelables couplées à l’énergie nucléaire. Des systèmes électriques décarbonés et innovants pouvant inclure l’énergie nucléaire […] contribueront à produire de l’hydrogène pour décarboner les transports et d’autres secteurs énergétiques, à fournir de l’eau potable, et soutiendront le développement d’une industrie propre.

Madame Pompili reconnait que le nucléaire est une énergie propre !

Nous nous engageons à être les pionniers des industries et des technologies propres.

Le nucléaire : une énergie décarbonée et innovante d’avenir !

Nos ministères et nos industries innovent dans les technologies énergétiques telles que le stockage de longue durée, les systèmes énergétiques intelligents, […] et le nucléaire de dernière génération. Tous contribuent de manière significative aux solutions de production zéro carbone et nous sommes convaincus que cette transition vers une énergie propre stimulera l’embauche locale d’emplois stables, diversifiés, et bien rémunérés.

Enfin, Madame Pompili déclare :

Afin d’atteindre l’objectif ambitieux fixé par l’accord de Paris et de lutter efficacement la question du changement climatique, les principales économies mondiales doivent rassembler leurs forces et leurs atouts technologiques pour apporter des solutions innovantes zéro carbone.

Tandis que la secrétaire américaine Jennifer Granholm affirme : « Nous devons de toute urgence apporter des solutions innovantes qui peuvent être déployées dans le monde entier, en tirant parti de toutes nos technologies de production à émission zéro, comme le nucléaire et les énergies renouvelables ».

Ce communiqué de presse extraordinaire en anglais révélant l’outcoming sur le nucléaire de notre ministre en charge de l’énergie est, semble-t-il, passé sous les radars des grands médias, à l’exception de quelques sites spécialisés comme par exemple celui de la Société française de l’énergie nucléaire (SFEN).

À moins que madame Pompili ne se soit livrée à un exercice de style, contrainte et forcée par le président de la République qui est un expert reconnu dans l’art du « en même temps »…

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.