Fête de la Liberté : le planning de ce samedi 20 mars 2021

Rejoignez-nous le 20 mars, et posez vos questions aux intervenants avec le hashtag #FêtedelaLiberté !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Fête de la Liberté : le planning de ce samedi 20 mars 2021

Publié le 18 mars 2021
- A +

Par Élodie Keyah.

Le 20 mars 2021, suivez une journée de conférences-débats en ligne avec des défenseurs de la liberté et des créateurs du possible !

Événement indépendant et non-partisan depuis 2006, la Fête de la Liberté aura pour thème cette année : « Pour un printemps des libertés !  », et traitera de nombreuses thématiques en lien avec les libertés tant érodées en France.

Comment les démocraties libérales se transforment-elles en bureaucraties ? La liberté d’expression est-elle en danger ? Comment convaincre les jeunes générations du libéralisme ? Faut-il protéger les lanceurs d’alerte ?

Et tant d’autres questions relatives à la responsabilité individuelle, aux pandémies, à la légalisation des drogues, ou encore aux cryptomonnaies.

Seront notamment accueillis :

  • Pierre Bentata, économiste
  • Alain Laurent, philosophe
  • François Facchini, professeur en sciences économiques
  • Kevin Brookes, enseignant-chercheur
  • Edouard Hesse, militant pour l’abolition des crimes sans victimes
  • Jean-Philippe Feldman, avocat…

 

Plus encore : alors que Jean-Luc Mélenchon appelle de ses vœux une manifestation du même nom contre l’État policier le 20 mars, les libéraux refusent de laisser un candidat à la présidentielle avec un programme aussi liberticide déforcer l’idée de Liberté pour en faire un happening partisan.

Rejoignez-nous le 20 mars, et posez vos questions aux intervenants avec le hashtag #FêtedelaLiberté !

Retrouvez le programme complet

Voir les commentaires (10)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (10)
  • Un puzzle photo avec 12 hommes et 3 femmes, est-ce bien raisonnable ?…

  • C’est bien de vouloir atténuer la démocratie, mais il me semble que la séparation des pouvoirs est un préalable plus important.
    Il n’y a plus de séparation de pouvoir en France : confusion exécutif législatif, non-séparation du judiciaire, centralisation des communes en communautés de communes, …
    Quand un séparation des pouvoirs est instaurée, elle crée une concurrence entre sous-pouvoirs qui donne à l’individu un peu plus d’autonomie.

  • « avec des défenseurs de la liberté et des créateurs du possible ! »
    Aux  » créateurs du possible », je préfère ceux là: « ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ». ( Mark TWAIN).
    Débattre c’est bien, mais « faire c’est mieux »!

  • De toute manière, samedi, on sera confiné 😀

    • Le covid a bon dos – c’est parce qu’ils craignent de voir trop de monde avec un brassard

      ( on peut rêver )

  • Intéressant… Ma 1è question c’est, si le mot libre revêt une importance capitale ici, ce séminaire sera-t-il organisé sur des logiciels libres, ou open-source, ou du moins pas GafaZoom ?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Décidément, Emmanuel Macron nous aura administré jusqu’au bout la preuve de son ultra-libéralisme le plus décomplexé ! De quoi frémir pour la suite. Figurez-vous que jeudi 12 mai dernier, soit exactement la veille de la fin officielle de son premier mandat, lui et son ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer ont obligé les candidats bacheliers de la spécialité Sciences économiques et sociales à plancher sur une épreuve ouvertement acquise aux thèses libérales ! Quelle ignoble propagande !

Scandaleux, pathétique, révoltant... Poursuivre la lecture

Le professeur Jacques Garello invite les libéraux qui souhaitent réveiller la société civile à assister au séminaire organisé au Novotel Beaumanoir à partir de ce vendredi 18 heures.

Selon Jacques Garello :

« Le drame de notre pays est qu’il n’y a aucun corps intermédiaire entre le pouvoir et le peuple : faillite des partis incapables d’avoir une doctrine et se contentant de surenchères électorales démagogiques, faillite des partenaires sociaux avec des syndicats irresponsables et non représentatifs des salariés, et des dirigean... Poursuivre la lecture

Par Johan Rivalland.

Le libéralisme est décidément une notion bien floue et très mal perçue par une grande partie des Français, nourris dès le plus jeune âge aux mamelles de l’État et qui sont persuadés, à tort puisqu’on le leur fait croire en permanence, que le libéralisme serait je ne sais quelle force occulte organisée qui les plongerait dans une sorte d’océan où ils se noieraient sans que personne leur vienne en aide. D’où la justification de l’interventionnisme et de l’État-providence, sans lesquels nous serions sans doute perdus.... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles