La majorité des Français opposée au changement d’heure

La France passe à l’heure d’hiver dans la nuit de samedi à dimanche. Un changement d’heure qui ne convainc guère les Français.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Horloge heure (Crédits simplementNat Martel, CC-BY-SA 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La majorité des Français opposée au changement d’heure

Publié le 24 octobre 2020
- A +

Par Alexis Vintray.

Le changement d’heure a eu lieu ce week-end. Les Français dorment une heure de plus durant la nuit. Ils passent à l’heure d’hiver en retardant les aiguilles de leur montre d’une heure : à 3 heures du matin, il sera alors officiellement 2 heures. Les jours leur paraîtront plus courts puisque le Soleil se couchera plus tôt le soir.

Selon un sondage BVA pour Orange et iTélé réalisé en mars 2015, encore 13 % des Français ne savaient pas la veille que le passage à l’heure d’été avait lieu le week-end, soit tout de même plus de 6 millions de personnes.

Le changement d’heure ne rencontre pas l’adhésion des Français

Presque 40 ans après avoir été mis en place pour la deuxième fois, sous le mandat de Valéry Giscard d’Estaing, une large majorité de 58 % de Français reste opposée au changement d’heure (contre 40 % y étant favorables), selon ce même sondage.

S’ils y sont opposés, c’est d’abord parce qu’ils sont 62 % à être perturbés par ce décalage horaire brutal, que les chronobiologistes qualifient de chrono-ruptures (qualité du sommeil, appétit). Ils sont même 19 % à l’être « beaucoup ». Sans surprise, l’opposition au changement d’heure est plus forte dans « la France qui se lève tôt » : les CSP- y sont nettement plus opposées que les CSP+ (61 %, contre 51 %). Par ailleurs, presque les trois-quarts des parents (73 %) considèrent que leurs enfants sont perturbés par ce changement d’heure. C’est même l’avis de 88 % des parents d’enfants de 5 à 10 ans.

66 % ne croient pas aux économies d’énergie

Selon ses promoteurs, l’intérêt de l’heure d’été réside dans les économies d’énergie qu’elle est censée permettre afin de profiter plus tard de la lumière solaire pendant la période estivale. Que ce soit en 1917, quand ce système a été pour la première fois instauré en France, ou en 1976 quand il l’a été une deuxième fois, à chaque fois, la mise en place de ce système de changement d’heure a été justifiée par les économies d’énergie qu’il permettrait de réaliser.

Mais 66 % des Français ne croient pas en cet argument, et peut-être moins encore en cette période de baisse du prix du pétrole. Seuls les sympathisants d’Europe-Écologie-Les Verts, plus sensibles à ces questions d’économies d’énergie, sont au contraire une majorité à penser que le changement d’heure permet de réaliser ce type d’économie (55 % contre 32 % de l’ensemble des Français).

Au final, les Français continuent donc d’être largement opposés au changement d’heure, à la fois parce qu’il les perturbe souvent, eux et leurs enfants, mais aussi parce qu’il ne leur parait guère efficace pour réaliser des économies d’énergie. Cela ne devrait cependant pas perdurer puisque le dernier changement d’heure est programmé pour 2021.

Article initialement publié en octobre 2018.

Voir les commentaires (131)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (131)
  • Completement inutile ce changement d heure. Tout les parametres vont dans le sens de la suppression. Il serait bon de nous prouver la réelle économie réalisée par ce principe, ou tout du moins, en pensant a l inverse, si ce fut une réelle economie; il faut le prolonger en hiver ce qui serait d autant plus utile.

    • @ Sébastien

      Je partage votre point de vue.

      La nature humaine n’est pas une machine
      Les rythmes biologiques sont très perturbés et aucune économie d’énergie n’a été réalisée. Bien au contraire.

      • Et l’heure solaire ?

        • C’est à l’évidence l’heure solaire qui respecte le mieux nos rythmes biologiques. Mais aucune chance de l’adopter, la décision sera prise à Berlin et l’heure allemande étendue de La Corogne à Varsovie, comme actuellement.

  • Un entrainment à la docilité et à l’obéissance, et à débrancher le sens critique.

    • L’image est assez parlante. Je vois aussi ce genre de mesures d’apprenti sorcier comme un symptôme de l’arrogance intellectuelle des politiques. C’est le genre de choses qui sont mises en place quand les politiciens se mettent à percevoir les citoyens comme leurs pions sur un échiquier.

    • L’heure légale fût inventée pour les trains et s’appelait l’heure de gare. Elle permettait de rassembler les gens et d’éviter les collisions. Effectivement, c’est un entrainement à la docilité mais il peut se concevoir dans des transports collectifs.
      Décidée par les Anglais (à Greenwich), le monde entier l’a adoptée fin XIXe. Mais il est à noter que l’horloge parlante est une invention française, de Monsieur Esclangon. A cette époque, les innovations étaient utiles aux gens car elles leur facilitaient la vie.
      Elles ne visaient pas aux économies d’énergie, ce qui revient à vouloir la décroissance des prêcheurs de l’apocalypse !

  • Des années qu’une grande majorité de personnes demande la suppression de cette inutilité. Le sénat devait en débattre ce 24 mars… (voir site cyber@cteurs) est-il besoin de sénateurs surpayés et trop nombreux pour débattre d’une évidente inutilité compliquant encore un peu la vie ? Que cela cesse au plus tôt. Nous n’en avons jamais voulu et en avons assez de subir cette ânerie supplémentaire pour laquelle comme toujours, rien ne nous a été demandé.

    • Le sondage Figaro .fr de ce jour 75% opposé à l’ heure changeante ce qui m’ épate est que les Suisses si doués dans l’ industrie horlogère avaient voté non puis oui sur une 2èm votation !

  • votre sondage est incomplet car il ne précise pas pour les personnes qui sont contre le changement d heure ,quelle heure faut il supprimer.
    pour moi je suis pour le maintien de l’heure d’ete toute l’année c’est a dire pour ne pas changer l’ heure au mois d’octobre prochain

    • Perso, je ne vois pas l’utilité de diviser une fois de plus les français sur ce type de question qui n’en sont pas. Par ailleurs, qu’en est-il des français qui voyagent et qui subissent donc des décalages horaires souvent plus grands ? Sont-ils eux aussi contre le changement d’heure ?
      Mais s’il fallait n’adopter que le même horaire, ce serait pour moi l’heure d’été.

    • La minorité des lève-tôt préfère l’heure d’hiver. Une fois de plus les bons-à-rien imposeront leurs turpitudes.

    • Le retour à l’heure solaire, c’est-à-dire UTC, pourrait sembler le plus rationnel mais l’union européenne s’étend sur 3 fuseaux (UTC à UTC+2) et le changement d’heure au passage d’une frontière crée des problèmes pratiques sans fin. Le bon sens est donc d’adopter le fuseau médian (UTC+1), c’est-à-dire notre heure d’hiver actuelle pour toute l’Europe.

      • Et comment font les US ? Ils ont 4 fuseaux sur la partie continentale…

        A un moment il serait peut être bon d’accepter la réalité.
        Et je vous rejoins, nous devrions adopter l’heure solaire, et s’y adapter plutôt que de tricher.

  • C’est très bien ce changement d’heure. Il permet de profiter au maximum de la longueur des journées d’été qui ne durent pas très longtemps.

    • Parce que sinon, en été, elles ne durent que 23 heures, peut-être ??

      • Remarque très pertinente. L’argument des soirées plus longues en été hérisse le poil. Ceux qui veulent profiter de leurs soirées n’ont qu’à s’organiser en conséquence sans em… les autres.
        On est en France, sans aucun doute.

        • Et en France, les politiciens lorsqu’ils gouvernent peuvent encore plus emm….. les français.
          Et en plus, la France est située sous le méridien de Greenwich, qui donne la référence aux plans de vols de tous les avions dans le monde.
          Ben non, faut inventer un truc pour se donner de l’importance …

        • Remarque très pertinente … sauf en France, où ceux qui veulent s’organiser, même sans em… les autres, se heurtent aux multiples règles publiques le leur interdisant 🙂 .

      • @h16:
        La « journée » est l’intervalle de temps qui sépare le lever du coucher du Soleil.

        Et je pense qu’effectivement la plupart des gens – même ceux qui se plaignent – profitent des fin de journée d’été à rallonge, d’autant que cela touche l’ensemble de la population : Inutile de se concerter comme doit le faire Raven. Tout le monde le fait sauf exception. Point.

      • non il y a quand même un point intéressant, c’est que les gens aiment bien l’heure d’été ou l’heure d’hiver, plus exactement les horaires d’été ou d’hiver MAIS ils n’aiment pas CHANGER car ça met la tête dans le c…

        le truc qui gratte le plus c’est bien d’etre obligé de changer tous ensemble de la même façon qu’on le veuille ou pas, et pour des économies réalisées par qui au fait???
        Mon voisin économise 2KWh moi j’en dépense juste 1 de plus, youpi ON a fait des économies!

      • Logique, mais j’ai bien rit en lisant cela.

    • Eh bien vous profiterez des belles nuits d’été…

    • Je réponds à Capoue : eh bien vous profiterez des belles nuits d’été…

  • Oui totalement absurde le changement d’heure , aucune économie d’énergie réelle lorsqu’on est obligé d’allumer à 17h 00 le soir en hivers . Dans les entreprises à Paris il n’y a personne à 08 h 00 le matin par contre jusqu’à 19h 00 oui .

    Ce qu’il faudrait c’est rester sur l’heure d’été pour que au cœur de l’hivers il ne fasse pas nuit à 17h 00 . Peu importe de se lever avec la nuit puisque le jour se lève par contre être dans la nuit à 17h c’est déprimant .

  • Tout à fait d’accord avec ceux qui préconisent que l’on garde l’heure d’été qui permet de ne pas se retrouver brutalement dans l’obscurité dès 17h00 !
    C’est très perturbant dans toutes les activités.

    • le problème c’est d’avoir des horaires fixes …

    • Non, les agriculteurs préfèrent l’heure d’hiver plus proche de l’heure solaire. L’heure d’été est perturbante pour les animaux d’élevage. Et c’est quand même eux qui nous nourrissent ! Les autres activités peuvent s’adapter sans problème.

      • Enfin une réponse pertinente! Car énormément de gens n’ont aucune conscience que ceux qui nous nourrissent sont les plus perturbés par cette heure absurde qu’est l’heure d’été. Essayez de reprendre le travail à 14 h en été en plein pic de chaleur… L’heure d’été n’est faite que pour que les fêtards puissent se baguenauder le soir jusqu’à point d’heure!

    • @RASLEBOL

      Je vous confirme que les habitants des pays Nordiques qui connaissent le soleil de minuit restent actifs et ne sont nullement perturbés.(Norvège,Finlande,etc…)
      Ce qui compte est surtout la manière dont on vit psychologiquement le passage du temps, que nous percevons d’ailleurs très subjectivement en fonction de notre âge,profil et lieu de résidence !

  • l’amplitude de la journée où il fait jour est plus courte en hiver.
    Quant à l’été lorsque le soleil chauffe le plus il est 3h (heure d’été).
    L’hiver les paysans ont très peu de choses à faire dehors et la nature est en repos. Ils font du bois
    L’été à 3h (heure d’été) c’est intenable au soleil. Revenir à l’heure légale serait une opportunité pour moi.

  • C’est quand même magnifique de vivre dans un pays où le gouvernement décide de l’heure qu’il est. Vive la France, comme on dit.

    • pour être exact personne ne vous empêche d’utiliser votre système horaire , à vrai dire personne ne vous empêche d’utiliser votre système horaire , à vrai dire c’est un argument que j’ai entendu contre le libéralisme, il est » bon »d’imposer une heure à tout le monde…

    • Les gouvernements de nombreux autres pays « décident de l’heure », comme vous dites. Ca n’est pas propre à la France…

  • personne pour la suppression de l’heure ?
    seule l’alternance jour/nuit devrait conduire notre emploi du ‘Temps’ , réveil au chant du coq coucher avec les poules , l’horloge fut la plus stupide invention de l’humanité

    • Ok avec reactitude mais… si on a pas de coq pour se réveiller ?… ni de poules pour annoncer l’heure du dodo ?
      Mais il est vrai que c’est ainsi que l’on devrait fonctionner.

      • oui avec notre horloge interne
        Nous sommes tous différents selon notre sensibilité.

        Le gros problème est que l’arme nucléaire est aussi calqué sur le changement d’heure. A minuit les petits programmes ont bien faits leur travail. Tout c’est bien passé.
        On aurait pu imaginer que la Russie et les USA declenche à minuit leur arme de guerre fatale.

        Quelle mauvaise idée !

    • Et la privatisation de l’heure. Un marché libre de l’heure, sans subventions ni réglementation étatique, permettrait très vite de déterminer l’heure optimum et de gérer son évolution en cours de l’année astrologique.
      Soyons cohérent.

    • Mort de rire sur un argument pareil. Bien sûr, il faut supprimer les horloges, comme ça, quand vous prendrez le train, vous irez à la gare le matin quel que soit le moment où le train part. Et il ne sera jamais en retard puisque l’heure n’existera plus. Et en l’attendant, vous pourrez réfléchir à ce que vous dites.

      • Tandis que le SMS inévitable de la SNCF vous annonçant que votre train partira avec un retard indéterminé, ça c’est génial !

    • « l’horloge fut la plus stupide invention de l’humanité »
      Oui mais nous ne sommes qu’une infime minorité à préférer les cadrans solaires ou les clepsydres.
      C’était le bon temps assurément.

    • Qui dit que les coqs n’ont pas d’horloge?

  • Meilleur chiffre que pour les départementales 🙂

  • Une majorité de Français est aussi opposée au changement de jour, mais je peux vous garantir que demain on sera le 30 quand même…

  • Pour ceux qui s’en souviennent, l’instauration de cette plaisanterie fut un magnifique exercice d’enfumage médiatique de notre Giscard.
    Notre polytechnicien (promo colonne Leclerc) énarque écono-fumiste en chef nous vendit son invention destinée à nous sauver du choc pétrolier, après avoir baissé le froc devant les Arabes sur toute la ligne, comme la panacée scientifique des économies d’énergie.
    Sans surprise, il obtint l’adhésion, toujours visible dans les commentaires ce jour, des gens qui aiment glander le plus tard possible le soir, car ils en ont les moyens, et celle des fournisseurs de loisirs qui font leur beurre avec eux.
    Un lèche-bottes énarque de la haute administration se chargea même de « chiffrer », à la troisième décimale près, les « économies » en tonnes équivalant-pétrole qui allaient être ainsi réalisées.
    La presse se chargea évidemment de répercuter, sans la moindre analyse critique.
    La cause était entendue, comme le sera plus tard le « Réchauffement climatique anthropique dû au CO2 ».

    Alors que sans avoir fait Sciences Po, le simple bon sens montrait à l’évidence que l’effet allait être strictement inverse !
    En effet, il suffit de remarquer que la population n’a que trois positions en ce qui concerne l’utilisation de l’énergie.
    1. Le travail et ce qui s’y rapporte, transport, etc.
    2. les loisirs et activités personnelles, celles justement qui intéressent plus que tout certains commentateurs.
    3. le sommeil.
    Il est clair que la consommation d’énergie est :
    1. maximale au travail (celle des machines, pas forcément celle des Gaston Lagaffe. . .)
    2. moindre, mais conséquente pendant les heures de loisirs : déplacement, bars, illuminations et animations pour le chaland, etc.
    3. minimale pendant le sommeil, tout étant mis en veilleuse.

    Quel est alors l’impact du fait d’avancer les montres d’une heure pendant l’été ?
    1. aucun changement dans les usines, le métro, le camionnage, etc.
    2. loisirs : alors là se situe le changement apprécié des noceurs. S’il est possible de rester au lit alors que le soleil est déjà levé, il est impossible de se coucher et de s’endormir tant qu’il n’est pas couché, peu importe le chiffre marqué sur une montre. Donc on ne va pas au lit avant 11 h. de la montre. Chic, on passe une heure de plus au café et ailleurs.
    3. Comme le faisait remarquer H 16, le cycle diurne étant obstinément de 24 h, on vient de perdre une heure de sommeil remplacée par une heure de loisirs.
    En bonne arithmétique, on a donc échangée une heure de sommeil, la plus basse consommation d’énergie, par une heure de forte consommation.

    Bilan énergétiquement négatif en conclusion, mais démagogiquement payant.

    Il aura fallu quarante ans pour que les veaux-tants commencent à s’en rendre compte. Ça donne de l’espoir dans les autres domaines. . .

    • L’heure d’été fut introduite pour la premières fois par les allemands en pleine guerre de 14-18 immédiatement imités par les anglais et les français. Giscard n’a donc rien inventé du tout même si cette règle avait été abolie à la libération. Les promotions n’ont par ailleurs pas de nom à l’école polytechnique, mais vous semblez avoir une imagination débordante pour en inventer…
      Enfin sur le fond, il est vrai que l’intérêt énergétique du changement d’heure s’amenuise à mesure que la consommation électrique liée à l’éclairage tend à diminuer sous l’effet des ampoules à basse consommation notamment. Des études américaines ont même montré que cette économie est plus que compensée par une augmentation de la consommation de climatisation, mais cela n’est probablement pas le cas chez nous où celle-ci est moins répandue. Enfin le coût marginal de l’électricité produite en soirée l’été est en tout état de cause très bas (le réseau est dimensionné est pour la pointe hivernale, et l’électricité est produite l’été par les centrales nucléaires et hydrauliques qui consomment peu ou pas de combustible) ce qui limite l’intérêt économique de la chose.
      Mais si votre raisonnement est exact le changement d’heure a toutefois bien un effet économique positif puisqu’il permet alors d’échanger des heures de sommeil contre des heures d’activité..
      L’heure d’été fut introduite pour la premières fois par les allemands en plein guerre de 14-18 immédiatement imités par les anglais et les français. Giscard n’a donc rien inventé du tout même si cette règle avait été abolie à la libération.
      Les promotions n’ont par ailleurs pas de nom à l’école polytechnique

      • Deux siècles auparavant, Benjamin Franklin en a suggéré l’idée dans Daylight Saving Times après un séjour à Paris pour se moquer des parisiens qui se levaient tard.

  • étant plutôt du soir, j’aime les longues soirées que permet cette heure !

  • Le système actuel, est la reprise de ce qui nous a été imposé par les Allemands en 1940:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Heure_d'%C3%A9t%C3%A9
    Eux en sont restés au système de l’époque. Donc, l’heure solaire en hiver, et à l’heure d’hiver + 1 en été. Est-il bien normal qu’ils ne s’imposent pas les mêmes décalages que nous ? La solidarité européenne, sans doute.
    Un geste fort de notre part serait le retour à l’heure de notre fuseau horaire toute l’année. Mais nous avons si bien plaidé la cause du changement d’heure qu’il a été adopté par toute l’UE, et que nous ne pouvons pas y renoncer unilatéralement.

  • Au fait, nous en sommes où de la consultation des Français sur ce sujet promise par Ségolène Royal l’année dernière ?

    Sinon, j’ai vraiment du mal à imaginer qu’il puisse y avoir autant de petites natures qui soient traumatisées dès semaines par une heure de plus ou de moins de sommeil (ou de boulot pour ceux qui bossent de nuit) deux fois dans l’année…Bref, nous tenons ici un des marronniers de l’année alors rendez-vous en 2017 pour en reparler.

  • Changement d’Heure d’été ou non, je rappelle que nous sommes actuellement dans un fuseau d’horaire continental – par convention, l’heure est la même sur le continent, l’heure de Berlin.
    Les Bretons ou les Espagnols ont le plus à souffrir puisqu’ils se retrouvent décalés sur leurs heures de restauration ou de travail. Sans oublier les éleveurs. Mais ils continuent de garder ces horaires.

    L’harmonisation horaire est-elle anti-libérale ?

    • Dans votre logique, il faudrait que l’Europe entière soit à la même heure, et que celle-ci soit celle du patron.
      Donc il faudrait enlever 6 H à notre heure d’été pour être à l’heure de Washington.
      Au fait, « le fuseau horaire continental », ça vient de sortir ou j’ai loupé un arrêt?

  • Le rythme nyctéméral de l’être humain est d’environ 25 heures (de 24,2 à 25,5 heures), c’est à dire que tous les jours nous nous recalons (hormonalement, physiquement, biologiquement, ….) d’une heure environ.
    Les expériences de séjours prolongés hors lumière en autarcie (grottes, caissons,…) amènent même à des dérives très marquées avec des journées de 35 heures et des nuits de 13 heures (rythme bi-circadien).

  • Tous ces commentaires me semblent bien franco-français. En fait, il est bien pratique que nous ayons la même heure dans toute l’Europe. Quand il fait nuit à 22h30 en été en France, ce qui paraît être « trop tard », il fait nuit à 21 h environ à Budapest, ce qui est plus raisonnable et colle à peu près avec le cycle naturel. Quant à l’heure d’hiver, si la nuit tombe bien tôt chez nous, elle tombe encore beaucoup plus tôt, et mine bien plus le moral, au confins Est de l’Europe. Donc oui pour l’heure d’été, sans changement …

    • Mouais, l’utilité d’avoir la même heure en Europe depuis le Portugal jusqu’en Pologne c’est pratique pour quoi ?
      En Espagne vous ne pouvez pas joindre quelqu’un au boulot avant 10h du matin, vous déjeunez à 14h et vous dînez à 23h. Intelligemment ils se sont juste recalés par rapport à des horaires imposés.
      Ce serait la même chose si on avait imposé aux français de La Réunion d’avoir l’heure de la Métropole : ils prendraient leur p’ti déj à 4h du matin et se coucheraient à 18h. Super !
      Avec le même raisonnement on devrait mettre la même heure dans le monde entier.

      • @ sam player
        L’heure internationale n’existe que sous forme de l’heure de Greenwich dite GMT ou CUT, corrigée en heures pleines suivant la localisation et éventuellement la saison. (Paris, actuellement, GMT + 1).

        Sinon, je ne vois pas ici les considérations prises en compte ailleurs comme le risque d’accident supplémentaire pour les cyclistes et piétons, aux heures plus sombres. Pourtant cyclistes et piétons circulent plutôt en « journée ». (et on ne peut pas changer les saisons)

  • non seulement cela ne génère aucune économie puisque ceux qui se lèvent tôt allument la lumière et souvent aussi le chauffage, mais on ne change pas une équipe qui perd…. on laisse parce que dans le diktat de la consommation sans fin, les gens sortent plus souvent le soir car il fait encore jour ! une totale aberration

  • Passer à l’heure d’été est une abberation car on s’éloigne encore plus du cycle naturel.En été quand il est midi dans nos contrées,en réalité il est plus ou moin 10h40 du matin.

  • L’heure normale en ce moment, c’est l’heure GMT (Greenwich Mean Time) ou UTC (Coordinated Universal Time), en fait deux heures de moins qu’en France en ce jour de passage à l’heure d’été. Voilà l’heure qu’il conviendrait d’adopter!

  • Et oui, vous êtes en France: le pays où l’Etat veut tout régenter, y compris votre horloge biologique avec la complicité de ce truc qu’ils appellent l’Europe.
    Tout ça s’inscrit parfaitement dans leur plans visant à concrétiser leurs plans: Le meilleur des mondes et 1984…

  • Voilà un vrai sujet de société qui va reduire réduire le chômage et baisser les impôts.

  • Ce qui est absurde….. faire des économies sur tout avec moins de 1℅ de croissance.

  • Je vous déconseille donc d’aller passer un WE dans une capitale européenne avec une heure de décalage , ça risque de vous perturber pour le restant de l’année …

  • Et encore ce changement d’heure qui fait chier comme d’ab ! Le candidat qui promettra la fin de cette aberration gagnera au moins 20% de voix…

  • quand ce machin a été mis en place il y a 40 ans , il aurait fallut réagir illico presto en le refusant ;les citoyens n’ont pas bronché , les autres la haut ont du se dire , si le changement d’heure ne fait pas plus réagir que ça , on va pouvoir mettre en place un tas d’autres machins innutiles qui passeront comme une lettre à la poste ;

    • Mais la majorité en était satisfaite. Et puis d’autres pays appliquaient le Daylight Saving Time sans que ça fasse polémique. Attendez qu’on ne change plus, et ce sera comme pour l’élection de Macron : on n’osera pas se déjuger, mais le jour qui se lève à 10 heures du matin l’hiver si on reste à l’heure d’été — et encore, quand il fait beau –, demandez à ceux qui ont vu leur village à l’heure allemande pendant la guerre, et les soirées interrompues de bonne heure pendant les ponts de mai ou les vacances d’août si on reste à l’heure d’hiver, qui appréciera ?

  • Le changement d’heure est une connerie certes … Heureusement, ne regardant plus la télévision, je dois pas me taper le marronnier des « vaches perturbées », « des enfants déboussolés »,  » des parents fatigués ». A part pour les vaches, il me semble que ça ne dérange guère les autres de se prendre deux changements d’heures en 2 à 3 semaines quand ils partent en vacance vers d’autres longitudes.

    • « il me semble que ça ne dérange guère les autres de se prendre deux changements d’heures en 2 à 3 semaines quand ils partent en vacance vers d’autres longitudes. »
      Parce que vous gardez vos horaires de domicile quand vous changez de longitude? Votre organisme s’adapte en 2-3 jours à ce nouveau cycle solaire, ce qui prouve à l’inverse que c’est totalement irréel (enachique pour tout dire) que de vouloir imposer une heure officielle qui ne soit pas GMT. C’est d’ailleurs pour cela qu’ont été inventés les fuseaux horaires, dont nos dirigeants se foutent royalement.

  • Tout dépend de la latitude sous laquelle vous vivez. Il est certain que le ressenti du changement d’horaire doit être différend entre quelqu’un qui habite près de Cap Nord et un autre vivant à Chypre. Si le changement en soi est déstabilisant, que dire des gens qui travaillent de nuit et retrouvent un rythme de sommeil « normal » à chaque weekend? J’en ai connu qui selon eux s’étaient très bien adaptés et ne souhaitaient pas revenir au travail de jour, et ce pendant vingt ans.

  • Le changement d’heure est une aberration. Vivre avec un trop grand décalage par rapport au soleil en est une autre. Je trouve consternant que beaucoup de commentateurs souhaite la suppression du changement d’heure pour des raisons de chronobiologie, mais souhaitent conserver l’heure d’été…
    Faire artificiellement coucher le soleil plus tard ne rallonge pas les jours (ils font toujours 24h), et naturellement tout fini par se décaler: heure des repas, horaires de travail… Mais peut-être que ça fait plus « urbain » de diner à 21h, et d’aller au boulot à 10h avec 2 heures de décalage avec le soleil, plutôt que de dîner à 19h et aller bosser à 8h, sans décalage avec le soleil. Ce qui revient strictement au même. Encore un snobisme.

  • Si un navigateur avait fait le point avec une heure de décalage, il se serait trompé de quelle distance?

    • Ca dépend de sa latitude. Au pôle nord, ça fait 0. A l’équateur, 1/24e de la circonférence terrestre, soit environ 1670 km…

  • oui, l’heure d’été, c’est mieux. surtout pour rentrer à la maison le vendredi soir avant le coucher du soleil pour allumer les bougies du shabbat. en hiver, ça devient vraiment difficile de rentrer assez tôt, et parfois, si on est même un peu en retard, on se paye le trajet du retour à pied.

    • je reconnais mon commentaire d’il y a un an : en fait, cet article est ressorti tous les 6 mois ?
      contrepoints peut se moquer des autres, mais sur ce point, on fait pas mieux.

  • En fait pourquoi l’être humain doit il s’adapter à l’horloge ?

    • C’est juste l’inverse. C’est à l’horloge officielle de s’adapter à l’horloge biologique de l’humain et c’est pour ça que les fuseaux horaires ont été inventés.
      Mais nos politiques n’ont pas pu s’empêcher de mettre leurs doigts graisseux dans le mécanisme, juste pour prouver que c’est eux le chef. En effet, dans toute structure administrative, c’est le chef et lui seul qui donne l’heure.

    • Dans toutes les fermes de mon enfance, l’horloge battait à l’heure solaire et réglait la vie de la maisonnée. Seules les démarches officielles et les relations avec les parigots se faisaient à l’heure « officielle ». C’est la télé, avec son « carrefour de 20h30 », à 21h15 maintenant, qui a bouleversé ces bons principes.

  • m’en fout: suis aligné sur les Britanniques depuis le Brexit.

  • La meilleure solution est de revenir à l’heure solaire, comme l’ont fait remarquer quelques contributions ayant l’intelligence de la lucidité .

    • Je doute que vous sachiez ce qu’est l’heure solaire …

      • Et moi je doute que vous ayez souvent dégusté le dimanche midi la volaille offerte à votre grand-père en remerciement de la réparation de l’horloge de la salle de ferme…

        • Non mais j’ai réparé de vieilles horloges, c’est passionnant.
          Et nos anciens qui consultaient les cadrans solaires avaient une certaine idée de la subtilité de l’heure solaire.

    • Vous voulez dire ceux qui prônent un lever de soleil à 3h26 en été à Strasbourg ?
      C’est sacrément lucide.

  • enn plus il va falloir 3 ans de palabres

    • Mais non, il suffit de consulter les résultats de la motion des députés européens : Français 400 000 votants. Allemands, plus de 3 millions.
      On voie qui dirige l’Europe…

      • Pour notre défense, il y a eu assez peu de communication en France autour de cette consultation.
        Je ne connais pas la situation en Allemagne par contre.

  • Avant de décider si l’heure d’été est « bonne » ou « mauvaise » pour nous, il est nécessaire de rappeler quelques données basiques.
    Dans sa plus grande largeur, entre Brest et Strasbourg, la France s’étend sur environ 1.100 Km au niveau du 48e parallèle.
    À cette latitude, le grand cercle de circonférence terrestre fait 26.700 Km (40.000 * cos(48°)).
    Le soleil se déplace donc de 26.700/24 = 1.115 Km en une heure.
    Il y a donc 1h de décalage horaire entre Strasbourg et Brest.
    Cela posé, regardons simplement les horaires de lever et de coucher de soleil aux solstices dans les 3 heures possible : UTC (l’heure « vraie » du méridien de Paris) UTC +1, l’heure d‘hiver, UTC+2, l’heure d’été.

    En UTC le 21 juin.
    Brest
    Lever : 4h16
    Coucher : 20h22

    Strasbourg
    Lever: 3h26
    Coucher: 19h34

    En UTC le 21 décembre.
    Brest
    Lever : 8h06
    Coucher : 16h25

    Strasbourg
    Lever: 7h17
    Coucher: 15h35

    En UTC+1 (heure d’hiver) le 21 juin.
    Brest
    Lever: 5h16
    Coucher: 21h22

    Strasbourg
    Lever : 4h26
    Coucher : 20h34

    En UTC+1 (heure d’hiver) le 21 décembre.
    Brest
    Lever : 9h06
    Coucher : 17h25

    Strasbourg
    Lever: 8h17
    Coucher: 16h35

    En UTC+2 (heure d’été) le 21 juin.
    Brest
    Lever : 6h16
    Coucher : 22h22

    Strasbourg
    Lever: 5h26
    Coucher: 21h34

    En UTC+2 (heure d’hiver) le 21 décembre.
    Brest
    Lever : 10h06
    Coucher : 18h25

    Strasbourg
    Lever: 9h17
    Coucher: 17h35

    Au vu de ces horaires, on peut dire que UTC est stupide.
    Un lever du soleil à 3h26 à Strasbourg le 21/06 et un coucher à 15h35 le 21/12, pas sûr que ça fasse rire les alsaciens.

    De même, en UTC+1 le coucher à 20h34 le 21/06 à Strasbourg… 

    Quant à UTC+2, le lever à 10h06 à Brest le 21/12, ce sont les bretons qui ne vont pas être très contents.

    Au-delà donc des querelles sur les économies d’énergie réelles ou supposées, il s’agit aussi du confort de vie des français, de l’est à l’ouest.
    UTC+1 en hiver et UTC+2 en été semblent être le meilleur compromis.

    Quant aux problèmes de chronobiologie, un décalage horaire d’une heure est compensé par le corps en environ 24h.
    C’est un non problème.

    My two cents

    • enfin une pensée intelligente sur le sujet.

      d’ailleurs, ce que ne dit pas l’article, c’est qu’il n’y a pas du tout consensus sur l’heure à adopter !!!

    • « Au vu de ces horaires, on peut dire que UTC est stupide. »
      Non, UTC correspond à une définition astronomique parfaitement logique. Ce sont les horaires que nous nous imposons qui sont stupides…

    • @Laurent75: D’accord avec vous, notamment pour l’ensoleillement le plus favorable en fin de journée, avec le problème du soleil rasant particulièrement aveuglant !

  • De toutes façons, en étant à l’heure allemande, nous sommes décalés par rapport à l’heure solaire. Nous devrions être à la même heure que l’Angleterre.
    Ce qui fait que l’été, nous sommes en décalage de 2h par rapport à la vraie heure !

  • BRAVO la rédaction……reprendre les marronniers pour ne rien apporter de neuf, c’est vraiment……et je ne dirai rien de plus !

  • être convaincu par le changement d’heure, 66% ne croient pas aux économies d’energie…
    je ne m’y retrouve pas..

    d’abord les économies d’energie sont réelles ou pas.. que les gens y croient est sans importance sur la réalité ..
    mais d’un autre coté…on se demande en quoi, « les économies d’énergie » à l’échelle de la nation aurait un interet pour vous..si vous n’en faites pas..ou mais qu’est ce que ça me rapporte à moi que le pays globalement économise de l’énergie?

    et m^me accepter l’idée que les économies d »énergie globales sont une raison pour accepter un mesure qui est pénible individuellement..permettra au gouvernement de vous dire tout simplement…je vais forcer les gens à consommer moins d’energie..!!!

    économiser l’énergie n’est pas souhaitable en soi..si on le fait en produisant moins de richesse on en voit mal l’intérêt…

  • Vous parlez d’une affaire ! Deux fois par an le marronnier du changement d’heure vient m’agacer les nerfs !
    Pour moi le changement d’heure il est à chaque jour renouvelé ! Puisque pas moyen d’avoir la paix chez moi à cause des hôtes indésirables qui squattent ma maison ! Donc des phases de 3 H de sommeil (et d’un très mauvais sommeil, je n’ai pas de mot pour qualifier cet état ! peut-être est-ce ce que l’on nomme le sommeil des chiens ?) 3 heures donc c’est la moyenne, parfois c’est 5 heures, mais là vraiment c’est remarquable il faudrait sortir le champagne !
    Donc pour moi changement ou pas changement aucune importance mais je me souviens que cela en avait une quand je pouvais dormir et que j’avais des enfants scolarisés.
    C’était le bon temps !
    Les éoliennes ne me pulsionnaient pas leurs infrasons H24X365 J/an !
    C’était un monde encore vivable.
    Je supporte cela depuis plus de 11 ans ! Une torture aussi bien physique que psychique et ce pour faire plaisir à tous les bobos qui osent râler contre un banal changement d’heure ! Inouï d’inconséquences !
    Je serais curieuse d’entendre tous les corps de métiers qui hurlent au changement d’heure, les psy-ceci, et les experts-cela, de me dire que c’est plus grave, madame, que votre torture permanente imposée par l’Etat !

  • Ne plus changer mais adopter GMT ou garder GMT+1, c’est-à-dire l’heure d’hiver!

  • Ce changement d’heure est emblématique de l’ineptie bureaucratique à l’échelle de l’Europe:
    une mesure dont tout le monde sait qu’elle ne présente que des inconvénients et aucun avantage, mais décrété il y a 45 ans par l’administration française, entérinée par l’Europe, et dont on n’arrive pas à se débarrasser.

  • La quantité de soleil est la même peu importe l’heure. Donc pourquoi ne pas fixer l’heure et laisser chacun s’organiser comme il l’entend? Personne n’interdit à un cabinet d’avocat, à une entreprise en accord avec les salariés, à une école ou que sais-je encore de modifier ses horaires à la demi saison. Pourquoi ne pas faire confiance à chacun pour s’organiser comme il le veut?

  • Voilà typiquement le genre de décision stupide qui pourrit la vie de 500 millions de personnes:
    – prise par des technocrates français
    – imposée à toute l’Europe
    – totalement inutile
    – coûteuse
    – a contre elle une majorité
    – ne parvient pas à être supprimée
    A plus grande échelle, et beaucoup plus ruineux, exactement la même chose avec les énergies dites renouvelables

  • Décision de la grande époque du slogan « On a pas de pétrole mais on a des idées »,on a toujours pas de pétrole mais plus d’idées non plus.

    • Et à l’époque, on n’avait pas les éclairages leds non plus, et depuis, vu leur faible ( très faible) consommation, les économies vantées par cette idée stupide sont devenues complètement anecdotiques. Et de toutes façons, à l’heure d’hiver, on est obligé d’allumer l’éclairage le matin ET le soir. Les journées sont plus courtes et les nuits plus longues, mais ça, nos politiques, depuis 1917, ne l’on pas encore remarqué!!!!!

  • les animaux ne peuvent pas parler, hélas…pour eux, c’est avant tout la nature qui commande. En ce moment, nous sommes en avance de 2 heures sur l’heure solaire! demain, nous aurons encore une heure d’avance…pourquoi vouloir, pour des résultats incertains, modifier un cycle naturel lié à la rotation terrestre?

  • et du coup, quel horaire choisit-on ?

    • L’heure est une convention, elle sert à prendre des rendez-vous, peu importe la convention, pourvu qu’elle soit fixe et ne change pas. Ensuite chacun s’adapte et négocie ses horaires. En été, spontanément , en général, on se lève pour tôt qu’en hiver ; il n’y a pas besoin de changer les horloges pour ça. Changer les horloges, c’est être mis en condition d’accepter l’inacceptable. C’est la signature d’un régime de dictature.

  • Oui au changement de sexe, non au changement d’heures. Les USA, la Russie doit avoir quatre fuseaux horaires, C’est pour cela qu’ils sont si malheureux !

  • Revenons à l’heure solaire ..cela pemettra au coq de chanter au lever du jour qui ne sera pas décalé de deux heures aux réveils des citadins ayant fait le choix de vivre à la campagne et qui n’écriront plus au maire du coin pour les nuisances sonores de l’emplumé..!!

  • En Bretagne, nous devrions être à l’heure anglaise /portugaise.. mais les soirées seraient plus courtes devant un couché de soleil à la Pointe du raz.
    Donc, je vote pour 3 fuseaux ,sur la France continentale. Voila!

  • A mon avis, le moment horaire le plus critique dans une journée est la période entre 16h00 et 19h00: c’est celui où un maximum de gens se déplacent et souvent pour des raisons qu’il est difficile de sursoir ou choisir en libéral qui se respecte !

    C’est donc celui qui devrait faire l’objet d’une optimisation commune. Or le problème du Soleil en fin de journée, est sa position basse très aveuglante.
    Il faut donc faire terminer la journée avec un soleil soit très haut, soit très bas (couché).

    Pratiquement, en hiver, il faudrait faire coucher le soleil le plus tôt possible, tandis qu’en été, il faut que la journée dure le plus tard possible.

    Ce qui donne idéalement : UTC+2 pour l’été et UTC pour l’hiver. Mais pour des motifs de simplification, UTC+1 me semble être un bon choix. « Le bon choix ! » aurait dit VGE !

  • Bonne nouvelle !
    Ce matin mes poules ne semblent absolument pas perturber !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Après avoir analysé la période mi-août à fin septembre puis septembre à mi-novembre, voici les résultats de la progression des personnalités politiques en termes d’audience sur Twitter de mi-novembre jusqu’à la fin d’année.

Résumé de la période

Pendant les 6 dernières semaines de 2021, après des épisodes peu reluisants (sur un stand d’armes, doigt d’honneur à Marseille…), Éric Zemmour a réalisé une belle performance lors de son meeting à Villepinte.

Personnalités politiques #abonnés au 11/11/2021 #abonnés au 01/01/2022 Croissa... Poursuivre la lecture

Par la rédaction de Contrepoints.

Un ensemble de sondages réalisés par BVA, Cluster 17 et Odoxa nous permet de mettre à jour le Baromètre Contrepoints 2022 de la probabilité d'être au second tour de la présidentielle.

Cette première phase des élections présidentielles est principalement marquée par les luttes entre les différentes tendances de la droite pour l'emporter auprès de son électorat.

La position de Valérie Pécresse s'affirme

Valérie Pécresse, dont vous pouvez lire l'interview ici, est le premier candidat... Poursuivre la lecture

Par la rédaction de Contrepoints.

Les Français s’inquiètent de la dégradation de la démocratie et veulent des solutions plus participatives pour rompre avec la verticalité du pouvoir macronien. Une étude IFOP en partenariat avec Décider ensemble publiée ce mercredi fait l’état des lieux de la démocratie à quelques mois de la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron.

Pour 54 % des personnes interrogées, la démocratie française ne fonctionne pas bien. Sans surprise, c’est du côté des partis protestataires qu’on retrouve le plus de sym... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles