La blockchain révolutionne déjà l’industrie, pas seulement la finance

Blockchain By: Kevin Smith - CC BY 2.0

Infalsifiable, automatisable, gratuite et à la portée de tous : la technologie blockchain est intéressante par bien des aspects, et pas simplement pour créer des cryptomonnaies.

Par Yann Merseaux.

La blockchain est souvent associée uniquement aux cryptomonnaies spéculatives qui ont lancé la technologie dans la presse grand public : principalement le Bitcoin. Cependant, le résultat de cette exposition est l’oubli relatif de la technologie blockchain elle-même, ainsi que ses applications sur le monde réel qui se produisent actuellement.

Le bitcoin est loin de renverser l’or ou de remplacer la monnaie fiduciaire, mais certains des avantages d’un grand registre de données immuable et incorruptible commencent petit à petit à se manifester. Voici une brève liste des industries qui voient déjà leur efficacité s’accroître et leur technologie se développer grâce à cette technologie.

Logistique et chaînes d’approvisionnement : une provenance infalsifiable

La nature inviolable inhérente à la blockchain en fait une plateforme fantastique sur laquelle les chaînes d’approvisionnement de produits peuvent fonctionner. Cet outil permettrait de s’assurer avec certitude de la provenance de chaque matériau et de chaque composant d’un produit donné.

L’une des entreprises qui fait exactement cela est VeChain, une entreprise qui développe sa propre blockchain pour la gestion de la chaîne d’approvisionnement. L’entreprise se base actuellement sur la blockchain de l’Ethereum, mais prévoit de mettre en place son propre réseau principal de blockchain à la fin du deuxième trimestre 2018. Et si l’on en croit leur vaste plan de développement, VeChain a encore beaucoup à faire.

WaltonChain est une autre entreprise qui tente de créer des chaînes d’approvisionnement plus connectées et plus rigoureuses. Également basée en Chine, WaltonChain semble être beaucoup plus soutenue par l’État que VeChain, certains commentateurs affirmant que l’entreprise fera partie intégrante de l‘importante « Nouvelle route de la soie » chinoise.

Si les deux entreprises de la chaîne d’approvisionnement sont largement en synergie, WaltonChain se concentre généralement davantage sur le commerce interentreprises, tandis que VeChain se concentre davantage sur le commerce entre entreprises et consommateurs.

Vote : des référendums moins coûteux

La pierre angulaire du processus démocratique consiste à s’assurer que les gens puissent voter de manière indépendante pour le candidat qui représente leurs intérêts. À cet égard, la Blockchain permet de conserver une trace immuable des votes exprimés lors d’une élection, ce qui la rend inviolable.

Horizon State, une entreprise australienne, est à l’avant-garde dans ce domaine. Elle déploie actuellement son logiciel de vote en Indonésie, ce qui rendra le vote plus sécurisé et plus rentable. Toutefois, Horizon State ne se concentre pas uniquement sur les élections nationales, et son co-fondateur Jamie Skella a proposé plusieurs autres applications d’un vote sécurisé, notamment pour réduire les coûts et la paperasse généré par les référendums.

Contrats : l’avènement des contrats intelligents

La légitimité des contrats dépend de celle de leur médiateur. Dans la plupart des situations modernes, ce rôle est assumé par une banque ou un gouvernement, bien qu’à l’avenir nous pourrions de plus en plus souvent donner ce rôle à la blockchain.

L’idée d’un « contrat intelligent« , dans lequel deux parties conviennent d’un contrat soutenu par la blockchain, est une fonctionnalité essentielle de la plateforme Ethereum. Cela s’explique non seulement par le fait que les contrats intelligents définissent des règles et des sanctions comme un contrat traditionnel, mais que la blockchain Ethereum fait automatiquement respecter ces obligations si les conditions du contrat sont remplies.

Si des cryptomonnaies comme le Bitcoin vous permettront un jour d’acheter des maisons en bonne et due forme, les contrats intelligents sur Ethereum vous permettront d’effectuer automatiquement les remboursements d’un hypothèque.

Mais les contrats intelligents sont importants pour autre chose que ces fonctionnalités, car cette technologie a la capacité de retirer une partie du pouvoir des institutions centralisées (par exemple, les banques et les gouvernements) et de le placer entre les mains des particuliers. En ce sens, les contrats intelligents incarnent l’un des principes fondateurs de la blockchain et de la cryptomonnaie.

Droits d’auteur : simplification et démocratisation

Les droits d’auteur et les services de téléchargement en ligne ont eu une histoire mouvementé, pour rester poli. De Napster à Megaupload, en passant par The Pirate Bay, les gens ont toujours considéré l’internet comme un moyen de prendre quelque chose sans nécessairement le payer.

Certaines entreprises, tel que Binded, utilisent la technologie de la blockchain pour créer des signatures numériques individuelles pour les travaux des photographes. L’idée est qu’une fois qu’une signature numérique a été créée et immortalisée sur la blockchain, aucun autre individu ne peut s’en approprier les droits grâce aux preuves fournies par la blockchain de Binded.

Cette technologie n’est pas exclusive aux photos, et nous verrons sans doute d’autres domaines relevant du droit d’auteur (tels que le code, la musique ou les films) protégés par de nouveaux services. Alors que les droits d’auteur sont aujourd’hui majoritairement utilisés par les grandes entreprises (parfois abusivement), la blockchain permet aux petits acteurs de prouver de manière indiscutable qu’ils possèdent quelque chose en ligne.

Stockage des données/accès aux données : un nouveau niveau de sécurité

Tous ceux qui ont regardé un bon film de braquage savent combien il peut être coûteux de mettre tous ses œufs dans le même panier. Cela est tout aussi vrai pour l’espace numérique, où les sites web sont constamment la cible de hackers, et où les bases de données sont régulièrement piratés.

La blockchain permet d’offrir une sécurité quasi absolue dans le stockage des données, et plusieurs start-ups s’efforcent d’exploiter cette caractéristique. Dans le domaine du stockage des données médicales, l’utilisation de la blockchain est logique : elle permettrait de s’assurer qu’un patient ne réutilise pas une même ordonnance, tout en s’assurant que ses données restent privées. Des sociétés telles que Medicalchain ont développé une technologie dans ce but précis.

Infalsifiable, automatisable, gratuite et à la portée de tous : la technologie blockchain est intéressante par bien des aspects, et pas simplement pour créer des cryptomonnaies. Si le bitcoin a eu le mérite de populariser le concept, il a aussi fait oublier que cette technologie peut avoir de très nombreuses applications. Nous n’en voyons d’ailleurs que le début, et si une chose est certaine, c’est que nous n’avons pas finir d’entendre parler de la blockchain.

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.