Communication stratégique : par où commencer ?

Comment bien choisir sa stratégie de communication en fonction de son domaine d’activité et des critères propres à son entreprise.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Communication by J.M(CC BY-NC 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Communication stratégique : par où commencer ?

Publié le 15 septembre 2019
- A +

Par Alain Goetzmann.

Avec l’évolution constante du monde entrepreneurial, la communication est devenue un axe majeur dans les processus de toutes les organisations. Les professionnels sont désormais tous conscients de l’importance d’une bonne communication stratégique pour l’amélioration d’une organisation.

Il existe différents types de stratégies de communications en fonction de l’objectif de l’entreprise.

Par où commencer ?

La mise en place d’une bonne communication stratégique dans une entreprise doit se faire en prenant en compte différents éléments pour optimiser les résultats le plus rapidement possible.

Avant toute chose, il est important de rappeler que la responsabilité sociale de l’entreprise doit être constante et représenter le fil conducteur de la stratégie de communication.

En prenant en compte ce fil conducteur, nous pouvons établir une liste de six éléments ou conseils pour l’élaboration de la stratégie de communication :

  1. Misez sur la transparence : le premier point à prendre en compte est la transparence de vos communications. La transparence d’une entreprise revient à affirmer sa culture et sa responsabilité.
  2. Variez les canaux de communications : avec toutes les évolutions technologiques récentes, les canaux de communications disponibles sont très variés. Les entreprises se doivent de profiter de ce contexte et d’utiliser différents canaux de communications pour optimiser les interactions avec leurs différent publics.
  3. Déterminez les outils que vous utiliserez : Emails, standard téléphonique, outil de vidéoconférence, spots publicitaires ou bouton click to call… Les outils de communication modernes offrent d’innombrables possibilités aux entreprises. À elles de choisir les outils qui s’adaptent le mieux à leur stratégie de communication.
  4. Optez pour une communication à double sens : une communication bilatérale est aussi un des éléments fondamentaux. Le dialogue est un outil nécessaire pour que tous les membres de l’entreprise interagissent entre eux afin d’obtenir une rétroalimentation de l’information bénéfique pour l’entreprise.
  5. Déterminez les actions à suivre : une stratégie de communication ne se suffit pas à elle-même. Pour la mener à bien, l’entreprise devra déterminer les actions à suivre.
  6. Faites des révisions régulières de la stratégie : pour être effective, la communication stratégique se doit d’évoluer au gré de la croissance de l’entreprise. La communication stratégique s’intègre en fonction de l’environnement et s’oriente en fonction de la stratégie globale de l’entreprise.

Comme le disait Michael Porter, « l’essence de la stratégie est le choix d’accomplir ses activités d’une manière différente de celle de ses concurrents ». Choisissez donc bien votre stratégie de communication en fonction de votre domaine d’activité et des critères propres à votre entreprise

Sur le web

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les entreprises s’effondrent rarement d’un seul coup. L’effondrement n’est presque toujours que la phase visible d’un déclin qui a commencé longtemps avant et s’est développé de façon insidieuse. Comme la fameuse grenouille qui ne réagit pas quand la température de l’eau dans laquelle on l’a plongé augmente, cette lenteur rend plus difficile la réaction : les signes de déclin semblent disparates et il est difficile de les relier pour brosser un tableau d’ensemble permettant une prise de conscience du danger. Au cœur de cette difficulté se tro... Poursuivre la lecture

La façon dont nous formulons un problème, c’est-à-dire notre modèle mental, détermine notre capacité à le résoudre.

Le mauvais modèle mental nous enferme, tandis que le bon ouvre des possibles. Un bon exemple est celui qui distingue, dans le domaine de l’innovation, l’exploration de l’exploitation. Cette distinction est aujourd’hui universelle et semble évidente mais, comme souvent, elle est contestable, sans compter qu’elle a été sortie de son contexte et appliquée à des domaines où elle n’est pas pertinente. Il est temps de cesser de... Poursuivre la lecture

Ce qui est en jeu avec la question du pouvoir de gouverner, c’est, en réalité, la question de l’art de la création de valeurs.

 

Commençons par un constat. Nous, humains, n’avons pas été habitués à gouverner, du moins la grande majorité d’entre nous.

Dans les entreprises, on vient d’un modèle où règne la dualité entre ceux qui gouvernent et ceux qui sont gouvernés. Une dualité bien illustrée par les propos de Henry Ford :

« Pourquoi à chaque fois que je recrute une paire de bras, y a-t-il un cerveau qui vient ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles