Comment l’inflation législative détruit-elle la sécurité juridique ?

Inflation législative et accroissement titanesque de l’activité quasi-législative ou pseudo-législative du gouvernement : nous ne sommes plus soumis aux « lois » mais aux « législateurs ».

Par Corentin de Salle.

Inflation législative et accroissement titanesque de l’activité quasi-législative ou pseudo-législative du gouvernement… Nous ne sommes plus soumis aux « lois » mais aux « législateurs ». C’est-à-dire que nous ne sommes plus soumis à des textes élaborés au fil des siècles mais aux caprices versatiles des majorités gouvernementales qui légifèrent à tout va. Corentin de Salle présente ici l’apport de de Bruno Leoni, auteur important pour la défense de la liberté.

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.