Parlez-vous comme à un gagnant !

Quand des pensées négatives vous traverseront l’esprit, prenez l’habitude de vous donner immédiatement une réponse positive et d’avoir le dernier mot

Par Alain Goetzmann.

Parfois, une petite voix, venue du plus profond de nous, chuchote, que nous pourrions ne pas atteindre notre objectif. Il faut donc surmonter cette sensation d’incapacité si elle se reproduit souvent. Un humain moyen se parle plus de 13 000 fois par jour. Mais la plupart de ces conversations internes sont négatives : je n’aurais pas dû faire ceci, cela. J’aurais mieux fait de me taire. Celui-là, visiblement, il ne m’aime pas. Je suis encore en retard, etc…

Il est donc absolument nécessaire de se parler positivement, de se traiter en gagnant, de s’auto-motiver. Désormais, quand des pensées négatives vous traverseront l’esprit, prenez l’habitude de vous donner immédiatement une réponse positive et d’avoir le dernier mot. Il faut absolument combattre le pessimisme par l’optimisme. Et c’est possible.

« Le pessimisme est d’humeur, l’optimisme de volonté » -Emile Chartier, dit Alain.

Sur le web