En direct avec les Gilets jaunes : le point sur les débordements à 17h30

Les blocages se sont mis en place tôt ce matin. Tour d’horizon de la « France en Gilets jaunes ».

Par la rédaction de Contrepoints.

Le mouvement des Gilets jaunes commence aujourd’hui. Les blocages se sont mis en place tôt ce matin. Voici un tour d’horizon de la « France en Gilets jaunes » à 11h ce matin, fortement relayé sur les réseaux avec#GiletsJaunes et #17Novembre. La liste des mouvements apparus sur Facebook, par exemple, est impressionnante.

17h30 : Du côté de l’Elysée, les choses s’enveniment :

Place de Jaude à Clermont, la Marseillaise est chantée par les manifestants.

A Troyes :

Les tensions continuent aux abords de l’Elysée :

En direct de la France périphérique, Louviers, Normandie (19 000 habitants) :

Et des soutiens inattendus :

16h : Les tensions montent de tous les côtés de la capitale. Le périphérique est paralysé. Côté Champs-Elysées, les manifestants semblent vouloir se diriger vers l’Elysée.

La police semble débordée : sur les Champs-Elysées, les Gilets jaunes ont débordé les forces de l’ordre et la tension monte Place de la Concorde (lieu non autorisé pour les manifestations).

A 13h, les chiffres officiels font état de 124 000 personnes, 2000 points de blocage selon le ministère de l’Intérieur.

12h30 : Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner déclare que tout est sous contrôle. Il n’y a pas de problème de blocage, comme le rapporte 20Minutes :

« Le mouvement des « gilets jaunes » a donné lieu ce samedi à plus d’un millier de rassemblements à travers la France, avec quelque 50.000 manifestants, a déclaré en début de journée le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

On dénombrait sur le territoire « 1.083 points de tension et 50.000 personnes sur ces points », a déclaré le ministre.

Il n’y a quasiment pas de point de blocage : seuls sont bloqués des points d’accès mais aucun axe stratégique, a-t-il précisé, avec « une répartition (des blocages) assez différente d’un département à l’autre ». »

Le site Haute ProvenceInfo fait le point sur la mobilisation à Forcalquier, ville dont Christophe Castaner a été maire pendant 16 ans.

Une carte de la France des Gilets jaunes montre clairement une forte mobilisation.

Les environs de Lyon sont très fortement touchés. Le journal Le Progrès a même ouvert une page pour partager un diaporama de la situation. Au nord de Lyon, 200 personnes bloquent le péage d’autoroute. Même situation dans le Nord :

A Toulouse, la mobilisation est déjà forte depuis 7 heures du matin :

Le périphérique parisien est déjà bloqué :

France3 Picardie poste une vidéo en expliquant que c’est « une ambiance de fin du monde ». Le nombre de vues est déjà édifiant :

Même chose à Saint-Quentin où les routes sont presque désertes :

Les tentatives pour discréditer le mouvement sont nombreuses et en agacent plus d’un sur les réseaux sociaux :

Ici, on explique que ceux qui habitent loin de leur lieu de travail sont en réalité des riches et que le prix du carburant n’a pas du tout explosé.

« Les plus riches consomment deux fois plus de carburant »

Les manifestations vont-elles se durcir ? Suivez au fil de la journée ce qui se passe en direct et sur les réseaux sociaux.

On déplore un accident suite au forçage d’un barrage, ainsi que le rapporte Europe 1.