Pourquoi Adam Smith aurait-il désapprouvé certains princes saoudiens ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pourquoi Adam Smith aurait-il désapprouvé certains princes saoudiens ?

Publié le 20 août 2018
- A +

Par Corentin de Salle.

Dilapider l’argent quand on est riche sert-il à la société, en se répandant dans les couches moins aisées ? Qu’aurait dit Adam Smith sur le sujet ? Corentin de Salle revient sur cette question importante pour comprendre la pensée du grand économiste britannique.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Par Pascal Salin et Philippe Lacoude.

Première partie de la série ici Seconde partie de la série ici Troisième partie de la série ici Quatrième partie de la série ici

Les impôts sur les revenus produisent une cascade complexe d’effets sur le système des prix.

Une caractéristique importante de l’impôt sur le revenu, malheureusement ignorée, est qu'il a pour conséquence une sur-imposition de l’épargne.

Prenons en effet le cas d’un individu qui a reçu un revenu au cours d’une année à partir de son travail. L’année sui... Poursuivre la lecture

Par Marius-Joseph Marchetti.

Le rapport Blanchard-Tirole, publié le 23 juin, appuie sur la nécessité d’accroître la redistribution pour réduire les inégalités économiques. C’est pour nous l’occasion de nous intéresser à un point soulevé par l’économiste Thomas Sowell : le fait est qu’une bonne partie des richesses ne sont pas distribuées, mais créées.

Il y a d'importants problèmes théoriques avec la notion du partage des richesses. Ces problèmes remontent au philosophe John Stuart Mill, car celui-ci séparait la formation des ric... Poursuivre la lecture

Par Johan Rivalland.

Pour qui connaît un peu l’Histoire de la Pensée économique, l’œuvre de Turgot intervient, tout en s’en distinguant sur certains points fondamentaux, dans la lignée des idées des physiocrates, avec lesquels il correspondait et avait des débats intellectuels (de même qu’avec Adam Smith). Mouvement qui s’inscrit lui-même dans la suite logique des idées de Boisguilbert, puis de Cantillon, en réaction aux idées des économistes mercantilistes, qui ont régné durant plus de deux siècles, mais aussi du système de Law.

L... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles