Le Média découvre le monde de l’entreprise

Meeting Mélenchon by Blandine Le Cain(CC BY 2.0)

Indépendant, mais à gauche. Gratuit mais cher. Le Média, fondé au début de cette année, traverse une phase de turbulences. Comme n’importe quelle entreprise.

Par la rédaction de Contrepoints.

Les révolutionnaires, c’est bien connu, révolutionnent. Ceux qui allaient chambouler le monde du journalisme sont en train de faire étalage, sur la voie publique, de leurs querelles internes et, surtout, de leur méconnaissance du monde de l’entreprise.

Coups bas, retournements de veste, claquages de porte, histoires de fric,… Le Média, lancé il n’y a même pas un an, promet à ceux que cela intéresse des pop-corns pour l’automne. Comme le linge sale se lave sur les réseaux sociaux, qu’il nous soit permis d’épingler modestement quelques vérités :

dans un monde où rien n’est gratuit, une webtélé… ce n’est pas gratuit. Comme le rappelle la présentatrice Aude Lancelin, à 1’09, « Une chaîne de télévision ça coûte cher » :


quand on se dit « indépendant », on ne fricote pas avec la gauche. Ni avec la droite. Vu les accointances affichées, dès le départ, avec la France Insoumise (très à gauche), il fallait s’attendre à un retour de manivelle :

dans une entreprise, on n’étale pas publiquement ses divergences. Surtout lorsqu’on dépend de l’argent des supporters qui vous lisent :

Seul le temps dira si cette cuisine interne aura raison du Média : par leurs contributions volontaires, les « socios » (à l’instar des supporters engagés pour leurs couleurs) décideront du sort à lui réserver. C’est très bien ainsi. La loi du marché finit toujours par s’appliquer.

Bonne chance.