Le Média découvre le monde de l’entreprise

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Meeting Mélenchon by Blandine Le Cain(CC BY 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le Média découvre le monde de l’entreprise

Publié le 17 août 2018
- A +

Par la rédaction de Contrepoints.

Les révolutionnaires, c’est bien connu, révolutionnent. Ceux qui allaient chambouler le monde du journalisme sont en train de faire étalage, sur la voie publique, de leurs querelles internes et, surtout, de leur méconnaissance du monde de l’entreprise.

Coups bas, retournements de veste, claquages de porte, histoires de fric,… Le Média, lancé il n’y a même pas un an, promet à ceux que cela intéresse des pop-corns pour l’automne. Comme le linge sale se lave sur les réseaux sociaux, qu’il nous soit permis d’épingler modestement quelques vérités :

dans un monde où rien n’est gratuit, une webtélé… ce n’est pas gratuit. Comme le rappelle la présentatrice Aude Lancelin, à 1’09, « Une chaîne de télévision ça coûte cher » :


quand on se dit « indépendant », on ne fricote pas avec la gauche. Ni avec la droite. Vu les accointances affichées, dès le départ, avec la France Insoumise (très à gauche), il fallait s’attendre à un retour de manivelle :

dans une entreprise, on n’étale pas publiquement ses divergences. Surtout lorsqu’on dépend de l’argent des supporters qui vous lisent :

Seul le temps dira si cette cuisine interne aura raison du Média : par leurs contributions volontaires, les « socios » (à l’instar des supporters engagés pour leurs couleurs) décideront du sort à lui réserver. C’est très bien ainsi. La loi du marché finit toujours par s’appliquer.

Bonne chance.

Voir les commentaires (13)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (13)
  • Ils ont également découvert le monde magique des sociétés de consultants mono-personnelle et de l’intérêt bien compris. Ainsi, selon Mediapart, « Via sa société Mediascop, dont elle est l’unique actionnaire, la consultante Sophia Chikirou donnait des conseils à la présidente Sophia Chikirou ».
    Bien que les gens de cette mouvance pense que l’histoire de France n’a commencé qu’avec Robespierre et la révolution française, ils n’oublient pas de faire siens les vieux adages médiévaux, à savoir que charité bien ordonnée commence par soi-même…

    • non, en fait, ce type d’optimisations ils connaissent bien et depuis longtemps. D’ailleurs, il ne s’agit pas de fraude ou quoi que ce soit, c’est légal, n’est-ce pas ? En plus, les salauds de riches et les salauds de patrons, c’est les autres, eux sont dans le camp du bien. Alors où est le problème ?

  • Comme dirait macron, ils sont capables de se noyer dans un verre d’eau !!! Pour ma part, je n’ai jamais vu un membre d’un parti de gauche mourir de faim ni faire ce qu’il requiert des autres. Etre de gauche, c’est d’abord prendre soin de soi puis obliger les autres à faire ce que l’on ne veut pas faire.

    • Lors de la famine de 1891, Lénine refusa d’aider ceux qui mouraient de faim au motif que ça nuisait à ses affaires politiques.

  • Soutenir des révolutionnaires chavistes (Mélenchon s’en revendique)est une grosse hérésie. En effet, donner de l’importance (et de l’argent) à des gens qui sont incapables de gérer quoi que ce soit si ce n’est leurs intérêts propres, relève du suicide intellectuel…

  • Mélenchiasse applique avec zèle l’adage  »privatisons les profits, socialisons les déficits » puisque les guignols de sa télé de m…. ont pensé solliciter du pognon gratuit des autres au CNC.

  • Quelle bande de pignoufs, cela en dit long sur cette engeance de gauchistes de salon!

  • A quand le plan de « sauvegarde des emplois »? (selon la terminologie utilisé par l’Humanité quand ce journal a licencié).

  • Ah vous naimez pas qu’un média ne parle de vous et de votre idéologie libérale qu’en mal ; vous n’êtes pas habitué à ne pas occuper le devant de la scêne des médias institutionnels . On vous voit partout à la télé, publique (!!!!) et bien sûr privée avec toutes ces chaines que vous co-financez la plupart du temps avec vos amis patrons ! Le peuple en bouffe de vos théories oiseuses sur les radios même sur le service public ! Ne parlons pas de votre presse qui est subventionnée de surcroit pour distiller le venin libérale à ceux qui la lisent encore.
    Alors pensez-vous un média qui parle de social, d’environnement, de coopératives…. tout cela doit disparaître. Hors de ma vue ! Malgré tout ce que vous dîtes Le Média existe toujours et ça, vous ne pouvez pas le supporter !!!

    • Bingo!! On a un.
      Cela faisait longtemps qu’un gauchiste bon teint (ou mélenchoniste/France Insoumise/communiste… au choix) ne s’était pas aventuré ici.
      D’habitude, c’est plutôt les articles critiques sur le Venezuela qui les font accourir mais il est vrai que la situation vénézuélienne est telle que l’argument habituel du complot américain est complètement dépassé.
      La prose du post est comme dans les manuels et, cerise sur le gâteau, le pseudo est adhoc.
      Je le garde pour ma collection! 🙂

      N’hésitez pas à revenir. C’est très instructif.

      PS: personnellement, je suis très content que le Média existe. D’une part, cela va faire entrer tous ces gauchistes dans la réalité de gestion d’une entreprise et d’autre part, cela permet d’avoir un aperçu intéressant et en temps réel du niveau incompétence économique de ceux qui s’y produisent. C’est instructif pour les français mais également pour l’Etranger.

  • Je suis ravi de vous ravir Monsieur. Juste pour votre information, je n’appartiens à aucune côterie gauchiste mais tel le matérialisme (philosophique) qui me caractérise, suis aussi un électron parfaitement libre.

    • Electron libre peut-être, mais avec une idéologie d’extrême-gauche sûrement. 🙂
      Bienvenue sur ce site non subventionné et financé en grande partie par l’argent de libéraux.

      • Argent des libéraux qui vient d’où ?
        Des masses laborieuses que vous exploitez !
        Mais je vous remercie de votre accueil !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Comme toujours, la réponse à cette question passe nécessairement par un changement de modèle mental. Einstein ne disait d’ailleurs pas autre chose lorsqu’il affirmait :

« Le monde que nous avons créé est un produit de notre pensée. Nous ne pouvons pas le changer sans changer notre façon de penser. »

Nul besoin d’être un observateur aguerri pour comprendre la nécessité de changer le management. La presse nous inonde de ce sujet sous ses différentes facettes. Ras-le-bol du management tel que le pratiquent encore la plupart des ent... Poursuivre la lecture

La plupart des plans de transformation ne donnent pas grand-chose malgré l’importance des moyens mis en œuvre. L’une des raisons est qu’ils essaient d’aller trop vite. Cette volonté d’aller vite est guidée à la fois par la peur d’échouer et par une mauvaise compréhension de la nature profonde de la transformation, qui est un processus social.

Je n’ai qu’un vague souvenir du reportage, car c’était il y a longtemps, mais il m’a marqué. La scène filmée se passe dans un centre de formation d’apprentis en mécanique. Le professeur, vieux de ... Poursuivre la lecture

Vous souvenez-vous de la vie avant les smartphones ? Avant que de n’importe quel endroit vous soyez connectés, non seulement de la voix mais aussi sur Internet, pour lire les dernières informations, vos mails, la suite de votre programme quotidien ?

Comprendre la détresse des collaborateurs

Chacun de nous a déjà ressenti le vide sidéral qui suit le moment où nous nous rendons compte que nous venons d’oublier notre smartphone ou même que nous l’avons perdu. Ce n’est pas tant de l’avoir perdu qui nous panique mais de ne plus disposer de ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles