Brégançon, fort Boyard de la République

Cette année, les épreuves du Fort de Brégançon seront sans doute évaluées plus durement par les citoyens téléspectateurs échaudés par le plantage communicationnel de l’affaire Benalla.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Brégançon, fort Boyard de la République

Publié le 9 août 2018
- A +

Par la rédaction de Contrepoints.

Comme chaque été, la foule attend le retour de la nouvelle saison, avec ses épreuves et ses héros. Non, ce n’est pas de fort Boyard qu’il s’agit ; plutôt de sa variante politique. Chaque été, le président de la République en fonction affronte la foule de spectateurs avide de connaître les faits et gestes du locataire de l’Élysée durant les vacances. Après de Gaulle, Chirac, Sarkozy et Hollande, c’est au tour du couple Macron de s’y coller. Il ne s’agit pas pour lui de récolter des clefs, mais de tester et d’améliorer son image de marque en acceptant un certain nombre d’épreuves politico-médiatiques obligées en cette saison. Passe-Partout n’est plus le vaillant guide des candidat sportifs, mais endosse le costume de spin doctor.

Ne pas avoir trop l’air de gâcher de l’argent public. Brégançon est peut-être gratuit pour le locataire de l’Élysée, mais pas pour le contribuable. Dans son dernier rapport, la Cour des comptes évalue le coût de gestion du bâtiment à environ 700 000 euros, destination royale pour une République aux accents monarchiques… François Hollande, pour éviter toute polémique, avait renoncé à s’y rendre, préférant des vacances plus modestes (et moins coûteuses pour les citoyens). De plus, l’ancien président, par souci d’équilibre budgétaire, avait ouvert le bâtiment au public. Emmanuel Macron n’a pas négocié l’épreuve avec la même habileté : la piscine qu’il a fait construire le poursuit dans tous les journaux people.

Réussir ses invitations politiques (pour avoir quand même l’air de travailler au mois d’août). Le président de la République française est certes en vacances, mais il incarne aussi la continuité du pouvoir. Il n’a pas été élu pour prendre des bains de soleil durant l’approfondissement de la crise. Emmanuel Macron a donc profité de Brégançon pour inviter Theresa May à une réunion de travail. Toujours impeccable, en cravate mais sans veste, l’État français travaille à l’avenir de l’Europe. Même près de la plage.

Garder un standing de président, malgré les vacances. Certains se souviennent du couac médiatique de Jacques Chirac à Brégançon, qu’un paparazzi malintentionné avait photographié dans le plus simple appareil. Ici, Emmanuel Macron anticipe et préfère garder le costume, voire le look Friday wear pour accueillir invités et journalistes. On est loin du short et des tongs. Le standing touquetois y est sans doute pour beaucoup.

Choisir son plan média, éviter les drones et les questions sur les piscines. Brégançon est à la fois un moment test de la popularité du président, et une manière de gagner de la sympathie auprès des simples citoyens attentifs aux fastes monarchiques de notre République. Pour que le plan média se déroule sans accroc, il faut encore pouvoir maîtriser sa com’. Les paparazzi ne sont pas les bienvenus, mais cette année, c’est un drone qui leur vole la vedette. Heureusement pour le couple présidentiel, il semble avoir fini sa course en mer1. La dernière déclaration d’Emmanuel Macron sur ses préférences en matière de bains de mer a remis sur le tapis son idée farfelue de piscine à Brégançon.

Cette année, les épreuves du Fort seront sans doute évaluées plus durement par les citoyens téléspectateurs, échaudés par le plantage de l’affaire Benalla. Emmanuel Macron est sans doute le maître des horloges, mais sera-t-il le maître des clefs ?

  1. Espérons que cela ne suscite pas une nouvelle loi liberticide pour interdire les drones !
Voir les commentaires (23)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (23)
  • Marre que l’on juge notre Président sur des détails ne oubliant les grandes choses. Les médias cherchent par tous les moyens à vendre leur papier quitte à flatter les petitesses de leurs lecteurs et les gens cherchent des responsables de leur échecs pour éviter de se mettre en cause ! Un politicien est un responsable tout trouvé : il est coupable de tout et son contraire !

    • Marre de Milrem qui accourt dès que son champion est écorné

      PS Dans la V° le président-monarque est responsable de bcp.

    • De quoi vous plaignez-vous ? Macron s’en sort bien moins mal quand on le juge sur les détails que, mettons, sur la baisse des impôts ou de la dépense publique.

    • Macron, Fillon…
      Je fais des vers sans en avoir l’air 🙂

  • La République n’a de raison que par le nom. En France nous restons sous une monarchie ou plutôt une Enarchie qui devient de plus en plus totalitaire. Ils sont tellement nombreux qu’ils squattent tous les postes clé du pays, dans le public, le privé, la politique bien entendu nationale et de plus en plus locale. Autre nouveauté, l’arrivée des attardés de 68 tous plus fainéants les uns que les autres mais toujours à la recherche de l’argent facile, la génération des escrocs en quelques sortes. Ceux qui suivent sont pire, non seulement fainéants mais le travail leur court après sans pouvoir les rattraper, quant à l’argent, c’est un droit d’une manière ou d’une autre. C’est le pouvoir de demain. A moins qu’une autre culture déjà bien ancrée dans tous les rouages prenne le pouvoir avec leur culture coutumes et totalitarisme. Bon courage petit prétentieux Français, l’avenir est derrière vous il serait temps de vous retourner s’il n’est déjà pas trop tard.

  • Per Jovem
    Qu.elle est belle cette théogonie de Jupiter et de sa Junon

  • macron veut améliorer son image ? je lui souhaite bien du courage , il a du boulot sur la planche au vu de sa chute de popularité dans les sondages ;

    • En même temps, s’il progressait trop franchement dans la voie libérale, sa popularité tendrait rapidement vers zéro, compte tenu de l’état de délabrement de la population aliénée par un demi siècle de socialisme.

      • Donc tant qu’à tendre vers zéro, il vaudrait mieux que ce soit avec la voie libérale qui donnerait toutes les chances d’un rebond vigoureux ultérieur, elle.

        • Certes, mais par quel miracle la population-qui-décide-en-démocratie serait-elle subitement frappée de raison?
          Parce que à ce point de délabrement, toute thérapeutique efficace implique le préalable de douloureuses et durables cicatrices qui nécessitent une certaine dose de patience et de réflexion, alors que le sport national, y compris apparemment dans ce forum, c’est de trancher les têtes qui dépassent.
          Non, pour instiller du libéralisme, il faut tordre le bras, en douceur, comme au yoga.

  • Message au président qui représente 48% du corps électoral :

    “Vous pouvez ignorer la réalité, mais vous ne pouvez pas ignorer les conséquences d’ignorer la réalité.”

    Ayn Rand

  • Après « l’Arlequinade » de la réception de l’équipe de foot, voila une « Brégançonade » bien de saison.
    Les téléspectateurs attentifs ont été les témoins du manège des agents de sécurité allant quérir, dans la foule des voyeurs, des personnes présélectionnées pour dialoguer avec notre Président.
    Et voilà qu’à un propos: « Alors vous êtes venu vous reposer », il lui a été répondu avec fermeté: « Non je suis venu me promener… »
    Toujours en action notre Président !

    • A Duglandin. Une fois de plus « jupiter » fait son numéro de cirque pour flatter son égo et se leurrer dans sa popularité.

  • « Je n’aime pas les piscines je préfère 1.000 fois la mer », confie Emmanuel Macron.
    Cette simple réflexion est celle d’un sale gosse ni plus ni moins mais sûrement pas celle d’un chef d’Etat digne de ce nom!
    Quand la France s’enfonce un peu plus chaque jour dans le déficit publique, que la croissance est presqu’à l’arrêt, monsieur Macron fait un caprice et veut une piscine au Fort pour ses vacances pour ensuite dire qu’il n’aime plus sa piscine!!! Complètement puéril digne d’un sale gosse qui ne mérite qu’une raclée.
    La transgression, la provocation, cela suffit monsieur Macron. Vous ne faites plus illusion vous, votre gouvernement et vos députés LREM, tous là pour défendre leurs propres intérêts, leur fric et leur pouvoir et non là pour le bien commun.
    Les Français le comprennent un peu plus chaque jour. L’illusionniste Macron, la marionnette Macron de la finance internationale sont « nus » et ne peuvent plus nous duper, même avec les mensonges les plus grossiers.

    • A lapaladine. C’est sans doute « mémé Brigitte » qui voulait une piscine, alors « jupiter » s’empresse d’obéir…

  • En tout cas il sait s’habiller , son polo lacoste a manches mi longues blanc et col bien boutonné…….ouais , un peu matuvu et je te merde très aristocratique fin de règne…et une pensée a mémère dans sa piscine a 34000 euros ( 4000 euros en solde sur le bon coin dans dix jours)

  • J’en ai un peu marre qu’on parle de « monarchie » républicaine. Les monarques Européens (au moins ceux du nord) sont exemplaires dans leur comportement, et pour en avoir discuté avec les citoyens des pays concernés, il ne voit aucun bénéfice dans une république !!
    Nous avons affaire à une bande de privilégiés de la « haute » fonction publique qui s’est arrogé le pouvoir depuis la chute de l’ancien régime (en fait du second empire), qui ne représente personne à part leur caste, qui détale ou capitule devant des panzers… que peut-on attendre de ces gens là ?
    La machine est malheureusement lancée depuis trop longtemps pour être arrêtée.
    Je suis pessimiste quant à notre avenir et encourage mes enfants à partir…

  • « Je préfère 1000 fois la mer »
    Bien des Français préféreraient aussi, mais ne peuvent y aller qu’une ou deux fois, et encore c’est quand le Paris-Deauville n’est pas arrêté par une grève ou des orages…

  • et tous ces pauvres mous du bulbe qui lui présentent leur gamin qu’il endette déjà alors qu’ils ont même pas commencé à bosser..ces mêmes débiles profonds qui gueuleront quand l’heure des prélevements arrivera (je ne suis pas sur que le serfie pris avec le président leur serve à grand chose à ce moment) ……les gens sont d’une connerie sans nom .

    • Le selfie avec le Président guérit les écrouelles. La preuve : aucun des gamins qui en ont bénéficié n’en souffre.

      • c’est grave quand même..on est très très loin du syndrome de stockholm, à ce niveau c’est sidéral (de bêtise)

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le ministre brésilien de l’Économie, Paulo Guedes, a tenu des propos durs envers la France lors d’une réunion des entrepreneurs à Brasilia mardi. En réponse aux critiques de Paris sur la déforestation de l’Amazonie, il a affirmé que l’économie française devient « insignifante » et a déclaré :

« Vous avez intérêt à bien nous traiter, sinon on va vous envoyer vous faire foutre ».

Des propos peu poétiques et diplomatiques, mais qui sont le symptôme d’un problème plus grave : le Brésil se détourne de l’Occident en faveur de la Chine... Poursuivre la lecture

Par Gabrielle Dubois.

J’ai peur des conversations sur les vacances

Certains appréhendent Noël : revoir une famille avec laquelle on a un passé et un présent plein d’amour mais aussi de non-dits et de contentieux…

Moi, j’appréhende les conversations au sujet des vacances…

Il semblerait que l’on se doive de partir en vacances, activité stérile qui consiste à ramener cinq cents photos qui ont déjà été prises cinq millions de fois. Car si l’on ne part pas, c’est qu’on est soit trop pauvre (et quelle faute avons-nous commise p... Poursuivre la lecture

Comment adapter votre location saisonnière pour plaire aux familles nombreuses ? Comment faire en sorte que les familles passent leur vacances dans votre location saisonnière plutôt que celle du voisin ? Comment aménager une location saisonnière pour les grandes familles ou les groupes ?

À chaque période de vacances scolaires, au moment de chaque vacances d’été, vous mettez votre location meublée de courte durée en ordre de bataille pour accueillir les familles… et les résultats obtenus en termes de nombre de réservations obtenues ne s... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles