Pour réussir, soyez prêt à payer le prix

Tout grand chef d’entreprise, artiste ou sportif de haut niveau, confiera volontiers que sa réussite est faite de 5% d’inspiration et de 95% de transpiration.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Pour réussir, soyez prêt à payer le prix

Publié le 24 juin 2018
- A +

Par Alain Goetzmann.

Derrière chaque grand succès, il y a une somme d’éducation, d’entraînement, de pratique, de discipline et de sacrifices incommensurables. Si vous n’êtes pas prêt à consentir les efforts nécessaires à devenir un maître dans votre activité, vos chances de réussites sont maigres. Tout grand chef d’entreprise, artiste ou sportif de haut niveau, confiera volontiers que sa réussite est faite de 5% d’inspiration et de 95% de transpiration.

Sur le web

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Tout à fait exact mais le faire reconnaître rendrait la spoliation moins glamour…

  • La vendeuse de sandwich me fait exactement penser à l’État français : nous aussi on met de l’argent, beaucoup d’argent (!) dans le panier sans avoir de sandwich ; l’État également court après nous pour nous dire « Monsieur, c’est pour vous dire que nous avons augmenté les impôts » !

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Il y a quelques semaines, l'immense champion de tennis Roger Federer était invité à la cérémonie de remise des diplômes de l’université américaine de Dartmouth. Son discours sur les notions de travail, d’échec et de gestion de la défaite fait désormais le tour du monde.

https://www.youtube.com/watch?v=pqWUuYTcG-o

 

Je retiens pour ma part cette statistique incroyable : « même les joueurs les mieux classés gagnent à peine plus de la moitié des points qu'ils jouent » !

Plus que jamais, nous sommes friands de ces... Poursuivre la lecture

2
Sauvegarder cet article

J'ai découvert les théories de l'économiste italienne Mariana Mazzucato il y a quelques années lors d'un débat avec un anticapitaliste, qui soutenait que ce n'était pas Steve Jobs, mais le gouvernement, qui était responsable de l'invention de l'iPhone, et qu'il en allait de même pour toutes les grandes inventions. Comme je connais assez bien l'histoire de la création de l'iPhone, j'ai immédiatement réalisé que cet anticapitaliste n'avait absolument pas compris le rôle de l'entrepreneur.

Article original publié sur Washington Examiner.<... Poursuivre la lecture

Le monde du management est noyé sous les mots-valises, les expressions à la mode et les concepts creux. C’est un problème parce que mal nommer un phénomène, c’est s’empêcher de pouvoir l’appréhender correctement, et donc de pouvoir le gérer.

Un bon exemple est celui de l’expression technologie de rupture, très trompeur.

Je discutais récemment avec le responsable innovation d’une grande institution, qui me confiait : « La grande difficulté que nous avons est d’identifier parmi toutes les technologies nouvelles celles qui sont vra... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles