Le petit rapport à 224 580 euros sur la propreté à Paris

224 580 euros pour 14 pages de rapport ! C’est ce qu’aurait dépensé Anne Hidalgo pour se renseigner sur la propreté de Paris.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Anne hidalgo chasse les voitures-Anne Hidalgo by Parti socialiste(CC BY-NC-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le petit rapport à 224 580 euros sur la propreté à Paris

Publié le 1 février 2018
- A +

Par Serge Federbusch.

Comme l’ont relevé les journalistes de Capital Anne Hidalgo a affirmé à plusieurs reprises qu’elle est insatisfaite de l’état des rues de Paris et en fait l’une de ses priorités de fin de mandat.

Mais choisit-elle les bonnes solutions ? Parmi les grandes lignes de son plan propreté de mars 2017 (le troisième depuis son élection), on trouvait la volonté de plus impliquer les citoyens. La maire de la capitale avait alors émis le souhait d’organiser des conférences citoyennes pour faire émerger de “belles propositions” afin de rendre la ville plus propre.

Sauf que ces beaux objectifs ont un prix : 224.580 euros ! Ce chiffre est révélé par Le Canard Enchaîné dans son édition du mercredi 31 janvier. Il proviendrait du rapport d’une mission d’enquête du Conseil de Paris, présidée par une élue d’opposition. Afin d’avoir l’avis des citoyens sur l’état des rues de Paris, sept commissions de 15 habitants chacune ont été organisées à l’automne, rapporte l’hebdomadaire.

Des passages cocasses

Et 224.580 euros auraient donc été payés par la mairie à l’Ifop et l’agence de communication Planète publique, pour l’organisation, de la sélection des citoyens à la rédaction de leurs réflexions.

Évidemment, Le Canard ne manque pas au passage de relever les conclusions les plus cocasses faites par l’Ifop et Planète publique après avoir écouté les habitants, dont les idées ont été résumées dans un document de 14 pages. Par exemple :

la perception de la propreté à Paris se fonde en négatif sur des constats relatifs à la malpropreté.

C’est bouleversifiant comme conclusion, n’est-il pas ?

Sur le web

Voir les commentaires (25)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (25)
  • Alors que bizarrement, il suffit de se promener (gratuitement) dans Paris pour réaliser directement à quel point cette ville, censée être une vitrine mondiale et faire rêver, est loin de ce qu’on pourrait en attendre.
    Mais quand on fait ses déplacements en voiture de fonction avec motards, forcément, on ne s’en rend pas trop compte.
    Allez, pour le fun, un commentaire que m’avait fait une collègue originaire de Singapour en visite professionnelle après 1 seul voyage sur le réseau RATP : « je ne laisserais pas mon chien manger ce qui est tombé par terre dans votre métro ».

    • Il faut dire que la propreté du métro de Singapour laisse pantois. C’est bien simple : on mangerait par terre, sauf que c’est strictement interdit et sanctionné de 500 $ d’amende par des policiers jeunes, athlétiques et circulant par groupes de 6, ceci expliquant peut être cela.

      • Six gars pour Sigapour !

      • Les rues aussi sont propres à Singapour. Tout est propre. Faut dire qu’il y a une poubelle tous les 30 mètres et qu’elles ne débordent jamais.
        Effectivement Singapour, c’est quand même un peu une dictature…
        Mais Paris aussi, à sa façon, depuis l’arrivée de l’ombrageuse Hidalgo, est une dictature… mais reste désespérement sale !

        • Pas plus que la France où les fonctionnaires font ce qu’ils veulent!

        • Visiblement vous n’êtes jamais allé à Singapour pour qualifier Singapour de dictature. Évidemment, si vous vous basez sur la doxa française gauchiste dominante… Pour elle Singapour est une dictature, alors que c’est une démocratie forte. Et je vais vous dire, c’est de loin le pays le plus extraordinaire où j’ai eu la chance de vivre. Pour vous faire une opinion plus objective à défaut de vivre un an ou deux à Singapour, lisez le Lee Kuan Yew de Murat Lama et on en reparle…

          • « Démocratie forte »… amusant ! C’est le nouveau nom pour « démocrature » ?
            Dans le classement des pays par indice de démocratie, Singapour récolte une note à peine supérieure à 6 (sur 10), qui est le seuil en dessous duquel une « démocratie imparfaite » bascule dans le « régime hybride »… Vous aurez noté, dans ce cadre, ma pudeur sémantique : « c’est quand même UN PEU une dictature ». Ce n’est pas une vraie dictature (indice de démocratie inférieur à 4), mais c’est loin d’être une démocratie à la norvégienne… La peine de mort y a toujours cours (avec un taux d’exécution parmi les plus élevés du monde) ainsi que les châtiment corporels ; la liberté d’expression est fortement contrôlée, les manifestations y sont interdites… Evidemment, si vous aimez les pouvoirs forts, vous avez du vous sentir à votre aise. C’est votre choix.
            Et pour vous répondre : si, je suis allé à Singapour. D’où croyez-vous que je tire mon anecdote sur la multiplicité des poubelles ? Un jour que je me promenais dans le quartier de Marina Bay, j’achetai un sandwich et marchant nonchalamment au bord de l’eau, je jetai l’emballage dans la première poubelle rencontrée, puis un bout de mon sandwich dans la deuxième, la serviette fournie dans la troisième, et enfin, un mouchoir en papier ayant servi à me finir de m’essuyer dans la quatrième….

            • Dans le pays voisin, qui n’est sans doute pas moins autoritaire, les gens jettent souvent leurs bouteilles ou sac plastique au bord des rues. Je conclus donc qu’il ne s’agit pas de regime fort ou pas mais d’éducation et de sens civique. Enfin dans votre grille de lecture du regime de Singapour il faut intégrer le poids du confucianisme qui dicte une certaine morale et ordre public.

    • Les étrangers sont horrifiés par l’état de la France et les français!

  •  »Pour que cela soit propre, il faut nettoyer ».
    Allez, Madame Hidalgo, une geste pour cette puissante remarque qui vaut bien 1500 euros !

  • Cet argent public aurait été mieux dépensé dans le nettoyage EFFECTIF ….

  • Bref cette enquête totalement inutile n’est qu’un prétexte pour refiler de l’argent à des entreprises dirigées par des copains. C’est de la corruption. Huchon avait été condamné pour la même chose!

  • Les habitants de Paris ont les moyens puisque tous les « Sans dents » ont été évacués de l’autre côté du périph.

  • Il y a vraiment des déchets à la mairie.

  • Plus on nettoie moins bien, moins les rues sont plus propres.

  • certains americains ne reservent pas de chambres en apprenant que les rats sont partout.. ils preferent le Quebec city.. Paris et ratatouille.

    • Idem pour les japonais qui sont très propres, comme les asiatiques en général. Ils ont détruit l’industrie, détruisent l’agriculture, et vont réussir à bousiller le tourisme!

    • Sans oublier qu’Annie Dalgo est la seule maire de France à ne pas avoir été élue par la population. Elle n’a même pas réussi a se faire élire dans son propre arrondissement… Alors par son action de haute qualité, Annie Dalgo se venge et vous remercie de ne pas l’avoir élue 🙂

  • La France et Paris en tête sont en voie de tiers-mondisation. Education de nos enfants et…des peuplades immigrées? Pour ces dernières c’est culturel, donc excusable…

  • Je me souviens de visite chez mon frère à Paris dans les 90′, le soir j’ étais gras comme un vendeur de frites.
    Paris sera toujours pourri.

    • idem, je suis venu en congés en 1997 à Paris au moment de la visite du pape. La ville ressemblait à Naples. Je vis à Toulouse et c’est pas mieux.

  • il paraît qu’Hidalgo voulait donner le droit de vote aux rats pour assurer sa réélection. Mais au final, ce ne sera pas nécessaire puisque les Parigots sont fiers et heureux de payer des montagnes d’impôts et d’exécuter les corvées à la place des employés municipaux.

    • Les Parisiens n’ont PAS élu Annie Dalgo, vous devriez regarder les résultats des élections… malheureusment, le maire de Paris n’est pas élu au suffrage direct… Madame Dalgo est donc « Sénatrice » de Paris, mais pas maire… 🙂

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
8
Sauvegarder cet article

Le vendredi, c’est poisson et la morue en est un excellent qu’on peut par exemple déguster en brandade. Sans rapport aucun, signalons qu’Anne Hidalgo fait actuellement parler d’elle alors que la ville dont elle a la charge serait en très fâcheuse posture budgétaire.

Il est vrai que la situation économique du pays et l’inflation galopante finissent par toucher tout le monde, même la Ville des Lumières. Ajoutons-y une petite guerre à l’Est, un méchant covid qui a nettement pénalisé les activités touristiques et voilà la capitale français... Poursuivre la lecture

6
Sauvegarder cet article

Anne Hidalgo avait promis de ne pas augmenter les impôts à Paris. C’était pour rire.

Elle a décidé de taper les Parisiens au portefeuille par surprise au moment qui fait le plus mal. L’inflation galopante a déjà commencé à rogner leur pouvoir d’achat et leur épargne. Une récession dure pointe le bout de son nez. Joli contexte pour accroître brutalement la pression fiscale de 570 millions supplémentaires. Au groupe Changer Paris, nous avions prévenu les Parisiens qu’Anne Hidalgo entrainait la mairie sur une trajectoire financièrement in... Poursuivre la lecture

Les Jeux Olympiques devaient être une fête, une sorte de Coupe du monde 1998 bis destinée à faire briller la France et ses élites politiques à l’international. En quelques années de crises politique, sanitaire et économique, le projet pharaonique pour Paris s’est transformé en une épée de Damoclès suspendue au-dessus de la tête d’Anne Hidalgo et d’Emmanuel Macron.

Anne Hidalgo se consacre aux Jeux Olympiques avec application après sa déconvenue spectaculaire à l’élection présidentielle. Bien que réélue à la mairie de Paris en juin 2020... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles