Les marchés publics, points noirs de la vie des entreprises

Les marchés publics empoisonnent-ils la vie des entreprises ? C’est ce qui transparaît du rapport du médiateur des entreprises, qui vient d’être publié officiellement.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Partenariat - Entreprise - Personnel (image libre de droits)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les marchés publics, points noirs de la vie des entreprises

Publié le 19 décembre 2017
- A +

Par Éric Verhaeghe.

Le rapport du médiateur des entreprises, Pierre Pelouzet, donne des premiers chiffres sur ses interventions dans les conflits commerciaux. Même si on regrettera la discrétion du rapport sur ces conflits, les quelques chiffres délivrés replacent les difficultés rencontrées par les acteurs privés dans leur réalité.

93% des interventions du médiateur pour des PME et des TPE

Premier point : le médiateur intervient essentiellement pour des PME et des TPE qui se trouvent en difficulté dans des relations avec d’autres entreprises. 93% des interventions sont faites à la demande de ces entreprises.

Ce chiffre illustre le désarroi des petits entrepreneurs dans leurs relations avec leurs partenaires. On épinglera ici tout particulièrement les relations de sous-traitance avec les grandes entreprises et les délais de paiement des géants du capitalisme français qui peuvent étouffer certains de leurs petits fournisseurs.

Deux tiers des interventions concernent les marchés publics

Autre chiffre significatif, qui parlera à beaucoup d’entrepreneurs : près de 32% des saisines sont relatives à une difficulté liée à l’exécution d’un marché public. On retrouve ici les problèmes que posent les délais de paiement des administrations, qui sont une vraie menace pour la trésorerie des entreprises.

On regrettera ici que le médiateur ne précise pas les chiffres sur la nature des problèmes liés à l’exécution des marchés publics. Les entrepreneurs seraient en droit d’attendre un peu plus de détails sur les dysfonctionnements des administrations qui obligent à saisir le médiateur.

On rappellera ici que l’urgence dans la « simplification » des relations avec les entreprises doit impérativement englober le respect des dispositions contractuelles dans l’exécution des marchés publics.

Sur le web

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • 32% arrondis à 2/3 … Surprenant ! D’autant plus que sur le blog original c’est bien 1/3 qui est utilisé….

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Une étude de la fiscalité européenne fait ressortir que c’est en France et en Belgique que la fiscalité sur les successions est la plus forte. En France, le taux d’imposition marginal sur les successions en ligne directe, à savoir entre parents et enfants, atteint 45 %. C’est le taux le plus élevé de l’Union européenne.

À titre de comparaison, ce taux est à seulement 30 % en Allemagne et même de 4 % en Italie. S’ajoute à ce taux considérable le fait que la France a l’un des abattements en ligne directe les plus faibles du monde : 100 0... Poursuivre la lecture

Patron PME Commerçant petite entreprise
0
Sauvegarder cet article

Je suis patron de trois PME : une au Luxembourg et deux en France. Voici quelques réalités simples et indiscutables de mon quotidien professionnel.

Premier exemple

Facture d’électricité d’une petite entreprise au chiffre d'affaires de deux millions d'euros par an. On paye de la TVA sur des taxes.

consommation................ 1 127,34 euros acheminement................     764,75 euros taxes et contributions.....     301,47 euros TVA 20 %........................     438,71 euros Total facture.................  2 632,68 euros

&n... Poursuivre la lecture

Par Philippe Silberzahn.

Notre époque vénère les super-héros et les idéalistes. Il est temps de célébrer plutôt les héros normaux, qui construisent leur vie avec courage en étant ancrés dans la réalité.

Portrait de l’un d’entre eux, un entrepreneur que j’ai bien connu.

Vous ne le connaissiez pas. Il s’appelait Michel et il était entrepreneur. Il est décédé jeudi dernier d’un cancer. J’évoque ici sa mémoire parce qu’il n’y aura pas de nécrologie dans la presse économique et en un sens c’est normal. L’entreprise qu’il avait... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles