Fermer 17 réacteurs nucléaires ? Nicolas Hulot incohérent

Fermer sciemment 17 réacteurs en parfait état de marche, alors que les investissements sont déjà réalisés et que le personnel est présent (qu’en fait-on ?), coûtera plus de 5 milliards d’euros par an à la collectivité.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Fermer 17 réacteurs nucléaires ? Nicolas Hulot incohérent

Publié le 12 juillet 2017
- A +

Par Michel Gay.

Le ministre de la transition écologique Nicolas Hulot a annoncé le 10 juillet 2017 sur RTL qu’il faudra fermer « peut-être jusqu’à 17 réacteurs nucléaires » pour ramener à 50 % la part de l’atome dans la production d’électricité à l’horizon 2025 afin de respecter la loi sur la transition énergétique.

« Il faut qu’on regarde » a-t-il précisé. Monsieur Hulot ferait bien de « regarder » avant de faire des annonces fracassantes.

Des visions incohérentes et antagonistes

Nicolas Hulot avait présenté quelques jours plus tôt (le 6 juillet) son plan climat dans lequel il prévoit de supprimer les voitures à essence et diesel d’ici 2040 pour les remplacer par des voitures électriques.

Et d’où viendra le surplus d’électricité (30 milliards de kilowattheures pour 10 millions de voitures électriques selon l’ADEME) ? Pense-t-il vraiment qu’en recouvrant la France d’éoliennes et de panneaux solaires les ruineuses productions erratiques des éoliennes et des panneaux photovoltaïques y pourvoiront ? On croit rêver.

La France compte actuellement 58 réacteurs répartis dans 19 centrales qui produisent (bon marché) 75% de notre électricité. Nicolas Hulot veut « planifier » la transition vers une production d’électricité plus diversifiée. Bien, mais comment le gouvernement compte parvenir à baisser la part du nucléaire tout en imposant une « taxe carbone » pour diminuer en même temps la consommation des combustibles fossiles ?

L’avenir va être compliqué…

Des visions opposées

Lors de son audition au Parlement le 30 juin 2010, Alain Bucaille, alors Directeur de la recherche et de l’innovation d’Areva, avait souligné qu’il convenait de « prendre en compte la possibilité d’une accélération du développement de l’énergie nucléaire résultant en partie de l’accroissement du parc de véhicules électriques ». Et c’est bien ce que souhaite Monsieur Hulot.

Jean-Bernard Lévy, le PDG d’EDF, a affirmé lors de l’Assemblée générale des actionnaires, le 17 mai 2017 que « l’énergie nucléaire restera le socle de production indispensable pour des décennies encore ». Pour lui, le défi doit être de « réussir le tournant du nucléaire », qu’il prévoit pour la fin de 2018, à l’occasion du démarrage officiel de l’EPR de la centrale nucléaire de Flamanville (Manche).

Une porte-parole d’EDF a déclaré le 10 juillet : « Nous nous conformerons à la Programmation pluriannuelle énergétique » (la feuille de route de la France qui prévoit de maintenir le nucléaire à 63 GW de puissance) sans commenter directement les déclarations de Monsieur Hulot.

Au-delà de la France, le Royaume-Uni, la Finlande et la quasi-totalité des pays d’Europe orientale (Pologne, Slovaquie, Hongrie…) se lancent dans des programmes d’équipements nucléaires qui vont les engager jusque vers la fin du XXIe siècle.

Une échéance intenable

L’échéance de 2025 est une incantation politique pour satisfaire (et calmer) une frange écologiste d’idéologues extrémistes antinucléaires. En effet, ils sont agacés que le développement des énergies renouvelables (éolien et solaire) soit actuellement entravé par l’intermittence de sa production aléatoire et par des défis technologiques, notamment concernant le stockage de l’énergie.

Hors hydroélectricité (déjà saturé), stocker de l’énergie  en grande quantité sur une longue période serait extrêmement coûteux et volumineux. Une batterie contenant un mégawattheure occupe le volume d’un conteneur maritime. Stocker la production des énergies intermittentes équivalente à celle d’un réacteur nucléaire pendant un mois représenterait plus d’un million de ces conteneurs.

Où en sont les comptes publics ?

Un réacteur nucléaire moyen de 1000 mégawatts rapporte un million d’euros par jour de fonctionnement, et donc environ 300 millions d’euros par an. Fermer sciemment 17 réacteurs en parfait état de marche, alors que les investissements sont déjà réalisés et que le personnel est présent (qu’en fait-on ?), coûtera plus de 5 milliards d’euros par an à la collectivité.

« Je considère que ce ne sont pas des dépenses mais des investissements », a ajouté Nicolas Hulot, évoquant l’utilisation supplémentaire de 4 milliards d’euros du « plan d’investissement » annoncé par le Premier ministre Édouard Philippe.

Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics, annonce le même jour (10 juillet) que le gouvernement doit faire 4,5 milliards d’euros d’économie pour rester sous la barre des 3% de déficit public. Il faudrait qu’il suggère à Nicolas Hulot de commencer par ne pas jeter 5 milliards d’euros par la fenêtre… tous les ans.

Nicolas Hulot a aussi déclaré le 10 juillet que « la menace pour nos concitoyens est diffuse, aléatoire, et l’échéance exacte ne peut pas être déterminée scientifiquement ». S’inclut-il dans cette menace ?

Dans son plan présenté le 6 juillet, il souhaite « faire la démonstration que la contrainte climatique soit une amélioration du quotidien des Français ». C’est mal parti…

Voir les commentaires (75)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (75)
  • Hulot est avant tout un bizness Man il ne calcule pas en gain pour la France mais pour lui meme..dans 10 ans l’approvisionnement de l’Europe en gaz sera multiplié par 4 et cela ne sera pour griller des saucisses.

    • Hulot est avant tout un photographe sans aucune éducation scientifique. moi je le trouve très gentil quand il veut sauver le monde. Il y a 2000 ans, un fils de menuisier a voulu sauver le monde lui aussi …et après?????

    • Au passage, c’est pareil pour monsieur Gore, qui sous couvert de protectiond e la planète veille sur ses investissements dans les moulins à vent.

  • Si l’écologisme était une religion classique, son prêtre organiserait des actions de prières et des processions. Et la non-réponse de la divinité servirait d’alibi à l’échec. L’écologisme est une religion qui exige des actes, dont les conséquences sont à subir. Monseigneur Hulot est dans sa logique.
    Où sera Mgr Hulot,dans un an ou deux? Probablement plus là, comme tous ses prédécesseurs. Ségolène a tenu parce qu’elle annulait les actes programmés. Avec l’inventeur du mix à 50% de nucléaire, accordé aux écolos en…Mai 2012. Vous vous souvenez?

  • dans ce cas l’écologie n’est qu’un élément de langage
    en réalité, l’état vient d’avouer que le nucléaire n’était plus rentable (l’a t il été un jour?) et qu’il fallait arrêter de remplir le tonneau des danaïdes

    • @karl34
      Bonjour,
      L’auteur écrit : « Un réacteur nucléaire moyen de 1000 mégawatts rapporte un million d’euros par jour de fonctionnement, et donc environ 300 millions d’euros par an. »
      300 millions d’euro par an pour un réacteur moyen, c’est rentable si le gestionnaire-comptable n’est pas nul. Comme c’est l’Etat qui gère, il y a un trou de plus de 60 milliards d’euros.
      L’Etat montre qu’il est nul en comptabilité. Il doit faire 4,5 Mds d’économies mais compte en ventiller 5 par an.

    • l’état vient d’avouer que le nucléaire n’était plus rentable (l’a t il été un jour?)

      Par rapport à quoi ?!?

      -Fermer tous les chauffages, ne plus rouler, ne plus être approvisionné ?
      -Ou ce lancer dans le « renouvelable » qui coûte des sommes astronomiques à l’Allemagne en plus de dégager plus de Co2 que les centrales françaises ?

      • mais voyons je croyais qu’on était sur un site libéral ici
        vous ne croyez plus sur l’ouverture à la concurrence et à des prix plus bas ;p ou juste une simple allergie primaire à tout ce qui est écolo…

        • Entre deux maux, il faut choisir le moindre.

          Entre un retour en arrière vers des moulins à vent qui ne marchent pas pour des sommes astronomiques et une industrie propre, rationnelle qui marche et qui coûte deux à trois fois moins, le choix de l’inévitable coercition d’état est vite fait.

          Si vous voulez plutôt une réponse sectaire et dogmatique qui ne tient pas compte de la réalité, allez voir chez les verts.

          • Vous oubliez les moulins à eaux dans votre risible caricature de la réalité.

            • SPRIKRITIK: Vous oubliez les moulins à eaux dans votre risible caricature de la réalité.

              Si tu as de la peine avec la lecture et les images littéraire, j’ai plus explicite :


              « La vérité est que la transition énergétique (« Energiewende »), […] est sur le point d’échouer. La vérité est que, sous tous les aspects, [..] c’est bien sûr une pure folie ! […] la plupart des autres pays d’Europe pensent que nous sommes fous. »


              Sigmar Gabriel, vice-chancelier de l’Allemagne, responsable de l’Energiewende

        • Non, pas d’allergie à ce qui écologique. Si vous laissez la liberté, je suis pour. Dès que c’est obligatoire, je deviens contre.

          • alors pq certains libéraux défendent des subventions aux centrales nucléaires ?
            allergie pure de l’écolo et du vegan c’est tout.
            Et pour l’Allemagne, dsl mais apparemment leur politique de transition énergétique a l’air de bien fonctionner. Et quand bien meme je vois pas ce qui interdit un ménage ou une municipalité de passer à d’autres formes énergétiques. Voyez Ungersheim en Alsace.

            • Y a pas de subventions. Au contraire, un tas de travaux imposés tout soudain pour certains.

              Vous en arrivez à mettre en danger les vraies énergies renouvelables qui sont hydrauliques. Plus fort que les écoloAttila-gistes, cela n’existe pas ❗

      • on peut faire confiance aux allemands pour savoir ce qui est rentable et ce qui ne l’est pas. On peut avoir des doutes en ce qui concerne la haute administration française……….

  • Cher Monsieur,

    Tout ce que vous énoncez est parfait, quant à l’aspect comptable que vous prenez ici en considération.

    Il y a d’autres préoccupations plus inquiétantes. Je n’en citerai qu’une, à savoir quelle philosophie du risque et des alertes avons-nous développées?

    Le 3 décembre 1969, j’étais en math-élem. Le professeur de mathématiques entra en classe et déclara: « J’en connais un qui a dû mal dormir cette nuit, son barrage a explosé… » C’était le barrage de Fréjus, « le plus mince du monde », appelé aussi barrage de Malpasset. Des centaines d’habitants, emportés par une vague géante, n’ont plus jamais cessé de dormir. Que nous est-il arrivé?

    ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

    Extrait d’une enquête publiée dans Var Matin pour le 40° anniversaire du cataclysme:

    « Une étude géologique préliminaire du site avait été faite et même bien faite. Mais à partir de là, la construction de l’ouvrage se déroula, hélas, sous le signe de l’économie fatale : les travaux de recherche sur la solidité par sondages et galeries ne furent jamais exécutés. A cela s’ajoutèrent des directives verbales données sur le chantier en cours, au simple vu des roches sans études systématiques de leurs qualités et une absence pratiquement totale de surveillance géologique pendant le cours de la construction. L’importance pourtant capitale de la qualité des appuis avait été méconnue.

    « Ces graves accusations lues, j’ai recherché dans les archives du Conseil Général du Var à quoi pouvait répondre la définition du mot grave formulé par le Professeur ROUBAULT « d’économie ». Ces « économies » semblent entacher aux dires du Professeur la solidarité de l’ouvrage. I1 est important de les fixer. Je lis, en effet : Séance du Conseil Général du Var du 19 mai 1959. Sur une demande du Conseiller Général du canton de Lorgues Monsieur E. Soldani. Le Président de l’Assemblée départementale, le Docteur CAUVIN répond : « Nous avons eu hier l’assurance, confirmés par Monsieur QUESNEL, inspecteur Général du Ministère de l’Agriculture, que le cuvette du bassin du Reyran est sûre d’après les géologues. (Souligné dans le texte).

    « On avait même prévu la possibilité d’une avance de 27 millions au département pour commencer les travaux de sondage et d’investissement dans le barrage et Monsieur l’Inspecteur Général QUESNEL a estimé que 8 millions suffiraient parce qu’il est inutile de faire les sondages comme on les fait habituellement pour ces sortes de barrages. En effet, on est certain d’avoir un ancrage très sûr » (Souligné dans le texte). »

    ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

    Faut-il rappeler qu’après toutes les enquêtes, instructions, etc….. PERSONNE n’a été inculpé?

    Pas même ceux qui ont refusé de vider le trop-plein du barrage-réservoir quand tout le monde s’est affolé d’une concentration de ruissellement de pluies diluviennes. Pensez donc ! cela aurait causé de coûteux dommages aux échafaudages d’un pont en construction, plus bas dans la vallée………….

    Avons-nous fait mieux depuis?

    Dans ma famille d’aviateurs on s’est ému, c’est peu dire, de la falsification des carnets d’entretien du Concorde après l’accident de Gonesse le 25 juillet 2000, que connaissez surement sur le bout des doigts. Enfin, pour ce qui est du nucléaire, ce qui fait vraiment peur à notre cousin professeur de physique nucléaire à Washington University (Saint Louis, Missouri), ce n’est pas tant les malfaçons de la « cuve » de Flamanville, que… la falsification du rapport d’expertise par la « Direction » d’E.d.F. « pour préserver nos futurs contrats en Angleterre » — qui osera encore parler de « Perfide Albion »???

    Pour conclure, vous avez probablement raison de dire que « Fermer….. coûtera plus de 5 milliards d’Euro à la collectivité ». Mais si tout va de travers et que l’on continue à cacher les bavures sous le tapis, vous pouvez allègrement rajouter deux Zéro à cette modeste somme.

    Votre bien dévoué,

    H.V.G.

    • 3 décembre 1959, pas 1969!

    • Le nucléaire, combien de morts ? (Allez, on peut rajouter Hiroshima et Nagasaki pour faire un peu masse). Et en face, le charbon ? L’éolien, le solaire ?
      Pour la France le nucléaire n’a jamais tué personne. Plus de 100 morts par an pour les éoliennes (106 l’an dernier, de mémoire).
      Le nombre de points est important l’échantillon fiable, le résultat est clair : le nucléaire est l’énergie la MOINS dangereuse. De loin. Comme c’est aussi la plus économique et celle qui produit le moins de CO2 (on devrait s’en moquer, mais bon, hat tip à l’air du temps), fermer des centrales est un crime contre les gens (nombreux) qui mourront plus tôt du fait des décisions de Mr Hulot.

      • ne jamais dire jamais

        • et combien du fait de la combustion de biomasse?

        • Bonjour Becurious

          ‘n’a jamais tué’, passé composé, action ponctuelle qui s’est déroulée et terminée dans le passé.
          Action terminée.
          Donc ‘Pour la France le nucléaire n’a jamais tué personne’ est valide.

          Vous me copierez 100 fois:
          Je ne fais pas le malin avec des citations de Napoleon III.

          • euh… bah quoi
            le risque 0 n’existe pas.
            Mais il n’y pas que les centrales. Des usines chimiques sont meme pas aux normes sismiques. Dans ma région, la géohistoire enseigne qu’il y a eu pas mal de séismes dans le passé. C’est pas pcq à une vie d’homme on a l’impression que rien ne se passe, que rien ne se passera…

      • 150 morts par an dans tout le BTP dont 106 dans l’éolien, ooooooh!
        à moins qu’il ne s’agisse de pro-nucléaires qui tel Don Quichotte confondent ennemis et moulins à vent

      • Franz, oui, c’est vrai, jusqu’ici le nucléaire (très, très largement subventionné, rappelons-le au passage) n’a pas vraiment tué grand monde en France.
        Oui, on peut imaginer qu’avec la qualité du personnel d’EDF, d’AREVA, que sais-je, et leurs extraordinaires compétences techniques ainsi que leur honnêteté au-dessus de tout soupçon, il n’y aura « jamais » d’accident.
        Oui, on peut même imaginer qu’en cas d’accident ou d’attentat (pas très difficile et réalité…), il y ait peu de morte, mais une région entière impropre à la vie humaine pendant … un certain temps.
        Une centrale bien ciblée, située par exemple dans la vallée du Rhône, qui subit un dommage un peu sérieux, rend définitivement impropre à la circulation terrestre les réseaux routiers, fluviaux et ferroviaires.
        Oui, je sais, c’est de la SF de bas-étage, eu catastrophisme primaire.
        Tout aussi vraisemblable et crédible que les affirmations d’EDF et consorts.
        Mais aussi tout aussi peu crédible que les alarmistes exigeant là fermetures de centrales obsoletes à leurs seuls yeux.
        Bre, j’habite loin de toute centrale et j’en suis plutôt satisfait…

    • Hugo von Graffenberg: Pour conclure…

      …Le nucléaire est de très loin l’énergie qui fait le moins de morts au TWh:
      https://www.nextbigfuture.com/2011/03/deaths-per-twh-by-energy-source.html

      Le charbon (pour pallier les trous de la production « renouvelable ») lui est responsable de 23’000 morts prématuré par année en Europe.
      https://www.letemps.ch/sciences/2016/07/05/charbon-cause-pres-23-000-morts-an-europe

      Ça fait un total de 713’000 morts depuis la catastrophe nucléaire de Tchernobyl.

  • Diminuer simultanément le nucléaire et les hydrocarbures c’est faisable, tout simplement en plongeant le pays délibérément dans la récession à grande vitesse. Le plan Hulot est un plan de décroissance accélérée.

    • Tout à fait. On peut faire comme en Corée du Nord : des coupures de courant nettes et régulières plus ou moins à heures fixes. On pourra voir ainsi toute l’efficacité des éoliennes et des panneaux solaires.

  • il faut quand même remarquer que pour ne pas fermer ces réacteurs il y a besoin de pièces de rechange.
    Ces pièces de rechange, dont des générateurs de vapeur, sont longues à produire et le nombre de fournisseurs fiaibles se restreint.
    les forges d’areva sont à l’arret depuis quelque temps et vont être occupées par les epr anglais et le nouveau couvercle pour flamanville (5 ans de délai)
    westhinghouse n’est pas au mieux de sa forme
    les japonnais n’ont pas la capacité de nous fournir à temps.
    il y a bien des chinois qui nous fournissent quelques generateurs de vapeur mais pas en nombre suffisant.
    Bref c’est avant tout une decision industrielle, on a pas les pieces de rechange pour prolonger ces reacteurs et il n’y a aucune chance qu’on les aient à temps.
    Après, on fait porter le chapeau à qui veut bien le porter, c’est moins douloureux que de reconnaitre que l’on est pas dans la capacité de prolonger un certain nombre de reacteurs

      • Je ne voyais pas trop où vous vouliez en venir avec votre premier commentaire, mais le deuxième ce n’est pas mieux.

        1er lien : les délai de fabrication des GVs : il n’est pas étonnant qu’avec les revirements politiques continuels sur l’énergie nucléaire la filière se porte mal car il est impossible d’anticiper l’activité, même à 5 ans. En fait ici vous critiquez les résultats de votre propre turpitude.

        2ème lien : montre votre méconnaissance du sujet. Même des GVs neufs qui sortent de fabrication ont des tubes bouchés. Et au fur et à mesure du fonctionnement, ceux qui présentent des risques sont bouchés. Au delà de 12.5% de tubes bouchés (de mémoire) il est préférable de changer le GV, non pour cause de danger, mais parce que ça induit une baisse de rendement (5%, de mémoire aussi).
        Donc il n’est pas étonnant que suite à un refus de réception technique les GV soient laissés en production après avoir bouché les tubes à risque : il vaut mieux avoir une centrale avec 5% de rendement en moins (ou 10%) plutôt qu’une centrale à l’arrêt : niveau compréhension c’est du niveau de CP.

        • « En fait ici vous critiquez les résultats de votre propre turpitude. »
          Un grand classique; idem pour le coût de démantellement des centrales avec l’exemple de Brennilis. Si le coût a explosé, c’est avant tout dû aux multiples recours déposés par des « associations » (devinez lesquelles), recours qui n’ont pour but que de ralentir le processus.

        • je vois que vous approuvez largement le fait de mentir à ses clients, le fait de falsifier des rapports d’essais. ces quelques turpitudes sont la cause principale de la mauvaise forme d’Areva.
          vous semblez placer la dissimulation et le mensonge très haut sur l’echelle de vos valeurs morales

          honnetement votre

          • Traiter quelqu’un (personne morale ou physique) de menteur sans en établir la preuve de façon indubitable, c’est pas franchement un truc que je place très haut dans l’échelle de la morale, non plus…

          • Merci Fred : en m’accusant moi aussi (!) vous venez exactement de nous montrer le niveau de votre honnêteté. Next.

            Un vieux proverbe dit que quand on veut noyer son chien il faut l’accuser d’avoir la rage.
            Il y a certainement eu des malversations vers des sous-traitants, mais le système a montré qu’il fonctionne : combien de malversations dans le domaine du solaire et de l’éolien ?

  • Bonjour à toutes et à tous,
    Sujet complexe, pour lequel les annonces politiques ou journalistiques sur tel ou tel tréteau de foire sont peu pertinentes …
    On peut faire quelques remarques :
    1) Rien ne prouve que sur leur durée de vie (de la mine au recyclage) les « véhicules électriques » émettent moins de CO2 GLOBALEMENT qu’un véhicule thermique …
    2) L’avenir des transports, c’est-à-dire la baisse drastique de sa consommation d’hydrocarbones fossiles passe sans doute par d’autres démarches, qui ont le tort d’être moins spectaculaires pour un écolo …
    https://www.linkedin.com/pulse/demain-les-transports-pierre-tarissi
    3) Stockage et régulation de réseaux électriques comportant une part importante de prétendues « énergies renouvelables » ne sont aujourd’hui pas du tout opérationnels, mais aucun politique n’en parle jamais …
    4) L’énergie nucléaire est une technologie d’avenir, comme tout ce qui est application industrielle du « nucléaire ». Mais Tchernobyl a brutalement arrêté le développement de cette source d’énergie, et énormément freiné la Recherche et la R&D à son sujet. L’énergie nucléaire sera sans doute pourtant une source d’énergie majeure de l’Humanité dans les prochains millénaires …
    5) Panneaux solaires semés à travers champs et « grandes » éoliennes sont sans doute des « impasses » industrielles, contrairement par exemple à la conception globale de logements « autonomes en énergie », avec une combinaison d’isolation et de production/stockage sur place de l’électricité et chaleur nécessaires pour assurer leur confort …
    Amitiés,
    Pierre

    • Bureaux et logements « autonomes en énergie », je pense que ce n’est envisageable que pour des constructions nouvelles, sur l’ancien ça améliore mais la rentabilité est plutôt douteuse.
      Peut-être si une loi est proposée pour imposer aux loueurs une réduction du montant du loyer fonction de l’indice de consommation énergétique du local.

      • N’importe quoi. Comment allez vous gérer les bâtiments anciens pas toujours modifiables comme dans les centre-villes historiques ❓
        Vous transformez les zones historiques en musées ❓
        Ingérable 🙁

        • C’est toute la question de la nostalgie de l’ancien temps (esthétique, histoire, etc.) et du progrès.
          Parfois il faut savoir raser pour reconstruire…
          Rien n’est permanent…

          • Ben non. Cela se rapproche de l’eugénisme.
            Les modes passent. Celle de l’écologie passera après une bonne dose de vaseline 🙂

  • Dompter les atomes afin de les utiliser comme source d’énergie à la manière du soleil. L’homme est un être formidable. Il est moins lorsqu’il se précipite sur les plages au soleil pour attraper des cancers le peau à cause des rayonnement nucléaire du soleil

  • La production électrique photo-voltaïque et éolienne ne peut être qu’une production d’appoint, il serait idiot de s’en passer mais imaginons : une bonne soirée d’hiver (avec un petit -10/-15 annoncé par la météo) et sans le moindre souffle de vent… Qui fournit l’énergie pour le chauffage, la cuisine, la télévision (et ses programmes franco-stupides) et les entreprises qui doivent tourner 24×24 et 7×7 ?
    Pour remplacer la nucléaire du Blayais, ON peux envisager un barrage sur la Gironde et faire une usine marée-motrice comme sur la Rance, pareil au Havre sur la Seine ????
    Pour le barrage sur la Gironde c’est de la politique combinée Santé Publique/Écologie on transforme quelques vignobles en marais pour les canard plus de Saint-Julien et de Margot, Château Talbot sous les eaux…
    Une Start-Up invente le chargeur de smartphone / récupérateur d’énergie pour cigarette !
    Quand aux transports aucun véhicule électrique privé actuel ne permet un trajet Paris/Hendaye ou Paris/Menton (à coût comparable les transports en commun n’est concurrentiel pour une famille avec deux enfants dont un en bas-âge).
    L’État préconisait l’essence plutôt que le Diesel, j’ai changé de voiture (pour une plus petite) et suis passé du Diesel à l’essence, résultat : je consomme 30 % de plus au 100. C’est une réussite pour l’État, je fais rentrer plus de taxe pour la production de CO2, c’est une autre histoire !
    À quand les voitures et camions à trolley et des lignes d’alimentation sur les autoroutes et les Nationales ?

    Ha oui, ça n’a rien a voir et c’est hors sujet, ça concerne les RN : avant la RN10 par exemple km 0 à Paris et km500 vers Bordeaux maintenant km0 à chaque département (qui est le super-intelligent qui a inventé ça ?) Un de mes copain reçoit un SMS « Je suis en panne au km23 de la RN10, peux-tu venir me chercher ? Antoine. » Super ! Quel km23 ?

    • PS : Excusez-moi, j’ai donné un mauvais exemple ci-dessus : « entreprises qui doivent tourner 24×24 et 7×7 » elles sont presque toutes parties en Chine ou en Inde…(humour déplorable!)

      • @Jean-M64
        Bonjour,
        Votre exemple n’est pas mauvais, les hôpitaux tournent non-stop. Sans énergie ils sont en mode catastrophe ! Idem pour les centres de secours. Il est vrai que ce ne sont pas des entreprises privées au sens où vous l’entendiez..

        • Les congélateurs, les ordinateurs, les pompes de relevages, les TER…
          de plus en plus d’appareils nécessitent une qualité de courant irréprochables, les éoliennes ne seront jamais une solution valable.

  • Il y a bien quelque chose que le petit Nicolas devrait fermer. Il arrêterait de hululer la nuit, on dormirait mieux.
    Il y a un certain eugénisme a isoler n’importe comment les tours d’habitations, puis à expulser les occupant au prétexte d’un risque quelconque. A la rigueur, on aurait compris pour les familles avec enfants. Mais on préfère mettre tout le monde à la rue pendant la nuit. C’est mieux que si l’on avait donné 48 heures.
    Concernant le risque, on est dans le n’importe quoi.

  • ces gens là sont ils des crétins finis ou des menteurs et manipulateurs pathologiques ?

  • En supprimant des réacteurs à iso consommation (or celle ci devrait plutôt augmenter, il n’y aura pour assurer la continuité de fourniture (sauf à accepter des coupures et/ou black out catastrophiques) qu’à construire de nouvelles centrales à gaz ou charbon, donc augmentation des émissions de CO2 au mépris de l’accord (bien compromis) de Paris

  • C’est surtout un grand malade qui va bousiller notre approvisionnement en électricité !

  • « Je considère que ce ne sont pas des dépenses mais des investissements »

    Il parait que N.Hulot est un politicien debutant, mais il a immediatement assimile les notions economiques qui gouvernent le pays depuis 40 ans.

  • Comme d’habitude un Ministre de l’écologie issu de la « mouvance » écologiste ou écologiste convaincu (je fait la différence les premiers étant plutôt des marxistes recyclés) finira par péter à la gueule du Président.

    Cette engeance n’a aucune honnêteté intellectuelle, aucune morale politique et bien sûr aucune reconnaissance envers ceux qui les ont sortis de l’anonymat (pas dans le cas de Hulot, célèbre avant).

  • Mr Hulot , Mr Hulot ?
    Mais dites -moi , svp , ce n’est pas le même dont parle le Canard enchaîné ?

  • Sa démarche est politique derrière une approche écologique.
    Les gauchistes et autres totalitaristes haïssent la liberté et parmi celle-ci la liberté de circuler librement.. La voiture est leur ennemi puisqu’elle permet à tous les citoyens de se déplacer ou ils veulent, avec qui ils veulent quand ils veulent, non seulement en France mais aussi à l’étranger.
    Afin de supprimer un de ces derniers carré de liberté incontrolable ils faut limiter les voitures. l’excuse écologiste est facile à trouver et à mettre en avant en culpabilisant les automobilistes.le remplacement des voitures à combustion par des voitures électrique permettra de limiter la circulation nous n’aurons droit qu’à une recharge par semaine ou tous les mois et le tour est joué.

    • @François56
      Bonsoir,
      « nous n’aurons droit qu’à une recharge par semaine ou tous les mois et le tour est joué. »
      Cool ! Nous aurons droit à une seule jounée de travail par semaine, voire une par mois ! Avec une augmentation considérable du SMIC pour ne pas entamer le pouvoir d’achat 207€ l’heure ! Une belle idée (gauchiste totalitaire, pour reprendre vos mots) pour redresser la France. Et si le patron n’est pas là quand on vient au travail parce que lui n’a pas eu sa recharge ? Ou le chef qui a les clefs du bureau ? Là, ce sera fun ! Il reste le vélo, ou le skate !

  • Le nucléaire est une énergie absolument fantastique: Puissance, fiabilité quasi totale si bien fait et au bon endroit, quasi absence d’émissions, pollution visuelle minimale, déchets parfaitement gérables sur le long terme, coûts dans la norme, potentiel d’évolution futur, quasi indépendance technologique et en termes de ressources (à part l’uranium, mais qui est politiquement sûr à sourcer) , etc…

    Hélas, il se mérite, et doit être réservé aux nations qui en ont intellectuellement et structurellement les moyens. Le soucis en France est la médiocrité et l’incurie croissantes de nos élites techniques et managériales. Tous aux abris, on peut s’attendre au pire tellement ils sont devenus nuls (Areva, EDF, etc…).

    • Et je ne mentionne même pas les déplorables politiques, dont M. Hulot est la consternante illustration.

    • « Déchets parfaitement gérables sur le long terme »… c’est de l’humour?
      ((et c’est probablement gratuit, par-dessus le marché))

      • @Hugo von Graffenberg
        Bonsoir,
        « « Déchets parfaitement gérables sur le long terme »… c’est de l’humour? »
        Peut-être pas. En tout cas au lieu de ventiler 50 milliards d’euros dans des moulins à vents, pour peu d’effets au final, ces milliards auraient été bien plus utiles à justement mieux recycler/traiter ces déchets et entretenir les centrales.
        Pour rappel, il y a eu tout un cirque pour « sauver » Alstom, mais là il est question de fermer 17 centrales.

        • Bonsoir Madame ou Monsieur,

          Bien sûr, que vous avez raison. Pour l’instant. Toutefois, qui peut GARANTIR que la gestion des déchets sera poursuivie comme il faut et sans JAMAIS rogner sur les budgets, la recherche etc….. Pour mieux me faire comprendre : Un certain H.G. qui fut, un temps, « Ministre de l’Agriculture », me jura qu’il « N’y a plus de problème de pollution des nappes phréatiques, la question est définitivement réglée ». Le même, obligé de démissionner suite au scandale de fraude sur son logement, fut pourtant choisi comme Directeur de campagne d’un des candidats aux Primaires des dernières élections présidentielles….. Bel aboutissement, pour un nabab des sports d’hiver : Il m’a également confirmé, sans façons, que c’est bien sur ses terres que je m’étais cassé la jambe, le genou, la cheville, à 15 ans. Un endroit vraiment dangereux, où se produisent 70% des blessures, à Val d’Isère. Aucune signalisation ni aucune mise en garde en ville. MAIS – DIVINE SURPRISE – un Poste d’alerte d’urgence, relié directement au Cabinet médical du Maire de la station.

          Certitudes, confiance…. vigilance, évaluation des risques… à découvrir.. Rappelez-vous, la Ligne Maginot était totalement invincible.

          Il vaut mieux s’inquiéter que rêver, non? Ici, tout le monde est sûr d’avoir raison. Mais, que pensez-vous, par exemple, de cette nouvelle mode de chantage à la pollution industrielle des rivières, par des employés désespérés?

          • @Hugo von Graffenberg
            Bonjour,
            La Garantie comme vous l’entendez n’existe pas car la sécurité n’existe pas. Si l’Etat n’était pas actionnaire/patron d’EDF, il pourrait faire son job premier de garant des Droits. Ainsi EDF ne se permettrait pas de falsifier des rapports et de mentir à tout bout de champ. Mais tout cela relève d’un Etat de Droit et de la séparation des pouvoirs qui n’existent pas en France. Comme je l’ai écrit aussi plus haut, il faut un bon gestionnaire-comptable, en aucun notre Etat qui montre qu’il est absolument nul dans ce domaine.

            « Poste d’alerte d’urgence, relié directement au Cabinet médical du Maire de la station. »
            Si le Maire n’est pas le seul docteur de la station cela s’appelle de la concurrence déloyale.

            Quant à la « mode » dont vous parlez, je n’en ai pas connaissance. Ces employés désepérés le seront encore plus avec de l’eau impropre à la consommation. Tous les bigots écologistes devraient leur tomber lourdement sur le paletot dont leur bigot en chef, l’actuel ministre de la transition écologique.

          • Bonsoir,

            Il m’a également confirmé, sans façons, que c’est bien sur ses terres que je m’étais cassé la jambe, le genou, la cheville, à 15 ans. Un endroit vraiment dangereux,

            En zone montagne, on s’équipe. Parce que s’il faut saler tout ce qui peut être dangereux, il faudra bien une centrale nucléaire pour faire tourner les camions transportant tout ce sel. Et voire des requins remonter jusqu’à Lyon…

            J’imagine que votre premier réflexe a été de dire « l’enfoiré, je vais le poursuivre en justice ». Parfaitement irresponsable, jusqu’au bout.

            J’ai moi-même fait plusieurs soleils. Maintenant, je mets les équipements adéquats, ou avance à tout petits pas.

      • « Déchets parfaitement gérables sur le long terme »… c’est de l’humour?

        Non, juste la réalité indépassable des ordres de grandeur, de la physique et de la science, cher Monsieur.


        -En pratique 1g d’uranium libère 2,8 millions de Joules.
        -1g de charbon libère 42’000 Joules. 69 fois moins.


        Le charbon fait 23’000 morts prématurés en Europe par année, 700’000 (plus d’un demi-million) depuis la catastrophe de Tchernobyl: http://www.lemonde.fr/pollution/article/2016/07/05/le-charbon-entraine-23-000-morts-prematurees-en-europe-chaque-annee_4964092_1652666.html


        Une fois débarrassés des slogans imbéciles des écobobos, techniquement la gestion des déchets est un épiphénomène dans la très longue liste des gigatonnes des produits toxiques que l’homme gère.

        Et ne me faites pas le coup des déchets dangereux qui durent des « milliers d’années », d’une part ça violerait totalement la physique (plus c’est « chaud », moins ça dure forcément) et pour finir les plus virulents (de l’ordre de la centaine d’années) représentent une infime fraction du total, déjà pas très grand, des déchets radioactifs.

        • je dois dire que je n’aime pas trop dire que le charbon fait tel nombre de morts…cela ne me semble pas juste…on considère que si on produisait l’énergie du charbon par une source qui ne pose aucun problème sanitaire on aurait tant de morts en moins.. ce qui n’est pas tout à fait la m^me chose et qui replace les choses dans leur contexte . parce que le jour où les précautionneux de tout poils vont réussir à interdire tout ce qui nous tue un peu on risque d’etre beaucoup mort.

        • Bonsoir. En effet, vous avez mille fois raison, je ne suis qu’un imbécile. Que voulez-vous, n’est pas Doktor Allwissend qui veut…..

          Donc je vous admire profondément car je ne comprends nullement comment la comparaison de ces rendements énergétiques permet de trancher les questions de sécurité…. de survie…. à long et très-long terme.

          Je vais dire à mes cousins, à Tchernobyl, qu’ils ne sont que des épiphénomènes, ça leur mettra du baume au cœur ((ils étaient déjà rassérénés de savoir que le nuage radioactif n’avait pas « Violé Totalement » les frontières de la France)).

          Si vous causez Nippon, ne manquez pas d’aller apaiser l’Extrême-Orient, on y sera certainement très-sensible.

          Et, surtout, ne vous risquez pas à succomber au « Doute philosophique » puisque Socrate fut condamné à mort pour avoir « perverti la jeunesse ». Tant pis pour moi, pauvre de moi, entouré de savants atomistes, qui me pose encore des questions. A propos, savez-vous que nous devons tous notre survie à Jean Bernard, qui a exigé de surseoir à la vaccination généralisée contre le S.I.D.A. avec des prélèvements de séro-positifs? Tout le monde croyait que ça marcherait comme pour le tétanos ou la tuberculose, or il s’est avéré que dans ce cas-là, ça fonctionne à l’envers.

          Il y a même des Etats-Majors qui professent qu’une guerre nucléaire n’est pas forcément « sale », il suffit simplement qu’elle soit assez rapide et décisive pour que…. l’ennemi n’ait pas le temps de tout polluer en ripostant…!!!

          Sur ce, qui que vous soyez, permettez-moi de vous souhaiter amicalement le Bonsoir, endormez-vous du Sommeil du Juste, puisque « Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles », croyez-en le bon Docteur Pangloss.

          • Hugo: Car je ne comprends nullement comment la comparaison de ces rendements énergétiques permet de trancher les questions de sécurité….

            Ah ?
            Vous ne voyez pas la différence entre des gigatonnes de charbon vs quelques milliers de tonnes d’uranium ? Cerise sur le gâteau, la lignite allemande est …. radioactive ! 🙂
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Lignite#Impact_environnemental

            Hugo: Car je ne comprends nullement à long et très-long terme.

            Vous insistez vraiment pour violer les lois de la physique !
            AUCUNE MATIÈRE ne peut émettre de grosse quantité de rayonnement ET durer très longtemps. Si la demi-vie est très longue, le rayonnement est obligatoirement très faible.

            Je vais dire à mes cousins, à Tchernobyl, qu’ils ne sont que des épiphénomènes

            Outre que ça n’a rien à voir avec mes propos, quand on fait ainsi du chantage à l’émotion c’est qu’on est totalement échec et mat sur la raison.

            Hugo: Socrate fut condamné à mort[..] la vaccination généralisée contre le S.I.D.A. […] tétanos ou la tuberculose […] Etats-Majors qui professent qu’une guerre nucléaire

            Vous avez totalement craqué là.


            Je vous parle science et physique nucléaire, choix technologique du moindre dommage énergétique pour l’humain et la nature en se basant sur des faits rationnels et vous explosez en vol.


            Passez les commandes à votre raison et restez concentré sur le sujet.

            • Oh la la ! ! ! ! Plein de sang partout, partout, partout…….

              Mon Dieu, qu’ai-je fait???

              Je vous supplie humblement de me pardonner. S’il en est encore temps.

          •  » Je vais dire à mes cousins, à Tchernobyl, qu’ils ne sont que des épiphénomènes, ça leur mettra du baume au cœur ((ils étaient déjà rassérénés de savoir que le nuage radioactif n’avait pas « Violé Totalement » les frontières de la France)).  »

            Tchernobyl n’est pas un accident liés à des déchets radioactifs mal entreposés. Les déchets nucléaires n’ont jamais posé de problèmes de santé publiques à part pour les écolos comme Greenpeace qui mène une véritable guerre contre le retraitement des déchets nucléaires et qui osent se plaindre ensuite quand ces déchets qu’ils n’ont pas voulu chez nous se retrouvent dans les pays pauvres géré n’importe comment.

    • Donc tout ce qu’écrivent les membres du Groupement de Scientifiques pour l’Information sur l’Energie Nucléaire, c’est la connerie ? Combien de pro-nucléaire du dimanche ici n’ont pas le dixième de leur expérience et de leurs connaissances

      GSIEN La Gazette du Nucléaire

      Lecture strictement déconseillée aux bornés de tous poils

      • SPRIKRITIK: Donc tout ce qu’écrivent les membres du Groupement de Scientifiques pour l’Information sur l’Energie Nucléaire, c’est la connerie ?

        Pas tout, les sectes éco-militantes mélangent toujours le vrai au faux, comme toutes les sectes et religions qui basent leur prosélytisme sur la peur et l’outrance.

         
        En 1975 date de création du GSIEN il y avait de vraies questions pertinente, mais ça fait bel lurette que ceux qui y sont resté sont des militants enragés complètement barrés.

        SPRIKRITIK: Lecture strictement déconseillée aux bornés de tous poils

        Vous devriez ouvrir un bouquin de physique pour changer des tracts d’un autre siècle, et question actualité deux articles de 1995 et 1998 sur la page de garde… wow !

  • Ne laissons pas les enfants gâtés de la République, encore que Hulot soit loin d’être un jeunot, détruire ce qui marche bien pour le remplacer parce qui ne marche pas.
    EDF, qui a noué une alliance tacite avec les Verts (en apportant ce qui manque cruellement aux écolos : la matière grise) pour promouvoir le prétendu Réchauffement climatique Anthropique, doit s’en mordre les doigts.

  • Il va nous sauver le vacancier perpétuel Mr HULOT, en supprimant l’électricité quand les voitures deviennent électriques. Ainsi on supprimera enfin les voitures, même quand elle ne pollueront plus. On redeviendra aussi heureux que les Africains avant que n’arrivent les criminels de guerre et que la faim, les épidémies et les guerres régulaient la population sans médicaments. Malgré tous les crétins aussi inaptes à la complexitude intellectuelle que pratique aussi bien son aimé chef . Salaud de Trump qui veut construire des centrales au gaz, au lieu du charbon à l’exemple des vertueux Allemands qui les jours de vent d’est tuent tous les microbes voyageant gratos dans l’air ou dans les transports parisiens….

  • Il fallait s’y attendre :-)))))))))))

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Michel Gay et Jean-Jacques Nieuviaert.

 

Selon un rapport du 28 avril du « Centre for Research on Energy and Clean Air », bien que les volumes de ventes aient diminué, la Russie a presque doublé ses revenus issus de la vente de combustibles fossiles à l'UE pendant les deux mois de guerre en Ukraine grâce à la flambée des prix. La Russie a perçu sur cette période environ 62 milliards d'euros de ses exportations de pétrole, de gaz et de charbon, dont environ 44 milliards vers l’UE, ... Poursuivre la lecture

La réponse est simple : par bêtise et par dogmatisme. L’Union européenne, notamment l’Allemagne qui défend son industrie, veut écarter le nucléaire par dogmatisme politique vert antinucléaire en s’ingéniant à effrayer les citoyens.

Ses « élites » utilisent les grands médias pour distiller régulièrement une peur irraisonnée parmi la population, d’autant plus facilement que le sujet est compliqué.

Que l’Allemagne assume ses choix, mais qu’elle veuille les imposer à tous les autres devient insupportable.

De plus, certains pr... Poursuivre la lecture

Toujours plus large, toujours plus long, toujours plus lourd. Tel pourrait être le credo des constructeurs automobiles pour nous acheminer des véhicules ne cessant de gagner autant en taille qu’en poids. Et ce pour des infrastructures qui, loin d’évoluer dans le même sens, iraient plutôt dans celui de la démobilité avec contraction des axes jusqu’à leur disparition pure et simple.

L’on pourrait même se demander s’il n’existe pas une règle universelle qui voudrait que plus les ralentisseurs et chicanes gagnent en taille, plus les véhicu... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles