Présidentielles 2017 : ce que les marchés de prédiction nous annoncent sur Le Pen

Une prévision du vainqueur des présidentielles par les marchés de prédiction donne plus de chances de victoire à Marine Le Pen qu'à François Hollande.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
François Hollande (Crédits : Mathieu Delmestre/Parti socialiste, licence CC-BY-NC-ND 2.0, via Flickr)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Présidentielles 2017 : ce que les marchés de prédiction nous annoncent sur Le Pen

Publié le 21 août 2016
- A +

Par la Rédaction de Contrepoints.

On trouve sur le marché de prédiction PredictWise1 une évaluation par les marchés de la probabilité de victoire des différents candidats potentiels aux élections présidentielles françaises de 2017.

Présidentielles : Le Pen distance Hollande

Comme dans la totalité des sondages de ces derniers mois, les prévisions donnent de fortes chances de victoire à la droite. Dans le présent exercice de prévision, les deux tours sont mélangés ce qui permet de distancer des candidats trop hypothétiques (François Bayrou, Emmanuel Macron, Arnaud Montebourg, Manuel Valls, par exemple) ou des candidats dont le poids dans le débat ne correspond qu’à une base électorale relativement faible (Jean-Luc Mélenchon en est un bon exemple). Cela permet  aussi d’isoler quatre candidats en tête dont deux ne se présenteront peut-être pas ensemble (Nicolas Sarkozy et Alain Juppé).

On constate surtout que, selon ces prévisions, le Président sortant serait nettement distancé par Marine Le Pen. Les chances de victoire de la présidente du Front National sont estimées faibles (16%) malgré une présence au deuxième tour unanimement anticipée par les enquêtes sur les présidentielles des derniers mois. Mais François Hollande, lui, n’aurait que 10% de chances de rester Président.

Présidentielles 2017 : ce que les marchés de prédiction nous annoncent sur Le Pen
Probabilité d’élection selon Predictiwise – 19/08/2016

Les marchés sont factuels

Loin des commentaires qui estiment que François Hollande peut se resaisir avec des campagnes de communication qui prétendent que ça va mieux et loin d’une primaire à gauche conçue pour donner l’illusion d’un semblant de légitimité à la candidature du Président sortant, les marchés sont lucides et factuels. Le bilan de François Hollande est mauvais. Ses résultats, en particulier sur l’économie et la sécurité sont des vecteurs naturels de montée de l’opposition. De toutes les oppositions, même les moins souhaitables…

  1. PredictWise reflète les travaux de recherche académiques peer reviewed de David Rotschild dans la prévision des marchés ainsi que les sondages en ligne et les données des médias sociaux. L’épine dorsale de ces prédictions est basée sur le marché et générée par les cours des contrats qui se négocient sur les événements à venir.
Voir les commentaires (20)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (20)
  • Les sondages électoraux m’insupportent. Surtout quand ils annoncent Juppé vainqueur! Cette michetonneuse, le pire d’entre tous!

  • Chouette! On verra dans 6 mois ce qu ils diront.

  • Si je partage pleinement l’analyse sur la nullité de l’action de HOLLANDE, je renvoie l’auteur de l’article aux prévisions du BREXIT : TOUT FAUX.

    De là je franchis le pas en prétendant que (malheureusement) HOLLANDE n’est pas encore mort électoralement. Espérons toutefois que les prédictions s’avéreront…

    Croisons les doigts…

  • C’est quoi les marchés de prédiction ? Le lieu de commerce des Mme Irma en tout genre ?

  • En même temps je me demande encore si Hollande souhaite réellement se représenter sachant parfaitement qu’il se fera rouler dessus dans les sondages. Quand on est le président le moins aimé de la Vème république, le minimum serait de ne pas la ramener une seconde fois.

    Après je m’étonne d’une chose: où sont « Nous citoyens » et le PLD?
    Comment faire pour accroitre considérablement leur visibilité? Car je suis désolé mais quand Mélanchon a plus d’intention de vote que des partis prônant la liberté, il y a matière à s’inquiéter…

    • Vous vous inquiétez encore ? Vous n’avez pas compris que les Français se moquent ouvertement de leur Liberté au profit d’un état qui les prend complètement en charge, de la naissance à la tombe et même au delà. C’est cela la réalité en France, cette réalité qui incite les Libéraux à toujours s’abstenir.

    • Ma théorie, Hollande laisse planer le doute sur sa candidature pour garder un peu de pouvoir dans son mandat actuel. Dés qu’il annoncera qu’il ne se représentera pas, les rats quitteront le navire et ses amis socialistes le poignarderont dans le dos.

      Comme rien n’est jamais sur en politique, ils attendent d’être certain qu’il ne serra jamais réélu ,et donc de pouvoir se venger.

  • Le postulat qu’un pari financier serait plus digne de foi qu’un simple sondage ne vaut que si le montant des mises est significatif. Les 10% qui misent sur Hollande misent combien de kopecks au total ?

  • Le socialiste Juppé préféré des marchés ?????
    Ce truc est financé par des baltringues qui rêvent d’avoir accès au gâteau d’argent public ?????
    N’importe quoi

  • « Alors si je peux me permettre de te donner un conseil, c’est oublies qu’t’as aucune chance, vas-y, fonce ! On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher . » (jean-claude dusse)

    Un pari est un pari. La question est comme toujours : quels sont les critères d’évaluation, leur bien fondé et le biais (comme pour le Brexit). Ce qui est marrant, c’est avec des second couteux à 2% de voir se présenter les troisièmes couteaux, les tournevis, les limes à ongles …

    Au moins, ils nous ont fait grâce des chiffres après la virgule.

  • Depuis quand la politique est du domaine du factuel?

  • Si juppe deviant president, osera-t-il mettre en place des reformes pour relancer l’economie, je doute?

  • Méluche à 1%? Alors qu’il est dejà devant le verrat élyséen?
    La pintade écolo n’est même pas choisie… L’actuelle ou la précédente, laquelle va devenir la dinde de service?

  • les prévisions auto-réalisatrice ne marche jamais,surtout qu’après 5 ans avec un président ‘normal’ qui osera voter contre une anormalité(pareil aux usa) , hollande sera président ,hillary sera présidente , l’un détruira la France l’autre le monde ..je n’irais pas voter , pas le temps ,je construis mon bunker

    • A défaut de voter pour le meilleur ( aux abonnés absents), il faut voter pour le moins pire (?) pour éviter d’avantager le plus catastrophique ! …

  • Les médias, en bons aristocrates du système semblent avoir choisi Juppé ce coup-ci.

    Ça n’a aucune importance de toute façon, ce sont les corporations bureaucratiques qui gouvernent.
    Ou plus exactement elles s’occupent de leur gamelle.

  • On y verra plus clair fin novembre, quand le candidat des Républicains aura été désigné…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Alexandre Massaux.

L’IFOP vient de publier un sondage sur l’intention de vote de la jeunesse française pour les présidentielles 2022. Cette enquête a été effectuée sur les 18-30 ans. Force est de constater qu’elle ne vote pas comme le reste de la population.

Une jeunesse abstentionniste

Selon le sondage, 58 % des jeunes s’abstiendront de voter. Cette tendance est particulièrement élevée chez les personnes ayant une sensibilité politique proche de la France insoumise (62 % veulent s’abstenir). Ce phénomène est encore plus imp... Poursuivre la lecture

Par Yves Montenay.

Une volée d’articles s’est abattue sur la presse économique, dont le thème peut être résumé par « la France n’attire plus les cerveaux les plus qualifiés, et ça devient très grave ». On évoque même le succès de la Silicon Valley aux États-Unis, largement peuplée de cerveaux non-américains.

C’est une très saine réaction par rapport aux propos de plus en plus anti-immigration qui se multiplient. En particulier, les candidats à la candidature présidentielle du Parti Les Républicains surenchérissement l’un sur l’a... Poursuivre la lecture

Par Claude Robert.

Contrairement aux idées reçues, les sondages électoraux n’ont aucune valeur prédictive. Pire encore, lorsqu’ils sont réalisés plusieurs mois avant l’échéance, ils ne sont d’aucune utilité. Ce qui n’empêche pas la classe politico-médiatique de s’y référer à tort et à travers. Au point d’en oublier l’essentiel.

Les sondages ne sont jamais faux mais ils ne mesurent pas ce que l’on croit

À moins d’une question biaisée[1. Tout questionnaire quantitatif doit être testé par des psychologues auprès d’un nombre suffisa... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles