Prêtre égorgé en Normandie : 3 questions en suspens

La nouvelle attaque terroriste qui a fait une victime, un prêtre égorgé en Normandie, conduit à nous poser de nouvelles questions pour l'instant toujours sans réponse de la part des pouvoirs publics.

Par Nathalie MP.

Prêtre égorgé en Normandie : 3 questions en suspens
By: besophaCC BY 2.0

Deux terroristes islamistes se revendiquant de Daesh sont entrés dans une église catholique de Normandie où un prêtre, le père Jacques Hamel, célébrait la messe en présence de deux religieuses et deux fidèles. Ils ont tué le prêtre et blessé gravement un fidèle. Pas de hasard, pas d’erreur, mais une volonté répétée de semer la terreur en s’attaquant à toutes les valeurs politiques ou religieuses de l’Occident.

Les deux djihadistes ont été abattus par la police, laquelle, arrivée sur les lieux après le drame, n’a pu que constater les violences commises.

L’un des attaquants, Adel Kermiche, était fiché S et avait tenté par deux fois de partir faire le djihad en Syrie. Il était placé sous contrôle judiciaire. L’autre est en cours d’identification. Il pourrait s’agir d’un homme également fiché S et ayant également tenté de se rendre en Syrie.

Prêtre égorgé en Normandie : les questions en suspens

Cette nouvelle attaque soulève bien sûr de nombreuses questions. J’en retiens trois :

– Comment les citoyens, complètement désarmés actuellement, ce qui facilite les entreprises des terroristes, vont-ils pouvoir se défendre, sachant que dans ce genre d’attentat « low-cost » qui demande peu de préparatifs et qui laisse donc peu de traces utilisables préventivement par la police, celle-ci arrive forcément toujours trop tard ?

– Et comme si ce n’était pas suffisant, nous Français avons un autre énorme problème : nos services de police au sens large sont malheureusement très mal dirigés (on le savait déjà avant même l’attentat de Nice, suite au rapport de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats de Paris de novembre 2015). À ma connaissance, et à la connaissance de la presse étrangère qui ne nous loupe pas, les attaquants de ce matin, de Nice etc… étaient tous connus !

Inutile état d’urgence prolongé

Et dire qu’on a l’état d’urgence (prolongé il y a seulement quelques jours par toute la classe politique unanime dans l’esbroufe et l’inutile), loi Renseignement, hommages en veux-tu en voilà, et Cazeneuve et Valls toujours en poste, cherchant à masquer les failles !

– Et, enfin, mais cela me semble très important, comment inciter les Musulmans qui vivent en Occident, tout aussi soumis à la terreur des islamistes, à sortir de leur silence, à refuser le prêche salafiste de haine anti-occidentale, à rejeter nettement Daesh, à s’opposer à toute emprise totalitaire sur leur religion, à rejeter la culture de la mort, et à rejoindre nos rangs, nous qui voulons combattre ce terrorisme pour protéger l’esprit des Lumières, pour protéger la vie, pour protéger la liberté, et pour protéger la démocratie ?

Déclaration du recteur de la mosquée de Lyon sur France Info : « C’est à nous, musulmans, à prendre nos responsabilités. Il faut que nous fassions le ménage. Ce qui se passe se fait au nom de l’Islam, et au nom des Musulmans. Et cela, nous ne pouvons pas l’accepter. » Voilà.

Catholique, je prie pour toutes les victimes des terroristes islamistes et je prie aussi pour qu’un peu d’amour et de raison revienne dans le monde, en cet été particulièrement meurtrier.

Sur le web