Terrorisme : « pas de faille », monsieur Cazeneuve ?

Publié Par Guillaume Nicoulaud, le dans Libertés publiques

Par Guillaume Nicoulaud.

Terrorisme : pas de faille, monsieur Cazeneuve ?

Bernard Cazeneuve Credit Parti Socialiste (Creative Commons)

Monsieur le Ministre,

Comme malheureusement trop peu de nos concitoyens, j’ai pris le temps de lire avec attention le rapport de la commission d’enquête relative aux moyens mis en œuvre par l’État pour lutter contre le terrorisme présidée par M. Georges Fenech et publiée ce mardi 5 juillet 2016.

Je voudrais, si vous le permettez, vous citer deux courts extraits issus des comptes rendus des auditions qui me semblent particulièrement importants. Verbatim :

« Des attentats comme ceux du 13 novembre marquent bien un échec du renseignement extérieur. »

et :

« Les attentats de 2015 représentent un échec global du renseignement. »

Qui sont les auteurs de ces sévères jugements ? Eh bien il s’agit de Messieurs Bernard Bajolet et Patrick Calvar, respectivement directeur général de la DGSE et directeur général de la DGSI.

C’est-à-dire que ces messieurs à qui l’on peut, vous me l’accorderez, prêter quelques compétences en la matière nous informent sans aucune ambiguïté possible que les services de renseignement, services dont ils étaient l’un et l’autre en charge au cours de l’année et demi écoulée, ont globalement foiré.

Vous comprendrez donc, Monsieur le Ministre, que vos affirmations réitérées selon lesquelles il n’y aurait pas eu de faille dans notre lutte contre le terrorisme en général et en matière de renseignement en particulier résonne — comment dire ? — douloureusement à la lecture de ces propos.

Voilà une année et demie, Monsieur le Ministre, que le simple citoyen que je suis s’intéresse à cet ennemi qui nous veut tant de mal et aux moyens mis en œuvre par l’État pour le contrer. N’ayant, en la matière, pas la moindre compétence, je fais ce que font les gens raisonnablement éduqués font en pareille occasion : je lis avec la plus grande attention ce qu’en disent les experts et je croise leurs opinions pour me faire un avis.

Or, Monsieur le Ministre, tous les experts du terrorisme en général et du djihadisme en particulier que j’ai eu à lire jusqu’ici s’accordent sur un point : sans un renseignement efficace, point de salut. C’est, pour autant que je puisse en juger, l’unanimité et c’est aussi une des principales conclusions de la commission d’enquête citée plus haut.

Du renseignement Monsieur le Ministre. Du vrai renseignement et pas du chalutage sur Internet, méthode qui — n’importe statisticien vous le confirmera — n’aura aucun autre effet que de noyer les analystes de nos services sous un raz-de-marée de faux positifs. Du vrai renseignement comme nous savions si bien le faire avant que Monsieur Sarkozy nous prive de cette première et si essentielle ligne de défense. Du vrai renseignement qui, des rues de Raqqa aux caves de nos cités, collecte de l’information, la traite efficacement et l’utilise dans le cadre de nos lois.

Monsieur le Ministre, le fait est que la politique menée jusqu’ici est un échec patent dont le coût se mesure maintenant en centaines de vies humaines et que la seule ligne de conduite que vous nous proposez consiste à faire encore plus de ce qui ne marche manifestement pas. J’observe, par ailleurs, qu’une commission d’enquête animée par l’excellent réflexe qui consiste à se faire conseiller par des spécialistes vous a fait un certain nombre de propositions ; propositions que vous avez balayées d’un revers de main.

Il va falloir vous justifier Monsieur le Ministre ; il va falloir vous justifier sérieusement et, de grâce, supprimer ce « pas de faille » de votre langage.

Sur le web

  1. Cazeneuve, le fonctionnaire de l’Intérieur qui se félicite de sa politique au motif que ses services utilisent les attaches trombone aux normes pour constituer les dossiers, S ou non, pendant qu’on assassine des concitoyens parmi lesquels des enfants. Comment ce croque-morts peut se regarder dans un miroir et avoir le toupet de prendre la parole en public pour s’auto-con-gratuler, il y a là une forme de cynisme et de mépris qui dépasse tout entendement.

  2. Il y a également le rapport de la commission parlementaire sur les moyens mis en place pour lutter contre le terrorisme et 43 propositions faites par les parlementaires.
    Ces 43 proposions ont été « balayées » d’un revers de la main par mrs Valls et Caseneuve.
    Les morts et les victimes des terroristes vous disent merci, et le quelques terroristes arrêtés, grâce aux belges, vous remercient encore plus du traitement de faveur 3* que vous leur accordez.

  3. Dans n’ importe quel pays un ministre en charge du terrorisme, ayant subi pendant son mandat trois attaques qui auraient pu être évitées et ayant causé des centaines de morts aurait,s’il avait un soupçon d’honneur, démissionné.

    1. Certes mais pas dans un pays où on décore un policier pour ne pas avoir répliqué et pris la fuite lorsqu’il se faisait taper dessus après l’incendie criminel de son véhicule … Pas dans un pays où après une vague d’attentats, le gouvernement sort une série de clips anti racistes où les méchants français de souche procèdent à des ratonnades sur des gentils allogènes. Pas dans un pays où on culpabilise les victimes et où on victimise les « pauvres » délinquants. Pas dans un pays où on promeut le « genre » tout en tapant sur les mères de famille en poussette lors de la manif pour tous. Bref pas dans un pays sous la dictature orwelienne…

      1. Magnifique tirade!

        1. Non,anaphore…

          1. Je dirai même plus anaphore rhétorique…

  4. mon cher françois , en france , la classe politique n’a pas d’honneur ; ces gens là entassent conneries sur conneries , mentent sans vergogne et même pris la main dans le sac à magouille , ne sont jamais coupable ni responsable de rien ; ainsi va la france ;

    1. la classe politique n’a pas d’honneur

      Si si mais des honneurs mal placés…

      1. S’il n’y avait que les politiques : les journalopes sont en train de monter une polémique parce que des niçois ont déposé un tas d’ordures à l’endroit où le terroriste a été abattu. Bientôt les « chiens de garde de la socialie » exigeront un dédommagement à sa famille …

  5. Une chose est sûre : il est absolument inutile de mettre sur pieds des commissions d’enquête ou de débattre (parodie organisée par le pouvoir autoritaire de HOLLANDE) à l’assemblée puisque, systématiquement, aucune des propositions faites n’est prise en compte. Cela illustre parfaitement l’autoritarisme de ce gouvernement fantoche dont la faiblesse est patente en n’acceptant pas de prendre en compte les idées des autres.

    Par ailleurs, puisque ces messieurs et dames « du pouvoir » (de faire des â…….) ont la science infuse, ils devraient mettre en œuvre dans les meilleurs délais les actions pertinentes (on a vu le résultat…) qu’ils prévoient…ce qu’ils font après moult baratins vides de sens.

    Affreux !

    1. Pourtant vous n’avez qu’une seule issue (constitutionnelle): « Attendre les élections du prochain monarque provisoire élu par un groupe minoritaire d’électeurs (taux de participation, nombre d’abstentions, de votes blancs et nuls ou autres appellations, déduits), et à une courte majorité (entre 50, … et 52 %), habituellement des votes validés.

      Il ne serait pas temps de modifier cette pantalonnade démocratique? Constitutionnellement, j’entends!

  6. Toute cette bande devrait répondre devant la Haute Cour de Justice.
    Sur leurs têtes dans un vrai État de droit.

    1. Ne pensons même pas au sort des informateurs et de leurs familles sur les zones en guerre, suite au désengagement de la DGSE…

      1. @ Phil zof

        Pourtant « morts pour la France », sans doute, eux aussi!

        Ne leur donnez pas la légion d’ honneur (?) mais prenez en charge leurs proches!

        Qui sait vraiment ce que l’armée française fout en Afrique? Presse muette!

        1. Normalement la légion d’honneur entraîne automatiquement la prise en charge au moins des enfants.

    2. Pierre Kirool (futur émigré)

      Voir même devant une Cour martial. Après tout, Manolo nous serine sans arrêt que l’on est en guerre (on attend qu’il prenne un fusil et montre l’exemple).

  7. Mieux que Calamiteux dans le déni de réalité et le mépris des Français.
    Chapeau l’artiste!

    1. Remplacer les réalités par des discours, quand on a accès à internet, c’est foncièrement passer du ridicule au foutage de gueule!

  8. Et la dissuasion… personne n’en parle…

  9. Pourquoi s’étonner d’un mensonge supplémentaire de la part d’un politicien ? depuis le temps qu’ils nous mentent en toute impunité, qu’est ce qui les empêchera de continuer ? les morts ?
    On est gouverné par des narcissiques qui ne font que s’écouter parler, ils sont incapables d’agir dans l’anticipation et le pire, c’est que tout le pays est à leur image .Les failles sont partout , à tous les niveaux. Il n’y a pas de quoi être rassuré quand on voit qu’un feu dans un transformateur sncf arrête des trains en pleine campagne et met des centaines de cibles potentielles sur les voies ferrées sans aucune protection.

    1. Incapables d’agir ? Non… tout simplement ils s’en moquent comme de leur première chemise … de la sécurité des Français.
      Leur seul souci c’est leur maintien au pouvoir avec tout ce que ça leur apporte et d’en faire profiter les copains, leur famille et leurs alliés politiques (écolos, extrême gauche, syndicalistes, journalistes… j’oubliais les artistes…la liste est longue )

      1. Parce que vous croyez que « L.R. » ou FN, c’est mieux?

  10. on a un vrai problème en France avec les principes de responsabilité et d’évaluation de ceux en responsabilité…

    1. @ Juri

      1 problème ?????

  11. P’têtre que c’est comme à l’armée, ils ont droit à 7% de pertes ?

  12. Face à cette situation inacceptable, la République doit apporter une réponse adaptée ainsi que la sanction nécessaire car on ne peut pas gouverner en refusant la responsabilité de ses actes. On critique la Turquie d’Erdogan mais on est dans le même registre. Des centaines de morts avec des responsables identifiés à l’abri de toute sanction judiciaire. C’est tout simplement inacceptable.

  13. La république ne devrait pas rentrer dans le jeu des doux dingues que sont les religieux de toutes sortes ; je dis bien de toutes sortes . Pourquoi ne pas mettre une fois pour toutes les choses à plat . En disant à tous ces croyants en dieu, jésus ,allah.boudha ,et combien d’autres même ceux qui croient au père noël :maintenant stop vous n’avez plus le droit de nous donner des leçons sur tout ,chacun de ces toujours gentils qui vivent quand même sur le fidèle. Si on les avait laisser faire la terre serait encore plate , pas de pilule, pas d IVG,pas de transfusion .Je m’aperçois en prenant de l’âge que tous ces abrutis sont en train de briser nos rêves de cette evolution qui fait avoir moins de mal ,vivre mieux , au nom du principe de précaution maintenant on n’aurait pas un tas de découvertes venues d’erreurs ou de pugnaces

  14. Je viens de m’apercevoir que mon commentaire était destiné à l’article sur l’obscurantisme et et si tout était lié?

  15. Après la nouvelle LIBERATION, certains responsables politiques seront mis en accusation, tout comme en 1945, n’en doutons pas. Ils ne le savent pas encore. La Haute-Cour, une juridiction spéciale, est formée en 1945. A la barre comparait le Maréchal Pétain. S’il admet s’être plié aux exigences de Hitler, il estime n’avoir agi que pour adoucir le sort douloureux de son pays et cet argument sera de nouveau présenté. Pétain annonce: « L Histoire dira tout ce que j’ai évité » ce qui conforte ses certitudes. Laval lui aux juges de la Haute- Cour, oppose une farouche défense soulignant son inlassable activité au service de la France malheureuse.Les tribunaux de la Libération ne jugent pas seulement le personnel politique de Vichy. Moins connu mais à citer : journalistes et hommes de plume sont, également, poursuivis pour des opinions favorables à la collaboration et des écrits compromettants.

Les commentaires sont fermés.