Grèves à la SNCF

dessin politique541

Le chef de gare Pépy est cocufié par Valls et Hollande qui vont « discuter » (céder) en le court-cicuitant avec la CGT eux-mêmes au motif qu’ils sont l’État actionnaire : Flanby essaye désespérément de faire avancer le train croulant de la SNCF jusqu’au km 2017. Il est prêt à acheter avec l’argent (de monopoly) n’importe qui. Avec 10% d’opinion favorable, promettre des milliards d’emprunts supplémentaires reste sa seule issue. « Après moi, le déluge » aurait dit Louis XV : la météo confirme que c’est commencé avec Pépère Ier.