[Mise à jour]Christiane Taubira est-elle laxiste ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Christiane Taubira (Crédits Philippe Grangeaud-Parti Socialiste, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

[Mise à jour]Christiane Taubira est-elle laxiste ?

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 25 décembre 2015
- A +

Par Le Parisien Libéral

Christiane Taubira (Crédits Philippe Grangeaud-Parti Socialiste, licence Creative Commons)
Christiane Taubira (Crédits Philippe Grangeaud-Parti Socialiste, licence Creative Commons)

 

N’êtes-vous pas un peu surpris, pour ne pas dire fatigués, d’entendre en boucle les ténors de la droite se plaindre du « laxisme » de Christiane Taubira ?

tweet wauquieztweet bertrand

Regardez un peu l’infographie que font circuler les militants « Jeunes Socialistes » :

laxisme taubira

Il n’y a rien qui vous interpelle ? Le Parti Socialiste se félicite du fait de mettre davantage de gens en prison que l’UMP. Eh bien ?

Si on part du principe que ces chiffres sont exacts, voila un angle fécond pour la droite qui devrait attaquer la gauche, non pas pour son laxisme, mais pour sa volonté de faire glisser notre pays vers une société de type soviétique. Rappelons quand même qu’en prison, un tiers des détenus sont en attente de procès, et que la France, pays des Droits de l’Homme, est plus proche de la Turquie de Midnight Express avec ses prisons surpeuplées, que de la Norvège ou du Luxembourg (oui, il y a une prison au Luxembourg).

Bernard Cazeneuve se félicite d’expulser plus d’immigrés que Hortefeux. Les maires socialistes (Paris, Lille, Nantes) expulsent des Roms. Valls tient des propos que même Marine le Pen n’a pas eu en public, envers les Roms toujours, ou envers « les white, les blancos » (vs les blacks, les négros ?)

Le nombre de bavures policières entraînant la mort (Rémi Fraisse, Amadou Koumé) augmente sans que personne, y compris à droite, ne réagisse. La police aux frontières de Roissy retient pendant quatre jours une petite fille soupçonnée d’être une clandestine, et personne à gauche ne s’indigne. N’est-ce pas l’angle qu’il conviendrait d’adopter, pour peu que la dignité humaine, puisqu’il en est question ici, puisse à ce point être politisée ?

Comment des gens comme Wauquiez, qui soutiennent la Manif pour Tous, peuvent-ils oublier le fait que non seulement la police n’est pas de facto l’amie de la droite, mais qu’en plus, en termes de  laxisme de la justice, on avait vu mieux ? Ont-ils oublié Nicolas Bernard Busse ?

Arrêtons de parler de laxisme ! Si Fillon, Hortefeux et Dati avaient fait ne serait-ce que 10% de ce que Valls, Cazeneuve et Taubira se permettent, et ce dans un contexte dans lequel les juges défendent leur indépendance, la presse hurlerait au fascisme !

Alors, diront les militants de droite, il n’y a pas que le laxisme judiciaire supposé de Taubira, il y a aussi son indépendantisme guyanais. Mais là encore, allons au-delà des mots, et voyons les faits.

Les DOM-TOM n’ont rien d’indépendant, et l’action politique de Taubira en Guyane n’avait rien d’indépendantiste. La gauche a le jacobinisme dans son ADN, et Christiane Taubira ne fait guère exception. Mieux : la droite devrait au contraire soutenir tous les indépendantismes, puisqu’ils sont une réponse au centralisme républicain que défend contre vents et marées l’actuel gouvernement. Pourquoi ne pourrait-on pas rêver d’une Guyane vraiment indépendante, ou d’une Bretagne, d’une Flandre, d’une Île-de-France, d’une Savoie, d’une Alsace, d’un pays Basque libres, au sein d’une Europe fédérale ? Voila qui constituerait l’exact contrepoint du projet politique porté par la gauche et mis en œuvre par l’actuel gouvernement. Et la campagne des régionales pourrait être le cadre de ce débat.

Mais non. La droite préfère être plus royaliste que le roi plus dirigiste et jacobine que le Parti Socialiste, et préfère défendre, à l’unisson de la gauche, l’idée d’un pays « anti laxiste », y compris au détriment des libertés, et ultra centralisé.

Évidemment, attaquer Taubira sur sa politique jacobine et liberticide forcerait à reconnaître que non seulement les Républicains ont échoué sur ces deux points, y compris sur la sécurité dont Nicolas Sarkozy se faisait le chantre, mais qu’en plus, faute de projet alternatif, ils préfèrent être un parti dirigiste de plus. Pas sûr que la remise en cause se produise, dans ces conditions…

Sur le web

Voir les commentaires (54)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (54)
  • La droite a toujours besoin d’un souffre douleur, d’un ennemi. C’est assez pitoyable, et un exemple pour les enfants harceleurs.

    Je comprends que Sarkozy puisse se sentir humilier par la qualité de la culture et de la maîtrise de notre langue de Taubira.
    Je comprends que s’en prendre à une femme, de couleur qui plus est, est dans la nature des conservateurs de la droite française.

    Je n’ai pas la maîtrise des dossiers pour critiquer son action, mais j’aime son refus de langue de bois

    • Le Parisien Liberal
      9 novembre 2015 at 11 h 15 min

      typiquement le mauvais axe de défense de Taubira, cher lecteur, mais merci pour votre commentaire 🙂

    • La raison pour laquelle la droite hait autant Taubira, c’est à cause du caractère de cette femme: hautaine, arrogante, sectaire,….. Quiconque n’est pas un gauchiste ne peut que la haïr. Il y a bcp de politiciens incompétents et idéologues mais peu sont aussi arrogants que cette femme.
      Taubira parle bien ? Vous fumez quoi ? Elle parle mal parfois ses propos sont dur à être compris.
      Taubira a de la culture ? Lol.
      Ha, j’adore les progressistes et gauchistes: quiconque n’est pas d’accord avec eux est soit réactionnaire soit fasciste soit raciste. Essayez de trouver des meilleurs arguments. Vous vous rendez compte à quel point votre attitude est fasciste ?
      D’ailleurs, votre commentaire montre que vous êtes quelqu’un de raciste comme les autres progressistes: pour vous, Taubira est avant toute une noire avant d’être autre chose. Tout comme pour vous, si on attaque Taubira c’est forcément à cause de sa couleur. Vous êtes incapable d’imaginer que l’on puisse haïr cette femme pour autre chose que sa couleur. Il y a bcp de racisme à gauche et chez les progressistes: ils passent leur temps à tout  » racialiser « . Ils voient les gens de couleur comme avant tout des noirs et non pas comme avant tout des êtres humains. Il s’agit d’un racisme paternaliste comparable au racisme de la gauche colonisatrice. Je ne parle même pas de l’hypocrisie des gauchistes: oui aux migrants mais tant qu’ils viennent pas chez eux.

  • Votre rhétorique est rigolote… mais tombe à l’eau.

    Le véritable axe est de démolir les DEUX…. Et le PS… ET l’UMP…. En clair : l’UMPS, qui en effet pratique le laxisme à tous les étages.

    Le laxisme dans sa version pseudo « de droite » et dans sa version pseudo « de gauche » demeure…. du laxisme.

    Tout le reste relève d’aimables jeux de mots et d’idées. Il est temps d’en finir.

  • si les chiffres montrent que la gauche est moins laxiste que la droite cela démontre …rien du tout sauf , un truc rigolo dans le tableau ., les incarcérations supplémentaires sont inférieures a l’augmentation des effectifs policiers.. l’efficacité police/ justice diminue…ce qui implique forcement un peut plus de laxisme depuis 2012 ….ou plus d’inefficacité ou une saturation des tribunaux ou , bien sur , ces chiffres sont totalement faux et que notre impression est la bonne: rien ne va plus dans la justice en France 😉

    • Le Parisien Liberal
      9 novembre 2015 at 11 h 16 min

      effectivement, des tribunaux saturés ne sont clairement pas le gage d’une justice efficace … et juste !

    • Il me semble aussi qu’au lieu de palabrer sur ce qui semble trompeur dans la rétorique de politiciens étatistes plus ou moins inefficaces, l’observation de la réalité depuis le trimestre précédent l’élection de Zizi Rider montre clairement que les annonces de l’arrivée
      des socialistes a clairement motivé les délinquants, surtout mineurs au début, puis tous azimuths ensuite. Il suffisait pour cela de travailler ,par exemple, dans le quartier des grossistes à Aubervilliers (joli village!), par exemple. Mais je n’ai pas de chiffres officiels, seulement l’expérience d’avoir vu et entendu des gens agressés, volés, accidentés, ceux qui ont tenté de se défendre avec plus ou moins de réussite…

  • article excessivement comique . Comme le dit Pierre dans ce domaine comme pour les autres : droite – gauche = même combat . Bref rien de nouveau sous le soleil.
    Par ailleurs raisonner en nombre est idiot (pervers?) vu que nous ne sommes absolument pas à nombre de crimes et délits constants, les stats explosent (voir l’article de Raufer sur atlantico) . Votre article est donc aussi de l’intox . Vous avez gagne le concours Libé well done

  • Stéphane Boulots
    9 novembre 2015 at 9 h 13 min

    Article qui apporte de l’eau au moulin de ceux qui n’ont rien (mais rien) compris à la politique Française : le problème de la sécurité n’existe pas, pas plus que celui de l’immigration.

    Ce ne sont que des hommes de paille entretenus par la classe politique pour se faire élire : LR, PS et bien évidemment FN, et qui font fonctionner la machine à fantasme à plein régime :

    Tremblez Français : le pays des droits de l’homme est en danger et doit défendre la planète entière : les iraniens ont demandé des menus Halal à l’Elysée ! C’est la fin du monde ! On va tous mourir envahi par la religion et les étrangers délinquants !

    Oubliez que vous travaillez pour payer des impôts (qui enrichissent hommes politiques et hauts fonctionnaires) : tremblez de peur !

    • « le problème de la sécurité n’existe pas »

      Lol

      • Stéphane Boulots
        9 novembre 2015 at 19 h 41 min

        Non il n’existe pas, on est pas en Colombie ou au Mexique.

        La « sécurité » est de la novlangue pour parler de la loi de la jungle qui règne dans certaines zones, comprend une certaine population, etc…

        En ne nommant pas, ni en mettant de chiffre, on attire les électeurs des zones rurales d’Alsace, qui n’ont jamais vu une ZUP de leur vie, et de l’autre côté lles bobos des beaux quartiers qui jouent les rebelles.

    • Oui, c’est de la rhétorique. Mais ils se collent aussi eux-même.

  • Plus français que cet article, tu meurs 🙂
    Vous êtes tellement occupés à vous observer, vous qualifier, philosopher, généraliser et juger que vous pédalez dans la colle sans rien résoudre !

    • Le Parisien Liberal
      9 novembre 2015 at 11 h 18 min

      ravi que vous classiez votre humble serviteur dans la case « tellement français », lui qui, en tant que libéral, est un extraterrestre dans ce pays 🙂

  • Rémi Fraisse bavure policière?!!! Ce type a utilisé la violence et violé une propriété privée. Il ne faut pas se plaindre s’il est arrivé quelque chose de grave après ça… Quand on cherche la bagarre, qu’on manifeste de façon violente (bombes etc), alors non, ce n’est pas une bavure policière, c’est un combat et de la légitime-défense. C’est tout.

    Quant au reste de l’article, c’est bien pauvre: dommage que CP, au demeurant de qualité, tombe ici dans les travers socialistes du « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, il ne faut mettre personne en prison, surtout pas les gentils délinquants de couleur »… ni les « gentils délinquants tout court », d’ailleurs. Oui, Taubira est laxiste, Dati était laxiste. Au lieu d’attaquer la criminalité, ils s’en prennent à la liberté d’expression. Ca s’appelle du laxisme judiciaire et de la pensée unique. Mais ils restent laxistes dès qu’il s’agit de traiter les VRAIS problèmes.

    • Le Parisien Liberal
      9 novembre 2015 at 11 h 20 min

      ok, prenons alors un autre exemple : Nicolas Bernard Busse : lui aussi il cherchait la bagarre avec la police et DONC il méritait deux mois de prison et une vie gachée pour avoir manifesté ?

      Ensuite, cet article ne dit absolument pas qu’il ne faut mettre personne en prison, il dit qu’il faut mettre en prison des gens qui méritent d’y etre et qui ont été CONDAMNES par la justice.

      • J’ajouterais que comme tout le monde sait qu’il n’y a personne aux commandes, les petits pouvoirs n’en font qu’à leur tête! Huissiers qui agissent comment des délinquants, en présence de la police, contrôleurs du fisc qui tentent de recouvrer des sommes Qu’old savent non dues, policiers démotivés qui voient les gresseurs qu’ils arrêtent être quasiment systématiquement relachés (pas relaxés- non jugés), les policiers obligés de poursuive des manifestants pacifiques, la honte du système de prélèvement des radars…et j’en passe….j’ai observé ceci simplement en conseillant des pme-tp!

  • Si seulement elle n’était que ça !

    Ce tableau est idiot, les chiffres comparent des choses incomparables.
    Je n’ai pas oublié qu’un certain Valls a débuté il y a plus de trois ans, comme ministre de l’intérieur, par modifier la façon dont étaient comptabilisés les délits. Changements de catégorie, façon de comptabiliser, affectations différente des délits, etc… donnez la parole aux policiers ils vous expliqueront les salades du ministre.

    Ensuite, ce même ministre a interdit aux policiers « d’entrer dans les quartiers sensibles ». Donc, il n’y a plus de délinquants.

    Quant au ministre de la justice, elle a tout chamboulé, on relâche les délinquants immédiatement et sans jugement, multi-récidivistes ou pas, elle relâche les condamnés pour meurtre leur permettant ainsi de récidiver, elle refuse de chercher les responsables du Mur de Cons, elle estime et fait voter qu’une condamnation à moins de 5 ans ne soit plus passible de la prison, elle mobilise ses magistrats sur les affaires politiques pendant plus d’un an, illégalement, elle demande aux magistrats de prendre en compte la « personnalité » des justiciables avant de les juger (traduction: la justice n’est plus la même pour tous en France, elle s’adaptera selon que vous soyez blacky ou blanko; grand ou petit, beau ou moche, sympathique ou désagréable, habitant des banlieues ou du XVIème, etc…), bref la justice au faciès, qui ne juge plus le délit, mais la personne. Et surtout n’oubliez jamais le politiquement correct.

    Alors, mme Taubira est-elle laxiste ou pas? je ne sais pas, mais je sais qu’elle ment sans vergogne, et surtout que des assassins et des délinquants condamnés multi-récidivistes se promènent en toute quiétude dans nos rues.

    En toute quiétude pour eux, bien sûr.

    • Le même Valls qui déclare à propos de Moirans qu’il « laisse la justice faire son travail »… Soit. Mais je me demande pourquoi il n’a pas laissé, au premier chef, la POLICE faire son travail ? On n’a pas de canons à eau en France ? Je n’ose imaginer ce qu’il adviendrait d’une pareille bande de vandales au Texas ou en Russie. Pas sûr que ça arriverait d’ailleurs au vu des risques encourus…

  • La conclusion est hélas très juste. C’est tout le malheur de la droite française d’ailleurs. En revanche, bien que faux dans les faits, électoralement attaquer Taubira sur un prétendu laxisme s’avère toujours payant à cause du décalage entre le discours socialiste pour se faire élire et sa pratique du pouvoir. L’axe choisi par la droite n’est pas le meilleur à cause de ses travers naturels certes mais que dire de cette gauche qui fait toujours l’exact opposé de ce que ses électeurs attendent?

  • Mme Taubira a longtemps été, comme militante acharnée de l’indépendance, une militante de la « particularité » guyanaise et de la haine du « français ».

  • Prenons la question par un tout autre bout. Si la justice est indépendante du pouvoir exécutif et du pouvoir législatif, à quoi sert le garde des Sceaux en tant que membre du gouvernement ? Pourquoi cette administration régalienne a-t-elle besoin d’un ministre pour la diriger ? N’est-ce pas là le problème initial ?

  • Loin de montrer une différence entre la droite et la gauche, ces chiffres montrent en réalité qu’il n’y en pratiquement aucune, et qu’il n’y pas d’issue tant qu’on restera dans la « Droiche » comme disait les Inconnus.
    Seule différence notable les effectifs de fonctionnaires pour des résultats constants, ce qui donne une bonne idée de leur utilité.

  • Merci pour ce rappel indispensable.

  • J’ajouterai que le parisien libéral devrait changer son nom en parisien anarcap ce serait plus conforme à ses idées.

  • Le Parisien Liberal
    9 novembre 2015 at 15 h 38 min

    bon, petite précision à tous ceux qui ne retiennent de cet article que Rémi Fraisse.

    Je pense que nous sommes tous d’accord pour dire que la droite française n’a rien de valable, mais que la gauche, c’est encore pire.

    Or, parmi les mensonges que la gauche arrive à distiller sans problemes (il y en a beaucoup), il y a notamment l’idée que la droite, c’est des méchants (au sens litéral du terme) tandis qu’avec la gauche, notamment, il n’y a pas de bavures policières.

    Question, chers amis, si vous aviez un conseil à donner aux responsables de stratégie électorale de la « droite » française (dans le but que le PS démissionne et parte), ne chercheriez vous pas à établir un parallèle entre Rémi Fraisse et Malik Oussekine ?

    En outre, c’est bien gentil de défendre la police envers et contre tout, par légitimisme, mais n’oubliez pas que c’est cette même police qui a réprimé sauvagement la Manif pour Tous ou qui, à une échelle à la fois plus dramatique et plus lointaine, a envoyé, de sa propre initiative, des juifs dans les camps de la mort.

    Autrement dit : ne faudrait -il pas avoir une confiance limitée envers la police , si on ne parle que de ce point ?

    • La gauche aime les flics encore plus que la droite pour persécuter systématiquement les opposants à sa politique. Mendes France envoyait les CRS a la moindre manif, Beregovoy a utilisé des chars contre les routiers et Mitterrand avait fait karcheriser des infirmières qui s’étaient trop approchées à son goût de l’Elysée sans oublier les persécutions de Valls, Cazevide, Aubry et quelques autres contre les nomades qui sont les ennemis et les concurrents du socialisme.

      « Le bon communiste est aussi un bon tchékiste ».
      Lénine

  • Le Parisien Liberal
    9 novembre 2015 at 15 h 43 min

    petite remarque complémentaire à ceux qui pensent qu’il n’y a pas assez de prisonniers et de place de prison en France : ils ont raison ! Et n’importe quel libéral devrait soutenir un gouvernement qui annoncera un plan massif de construction de prison. En effet, l’état actuel des choses n’est pas satisfaisant :

    1 il faut que les peines prononcées soient executées
    2 la surpopulation carcérale pose beaucoup plus de problemes (récidive, islamisation) qu’elle n’en resoud

    C’est donc bien au nom des droits de l’homme qu’il faut construire des places de prison, ce qui ne nous dispense pas d’une reflexion sur les peines alternatives à la prison.

    • « une reflexion sur les peines alternatives à la prison »

      +1000.
      Envoyer quelqu’un en prison n’est pas rendre justice aux victimes.

    • @PL , là je suis 100% d’accord : + de place de prisons et faire appliquer la loi , ni plus , ni moins fermement et avec serenité.

  • Merci pour cet article du Parisien Libéral.

    Les libéraux se doivent en effet de faire très attention quand ils se rangent du côté de la droite pour critiquer le « laxisme » de la gauche. Ce terme est beaucoup trop vague, beaucoup trop flou. Il laisse penser que la seule alternative face aux « gentils bisounours de gauche » c’est d’être sévère, dur, méchant. En vérité, derrière le combat de la droite contre le « laxisme » se cache une volonté de défendre des privilèges illégitimes.

    Il faut bien comprendre que beaucoup de lois actuelles (contre les drogues, contre la prostitution, contre le port d’arme, contre les « troubles à l’ordre public », etc) ne servent qu’à maintenir les privilèges de certaines personnes et n’existeraient pas dans un Etat-libéral. Ces lois sont injustes, illégitimes, inefficaces. Etre moins « laxiste » en faisant respecter ces lois plus sévèrement ne les rendra pas plus efficaces.

    La solution contre les délinquants n’est pas d’être plus dur, plus sévère, moins « laxiste », mais de faire en sorte qu’ils subissent toutes les conséquences de leurs actions, particulièrement les conséquences financières. Il faut faire en sorte que ce soit eux, et seulement eux, qui indemnisent leurs victimes et couvrent les frais de procédure et d’incarcération.

    •  » La solution contre les délinquants n’est pas d’être plus dur, plus sévère, moins « laxiste », mais de faire en sorte qu’ils subissent toutes les conséquences de leurs actions, particulièrement les conséquences financières. Il faut faire en sorte que ce soit eux, et seulement eux, qui indemnisent leurs victimes et couvrent les frais de procédure et d’incarcération.  »

      Mais comme beaucoup de délinquants n’auront jamais les moyens de payer toutes ces indemnités les délinquants suivant savent qu’ils pourront tabasser leur victime sachant que leur condamnation qui sera essentiellement financière ne leur posera aucun problème puisqu’il n’ont pas le moyens de payer.

      D.J

      • Il faut envoyer en prison ceux qui représentent un danger pour leur concitoyens. Pour les gens qui ne sont à priori pas violent je ne vois pas en quoi la prison est une solution.

  • Le problème n’est effectivement pas le laxisme mais la disparition progressive de l’état de droit.

    Ça a été conduit progressivement par la droite et la gauche depuis des années, mais avec Taubira ça accélère. On pourra bientôt reprendre les animaux malades de la peste en version modifiée…
    « Selon que vous serez du « camp du bien » ou non,
    Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. »

    Ce genre de chose plait aux politiciens puisque ça permet quand on est « à la barre » de faire « embastiller » les « ennemis » de classe, mais c’est la mort de la dernière justification morale à l’existence de l’État… Ils devraient faire attention.

  • Les DOM TOM ne sont pas indépendants certes mais ils sont assistés et vivent au-dessus de leurs moyens grâce au travail des métropolitains. Que Madame Taubira adore la Guyane est une bonne chose mais qu’une ministre soit fière de ne pas connaître les paroles de la Marseillaise est choquant et inacceptable. Quant aux statistiques il faut être prudent ( instructions de ne pas interpeller dans les quartiers  » sensibles « , ….). Les subventions et cadeaux ( logements sociaux,RSA etc…) permettent à certains de s’en sortir mais lorsqu’il n’y aura plus assez d’argent alors les vols et actes de délinquance vont exploser.

    • Le Parisien Libéral
      10 novembre 2015 at 9 h 31 min

      Sur la prudence qu’il y a a voir vis a vis des stats, 100% d’accord.

    • « Qu’une ministre soit fière de ne pas connaître les paroles de la Marseillaise est choquant et inacceptable. »

      @Prolux : Quelles sont vos sources ? Où avez lu que Taubira ne connait pas la Marseillaise, et que pour couronner le tout elle est fière de cette inculture ?
      En tapant « Taubira + Marseillaise » dans Google, la seule chose que je trouve c’est Taubira qui fait preuve d’humilité en disant qu’étant donné qu’elle chante mal, lorsque la belle voix d’une soliste chantant la Marseillaise sans fausse note s’élève, elle préfère écouter plutôt que chanter en même temps.

      Mais admettons que vous n’êtes pas un fieffé menteur colportant des calomnies : admettons que Taubira ne connait pas les paroles de la Marseillaise, et qu’elle est fière de cette inculture. Vous trouvez que ceci est « choquant », et « inacceptable ». Moi j’aurais tendance à dire :
      « Choquant » : Oui.
      « Innaceptable » Moui…

      Si on vous proposait de remplacer un ministre français socialiste, qui réduit les libertés individuelles au lieu de les protéger mais qui chantant merveilleusement bien la Marseillaise, par une Margaret Thatcher
      qui souhaite protéger les libertés individuelles plutôt que les réduire, mais qui massacre la sacro-sainte Marseillaise à cause de son accent british, vous jugeriez que choisir Thatcher est « inacceptable » ? Vous jugeriez préférable de choisir le ministre français socialiste ? Moi pas. La volonté de protéger les libertés individuelles est plus importante à mes yeux que le fait de savoir ou non chanter la Marseillaise.

      • « la seule chose que je trouve c’est Taubira qui fait preuve d’humilité en disant qu’étant donné qu’elle chante mal, lorsque la belle voix d’une soliste chantant la Marseillaise sans fausse note s’élève, elle préfère écouter plutôt que chanter en même temps. »: ah oui? eh bien moi, j’ai vu sur Google qu’Hollande se disait prêt à remporter la bataille contre le chômage…

        « Si on vous proposait de remplacer un ministre français socialiste, qui réduit les libertés individuelles au lieu de les protéger mais qui chantant merveilleusement bien la Marseillaise, par une Margaret Thatcher
        qui souhaite protéger les libertés individuelles plutôt que les réduire, mais qui massacre la sacro-sainte Marseillaise à cause de son accent british, vous jugeriez que choisir Thatcher est « inacceptable »: Thatcher était hautement patriotique, elle n’aurait jamais massacré l’hymne de son pays. Un Thatcher français ne ferait pas autrement que chanter la Marseillaise. Et il ne serait pas laxiste, avec ça !

      • C’était très bien que les Anglais chantent la Marseillaise à Wembley il y a quelques semaines, même avec leur accent…

  • La bavure Rémi Fraisse ?
    Vous y étiez pour savoir si c’est une bavure ? Lors d’affrontement nocturne avec cocketail Molotov, un individu pacifique se baladerait par hasard à portée de grenade à mains de gendarmes (gendarmes enfermés par une clôture. ), comme ça, par pur hasard.

    • Le Parisien Libéral
      10 novembre 2015 at 9 h 10 min

      Si la droite avait été au pouvoir, les medias auraient hurlé à la bavure. Ne faites pas le jeu de la gauche, Serge.

  • Quand j’l’ai vu arriver, j’croyais que c’en était une, mais quand j’l’ai entendu, j’ai regretté que ça n’en fut pas.

  • Sous Taubira il y a peut-être plus d’incarcérations et un plus grand nombre de condamnations mais il y a aussi sous Taubira des records de criminalité une criminalité qui est reparti à la hausse à la fin de l’ère Sarkozy. Bref si ce sont des condamnations laxistes et des incarcérations plus souple ça peut expliquer beaucoup de choses que le graphique ne dit pas. Et quand aux plus nombreuses évasions liée aux permissions sous Sarkozy c’est peut-être aussi que les libérations anticipées sont plus souvent le cas sous Taubira et que s’évader devient un risque inutile.

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/01/29/01016-20150129ARTFIG00400-delinquance-le-nombre-d-agressions-et-d-escroqueries-n-a-jamais-ete-aussi-eleve.php

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/11/12/01016-20121112ARTFIG00613-delinquance-les-chiffres-repartent-a-la-hausse.php

    D.J

  • Le plus gros problème est l’arbitraire qui traduit la non indépendance des pouvoirs

  • Etonnant que certains parlent encore de politique . Les mesures qui devraient être prises sont tellement disproportionnées même par rapport a l’état d’urgence qui n’est qu’un écran de fumée.
    J’ai bien peur que l’accélération temporelle provoquée par une répétition d’erreur humaines n’aie franchis le point de non retour .
    Je ne suis pas de nature pessimiste mais force est de constater un futur plus qu’aléatoire .

  • Ce schéma est absurde. Il prends des années différentes. Il ne compare pas une année (sous la droite) avec une année ( sous la gauche). Il prends des chiffres venant de différentes années (2011, 2012 pour la droite et 2013, 2014,2015 pour la gauche) ce qui enlève toute crédibilité à ce schéma. En plus, il a été fait par un mouvement du ps, il ne fait aucun doute qu’ils ont été pioches dans les différentes années les chiffres qui les arrangeait.
    Je pige pas le rapport des chiffre des effectifs avec Taubira ? C’est du ressort du ministère de l’intérieur et de la défense pas de la justice.
    Taubira est clairement laxiste. Il suffit de voir les réformes qu’elle veut faire à la justice. Et toutes les réformes qu’elle a faite. Heureusement, elle ne décide pas toute seule. Il y a un gouvernement.or au sein de ce gouvernement, tout le monde ne partage pas son laxisme. Cela a obligé Taubira à ne pas mener sa politique laxiste comme elle le voulait. Taubira a même dû faire passé des réformes qu’elle haïssait. Une politique peut produire des effets non pas immédiats mais différés dans le temps.
    Que Taubira ait une action laxiste me paraît indéniable, il suffit de l’écouter elle et sa vision de la justice.
    Mais cet article montre quel que chose d’intéressant: la droite critique le laxisme de gauche alors que quand la droite est au pouvoir, elle n’ose pas mettre fin au laxisme. Elle est trop lâche pour cela. Elle laisse les choses comme elles sont. Elle est trop lâche pour entreprendre de véritables réformes.

  • Très bon article.

    Dans quelques jours l’Europe doit décider de la circulation sans visa des ukrainiens. Gageons que pleins de gens vont nous dire que cela serait une catastrophe sécuritaire à cause du risque terroriste, comme si l’Ukraine était remplie d’islamistes.

    Plus on avance, plus en s’enfonce dans l’étatisme à cause de la paranoïa sécuritaire ambiante avec des arguments toujours plus ridicules les uns que les autres.

    Mettez un mot de passe wifi fort, utilisez le WPA2/TKIP, surveillez la sécurité de votre réseau. Si un islamiste pirate votre connexion internet, on viendra défoncer votre porte, massacrer votre lieu de résidence et mettre des coups de crosse à vous et à votre famille.

    C’est vraiment triste de voir qu’a cause de la pression sécuritaire de la droite et de la gauche, notre pays tombe de plus en plus bas…

    • Pour le coup, mon histoire de wifi m’a rappelé quand H16 écrivait de petites fictions sur la France, ma préféré étant celle-ci : http://h16free.com/2014/03/07/29597-made-in-france-e6-syndicat-ou-liste-le-dilemme-du-syndicaliste

      J’ai décidé de m’essayer à l’exercice, en toute humilité car je n’écrit que très rarement des histoires:

      Un soir d’hiver 2015, dans une banlieue pas si paisible que ça, Max et son fils Paul sont en train de finir leur repas. J’aimerais pouvoir dire qu’il ont mangé quelque chose de bon et sont rassasiés mais ce n’est pas le cas, il n’en ont pas les moyens.

      Max a été pendant 30 ans conducteur d’engins de chantier dans une carrière à 20 kilomètres de la mais celle-ci a du fermer il y a plusieurs années. Elle était rentable mais le maire d’un gros village a réussi à faire subventionner la construction d’un écoquartier sur le flan de la colline opposé à la carrière. Une fois que les bobos ont accouru dans leur nouvelle résidence proche de la nature immaculé qui est celle d’un village à quelques kilomètres d’une ville industrielle, ils se sont sentis mal à l’aise. En effet, les méchants capitalistes dirigeant la carrière choisissaient une méthode barbare et violente pour exploiter les ressources de notre généreuse terre… Des explosifs.

      En plus de la nature profondément immorale de leur entreprise, les exploitants ont été critiqués car leurs explosifs étaient rendus responsables du manque de biodiversité locale, ceux-ci étant accusés de faire fuir les animaux. Mais pire, les explosifs risquaient selon les résidents de faire s’effondrer leurs habitations voire même de provoquer des micros tremblements de terre. Après avoir été harcelée par tout les moyens légaux et vandalisée par des « activistes » verts, la carrière a du fermer.

      Max a donc ensuite cherché du travail, mais avec la crise le nombre d’offres d’emploi qui correspondent à ses qualifications étaient basses. Max s’est convaincu que si il ne trouvait pas de travail, c’est car tous les émigrés avaient volé les postes des conducteurs d’engins de chantier. Il est donc devenu un « vrai patriote » et a élevé son fils comme tel. Fières de sa nation, il est le fer de lance des courageux résistants qui en 2017 vont aider Marine à « mettre les arabes dehors ».

      Mais bon, en attendant le grand réveil patriotique, c’est l’heure pour Max de regarder sa série américaine préférée (qu’est ce que nos patriotes s’ennuieraient sans la culture « subversive » américaine). Il s’assoit donc sur son vieux canapé, en face duquel se trouve une modeste télévision à tubes, Max n’ayant jamais compris à quoi servaient ces « conneries d’écrans plats fabriqués par les jaunes ». Au dessus de cette télévision trône la célèbre « batte anti-ratons » de Max, seul objet brillant de sa triste habitation, qui lui permet de « dresser ces racailles apprenties terroristes » qui font du bruit devant son immeuble.

      Après les attentats qui ont touché la France, Max s’est naturellement félicité de la mise en place de l’état d’urgence, content de voir que l’on va « enfin faire quelque chose ». C’est avec satisfaction qu’il a vu les images des opérations de polices à la télé et il a bien rigolé devant tous les gens qui « veulent se faire passer pour des innocents en face des caméras ».

      Ce soir la, il entend plusieurs sirènes sonnées dans son quartier. Un grand sourire marque à présent son visage, c’est le grand soir ou l’on va « nettoyer son quartier de tout ces animaux salafistes ». Voyant que les camionnettes s’arrêtent spécifiquement devant son immeuble, il est encore plus heureux car il voit que ce sont les jeunes qu’il déteste dont l’on va s’occuper. Dans un état de transe, il saisit sa batte et ouvre sa porte pour cogner ceux qui chercheraient à fuir la police.

      La brigade monte les escaliers en courant, au moment ou Max aperçoit les forces policières, il se dit que finalement il vont perquisitionner plus haut. Soudain, Max se prend une pluie de coups, il est propulsé dans les toilettes qui sont juste derrière son entrée et se fait menotter la tête appuyée contre ses sanitaires. Le chef crie « on ne laisse rien passer ! » et les forces de l’ordre se mettent à ravager ses biens. Tout est jeté par terre, ouvert, déchiré… Peu de choses appartenaient à Max, mais là il ne lui restera bientôt plus rien au rythme ou va la destruction de ce qu ‘il a durement acquit. Max commence à poser une question, quand on lui met un coup de crosse en lui disant « on t’as rien demandé ».

      Le chef de l’opération demande à présent à ses subordonnés ce qu’ils ont trouvé. L’un d’entre eux répond « de l’eau oxygéné cachée dans la pharmacie, une cocotte minute cachée dans la cuisine, et de l’acétone dans un placard de la chambre de son fils. Je ne suis pas chimiste chef mais si je devais fabriquer du TATP c’est exactement comme ça que je ferais ! ». Le policier demande à Max « Comment expliquez vous ça ? Et ne me faites pas le coup que vous comptez utiliser l’un pour vous désinfecter et l’autre pour faire la cuisine ! Et l’acétone alors ? ». Max n’ayant aucune idée d’où vient cette bouteille d’acétone, il murmure « je sais pas ». On lui répond « c’est bien ce que je pensais ».

      Un policier visiblement un peu plus lucide fait remarquer que Max ne semble pas être un islamiste. Le chef, forcé d’admettre que ce qui est trouvé est un peu faible, regarde si il est à la bonne adresse et, s’apercevant que oui, appelle ses supérieurs. Ces derniers appellent le service qui est en relation avec les gens s’occupant de l’écoute d’internet, car ce sont ces derniers qui ont identifié l’activité en ligne d’un islamiste se disant prêt à passer à l’acte provenant de l’appartement de Max.

      Vu qu’un échec total de cette intervention serait un peu gênant, les techniciens proposent de regarder si la connexion internet est sécurisée avec le protocole WEP depuis un smartphone. Il se trouve que oui, Max ayant un vieux routeur internet qui prend la poussière dans un coin depuis des années. Les forces de l’ordre ayant bloqué l’entrée de l’immeuble, ils se disent que l’islamiste en question est forcément encore là. Après 45 minutes, qui sont très longues quand on est attaché à ses toilettes comme Max, la décision d’appeler des renforts pour perquisitionner quelques appartements de plus dans l’immeuble est prise. L’honneur est sauvé, on a trouvé 300 grammes de cannabis en mobilisant plusieurs dizaines d’agents pendant des heures.

      A une centaine de mètres de là, dans un des immeubles du quartier, Moustafa rigole bien. Moustafa est un gamin plus ou moins commun. Il avait du potentiel mais était connu comme turbulent. Comme en France on ne veut pas admettre l’existence de l’ADHD, qui est forcément un complot des méchantes entreprises pharmaceutiques américaines pour vendre des médicaments, Moustafa a simplement été renvoyé de son école dès ses 16 ans et végète depuis 6 mois chez lui. Depuis ses 12 ans ou il a eu sa première mobylette bricolée à partir de pièces volées dans des caves et une casse, on le connait sous le nom de « Moustafa la bidouille ». Moustafa est en effet connu pour réparer tous les trucs qu’on lui demande, que cela soit mécanique ou électronique.

      Il y a quelques semaines de cela, Moustafa s’est lancé dans l’étude des réseaux wifi, ce dernier a réussit a bricoler une antenne Yagi grâce à des tubes en PVC trouvés des les caves, de l’aluminium et une clé USB wifi. Après avoir scanné un par un les réseaux des voisins pour voir qui avait la sécurité la plus faible, il a sauté de joie en voyant que Max utilisait encore le WEP. Moustafa s’était en effet rappelé qu’à ses 14 ans, il avait réussi à remettre en marche une vielle moto yamaha de 50 centimètres cubes. Moustafa avait passé des mois à la bricoler pour qu’elle marche parfaitement et à peindre soigneusement des flammes de mauvais goût dessus. Contrairement à son premier véhicule ou il s’est attiré des ennuis une fois que les propriétaires des pièces volés sont venus le chercher, il s’était ici payé toutes ses pièces et avait travaillé dur avec son père pour avoir de l’argent.

      Fier de son bricolage, il était parti pavaner dans le quartier, Moustafa avait « trop la classe » avec sa moto customisée devant les autres gamins qui trainaient. Un soir pas comme un autre, la police est arrivée pour saisir son véhicule et le faire détruire. Ce soir la il a vu Max depuis sa fenêtre criant « Bien fait pour toi, c’est moi qui les ait appelé ! Tu nous fais chier ! Va faire du bruit dans le Sahara ! ».

      Moustafa n’a jamais été un islamiste, il a juste inventé un islamiste imaginaire qu’il convenait d’arrêter le plus tôt possible afin que Max aussi voit ses biens être injustement détruits par les forces de l’ordre.

    • Bon, finalement pour le Wifi, je me suis trompé :

      http://www.howtogeek.com/204697/wi-fi-security-should-you-use-wpa2-aes-wpa2-tkip-or-both/

      Et puis visiblement une histoire semblable à celle que j’ai inventé est arrivé dans la réalité:

      http://www.huffingtonpost.com/2011/04/24/unsecured-wifi-child-pornography-innocent_n_852996.html

  • c’est quoi ce débat d’extreme gauche complètement débile ..? LOL

  • Mes fourberies à moi. Tout le monde sait que le célèbre « mur des cons » n’était qu’une « plaisanterie de potaches » d’une poignée de magistrats ! D’ailleurs c’est celui qui s’en est indigné qui a été condamné !! De plus la résolution n°1947 du 27 juin 2013 que l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a adopté, intitulée « Manifestations et menaces pour la liberté de réunion, la liberté des médias et la liberté d’expression », relève plutôt d’un excès de zèle que d’un laxisme… .

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quel pataquès ! Une gauche éclatée réduite à un petit 25 % des intentions de vote ; des candidats favorables à l'union à condition qu'elle se fasse sur leur nom ; une primaire populaire spécialement organisée pour obtenir le rassemblement mais dont la plupart des "candidats", Mélenchon, Roussel, Jadot, Hidalgo, enrôlés sans leur consentement, récusent tour à tour la légitimité ; des militants en grève de la faim pour inciter les têtes de liste à se rallier à cette primaire - bref, la gauche est en pleine crise de nerfs et c'est le moment que ... Poursuivre la lecture

Le déclin des organisations s’étale souvent sur de longues périodes, ce qui contribue à rendre sa perception difficile. Mais il arrive qu’un événement particulier le rende évident aux yeux de tous. Cet événement n’est pas nécessairement important, mais sans qu’on sache vraiment pourquoi, il cristallise tout ce qui était en germe depuis longtemps. Pour le Parti socialiste, alors au pouvoir, il semble bien que cet événement soit la gestion calamiteuse de la décision par le groupe ArcelorMittal d’arrêter les hauts fourneaux de Florange en 2012.<... Poursuivre la lecture

Par Alain Cohen-Dumouchel.

La propriété privée n'est pas un concept intuitif ou évident puisqu'elle n'a jamais pu s'établir pendant 4000 ans. Ce n'est qu'avec les Lumières et les révolutions anglaises, puis françaises et européennes que la propriété devient un droit de l'Homme reconnu par le pouvoir et qui lui est opposable. La propriété est ici garantie par l'administration en dehors de toute éthique imposée. Elle devient privée c'est-à-dire que tous ceux, pouvoir compris, qui n'ont pas de droits de propriété sur un bien sont officie... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles