Contre les « climato-sceptiques », Sylvestre Huet ajoute l’insulte à l’injure

imgscan contrepoints 962 climato-sceptiques

Sylvestre Huet s’estime suffisamment compétent pour injurier les qualités d’un scientifique, mais pas assez pour débattre avec lui.

Par Drieu Godefridi

Sylvestre Huet, le journaliste de Libération poursuit ses missives haineuses contre ceux qu’ils nomment les « climato-sceptiques ». Courrier de réponse adressé à l’intéressé.

imgscan contrepoints 962 climato-sceptiques

Monsieur,

Dans un article paru le 15 octobre dans le quotidien Libération, vous dressez, sous le titre « Climat, une bonne dose antisceptique », une liste de dix hérétiques qui refusent la science du GIEC, gratifiant chacun d’entre eux d’une remontrance suite à telle ou telle déclaration.

Ainsi vous permettez-vous de donner des leçons de science « dure » à István Markó, chimiste à l’Université de Louvain. De la plus méprisante des façons, usant du tutoiement, le renvoyant à ses manuels élémentaires, etc. Suite à quoi le Professeur Markó vous répond, civilement, en vous proposant un débat public.

Renchérissant dans le mépris, vous lui rétorquez jeudi 22 octobre, toujours à distance et sur votre blog, taxant sa proposition de « ridicule », car vous n’êtes pas vous-même scientifique (vous êtes en effet historien, ce qui vous destinait tout naturellement au journalisme scientifique). Donc vous êtes suffisamment compétent pour injurier les compétences scientifiques de Markó, toutefois pas assez pour débattre avec lui. Chacun appréciera.

Eh bien, mon cher Huet, qu’à cela ne tienne : parmi les dix hérétiques de votre bel article, il en est un qui n’est pas plus scientifique que vous : moi ! Je ne suis que docteur en philosophie (Sorbonne), et juriste. Ce qui explique que je ne suis pas climato-sceptique, contrairement à ce que vous écrivez – car je respecte les limites de mes compétences – mais GIECo-sceptique, c’est-à-dire que je soutiens que le GIEC n’est pas une organisation scientifique, comme il le revendique (ipcc.ch), mais une organisation politique.

Débattons-en, voulez-vous ? Dans le forum de votre choix. Je suis mobile.

Serviteur,
Drieu Godefridi

NB : La prochaine fois que vous administrez des leçons de rigueur, tâchez de citer correctement les ouvrages que vous mentionnez. J’ai publié Le GIEC est mort, vive la science, Texquis, 2010.