Cambadélis et son référendum de pacotille

Beaucoup de bruit pour rien : ce référendum est le parfait exemple de la politique menée depuis plus de trois ans par le parti socialiste au pouvoir.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
J-C Cambadélis-Parti Socialiste (Creative Common)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Cambadélis et son référendum de pacotille

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 18 octobre 2015
- A +

J-C Cambadélis-Parti Socialiste (Creative Common)
J-C Cambadélis-Parti Socialiste (Creative Common)

 

Pour le Parti socialiste et le gouvernement, qui nous entourent constamment de leur sollicitude fiscale et morale, nous vivons environnés de deux périls cataclysmiques majeurs : le réchauffement climatique anthropique qui va nous engloutir, nous, les îles des mers du sud et les ours polaires, à brève échéance si nous n’y prenons pas garde, et le Front national, suivi de près par la droite, qui va engloutir notre « vivrensemble » et détruire notre République, à ultra-brève échéance pour le coup, puisque ce malheur pourrait survenir dès le 13 décembre prochain à vingt heures, instant précis où seront proclamés les résultats des prochaines élections régionales. 

Aux grands maux, les très très grands remèdes de la politique de l’affichage et du spectacle. Sur le réchauffement climatique, le gouvernement nous mitonne pour début décembre le sommet international COP21 qui ne souffre pas la moindre opposition tant l’enjeu écologique est crucial pour François Hollande, et accessoirement pour la planète. Quant à la conjuration du péril FN, le Parti socialiste, en la personne de son Secrétaire général Jean-Christophe Cambadélis, a lancé pratiquement du jour au lendemain un grand référendum par lequel le peuple de gauche est appelé à faire le choix de l’unité pour les élections régionales des 6 et 13 décembre prochains.

Personnellement, je considère les propositions d’un parti étatiste et collectiviste tel que le FN comme hautement nuisibles et, question immigration mise à part, fort peu différentes de celles de l’extrême gauche, mais il me semble qu’il y aurait des méthodes moins incantatoires, et sans doute plus efficaces, de procéder. Par exemple en menant une politique économique libérale digne de ce nom, puisque « le libéralisme est une valeur de gauche », parait-il, qui ne soit pas une véritable prime au chômage, et en arrêtant de traiter de racistes et de fascistes tous les sympathisants de Marine Le Pen comme le premier exorciste venu.

Mais regardons d’un peu plus près à quoi ressemble ce grand référendum de l’unité et donnons directement la parole à son maître d’oeuvre, M. Jean-Christophe Cambadélis (vidéo de 1′ 04″) :

 

Le PS s’alarme donc que non seulement la droite se droitise et le Front national se banalise, mais surtout que la gauche se fragmente. Ou plutôt, le PS s’alarme de ne plus faire la loi à gauche, écartelé qu’il est entre son « libéralisme de gauche » et son peuple de gauche qui ont l’air de ne pas partager exactement les mêmes « valeurs de gauche ». Comment rabibocher tous ces fragments éparpillés et faire revivre l’union sacrée de la gauche en vue d’une élection, la dernière avant les présidentielles de 2017, qui risque de voir plusieurs régions et tout ce que ça implique d’influence locale, lui échapper ?

Facile. Quand on n’a aucun accomplissement politique à mettre en avant, rien ne vaut les bonnes vieilles méthodes. Celle mise au point par François Mitterrand en son temps, qui consiste à agiter l’horrible perspective d’une possible victoire de l’extrême-droite, et de la droite qui se droitise, naturellement, après avoir tout fait pour rendre cette victoire possible dans le seul but de déstabiliser la droite, qui se droitise, semble tout indiquée. Selon les derniers sondages disponibles, la victoire de l’extrême-droite est du reste parfaitement envisageable dans la nouvelle région Nord-Pas-de-Calais-Picardie où Marine Le Pen en personne est candidate en tête de liste. Dans ce cas précis, la gauche, même en rangs très serrés, a fort peu de chance de tirer son épingle du jeu de massacre qu’elle a elle-même mis au point.

Le peuple de gauche est donc invité à répondre massivement et positivement à la question suivante :

« Face à la droite et l’extrême-droite, souhaitez-vous l’unité de la gauche et des écologistes aux élections régionales ? »

Cette question étant incontestablement du style : « Souhaitez vous que le monde soit meilleur ? », il ne fait guère de doute que la réponse sera positive. C’est même pour cela qu’on la pose. En quête d’une unité qui semble nettement inexistante pour le premier tour des élections, et dont il n’est pas totalement certain qu’elle devienne réalité au second, Jean-Christophe Cambadélis se met ainsi à l’abri de tout échec électoral futur en manifestant avec moult gesticulations la volonté d’unité du Parti socialiste qui aura alors beau jeu de pointer le jeu perso des écologistes et du Front de gauche dans les raisons de la défaite. Par contre, il y a tout lieu de penser qu’elle ne sera pas massive, si ce n’est en termes de fraudes et d’anomalies.

Je me fais donc un devoir de vous parler de ce référendum ce matin, même si un à deux jours de vote se sont déjà écoulés, car il vous reste encore aujourd’hui jusqu’à 20 heures pour accomplir votre bonne œuvre en faveur de l’unité de la gauche, projet qui, j’en suis certaine, vous tient à cœur et que vous seriez désolés de laisser passer sans en profiter pour rire un peu.

Il est en effet fort possible que vous fassiez partie des 70% de Français qui ne sont pas du tout informés de ce grand événement de démocratie, ainsi que nous en informe un sondage Odoxa publié hier par Paris-Match. S’il s’agissait des 70% de Français qui ont résolument tourné le dos à la gauche sous toutes ses formes, ce serait un résultat assez réconfortant pour M. Cambadélis, mais l’animation incluse dans l’article de Paris-Match montre malheureusement qu’une telle ignorance affecte toutes les sensibilités politiques. Il en résulte que la démocratie risque de n’être guère participative sur ce coup-là, en dépit des espoirs du PS de voir la participation atteindre 200.000 votants, après avoir tablé sur 300.000, tout en n’ayant que 130.000 militants.

Pourtant, pour voter, rien de plus simple. Il y a d’abord la possibilité du vote sur internet grâce au site https://jevote.referendum-unite.com. On commence par se créer deux ou trois adresses mail amusantes, puis on remplit les cases et on clique sur OUI. Une « Haute autorité éthique » du vote est là pour éviter tout dérapage, mais nos journaux nous apprenaient dès hier à quel point les internautes, et même des journalistes, se sont amusés à faire voter qui leur chien, qui le Dalaï Lama et qui un alias de Cambadélis. Référendum socialiste oct 2015L’autre possibilité consiste à voter de façon plus traditionnelle en allant dans un bureau de vote pour mettre un bulletin dans une urne.

Or certains bureaux de vote font peine à voir, comme celui de la gare Montparnasse, modeste table de camping chichement abritée de la pluie par un parapluie noir (voir photo ci-contre extraite du site lefigaro.fr). Là aussi, les contrôles sont si dérisoires que la régularité du scrutin en devient fortement douteuse. Cependant, ce n’est guère l’excès de votants qui pourra être mis en cause. C’est tellement vrai et tellement anticipé par le PS que le Premier secrétaire en est à faire de la retape directe en annonçant la fin du monde par SMS ou par message audio, auprès des militants qui se montrent parfois surpris, voire carrément très agacés :

« Bonjour, c’est Jean-Christophe Cambadélis. Je viens te parler de notre référendum (…) L’enjeu, tu le connais : l’extrême-droite veut remettre en cause la République. » etc., etc.

Écoutons encore un peu M. Cambadélis interrogé par Patrick Cohen sur France Inter (jusqu’à 4′ 23″ dans la vidéo ci-dessous) :

 

Je crains fort que « l’électrochoc » que Jean-Christophe Cambadélis compte administrer au peuple de gauche ne soit qu’une plaisante illusion. Même s’il s’efforce de faire passer le message que le « bilan de la gauche dans les régions est positif », ce qui n’est pas faux si l’on s’en tient à l’évolution exponentielle des impôts locaux et des embauches de fonctionnaires territoriaux, même s’il est vrai que le PS a toujours pu compter sur l’appui du reste de la gauche dans les conseils régionaux, le parti écologiste EELV et le Front de Gauche ne l’entendent plus du tout de cette oreille (pour l’instant) et ont vivement exprimé leur opposition à cette idée de référendum. Les verts ont même profité de l’occasion pour lancer une seconde consultation pendant le week-end. La question posée, symbole des désaccords avec le « libéralisme » du gouvernement, qui ne serait donc pas si « de gauche » que ça, y devient :

« Face à la droite et l’extrême droite, souhaitez-vous que le gouvernement tienne ses engagements et mène une politique de gauche ? »

Du côté du Parti socialiste, l’ambiance est à peine meilleure. Plusieurs fédérations ont fait savoir qu’elles n’avaient pas de temps à perdre avec l’organisation de ce vote, leur priorité étant la campagne pour les élections régionales. Leurs militants pourront se tourner vers le vote internet s’ils le souhaitent. Quant aux frondeurs, dont la motion est arrivée en second au congrès du PS en juin dernier, ils sont définitivement cambadelo-sceptiques, et il y a assez peu de chance qu’on voit ce vocable évoluer vers le cambadélo-réalisme, et encore moins vers le cambadélo-optimisme.

En conclusion, dès vendredi soir, premier jour d’un vote qui en compte trois, on pouvait dire que la participation au référendum serait faible, que le OUI l’emporterait, que le scrutin ne serait pas d’une fiabilité exemplaire, qu’il ne changerait rien aux listes de premier tour des régionales et probablement rien non plus aux arrangements de second tour, lesquels se font généralement dans le sens de l’unité de la gauche, façon Mélenchon se ralliant à Hollande, après l’avoir beaucoup critiqué. C’est même dès que l’idée en fut lancée qu’on a pu dire, sans risque d’erreur, qu’il ne servirait à rien, et certainement pas à faire reculer le vote FN. Il est pourtant en train d’avoir lieu, et on imagine déjà Jean-Christophe Cambadélis se félicitant dimanche soir d’un fort mouvement du peuple de gauche en faveur de l’unité, tout en gardant dans sa manche la possibilité de rejeter la défaite future sur la désunion orchestrée par les habituels partenaires du PS.

Ce référendum est le parfait exemple de la politique menée depuis plus de trois ans maintenant par le Parti socialiste au pouvoir : « much ado about nothing. » Beaucoup de bruit, beaucoup de spectacle et beaucoup d’affichage pour rigoureusement rien. Je dirais même, et c’est plus grave : beaucoup de bruit pour rien de bon, et largement trop de mauvais résultats.

Sur le web

Voir les commentaires (69)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (69)
  • le ps , un parti brouillon qui agit avant de réfléchir ; vous me direz , pour réfléchir , il faut un peu de cervelle et ça m’a l’air de manquer un chouïa la haut …..dents longues et vue courte ne mènent pas bien loin , …..

    • Quand on a les dents qui rayent le plancher, difficile d’avoir une réflexion qui vole haut 😉

      • C’est difficile de s’entendre dire la vérité. effet, nos doctes dirigeants ne nous ont pas montré depuis3 ans et demi que la matière grise faisait partie intégrante de leur patrimoine quand on voit les résultats…

        Heureusement comme « moi je » nous l’avait promis la France est apaisée et les Français bien b….

  • c’est trop drôle , d’un coté le PS par président interposé demande une déclaration de revenu par internet et de l’autre il organise un referendum avec une boite en carton posée sur une table de camping et la question est : voulez vous perdre les régionales un peu ou beaucoup.
    on les connaissait dépressifs du genre apocalyptique, ils sont suicidaires , bonne nouvelle pour la France

  • C’est vrai qu’à côté les républicains sont « parfaits »… Bygamlion, les primaires, NS… pourquoi critiquer un processus démocratique qui a le mérite d’exister…

    • Venez vite ! J’en ai trouvé un qui croit encore au ps et à ses manœuvres, heu.. Je voulais dire à son programme pardon. Protégez le, il ne doit plus en restez beaucoup, enfin j’espère.
      Plus sérieusement, personne n’a dit que les « républicains » valaient mieux, mais ouvrez les yeux, le ps est à l’ouest, et mène la France au dépôt de bilan, elle n’avait pas besoin de ça après le passage du petit nico.
      Et ne me parlez pas de Marine, ça vaut rien non plus. On est mal.

    • Oh non, a droite, ils sont pitoyables aussi, ce n’est pas ici que vous trouverez un soutien.

      Quant au « processus démocratique », la merde contient encore des calories, ça n’en fait pas de la « nourriture » pour autant et il n’y a pas lieu de s’en satisfaire.

      Ils se moquent de vous, un peu de lucidité quand même !

      • « Quant au « processus démocratique », la merde contient encore des calories, ça n’en fait pas de la « nourriture » pour autant et il n’y a pas lieu de s’en satisfaire. »

        Vous croyez qu’il y en aura assez pour tout le monde?

    • Sur Contrepoints, vous ne trouverez aucune sympathie pour les républicains. Rappelez-vous que les turbo-libéraux font tous partie de la facho-sphère, qu’ils luttent contre le VivreZensemble et qu’ils mangent du poisson tous les vendredi !

    • rien de démocratique tout le monde peut voter et plusieurs fois . c’est mon cas j’ai voter non bien sur .
      ce sont des charlot ,
      quand ils seront en 3 eme position ,ils appelleront a voter a droite ( elle est belle la démocratie )

  • Ce parti socialiste est incompétent et pitoyable dans ses magouilles pour s’accrocher coûte que coûte à ses privilèges!quand à Cambadelis il carrément puant tellement il dégouline d’ambition, mais il oublie que lui comme nombre de ses amis sont des repris de justice!quand à la droite…Me font tous vomir!

    • L’extrême gauche produit les meilleurs fachos. Cambadoriot ne fera pas exception : si un jour MLP arrive au pouvoir, il ira jouer au bon clébard servile pour continuer à vivre aux frais des autres.

  • La raison est toute simple et mathématique
    on ne fait pas des chevaux de course avec des mules

    • En effet et le Grand Prix d’Amérique n’a jamais été remporté par des ânes.

      • Merci de ne pas associer ces animaux magnifiques que sont les ânes avec ce tocard de Con Bas Délice.

        • Vous avez raison, c’est un animal très sympathique que l’on associe p souvent à la bêtise alors qu’en réalité, il est très indépendant et n’entend pas se lasser commander par l’homme.

          Ceci étant pour les besoins de la cause cela m’arrangeait bien…

        • L’âne est effectivement un animal magnifique qui mérite mieux que cette comparaison stupide.

        • Et souvent plus intelligents que l’humain… ❗

      • MG
        Attention de ne pas confondre la mule avec l’âne La mule est issue d’un croisement entre un âne et une jument

        • Je ne confonds absolument pas et suis surtout surpris que mon propos ait pu susciter autant de hargne de la part de certains. Cela démontre à l’envi le peu d’humour beaucoup, leur médiocre capacité à prendre du recul et aussi leur difficulté à respecter ceux qui ne pensent pas comme eux.

          C’est quoi l’intelligence ? Je pose cette question à ceux qui réagissent aussi violemment sur une répartie, qui n’avait d’autre but que de plaisanter. C’est triste et révélateur de l’état d’esprit du moment.

          Pour ma part, je ne permettrai pas de mots d’insultes vis à vis de ceux qui pratiquent cet art des faibles…

      • D’ailleurs la mule est stérile comme les membres de ce gouvernement eux par contre Doivent souffrir de consanguinité il va falloir revoir la race

  • Le leitmotiv des partisans du vote fn »on a essayé la droite,la gauche,et rien ne va,pourquoi ne pas essayer le fn »voilà une réflexion qui représente le degré Zéro de l’analyse politique!Moi même, j’ai essayé le vin rouge,le pastis, sans succés,pourquoi ne pas essayer l’acide chlorhydrique…….!

  • Du Flan et du vent, ce parti ne doit plus être à la tête du pays.

  • Un résultat digne des meilleures dictatures bolcheviques, 300% des votants ont approuvé le texte 😀

  • CAMBA Par quelle folie a-t-on pu mettre à la tête du PS un personnage aussi caricatural et dévalué que celui -là ? Il a organisé ce referendum pour qu’il soit le plus facile à frauder !

  • Moi, j’ai mis plusieurs votes dans l’urne près du marché.

    Tant pis pour le génie « démocratique » de Camba ….

  • quel amateurisme!… Comment l’un des plus grands partis de la 5eme puissance mondiale peut-il se montrer aussi léger ?

    Par ailleurs, les mots ont un sens. Cambadélis appelle à voter pour l’unité. Quelle unité peut-il y avoir entre la FdG et le PS par ex ?
    L’unité n’est pas l’union.

    • en réalité, il ne s’agit pas de l’unité entre le ps et le front de gauche, mais de l’unité entre entre le ps et 5 ou 6 autres partis inconnus, dont 3 qui avaient le mot écologie dans leur nom, mais pas eelv. je l’ai vu sur leur tract, ils étaient au marché dans ma ville ce samedi. peut être pourquoi pas, ces partis et ces logo n’existent pas et on été créés à l’occasion de l’édition de ce tract, c’est mieux que si le ps organisait une pétition pour s’unir avec lui même.

  • Ce mec ressemble à Al Capone !

    • Arrêtez d’insulter Al Capone.
      Cambadélis n’a pas l’intelligence d’Al Capone

    • Condamné dans l’affaire des mutuelles étudiantes , argent de cette mutuelle détourné au profit de Sos Racisme et de son très honnête président H. Desir , recondamné dans l’affaire Agos ( emploi fictif qui lui a rapporté 67000 euros , faux diplôme…… Ce type a tout à fait le profil du parfait gangster !
      Et dire que des gens sont assez cons pour voter pour ça !
      Bon pour les condamnations Juppé n’est pas mieux…….complètement faux-jeton celui là !

      • Sauf que vous n’êtes pas capable de citer les condamnations de Juppé

        • @New Slang
          Eh bien il suffisait de demander , d’ailleurs si vous tapez ‘ » Juppe affaires judiciaires  » sur le net vous aurez l’embarras du choix !

          • Affaires judiciaires :
            en 1993 , Juppé donne l’ordre aux services de la ville de Paris de diminuer le loyer de son fils Laurent logé dans un appartement relevant des propriétés de la ville , rue Jacob. Par ailleurs Juppé est locataire , à un prix défiant toute concurrence , d’un appartement de 189 mètres carrés dans la même rue , où sont réalisés des travaux de plusieurs millions de francs aux frais du contribuable ( ça ne vous choque pas, en tant que libéral? )
            -En 1999 , Juppé est mis en examen pour abus de confiance , recel d »abus de biens sociaux et orise illégale d’intérêts . Il est considéré comme l »élément clef du système de financement occulte au sein du RPR financés par la mairie de Paris et des entreprises désireuses de passer des contrats publics .
            Son procès pour prise illégale d’intérêts s’ouvre le 29 septembre 2003. Juppé affirme avoir pris connaissance d’emplois fictifs depuis 1993 . Le 30 janvier 2004 il est condamné par le tribunal correctionnel de Nanterre à 18 mois de prison avec sursis et à une peine de 10 ans d’inéligibilité .
            Et franchement , vous l’avez vu , dernièrement , sur une grande chaine de télé , verser une larme en disant aimer la France ? C’était grotesque et pitoyable !
            Ce monsieur n’est qu’un corrompu , un pleutre et un couard , et un parfait opportuniste , sa veste doit être bien usée à force d’être retournée . Le roi des faux-jetons et des hypocrites .
            Si vous pensez que ce type défendra les libéraux et les libertés individuelles , vous vous mettez le doigt dans l’oeil , lisez donc son programme !
            Au fait , en tant que libéral , je pense que vous serez content d’apprendre qu’il est fortement soupçonné d’ a voir en partie subventionné la mosquée de Bordeaux avec l’argent des impôts locaux , ce qui est bien évidemment interdit . Mais le type est trop fort : il a déclaré la mosquée  » patrimoine culturel  » est là , la subvention est autorisée ! Les contribuables bordelais apprécieront l’emploi des deniers publics !
            Monsieur , si VRAIMENT vous êtes un libéral , vous ne pouvez PAS cautionner celà ! Peut-être l’aimez vous bien , mais il faut tout de même avoir l’honnêteté intellectuelle de reconnaitre la duplicité et les malversations du personnage , ne soyons pas comme les socialistes qui sont dans le déni de la corruption et du totalitarisme des dirigeants de leur parti ! Nous ne sommes pas dans une secte où tout ce que fait le gourou Juppé est bien , soyons objectif si nous voulons rester crédible !

  • un plébiscite ridicule: combien de voix de plaisantins contre?

  • C’est curieux de combattre le FN en s’alliant avec comme jadis le pétainiste Mitterrand avec le PCF.

  • Quand on lit les résultats de sondage, voir qu’il existerait encore 20% de français prêts à revoter PS laisse rêveur…
    En ce qui concerne le FN , ce parti ne réglera pas l’ensemble des problèmes d’un coup de baguette magique néanmoins il n’a pas été aux affaires, il est moins sous l’influence des lobbies et de ce fait le vote FN permet d’obliger les oligarques à écouter les Français…

    • les 20% de gens prêts à voter socialiste souffrent du syndrome du larbin et sont plus à plaindre qu’à blâmer .

    • Quelqu’un pourrait-il nous expliquer en quoi le fait d’être moins en contact avec les lobbies devraient pousser les libéraux à voter pour la franchise national-socialiste de la famille Le Pen ? Et accorder leur confiance à un parti qui cumule le pire de la droite en terme de libertés civiques et politiques avec le pire de la gauche en matière de liberté économique ?

      • Parce qu’en terme de défense des libertés et de la démocratie vous préférez bien évidemment les prétendus républicains, qui votent en catimini OUI (traité de lisbonne en 2007) quand les français ont répondu NON au référendum constitutionnel en 2005…

        • Comme si quelqu’un feint de croire encore aux promesses des politiciens…
          Mais cela ne répond pas à la question de savoir pourquoi l’on devrait voter pour un parti à l’idéologie tout ce qui se fait de plus fasciste au 21e siècle et qui se situe à l’extrême opposé des libéraux en matière de liberté.

          Alors quitte à voter pour un parti

          • Parce qu’on ne demande pas au FN de construire quoique ce soit. On s’en sert comme outil pour démolir un vieux blockhaus insalubre.
            Comme une pioche, on ne construit rien avec une pioche. On tape très fort avec pour creuser et déblayer le terrain. Après on crée quelque chose de neuf.

            • On devrait donc voter pour un parti à l’idéologie fasciste et au programme le plus liberticide pour pouvoir réformer le système ? Donc moins de liberté à tous les étages et de l’étatisme partout, ce serait la manière de démolir le « vieux blockhaus insalubre » du système politique français ? On y croit très fort…

              Et puis, il faudrait encore faire semblant de croire qu’une fois que le FHaine aurait entrepris sa pseudo entreprise de démolition, il laisserait le terrain pour que les architectes libéraux reconstruisent un monde meilleur.

              • Parce que les derniers lois passés par vos amis ne sont pas elles mêmes liberticides ?
                C’est facile de crier au fasciste mais peut-être plus difficile de se regarder dans une glace non ?

                • Mes amis ? Quels amis ? De qui parlez-vous ?
                  Quant à l’idéologie du FN, c’est effectivement ce qui se rapproche le plus du fascisme en 2015 : étatisme forcené, dirigisme économique, diminution drastique des libertés aussi bien civiles et politiques qu’économiques, culte du collectif contre l’individu, etc.
                  Alors pourquoi les libéraux devraient-ils voter en faveur des nationaux-socialistes de la coopérative familiale Le Pen ? Franchement, voter pour le parti le plus liberticide de France parce que les partis traditionnels votent des lois liberticides, on a vraiment du mal à comprendre l’intelligence de la manœuvre.

                  • Franchement, question
                    « étatisme forcené, dirigisme économique, diminution drastique des libertés aussi bien civiles et politiques qu’économiques, culte du collectif contre l’individu, etc. »
                    le PS n’a rien à envier au FN. Il est même plus avancé, dans la mesure ou le PS se prétend « moral » et engage à ce titre des combat délirant (contre la prostitution par exemple) alors que le FN ne se pose que « national ».
                    Et « les républicains » ne sont pas en reste.

                    « Franchement, voter pour le parti le plus liberticide de France parce que les partis traditionnels votent des lois liberticides, on a vraiment du mal à comprendre l’intelligence de la manœuvre. »
                    Même en admettant que le FN soit « le plus liberticide de France » (…), c’est simple, le message est : « casse-toi pov con, je préfère une cohabitation ». Parce que bien entendu aux législatives on NE vote PAS FN ! Facile pour moi, j’ai ce qui se fait de plus libéral possible dans l’actuel hémicycle, donc je reconduis avec joie. Plus compliqué pour d’autres je suppose.

              • +1 C’ est comme ça que le régime Pinochet à tord ou à raison est servi comme argument justificatif à la modernisation politique et économique du Chili.
                Le libéralisme, mais aprés la dictature de préférence…

                Mais bon c’est sur qu’ en comparant un gouvernement loin de me satisfaire à un régime collectiviste, esclavagiste, orwelien et fasciste en bref tout à la fois on en vient au mieux à minorer l’impact de l’accession au pouvoir d’un parti comme le FN et au pire à légitimer cette accession au pouvoir comme nécessaire à la mise en place d’un système libéral.

                Belles perspectives de certains libéraux qui pensent que l’achèvement d’une société doit nécessairement coller à celle décrite dans des manuels de théorie politique ou de bouquins d’auteurs pour pouvoir fonctionner selon leur idéaux.

                On a déjà la démos de ce que pourrait être le Fn au pouvoir avec la ville de Béziers.
                La plupart des habitants le soutiennent et je pense qu’ il sera réélu sans souci.

                Alors oui il y a moins de clochard dans les rues et plus de policiers, la population à l’ impression d’ être plus en sécurité etc. Tout ce que je sais en tout cas c’ est que les entreprises ne s’ installerons pas à Béziers ni des cadres ni au sens large des créateurs de richesses pour là ville.

                Les gens qui ont voté Ménard n’ ont absolument pas voter pour la baisse des dépenses locales, celles des impôts locaux ou des économies budgétaires pour rendre la ville plus attractive ils ont voté pour qu’elle reste dans une situation aussi pitoyable que sous l’ancienne municipalité mais le discours démago sur les étrangers et les immigrés en plus avec le soutien de la presse locale.

                Béziers reproduite à l’échelle de la France non merci…

                Certains parlent de fascisme ou de dictature actuellement j’ai l’ impression que certains ont une définition très surprenante de ces termes est les instrumentalisent à leur gré.

                • Au nom de quoi devrait-on empêcher les électeurs d’aller au bout de leur connerie en votant FN ?

                  Bordel, mais qu’ils votent pour ce parti, mais qu’ils ne viennent surtout pas chialer que c’est la merde !

        • Les libéraux ne choisissent pas entre le sida et ses complications et le cancer généralisé en phase terminale. Si vous suiviez ce site, vous vous en seriez aperçu.

          Quand une maison menace de s’effondrer, on ne met pas des rustines, on la laisse s’écrouler.

          • « Quand une maison menace de s’effondrer, on ne met pas des rustines, on la laisse s’écrouler. »
            on lui fout même un coup de Bull.

      • en réalité, les libéraux ne doivent pas…
        chaque libéral fera comme il veut, y compris vous et y compris moi.

    • @photon. Le FN enregistre beaucoup d’ adhésions d’ENArques qui comme les puces changent de chien.
      A part le vote inutile, le bulletin blanc, le refus de voterr et la guerre civile, quelle solution ?

    • « néanmoins il n’a pas été aux affaires »

      Ben voyons : 35 députés et un groupe parlementaire en 1986, des conseillers dans les mairies, les CG et les CR, des mairies dont on ne peut pas dire que leur gestion a été exemplaire.

      • 35 députés dans l’opposition,
        des conseillers généraux et régionaux dans l’opposition… ils ont eu l’occasion de gérer quoi, en fait ?

        • Voter contre, c’est aussi gérer les affaires.

          Ils étaient aussi dans l’opposition quand il s’agissait d’aller se servir dans la gamelle d’argent gratuit ?

          Le FN était aussi dans l’opposition pour faire un accord de désistement en faveur du candidat socialiste du Vaucluse et inversement pour faire élire la nièce de MLP ?

  • Une pantalonnade sous la Haute Autorité éthique (HAE) du PS et après plainte pour falsification organisée ? Selon le fiancé de Julie voilà qui est largement suffisant pour enchanter le rêve ! Il fallait y penser.

  • Le Préservatif représentera désormais,en lieu et place de la Rose, le premier parti de gauche de France. Les socialistes estiment que le préservatif reflète mieux l’image actuelle du PS car :

    • il tolère l’inflation
    • il vide les bourses
    • il ralentit la production
    • il détruit la prochaine génération
    • il protège les glands
    • et vous donne un sentiment de sécurité alors que vous vous faites baiser !!!

  • Rappelez-vous:MOIJE n’a pas eu le courage de s’en tenir à son aventureuse vantardise de se soumettre au jugement de l’électorat à mi-mandat, ainsi qu’il nous l’avait juré pour se distinguer de son prédécesseur accusé de s’incruster. Ce stupide référendum vise fallacieusement à tenir lieu de cette promesse qui nous aurait débarrassés de lui depuis un an et demi. Pour rassembler les Français patriotes derrière sa bannière détestée, il n’a plus d’autre possibilité que de lancer la France dans n’importe quelle guerre, ce qu’il a déjà tenté de faire contre Assad ,si Poutine et Obama ne l’en avaient empêché … pour notre bonheur si l’on peut dire, car nous n’avons vraiment pas besoin de cela .

  • Quand tu vois De Rugy et Placet à côtés de Cambadélis c’est pas un référendum mais un plébiscite puisque cette alliance est effective avant le vote.

    J’ ai envie de dire dans la tradition française du référendum depuis Napoléon 1er, on ne demande pas à l’électeur de choisir si il souhaite une scission ou une union on lui demande si il est pour ou contre cette union, bref ce vote n’est pas un choix mais la validation ou non de celui ci mais on connaît déjà la réponse…

  • Si le FN ne peut pas gagner presidentielles / legislatives mais peut gagner les regionales, c’est que:

    1) les acteurs politiques sont beaucoup plus libres au niveau regional et n’hesitent pas a faire des alliances basees sur la personne plus que sur l’etiquette
    2) Le mode de scrutin des 2 premieres est faire de maniere a interdire aux partis « isoles » de gagner. Sinon comment expliquer qu’un parti qui recolte environ 20% des suffrages exprimes se retrouve avec 3 deputes maximum (sur 577) a l’assemblee?

  • j’ai pu voter plusieurs fois , non évidemment . c’est a l’image de la politique socialiste .

  • Ce n’est pas comme si on demandait l’avis de la population française avec un référendum officiel. Non surtout pas.

  • Graine de dictateur.

  • le PS est juste un grand BDE !!!!!!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Finn Andreen.

La première partie de l'article se trouve ici La seconde partie de l'article se trouve ici

Si les tendances oligarchiques du système démocratique étaient déjà bien comprises au début du XXe siècle par les machiavéliens, leurs conclusions n’ont malheureusement pas été retenues, même par la plupart des politologues. Cela n’est pas étonnant puisque la majorité n’a jamais pris connaissance des travaux de ces penseurs. Leurs noms sont très rarement cités, que ce soit dans l’enseignement secondaire ou à l’université.... Poursuivre la lecture

Par une marge étonnamment large, les électeurs du Kansas ont rejeté mercredi une proposition d'amendement constitutionnel qui aurait permis aux législateurs d'interdire ou de restreindre sévèrement l'avortement. C'était la première fois que les électeurs du Kansas avaient l'occasion de se prononcer sur cette question depuis la décision de la Cour suprême du 24 juin dans l'affaire Dobbs v. Jackson Women's Health Organization, qui a annulé Roe v. Wade, l'arrêt de 1973 établissant un droit constitutionnel à l'avortement.

La défaite de l'a... Poursuivre la lecture

Deux députés RN fraîchement élus à l’Assemblée nationale s'y retrouvent vice-présidents depuis mercredi, suscitant un tollé à gauche, pour qui l’extrême droite reste infréquentable.

Il n’est pas question que le #RN ait 2 vice-presidences qui leur permettent d’animer les débats de l’Assemblée. Parler depuis l’hemicycle, certes, c’est la démocratie, parler depuis la tribune et y tenir des propos comme ceux d’hier, en est une autre. #PasDeRNAuPerchoir

— Sandrine Rousseau (@sandrousseau) June 29, 2022

Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles