Réédition de la « Préparation à l’étude du droit » de Courcelle-Seneuil

Jean-Gustave Courcelle-Seneuil (1813-1892) répond aux questions fondamentales qui orientent le droit, dans un livre devenu classique.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Jean-Gustave Courcelle-Seneuil (Image libre de droits)

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Réédition de la « Préparation à l’étude du droit » de Courcelle-Seneuil

Publié le 22 septembre 2015
- A +

Un article de l’Institut Coppet.

Jean-Gustave Courcelle-Seneuil (Image libre de droits)
Jean-Gustave Courcelle-Seneuil (Image libre de droits)

Le droit est une matière vaste, complexe et mouvante. L’appréhender nécessite assurément certaines bases, que les ouvrages d’introduction au droit sont sensés apporter. La particularité de celui de Courcelle-Seneuil est de s’intéresser moins au détail des textes de loi ou aux institutions de telle ou telle époque, qu’aux fondements même du droit. Comment étudier la société ? Quels sont les liens entre le droit et la morale ? Qu’est-ce qu’une économie de marché et quelle base légale a-t-elle besoin ? Le droit a-t-il pour fonction de réparer des inégalités ? Le droit civil protège la propriété, mais qu’est-ce que la propriété, et pourquoi la propriété privée doit-elle être défendue ? Pareillement, le droit pénal offre un éventail de sanctions, mais pourquoi faudrait-il punir, dans quel but ? C’est à ces questions vraiment fondamentales que s’attache à répondre ici Courcelle-Seneuil, dans un livre devenu classique.

Jean-Gustave Courcelle-Seneuil (1813-1892), de l’École de Droit de Paris, fut un économiste et publiciste réputé. Professeur à Santiago (Chili), puis à l’École Normale Supérieure, il fut nommé conseiller d’État en 1879 avant d’entrer à l’Académie des sciences morales et politiques.

Livre en vente au prix de 14.90€

Pour en obtenir la version .pdf gratuite, visitez la page du livre sur le site editions.institutcoppet.org

Pour en savoir plus sur Jean-Baptiste Courcelle-Seneuil sur Wikibéral.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Par Frédéric Peltier.

Le débat sur les normes renaît de ses cendres régulièrement. Il y a trop de normes, elles sont trop complexes, inefficaces, paralysantes etc. etc.

Le Sénat qui est l’assemblée des territoires vient de produire, le 26 janvier 2023, une résolution sous la plume de Rémy Pointereau pour dénoncer le poids et l’inertie de cette production bureaucratique qui s’abat notamment sur les décideurs politiques locaux. Tous se sentent cornaqués par ces règles dont l’application est de l’ordre du casse-tête chinois. Ces no... Poursuivre la lecture

Pour la Cour de justice de l'Union européenne, des dérogations de 120 jours pour répondre à un besoin pressant de protection des cultures contre des ravageurs sont illicites dès lors qu'elles portent sur des produits phytosanitaires « interdits » par un règlement communautaire.

On glosait et s'étripait en France sur un éventuel arrêté autorisant les semenciers à enrober des semences de betteraves d'un néonicotinoïde (imidaclopride ou thiaméthoxame) afin de protéger les plantes de betteraves contre les attaques de pucerons et, partant, ... Poursuivre la lecture

Par Dan Sanchez.

Pour les monarques absolus, John Locke était « l'homme le plus dangereux du monde », comme je l'ai expliqué dans un article récent. Les arguments de Locke contre l'absolutisme ont littéralement révolutionné le monde.

Voici un résumé de cet argumentaire, tel qu'il l'a exprimé dans ses Deux traités de gouvernement.

 

L'état de nature

John Locke a soutenu que chacun dispose de droits individuels et à la propriété ainsi que le droit de les défendre. Selon Locke, les individus ont ces droits en rai... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles