Armes : quand Christophe Barbier sombre dans l’amalgame

Pour Christophe Barbier, « avoir une arme à portée de main est une abomination ».

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Armes : quand Christophe Barbier sombre dans l’amalgame

Publié le 29 août 2015
- A +

Par Phoebe Ann Moses

Municipal ARchives of Trondheim (Creative Common)
Municipal Archives of Trondheim (Creative Common)

Les armes, pour Christophe Barbier, se ressemblent toutes. La preuve en 1’47, dans son édito en ligne de mercredi 28 août, où il présente le possesseur d’armes comme « atteint d’une maladie » qu’il faut éradiquer. Pour lui, il faut qu’ « il semble à tout un chacun, bien éduqué, qu’avoir une arme à portée de main est une abomination. »

Christophe Barbier, dont l’amour pour la démocratie est déjà bien connu des lecteurs de Contrepoints, depuis qu’il avait proposé de prendre modèle sur la Chine pour « réguler » l’accès à internet, vient donc de donner à nouveau son avis.

Cette fois, c’est sur ce qu’il convient de faire pour éradiquer la violence dans les trains, dans les campements de gens du voyage, et dans les journaux télévisés, situations qui pour lui ont un point commun : « les armes » !

Terroriste, citoyen lambda, ou chasseur, sont pour lui « atteints d’une maladie », et pour l’éradiquer, il suffit de « durcir la législation ». Sans modération. Christophe Barbier a peur. Parce qu’il « est si facile d’avoir sur soi une machine à tuer ». Florilège d’idées reçues, féérie de poncifs, ronde d’âneries à volonté.

Ce sont d’abord les policiers qui en prennent pour leur grade : d’après lui, ils savent très bien où sont les cachettes d’armes, mais ils ne le disent pas pour s’en servir « de monnaie d’échange ». C’est bien connu, ils « ferment les yeux » alors qu’ils devraient être plus sévères. Bon, on sent qu’il va y avoir du lourd dans l’argumentation.

Christophe Barbier - Adrien admou52 (CC BY-NC-ND 2.0)
Christophe Barbier – Crédit photo : Adrien admou52 via Flickr (CC BY-NC-ND 2.0)

Ensuite, il s’en prend « aux gens ». Vous, moi, les gens normaux. « Il faut interdire aux gens d’avoir une arme à domicile ». Car, c’est bien connu, tous les gens qui ont une arme chez eux sont souvent pris d’une folie passagère qui les pousse à aller faire un carton dans les TGV.

Christophe Barbier veut « interdire à tout le monde » d’avoir une arme … « sauf aux professionnels ». Car, c’est bien connu, quand seuls les professionnels sont armés, le citoyen est bien protégé. On commence à sentir que l’argumentation devient solide.

Le meilleur reste à venir, quand Christophe Barbier propose que les chasseurs n’aient pas leur arme chez eux. Parce que, c’est bien connu, les chasseurs, quand leur arme leur est si facilement accessible, vont dans les TGV avec du .243Winchester faire les petits fous.

Christophe Barbier, expert en détention d’armes, propose tout bêtement que les chasseurs déposent leur arme à la mairie (oui, vous avez bien lu) et qu’elle leur soit rendue seulement pour la période de chasse. Il est connaisseur, ce Monsieur Barbier, il doit s’imaginer que toutes les mairies ont un système de sécurité suffisamment performant pour garder au chaud tout un stock d’armes.

Dans les campagnes, à la montagne, où les chasseurs pullulent comme on le sait bien, les mairies contiendraient donc un véritable arsenal, qui bien entendu serait sous bonne garde. C’est pour protéger la population des méchants chasseurs armés.

Et « pour éviter les drames conjugaux ». Parce que c’est bien connu, les chasseurs zigouillent leur femme quand leur arme est trop facilement accessible. Mais au fait, le sujet de départ n’était-il pas le terrorisme ?

Pour Christophe Barbier : terroriste, chasseur, même combat ! Thalys, fait divers, Winchester, Kalachnikov, tout ça c’est du pareil au même ! Ce cher Christophe Barbier qui honnissait l’amalgame en janvier, ne rechigne pas à le pratiquer en août. D’ailleurs il le dit lui-même : c’est une « maladie de l’arme à feu », qui a d’ailleurs selon lui contaminé « même la constitution des États-Unis ». Pensez donc, un journaliste français pense avoir identifié le mal qui gangrène tout un continent, alors qu’il ignore que ladite constitution est le fruit du combat pour l’indépendance et la liberté, mené… avec des armes à feu !

Décidément, quand de telles inepties sont racontées ouvertement par des gens qui n’ont probablement jamais approché une arme à feu (et donc en ont peur, comme on a souvent peur de ce qu’on ne connaît pas) mais qui ne manquent pas une occasion de faire partager leur point de vue sur une question qu’ils ne maîtrisent pas, on se dit qu’il est quand même bon d’avoir un internet non régulé pour s’informer en toute liberté.

Voir les commentaires (85)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (85)
  • Quand on pense au nombre de gens étranglés avec une écharpe !

  • je me pose toujours la même question : comment ce fait il que des gens médiocres arrivent a garder une place dans les médias aussi longtemps , ils couchent ou ils se couchent ?

    • On peut mesurer l’indigence et l’apathie grégaire de l’opinion française à l’aune de la stature qu’a pu y acquérir un C. Barbier. Il a même besoin d’arborer une écharpe écarlate pour sortir du lot mais bien en vain car il ne sera jamais qu’une pâle copie de P. Rosenberg qui avait une autre allure. Il ne fait pas non plus honneur à la rue l’Ulm quand il accumule les poncifs, comme cet article le souligne. Il nous en inflige trop fréquemment un condensé sur C dans l’air et ne contribue en rien à élever le niveau de l’émission.
      Il est à l’image du pays, tout dans la forme, rien dans la substance.

  • En temps que tireur sportif atteint de la maladie des armes cette article me fait plaisir !

  • Selon l’article 3 de la constitution universelle des droits de l homme coeecrite par Rene Cassin « Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.  » Le probleme est que l etat n’assume plus ses fonctions regaliennes et a enleve au citoyen le droit de proteger non seulement ses biens mais sa vie Notre societe se delite c’est un fait, desormais on peut se faire trucider pour quelques euros et en cas de legitime defense le procureur viendra vous rappeler la loi alors que certains délinquants ne semblent nullement effrayés par la coercition de ces lois. Barbier un penseur Bo bo qui rentre au chaud dans son quartier douillet protege par des cameras Que voudrait t il Que l’etat envoie ses Chars leclerc contre ces paysans qui dans certaines de nos regions sont obliges de s’organiser en milice afin de proteger leurs biens de production . Ce n’est pas le probleme des armes a feux c’est la violence qui gangrene la societe francaise et l’abaissement du respect des valeurs humaines Quant au Thallys sans ces americains courageux un beau carnage, nous les francais nous avons plus cet esprit de combat. Je passe souvent devant le Lycee du parc a Lyon la ou Barbier fit ses etudes. Le decalage entre les diplomes et la realite sociale est etonnant

    • Citez moi une seule période de l’historie française ou l’état à assuré la sécurité des citoyens? L’état Français n’a eu de cesse de persécuter les citoyens français, plus ou moins violemment, plus ou moins globalement.

      • @ Laurent Notre elite n’a que cette phrase a la bouche  » la declaration des droits de l’homme » Il est bon de temps en temps de rappeler certains articles soulignant les obligations de l’etat Mais je ne suis pas dupe et il evident que dans certains faits divers le procureur rappellera aux citoyens ( dura lex sed lex ) la loi alors qu il aura tente soit de proteger sa vie ou ses biens Barbier que je croyais un peu plus fute ne fait qu’apporter du grain au populisme . Quand l’ecart entre les principes republicains et la realite devient trop important c’est la voie au populisme L’elite représenté par Barbier entre autre ne fait qu amplifier cette dynamique La France est gangrenee par la violence eu tout ceci risque de finir en eaux de boudin Salutations

        • Vous savez, quand Soral crie partout qu’un journaliste est une pure ou un chômeur, il à tout à fait raison. Des gens comme barbier nous le prouvent suffisamment.

        • Les Français ont été bien dressé. Le conditionnement est une techniques scientifiquement prouvé et parfaitement efficace sur tout les être vivants. la France et ses habitants sont mures pour une mise en esclavage volontaire et celle ci est largement entamé.

  • « Aux armes citoyens ! »

  • Quel « péteux » ! ( j’ai supprimé l’apps de l’express, ils sont trop nuls)

  • Ah ce Babier ! toujours aussi comique avec son écharpe rouge ! Que ne va-t-il pas dire ça à ses potes américains ! A-t-il au moins tiré un coup dans sa vie ??

  • Il faut que quelqu’un lui dise: avoir Christophe Barbier pour référence intellectuelle est une abomination.
    Ce type déshonore jusqu’à mon prénom, merde quoi!

  • Qui donc se préoccupe de ce que dit Christophe Barbier qui sait tout sur tout ?

  • Au passage ! C’est ce même type de c…s qui ont armé les jeunes en 1914 par exemple. Ils n’avaient pas trop de scrupules pour coller une arme dans les mains de pauvres quidams et les envoyer se faire tuer comme des lapins !

  • Merci pour ce bon sens des réalités

  • Invitons le Barbier à Séville, avec sa magnifique écharpe rouge, à l’occasion d’un lâché de taureaux…

  • Depuis quand laisse-t-on les éditorialistes étaler leur phobies dans leur journal ?
    Ce n’est pas du tout professionnel, et franchement ridicule.

    • On devrait le contraindre à remettre son torchon de destruction massif à la mairie, et on ne lui restituerait que quand il aurait quelque-chose à dire …

  • Porter une écharpe rouge me semble bien plus abominable. Surtout en regard des victimes de l’idéologie des porteurs de cette écharpe…

  • Lorsque j’ai fait mon service militaire , il y avait des séances de tir obligatoires (au fusil et au pistolet mitrailleur MAT49). Vous me croirez si vous voulez, mais j’ai vu lors de ces seances des abrutis irresponsables VISER le copain qui tirait à coté de lui ……en rigolant. Bien sûr, le sous-officier ou l’officier responsable l’excluait immédiatement, puis conseil de discipline.J’imagine avec effroi, dans la société, le danger potentiel représenté par de tels abrutis (pourtant non enclins à tomber dans la délinquance) s’ils avaient accès aux armes en vente libre.
    TF1 a présenté il y a quelques jours, un reportage au sud des USA à suivre des grosses bonnes femmes obèses passant leur après-midi de temps libre dans des clubs à faire, avec rage, des trous dans des cartons ou se rendant dans des boutiques de vente d’armes à feu. Abject !
    Barbier a raison

    • J’aussi fait mon service militaire dans une compagnie de brèles, sursitaire, n’ ayant pas voulu devenir sous off. Eh bien je n’ai jamais vu un appelé viser un copain lors des séances de tir, et croyez moi le niveau n’était pas relevé, je ne crois pas à ce que vous racontez

      • à part l’abruti de service qui se retournait avec sa MTA49 en disant : » chef, c’est coincé !! » , je n’ai jamais vu de soldat en viser un autre ( et pourtant ,des brêles il y en avait un paquet !! )

      • De toute manière, si on veut que les citoyens soient responsable, la moindre des choses c’est de faire la loi en fonction de citoyens responsables. Ceux qui croient qu’on peut rendre les citoyens responsables en les prenant pour des abrutis ou des enfants, et en pondant des lois qui incitent à l’irresponsabilité, sont des imbéciles. Ceux qui font mine de le croire sont des salopards (cas de Barbier, je crois).

        • En réponse à Sixsous39.

        • C’est bien connus les citoyens ne sont responsable qu’environ 1 mn tous les 5 ans quant ils déposent un bulletin dans l’urne, le reste du temps ce ne sont que de vile bestiaux décérébrés.

          • @Laurent: Ce que je trouve extraordinaire, c’est que les mêmes qui nous prennent pour des gamins incapable de prendre les décisions du quotidien sans intervention de l’état nous confient ce qu’ils présentent comme la décision la plus importante de la vie démocratique, le vote.

            De deux choses l’une, soit ces gens sont complètement inconséquent et idiot (et à la limite, dans ce cas, on se demande bien ce qu’ils font au pouvoir, qui est quand même une affaire sérieuse), soit le vote ne sert finalement pas à grand chose, sinon, comme le disait Coluche, y’a longtemps que ce serait interdit.

    • Dans la mesure où, que je sache, durant ce genre de séance, l’encadrement était armé et faisait savoir très clairement qu’il était aussi disposé à se servir de son arme à la moindre incartade de ce type, j’ai, moi aussi, un gros doute.

    • désolé mais ce que vous dites est faux. Regardez le nombre d’accidents d’armes à feu aux USA. Aux USA, les décès accidentels par armes à feu étaient en 2013 de 505 (et ils continuent de baisser alors que le nombre d’armes à feu explosent). Ce qui est bien peu, vous pouvez comparer ce chiffre à d’autres chiffres d’accidents domestiques comme le nombre de personnes mortes accidentellement dans des piscines. La population américaine est de 315 millions de personnes, il y a près de 300 millions armes à feu aux USA. Pourtant, il y a très peu de décès accidentels alors que les américains sont loin d’être des gens avec un grand niveau d’éducation. Aux USA, il y a près de 90 décès accidentels chaque année causés….par les tondeuses (me demandez pas comment on fait pour se tuer avec une tondeuse).
      « Barbier a raison » même si ce que vous dites était vrai, on peut très bien autoriser la vente d’armes à feu (et le port d’armes) qu’aux personnes ayant passé des examens montrant leurs aptitudes à manier les armes à feu et des tests psychologiques. Barbier est un extrémiste, il part du principe que l’arme est mauvaise alors que l’arme n’est qu’un objet inaminée. Ce qui le dit est d’autant plus ridicule que les simples civils qui s’entrainent dans des stands de tirs ont un meilleur entrainement que les policiers (qui n’ont pratiquement aucune formation sur les armes à feu). La formation sur les rmes à feu donné aux forces de l’ordre est tellement minimaliste que cela ne changera pas grand chose si on ne leur donnait aucune formation
      « Qu’il s’agisse de la Police ou de la Gendarmerie, la formation est la honte de notre pays. On donne une arme aux gens sans les former ni les informer »
      http://www.lessor.org/les-armes-de-poing/

      • Le journaleux sèrt aussi probablement les interets des vendeurs d’arme clandestines ?
        Par ailleurs, il sèrt peut être ,comme « le nain de jardin « les affaires des avocats ? 😀

    • C’est possible car à l’époque ils regroupaient les débiles ensemble.

    • Figurez-vous que l’on trouvait des carabines 22LR en vente libre dans les supermarchés français dans les années 70. C’est dingue non ?

      Tout le monde se souvient bien sûr que les gens se tiraient dessus tous les week-end et qu’aujourd’hui, grâce aux contrôles, la France est un pays sûr et apaisé ! LOL

      Figurez-vous aussi que ce sujet devient un point de fixation de nos maîtres depuis que nombre d’entre nous se sont inscrits dans des clubs de tir pour s’équiper « au cas où », et ceci à partir de Janvier de cette année.

      Rappelez-moi: il ne s’est rien passé hein, en Janvier ?

      • On trouvait même bien plus que cela en vente libre! La Redoute vendait des fusils à pompe (quelle horreur!!!) et des carabines de gros calibre par correspondance, ainsi que nombre de magasins comme la FNAC Sport (qui se trouvait au forum des halles). Il suffisait de présenter une pièce d’identité pour les acheter légalement. Et pourtant on entendait pas parler régulièrement de fusillades entre « jeunes » des « quartiers » pour du deal ou pour un simple « mauvais regard »…

        La réglementation s’est considérablement durcie en 1993 (merci l’Europe…) et pourtant les fusillades se multiplient… Mais comme il est plus facile de confisquer des armes légales aux gens qui ne représentent aucun danger que d’arrêter les voyous, on joue sur la méconnaissance et la peur du public avec la complicité de gens comme C.Barbier. Cela permet aux pouvoirs publics de faire à peu de frais semblant de faire quelque en matière d’ordre public…

    • Nous faisons beaucoup de tir avec toutes sortes d’armes .
      Nous n’étions pourtant pas de lumières, mais,je n’ai jamais vu de tels comportements dignes des asiles d’irresponsables .
      Peut être étiez vous dans des groupes d’aliénés ?

    • Et dans votre service militaire, combien de camarades sont tombés sous les balles de camarades armés ? Je répond a votre place… aucun !
      Dans votre service militaire, les freres Kouachi, les dealers qui tuent les concurrents,… étaient-ils présent ? Je répond à votre place… non !

      Vous savez, avec des SI on coupe du bois et c’est déjà pas mal, ne lui donner pas une autre fonction.

    • Pourquoi n’appliquez-vous pas votre raisonnement aux voitures (il y a des chauffards), aux sentiments amoureux (on fait de grosses bêtises par amour), etc ?

  • S’afficher avec une écharpe rouge à l’intérieur ou à l’extérieur, qu’il fasse froid ou chaud est une abomination.

  • Les bras m’en tombent. Monsieur Barbier, durant de nombreuses années j’ai possédé des armes, il ne m’est jamais venu à l’idée de m’en servir, ce n’est pas l’arme qui est dangereuse, ce sont les individus. Tous les jours un homme, une femme, un enfant meurent sous les balles d’un fou furieux, mais aussi victime de strangulation, de coups, d’égorgement. Interdiction de port d’arme..allez dire ça aux truands, il sont tous en possession d’armes. Quant à aller remettre les armes en mairie ??? proposition complètement surréaliste !

  • Barbier est un irresponsable: pour dire de telles conneries, il faut vraiment l’être et considérer que « tout le monde » est à mettre dans le même sac. Il lui est donc impossible d’imaginer que la plupart des « gens » sont réellement responsables est savent se contenir, ce que visiblement il est incapable de faire, ne serait-ce qu’en matière de propos, ce qui est tout de même grave, pour quelqu’un qui se croit « journaliste »…

  • Barbier compare des citoyens légalement armés avec un terroriste/braqueur (selon que l’on se trouve en Belgique ou en France) qui s’est certainement procuré sa kakache de façon la plus illégale qui soit et certainement pas chez un « honnête citoyen ». Bref, il compare des choux avec des carottes !

    Si je suis néanmoins son raisonnement, nous devrions interdire les couteaux et le droit d’être amoureux puisqu’un gamin de 18 ans vient d’égorger sa petite-amie qui voulait rompre, j’ai bon ?

  • Plus les médias montre l’angle de la violence armée, moins le public entend parler de la question la plus importante en matière de violence : » pourquoi ? » Les gens qui favorisent le contrôle des armes à feu croient que, si nous avions moins d’armes à feu, on aura moins de violence. Si c’était le cas, les pays ayant les plus de l’accès aux armes à feu aurait les plus haut taux d’homicides. Pourtant, ce n’est pas le cas.

    Et si les armes à feu sont responsables de la violence, la société ne devrait pasêtre plus sûr avant l’arrivée des armes à feu et avant leur arrivée ? Ce n’est pas le cas non plus. Les taux de meurtre étaient 10 à 100 fois plus élevéeau14 ème siècle, lorsque les armes à feu n’existaient pas encore, et les taux ont descendu depuis, alors même que les armes à feu se multiplient.

    En d’autres termes, la quantité d’armes a peu à voir avec la violence dans la société. Et ce résultat de sens. Une arme ne peut pas tuer elle-même. Si vous voulez résoudre la violence, tu dois savoir pourquoi les gens s’attaquent les uns les autres, pas comment ils s’attaquent les uns les autres.
    Sources : http://www.atimes.com/atimes/Front_Page/HG04Aa02.html
    http://www2.warwick.ac.uk/fac/arts/history/postgraduate/ma_studies/mamodules/hi971/topics/interpersonal/long-term-historical-trends-of-violent-crime.pdf
    http://www.bjs.gov/content/pub/pdf/cv11.pdf
    Pinker, Steven, « The Better Nature of Our Angels »
    http://edge.org/conversation/mc2011-history-violence-pinker
    http://www.unodc.org/gsh/en/data.html
    http://www.smallarmssurvey.org/publications/by-type/yearbook.html
    http://crimepreventionresearchcenter.org/2014/03/comparing-murder-rates-across-countries/
    http://www.smallarmssurvey.org/fileadmin/docs/A-Yearbook/2007/en/Small-Arms-Survey-2007-Chapter-02-annexe-4-EN.pdf

    Une augmentation de la disponibilité(le nombre d’armes à feu en circulation) des armes à feu entraine une baisse de la violence(Kleck et Gertz 1995; Kates et Mauser 2007).
    En s’armant, les citoyens sont plus aptes a se défendre en cas d’agression ou de violation de domicile, ce qui amène un désistement chez les délinquants. C’est d’ailleurs ce qui explique la croissance du taux de possession d’armes à feu en période de hausse des violences criminelles (Kleck et Kovandzic 2009).
    La raison pour laquelle le taux d’homicide est plus élevé aux usa s’explique par des raisons historiques et sociologiques tout autre que le droit de porter des armes. En plus, les restrictions sur les armes à feu varie d’un état à un autre et même d’un comté et d’une municipalité à un autre. dans l’histoire des usa, il y a eu des périodes de plus grandes restrictions vis à vis des armes à feu. depuis 20 ans, la criminalité a baissé alors que le controle des armes à feu est plus souples et qu’il y a bcp plus d’armes à feu en circulation.
    Aux usa, entre le début des années 1950 et le milieu des années 1970, alors que les contrôles des armes à feu s’alourdissaient constamment dans ce pays, la criminalité violente a bondi : le taux d’homicide a augmenté de moins de 5 pour 100 000 habitants à quelque 10 pour 100 000. On observe une évolution analogue dans plusieurs pays. On observe une évolution analogue dans plusieurs pays. Chaque année, entre 500.000 et 2,5 millions d’américains se défendent avec une arme. Mais ces chiffres on n’en entend pas parler. en comparant les statistiques dans le monde de taux d’homicide d’un côté et de nombre d’armes à feu par habitant de l’autre, il est impossible de trouver une corrélation plus d’armes = plus de crime. Et c’est même l’inverse, il y a une corrélation dans l’autre sens, à savoir plus d’armes = moins de crime ! http://www.unodc.org/gsh/en/data.html
    http://www.smallarmssurvey.org/publications/by-type/yearbook.html
    http://crimepreventionresearchcenter.org/2014/03/comparing-murder-rates-across-countries/
    http://www.smallarmssurvey.org/fileadmin/docs/A-Yearbook/2007/en/Small-Arms-Survey-2007-Chapter-02-annexe-4-EN.pdf https://www.facebook.com/UnbiasedAmerica/photos/a.130184327167571.1073741828.123061011213236/299579676894701/?type=1 http://daaa.eklablog.com/oups-le-rapport-sur-les-armes-demande-par-obama-revele-que-les-armes-s-a93493253 Bcp d’ études montrent que l’accès aux armes diminue la criminalité. voir More Guns, Less Crime: Understanding Crime and Gun Control Laws du Dr. John Lott. Une conclusion que tirent également Rossi et Wright dans leur magistral « Armed and Considered Dangerous: A Survey of Felons and Their Firearms » (Aldine Transaction, 1986). De l’aveu même de milliers de criminels interrogés par les auteurs, une victime potentiellement armée est le principal facteur dissuasif dont les criminels admettent tenir compte. un livre intéressant sur le sujet: Aux armes citoyens ! Plaidoyer pour l’autodéfense de Paul Lycurgues. Au Mexique, la règlementation sur les armes à feu est similaire à celle de la France. Pourtant depuis 2006, 68 000 personnes sont mortes par arme à feu au Mexique. Au Brésil, la réglementation est encore plus stricte qu’en France. Pourtant entre 30 et 40 000 personnes y meurent par armes à feu chaque année. Et ceci alors que moins de 10% de la population possèdent des armes à feu. plus d’armes moins de criminalité: http://www.breitbart.com/Big-Government/2014/11/24/FBI-Officers-Killed-With-Firearms-Decreased-40-Percent-As-Gun-Sales-Soared-In-2013
    http://online.wsj.com/articles/SB10001424052702304914204579393493981280048 http://bearingarms.com/fbi-confirms-gun-sales-violent-crime/

    LA LÉGISLATION SUR LES ARMES À FEU NE CONTRIBUE PAS À RÉDUIRE LA CRIMINALITÉ: http://www.quebecoislibre.org/031220-5.htm
    http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,2363.0.html?PHPSESSID=8db5c23792fff4f03c4acc4ff19483c5
    lisez aussi ceci: http://www.les7duquebec.com/7-de-garde-2/bannir-les-armes-a-feu/
    Un document faisant état de mythes avec lequels on martèle une opinion publique ignorant en la matière… une véritable propagande et campagne de désinformation.
    http://www.gunfacts.info/pdfs/gun-facts/6.1/gun_facts_6_1_press.pdf
    aux usa, les accidents domestiques avec armes à feu (qui sont en chute libre), les suicides (qu’on peut faire avec plein d’autres outils bien plus horribles en fait), et les mass shootings, sont bien moins nombreux que le nombre de vies sauvées par ceux qui se défendent avec une arme. Voir les études de Kopel, Kleck et Lott. En dernière analyse, en dehors des aspects moral et légal, les armes à feu sauvent plus de vies qu’elles n’en prennent quand il est légal d’en posséder et d’en porter.
    http://www.amazon.com/More-Guns-Less-Crime-Understanding/dp/0226493660/
    http://www.amazon.com/Armed-Gary-Kleck/dp/1573928836/
    http://www.amazon.com/Guns-David-B-Kopel/dp/0879759585/
    Le Violence Policy Center qui est *contre* les armes à feu, n’a trouvé que 499 meurtres commis par les 10 millions d’Américains qui ont un permis de port d’arme depuis . . . 1993, date à laquelle les permis de port d’arme ont commencé à être redistribués généreusement. 499 divisé par 10 millions et 20 ans, ça fait moins de 2,5 meurtres par 100000, chiffre inférieur au taux moyen de la population. Notons au passage que le Violence Policy Center compte parmi les 499 « meurtres » un grand nombre d’homicides justifiés (selon la justice), c’est-à-dire des « meurtres » de truands tués par leur victime. http://www.vpc.org/ccwkillers.htm

  • Je parie que Barbier ne sait pas que la France est un pays plutôt bien armée. même s’il est vrai qu’ il est difficile de comptabiliser les armes présentes sur le territoire. Un fichier national est pourtant censé répertorier le nombre d’armes dans l’Hexagone. Mis en place en septembre 2004, Agrippa (application nationale de gestion du répertoire informatisé des propriétaires et possesseurs d’armes) recensait, au 26 septembre, plus de 3 millions d’armes : 2 147 849 armes déclarées et 1 016 185 armes soumises à autorisation, selon les données du ministère.
    32 % DES FRANÇAIS POSSÈDERAIENT UNE ARME À FEU!
    Du coup, les estimations du nombre d’armes en circulation en France sont bien plus élevées que les chiffres officiels. Au ministère, on se contente de préciser que « les armes non soumises à déclaration ne sont pas comptabilisées » dans Agrippa. Yves Gollety, président du Syndicat des armuriers, estime pour sa part que 10 millions d’armes sont actuellement en circulation dans l’Hexagone. « La France est un des pays européens qui compte le plus de chasseurs. C’est une tradition très populaire, contrairement à d’autres pays comme l’Allemagne, où la chasse reste réservée aux élites », explique-t-il.
    De son côté, Small Arms Survey, une enquête sur les armes de poing dans le monde menée par l’Institut des hautes études internationales et du développement de Genève, avance un chiffre compris entre 18 et 20 millions d’armes à feu, soit une pour trois personnes. D’après ce classement, la France arrive en septième position quant au nombre d’armes par civil, derrière les États-Unis, la Finlande et la Suisse. C’est ce même classement qui plaçait la France au 2e rang des pays les plus armés de l’UE après la tuerie de Kauhajoki (Finlande).
    Patrice Bouveret, président de l’Observatoire des transferts d’armement situé à Lyon, avance aussi le chiffre de 20 millions d’armes en France : « Les armes légères ont une durée de vie extrêmement longue, au moins cinquante ou soixante ans. Dans certaines perquisitions, les policiers trouvent encore des armes datant de la seconde guerre mondiale. Toutes ces armes, celles de nos grands-pères, ne sont pas déclarées. C’est extrêmement difficile de savoir ce qu’il en est. Sans compter tout ce qui relève du grand banditisme, où l’on en sait encore moins. »
    il est difficile de dire si le nombre d’armes en circulation en France a augmenté ou non ces dernières années. La question restera sans réponse au ministère de l’intérieur. Le Syndicat des armuriers fait état de 80 000 armes vendues par an. « Le nombre d’armes vendues est en forte baisse en France, explique Yves Gollety. Si les ventes sont stables ces deux dernières années, elles ont nettement baissé depuis 1993, date d’une harmonisation européenne qui a conduit à retirer de la vente certaines armes, comme les fusils à pompe.
    Barbier ferait sans doute une crise cardiaque s’il savait le nombre d’armes à feu qui circulent en France

    • Tout de même, ce chiffre de 32%, que je me garderais bien de contester, mériterait des précisions. Tout d’abord combien de chasseurs dans le lot ? Un chasseur ne possède-t-il pas généralement plusieurs armes ? Et puis un chasseur est un individu prudent, qui range soigneusement son matériel après la chasse j’imagine (je ne suis pas chasseur) et qui ne se ballade pas dans la rue comme un cowboy de western. Un délinquant ne doit donc pas s’inquiéter des chasseurs, sauf à tenter d’en cambrioler un peut être.
      La catégorie d’armes qui semble en cause pour dissuader les criminels n’est elle pas les armes de poings ? Combien en circulation en France ? Et je veux parler d’armes en état de marche, pas la vieille pétoire rouillée du grand-père ou le Luger abandonné par un officier de la Whermacht, toutes hors d’âge et non entretenues et qui sont surtout un danger pour leur propriétaire s’il venait à s’en servir. Et dans ce lot d’armes modernes, combien sont portées dans la rue par des individus susceptibles de représenter un risque quelconque pour un criminel ?

      • C’est 32 armes pour 100 Français le vrai chiffre. Ça change tout, mais ça place tout de même la france dans le lot des pays les plus armés.

        • Ce que je veux dire, c’est qu’un vieux Luger non entretenu dans une vitrine de souvenirs, ou un fusil de chasse dans son râtelier, avec les munitions sous clé ailleurs, ça n’a pas vraiment le même effet dissuasif qu’un Glock 19 à la ceinture d’un vigile bien entrainé. Et je soupçonne que ces 32 armes pour 100 Français relèvent bien plus de la 1ère catégorie que de la seconde.

          • D’autant plus que les vigiles, entraîné ou non, n’ont pas le droit de porter des armes. Ce qui est aussi le cas, curieusement, des gardes du corps.

            Quand aux vieux Lugers, après 70 ans, ils sont surtout dangereux pour celui qui aurait la mauvaise idée de tenter de s’en servir.

            Dans le même ordre d’idée:

            « Et puis un chasseur est un individu prudent, qui range soigneusement son matériel après la chasse j’imagine (je ne suis pas chasseur) et qui ne se ballade pas dans la rue comme un cowboy de western. »

            Ça, c’est la prison, chasseur ou pas. Un permis de chasse ne permet pas de porter des armes en pleine rue, seulement d’en posséder et de les transporter sur les lieux de la chasse, par le chemin le plus cours (Dans le cas d’une arme de poing pour tir sportif, il me semble que l’itinéraire doit en plus être déposé en préfecture, pour la chasse, je ne sais pas).

            En tout cas, la meilleur façon d’être légalement armé en France, c’est d’adhérer à un club de tir ou de prendre un permis de chasse, malheureusement, vous vous retrouvez fiché à la préfecture, je me demande si le jeu en vaut la chandelle.

  • Autre chose que ne sait pas Barbier: pratiquement tous les tueries de masse aux USA ont eu lieu dans des lieux (cinéma, écoles,…) où le port d’armes est interdit. Est un hasard si la très grande majorité des tueries ont lieu dans des endroits où le port d’armes est interdit ??

    Chicago, Washington D.C., Détroit, et La Nouvelle Orléans: 4 villes ayant un taux d’homicides extrêmment élevés. ces 4 villes ont toutes au moins 2 points en commun :
    1) Elles ont été sous contrôle politique de gauche depuis au minimum 50 ans, et,
    2) C’est dans ces villes que l’on retrouve les lois les plus sévères quant au ‘gun control’. les usa sont un cas très intéressant à étudier car la législation d’armes n’est pas du tout uniforme elle dépent d’un état à l’autre et même d’une ville à l’autre. En Amérique depuis 20 ans il y a de plus en plus d’armes entre les mains des citoyens, et le taux de crime ne cesse de baisser.
    Depuis que la mairie de Chicago a été contrainte d’autoriser le port d’arme dans les lieux publics pour les propriétaires de permis plus tôt cette année, les vols ont baissé de plus de 20% et le taux d’homicide de la ville est à son niveau le plus bas depuis des décennies. Corrélation n’est pas causalité, on ne peut dire avec certitude que l’un et l’autre sont liés. Mais en tout cas, le port d’arme légalisé n’a pas mené à des tueries folles dans la rue comme les anti-armes aiment à le fantasmer. La ville attend plus de 100.000 demandes de permis d’ici la fin de 2014.
    Source : http://rare.us/story/guess-what-happened-when-chicago-started-allowing-concealed-carry-firearms/
    autre exemple: Jusqu’à ce qu’elles soient supprimées en 2008, Washington DC aux Etats-Unis était la ville qui connaissait les réglementations sur les armes les plus dures du pays, avec une interdiction complète des armes de poing et des armes longues assemblées et fonctionnelles. Peu de temps après que ces lois sont mises en place, Washington était régulièrement classé parmi les villes les plus violentes dans les rapports annuels. Pendant les années où l’interdiction des armes de poing était effective, le taux d’homicides était en moyenne 73% plus important que ce qu’il n’était au commencement de la loi, tandis que le taux d’homicides des Etats-Unis était en moyenne 11% moins élevé. (Source : Knowing Guns, 2013)

  • Les armes ne sont pas dotées de vie propre. elles sont ce que l’homme en fait.

  • Quel fat ! Quel ramassis de bêtises, de stéréotypes, d’amalgames (mot à la mode) et de superficialité. Devons-nous vraiment être confrontés à ce genre de déclarations inutiles ?

  • article: « que les chasseurs déposent leur arme à la mairie »

    Une pince monseigneur, et c’est le bonheur.
    L’état fournira des armes gratuites aux malfrats: encore une bonne idée !

  • Posséder une arme est une liberté…elle a un prix mais elle a aussi un avantage au moins théorique qui est l’affirmation d’une légitime m’fiance envers que les gens qui détiennent le pouvoir .
    amusant ces propose de barbier quand les exemples se multiplie d’un recul de l’état face à des gens qui s’en prennent à la liberté de particuliers. . casseurs en tout genre ou faucheurs volontaire.. curieux…payer des gens pour protéger ses agresseurs de légitime défense de sa liberté..

  • Il faut rappeler à ce monsieur barbant ce proverbe : « quand les armes sont hors-la-loi, seuls les hors-la-loi ont des armes ».

  • Lol

    Et j’espere que ce commentaire ne sera pas modéré – j’en ai marre d’etre modéré alors que visiblement les autres ne le sont pas, sans qu’il ne m’ait jamais été dit ni pourquoi ni comment.

    Note de la modération : nous n’avons trouvé aucun de vos commentaires (zéro) dans la corbeille pour les 15 derniers jours. Et aucune trace de modération à votre égard.

  • Si je ne m’abuse les hommes se sont entretués des millénaires durant sans la moindre arme a feu…

  • La France est un pays où les armes de guerres sont interdites à la vente, comme en Belgique.
    ?? qui existe déjà- interdit ! comment durcir l’interdit ?
    Aucune arme de chasse, n’a été utilisée par les terroristes..
    Garder les armes de chasses dans les mairies : cela pourra alors inciter les terroristes à utiliser des armes de chasse, en forçant la porte de la mairie, ils pourront y trouver un véritable « arsenal »…
    En France les gens se suicident majoritairement en se pendant, pour les hommes, ou en se coupant le veines ou par médicaments, pour les femmes.. Les suicides sont majoritairement dûs à un échec de vie : trop de charges, chômage qui entraîne divorces et suicides…. Il faudra alors mettre nos hommes politique dans des cellules spéciales à la mairie.
    Il a oublié les couteaux : quand DAESH égorge en masse, alors plus de couteaux : remettez, brave gens , vos couteaux >> à la mairie.
    Comme ses collègues des media serviles, il est là pour nous embrouiller, bientôt on va penser que 3 voyageurs armés de pistolets ont été arrêtés par un chasseur.
    Arrêtons de faire de la publicité à ce guignol.

    • excellent résumé de « Partirunjour », rien à rajouter !

    • « Il a oublié les couteaux : quand DAESH égorge en masse, alors plus de couteaux : remettez, brave gens , vos couteaux >> à la mairie »

      Et les gens iront les retirer à l’heure des repas, en oubliant pas de remplir une déclaration en préfecture et un Cerfa, et en prenant bien leur reçu à conserver 5 ans.

  • En fait, tout le monde devrait obligatoirement être armé ! Cela dissuaderait grandement le candidat assassin, s’il sait que le laveur de vitres est armé, que la boulangère est armée, que la vieille dame à l’arrêt du bus a une super pétoire dans son cabas …

    Une arme à feu n’a jamais tué personne, ce sont les tueurs qui les utilisent, au même titre que les couteaux, les oreillers, les cordes, les voitures, et mille autres gadgets ad hoc.

    Alors, les gens qui se font remarquer par leur inexpérience bavarde et leur incapacité à réfléchir devraient recevoir une ardoise : cela leur éviterait de noircir du papier 🙂

  • Attention si vous commentez cette vidéos sur le site de l’express. Vous allez recevoir directement un message de modération avec une menace de procès, même et y compris si votre message n’est pas insultant. L’équipe de modération est issue du kgb visiblement…

  • http://www.planetoscope.com/mortalite/1200-homicides-commis-dans-le-monde.html

    il explique comment ce classement monsieur Barbier avec largement en tête ce grand pays du pacifisme l’INDE ?

  • Christophe Barbier est un intellectuel « hors sol ». Il brasse des mots dont il ne connaît pas le sens et des concepts qu’il ne maîtrise pas. En bon baratineur il est capable de défendre toutes les théories qui lui passent par la tête avec un bel aplomb. Tout cela sans tenir aucun compte de la réalité. Ne perdez pas votre temps ni a l’ecouter ni a le lire ni a le combattre.

  • A mon avis, ce type travail pour le système (pouvoir non élu du fric de bois et du fric très sale ),qui est en train de nous spolier de tout nos biens et libertés .
    Il a de grands talents d’orateur .C’est un grand pro de la langue de bois !
    De retour de vacance,il doit avoir besoin de fric ?
    Ce « gentil toutou » se fait le chantre de la pudibondrie ,de la chasteté ,du bien propre et tout le rèste pour arroser de dogmes les gens du bas soigneusement lobotomisés parle système.
    Ce système qui se rend compte brusquement que les citoyens ont compris qu’ils ont affaire a une société secrète qui les assassine et les vole habilement sans risquer dêtre puni .
    Ce système ,qui vol et rapine sans risque et en tout libèrté : c’est la loi ! ( la loi du système )
    Ces lois qui sont édictées par ces sèrviteurs du système criminel.
    Ces lois qui « commencent » a outrepasser largement le tolérable .
    Se rappeler de l’époque du 3 em reich soutenu par tout le système financier et industriel occidental ,afin d’assassiner les inutiles et les voler .
    Ce système assassin qui dispose de tant d’armes sophistiquées pour massacrer ces gueux armés de fusils de chasse.

    Ce système qui pour soutenir ses affaires massacra des millions d’innocents « armés de fusils de chasse » .
    Les gueux ne font que defendre leur peau !
    Meme les britaniques ne sont pas allé jusque là !
    Honte a ce type et je rèste poli .

    • Ces loi, votées par de irresponsables (par définition!), sur ordre de gouvernements tout aussi irresponsables et liberticides, ne sont même pas respectées par les magistrats, qui rendent la justice selon leur idéologie et les pressions et influences de la hiérarchie, des politiques (l’indépendance de la justice étant un vaste blague) et de l’audience.

      En bref, il ne faut pas trop espérer obtenir justice en France, à part sur un coup de chance.

  • Babier sévèrement atteins d’hoplophobie.

  • et sa grande bouche qui raconte des niaiseries amalgamées à tous les vents, ce n’est pas dangereux, ça ?
    Un ruban de scotch à paquets pour l’empêcher de nuire, vite !

  • Supprimons aussi le « coupe-choux » aux barbiers et octroyons leur le droit d’utiliser un « Bic »…

  • La dernière fois que les mairies ont collecté les armes en France, c’était sous l’occupation. M. Barbier est-il fasciste (*)au point de pousser jusque là sa nostalgie ?

    * tout pour l’Etat, tout par l’Etat, rien en dehors de l’Etat
    nb: fait véridique, pas de point godwin ou hlpsdnh.

    • Quand les chasseurs ont été priés de déposer leurs fusils en mairie, ils se sont lancés dans une course frénétique au vieux fusil….

  • les gens bien sont contre tout un tas de trucs…on reconnait les gens bien à ça justement.
    Etre contre la possession d’arme à feu en fait partie.
    l’autodéfense en fait partie aussi…mais il y a des gens qui sont aussi contre le principe de toute force armée ou de toute police.. tout en sachant bien que , dans le monde réel,  » je sais c’est impossible », pour eux un autre monde est possible…soit…mais comment on y va? et doit on y aller armé?

  • ce qui fait tache dans le raisonnement c’est de dire ça protégé par un vigile ou un policier détaché à votre sécurité.

  • Lorsque ce type Barbier (adulé par qui encore ?) cessera de se prendre pour un devin
    en toutes choses et à tous égards, la France médiatique y gagnera – peut-être – en crédibilité !

    Idem pour nombre de sociologues, criminologues, psy, etc. se permettant chacun d’agir en donneurs de leçons et moralisateurs !

  • Tout à fait d’accord avec cet article! Hélas, les gens ayant ce raisonnement objectif et équilibré sont bien loin d’avoir la couverture médiatique d’un Christophe Barbier…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le précédent billet fut l’occasion de montrer que l’écologisme extrême que les politiciens s’obstinent à mettre en place en France va conduire à son suicide. Cependant, il serait naïf de croire que les effets très indésirables de ce suicide n’ont pas été pris en compte par la caste dirigeante.

Normalement, pour obtenir le pouvoir il vaut mieux promettre une goutte de miel plutôt qu’une pinte de fiel. Une fois ce pouvoir obtenu, il est toujours possible de distribuer la pinte de fiel en tentant de la faire passer pour du miel mais l’... Poursuivre la lecture

« La vraie question que vous devriez vous poser est : aujourd’hui l’État français prélève à peu près 62% de la richesse française et rien ne marche […] Qu’est-ce qu’ils font de notre pognon ? »

 

Ces mots de Charles Gave prononcés à l’antenne de Sud Radio sonnent comme du bon sens. Si la question initiale visait le secteur régalien, elle se pose également pour la politique environnementale. Cette année, le ministère de la Transition écologique a été doté d’un budget de 45,5 milliards d’euros, soit cinq fois celui des Affair... Poursuivre la lecture

Par Jacob Sullum.

L'arme improvisée qu'un assassin a utilisée pour tuer l'ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe vendredi dernier suggère à la fois l'impact et les limites des lois strictes sur les armes à feu qui en rendent la possession légale quasi impossible. S'il était plus facile d'acheter une arme à feu au Japon, le tueur n'aurait sans doute pas eu recours à un dispositif artisanal, bricolé, composé de deux tubes métalliques reliés par du ruban électrique. En même temps, l'incident démontre qu'aucune législation ne peut emp... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles