Les Français inquiets pour leur retraite

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Retraite-Ministère du travail-Creative common

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les Français inquiets pour leur retraite

Publié le 13 juillet 2015
- A +
retraites
retraites crédit photo : Sébastien Cheniclet via Flickr (CC BY-NC-ND 2.0)

 

Un sondage BVA réalisé en juillet 2015 révèle que près de 9 Français sur 10 ignorent la part d’actifs dans la société française. Seuls 13% des Français estiment correctement la part d’actifs dans la société française, 11% la sous-estiment, 30% la surestiment et 46% ne  donnent aucune réponse.

BVA Retraites - 1La moyenne des réponses citées est de 50%. Les Français qui donnent une réponse surestiment donc la part d’actifs dans la société. En réalité, les actifs représentent 43% de la population française. En effet, les actifs sont composés de 28,5 millions de personnes sur une population globale de 66,3 millions individus. La sous-population ayant donné, en moyenne, la réponse la plus proche de la réalité est celle des sympathisants de droite (49%), contrairement aux sympathisants de gauche ayant donné, en moyenne, la réponse la plus éloignée de la réalité (52%).

Le financement des retraites

Interrogés sur le financement qui devrait être assuré en priorité pour les prochaines années, les Français citent en premier les retraites (46%), loin devant l’assurance maladie (29%). 9 Français sur 10 sont inquiets pour l’avenir du système de retraites, et même 39% se déclarent très inquiets. Seuls 10% se déclarent confiants. Plus de 3/4 des Français (78%) craignent que la France ne puisse plus financer les pensions des personnes arrivant à la retraite dans quelques années.

BVA Retraites - 2Cliquez pour agrandir

Les retraités

Alors que 63% des retraités se disent satisfaits de leur niveau de vie aujourd’hui à la retraite, les futurs retraités sont en revanche très inquiets lorsqu’ils pensent à leur retraite : 89% des non-retraités se disent inquiets lorsqu’ils pensent à leur propre retraite, dont 43% très inquiets. Seuls 11% se disent confiants.

Au final, plus des ¾ des Français craignent que la France ne puisse plus financer les pensions des personnes arrivant à la retraite dans quelques années.

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)
  • Et on laisse l’état financer le tonneau des danaïdes grec…
    La Suisse a un régime mixte. Une part comme la France, une autre part importante qui est une forme d’assurance sous forme de capitalisation, et une dernière part de capitalisation pure.
    Ce qui est bien plus sûr que le système français qui pourrait bien être à la peine dans moins de 10 ans.
    Plus sûr, l’état central faisant attention à ses dépenses, les dérapages permanents n’étant pas la norme.

  • Meuuhhh non, la p’tite chose de l’Elysée nous dit tous les jours que tout va bien.
    Il va réussir à en prendre encore pour 5 ans, va finir de faire du shopping dans le monde entier, et les français pourront ensuite prendre la relève des grecs.
    Le mécanisme aura été rodé.

  • Il n’y a que les retraités pour ne pas être inquiets pour le maintien de leur retraite, ils n’ont toujours pas compris que ce qu’ils ont cotisé toute leur vie ne leur était pas destiné.

  • en tant que futur retraitée , je me dis que le mieux c’est de me préparer à ne rien percevoir ; moins dure sera la chute…..

  • il faut absolument un logement pour vos vieux jours ,on trouve toujours a manger ,mais dormir dehors a 70 ans …..

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un article de Finfrog 

Durant la crise sanitaire, les Français ont continué d'épargner, à des niveaux plus ou moins importants selon les périodes. Selon la Banque de France, ils auraient accumulé un surplus d'épargne de près de 187 milliards d'euros fin octobre 2021 soit une augmentation de 73 milliards d'euros en un an.

Plus de 44 milliards d'euros d'épargne au deuxième trimestre 2021

 

Les chiffres publiés par la Banque de France sur l'épargne des Français en 2021 montrent que la crise du covid a eu un impa... Poursuivre la lecture

Après avoir analysé la période mi-août à fin septembre puis septembre à mi-novembre, voici les résultats de la progression des personnalités politiques en termes d’audience sur Twitter de mi-novembre jusqu’à la fin d’année.

Résumé de la période

Pendant les 6 dernières semaines de 2021, après des épisodes peu reluisants (sur un stand d’armes, doigt d’honneur à Marseille…), Éric Zemmour a réalisé une belle performance lors de son meeting à Villepinte.

Personnalités politiques #abonnés au 11/11/2021 #abonnés au 01/01/2022 Croissa... Poursuivre la lecture

Un article de l'Iref Europe Si elle est élue en avril prochain, Valérie Pécresse annonce qu’elle fera en sorte que l’emploi paye davantage. Les nostalgiques de Sarkozy en 2007 s’y retrouveront. À cet effet elle envisage de baisser les cotisations vieillesse salariales de telle façon que les salaires nets du secteur privé jusqu’à 2,2 SMIC, soit près de 3000 euros net, augmentent d’environ 10 %.

Ça paraît simple en effet : on baisse les cotisations des salariés et leur salaire net augmente d’autant. Mais ça paraît aussi très coûteux. Env... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles