Le pape déçoit sur le climat

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le pape déçoit sur le climat

Publié le 18 juin 2015
- A +

Le regard de René Le Honzec.

pape françois climat rené le honzec

Habemus Papam, mais faut pas exagérer.

Avec tout le respect que je lui dois, François, avec son encyclique Laudato si, il déconne, on dirait un concentré de Ségolène, Nicolas Hulot avec un zeste de Duflot… Le goupillon, ce n’est pas fait pour bénir une théorie genre réchauffement, une propagande genre « on va tous mourir sur une terre surpeuplée », une prospective du genre malthusien du XIXème, une apocalypse genre « on épuise les ressources naturelles », etc. Je lui trouve des sonorités moyenâgeuses et de théologie de la libération remixée avec une vague impression de bûcher (moral) pour les hérétiques. Ceux-ci, comme votre serviteur, sont climatosceptiques, et ne sont pas que des cons, visez tous les scientifiques dont l’excellent Jacques Duran : ils ont confiance dans le progrès technique infini que l’informatique nous a laissé entrevoir (Alain Madelin compare l’avenir à l’escalade de l’Himalaya, en précisant que nous en sommes au pied seulement), que les sciences et l’intelligence de l’Homme sauront mettre à profit pour leur droit au bonheur. Et donc, tintin pour le denier du culte. Que je n’acquitte plus depuis un bout de temps parce que ce n’est pas la première fois que je suis contrarié, tout en restant un zélé fidèle de l’Église Catholique Apostolique et Romaine, comme disait Dali.

Brusquement je viens de me souvenir que le Vatican est un État : François va-t-il nous faire la surprise d’accueillir, ainsi qu’il le recommande à l’Europe, quelques milliers de « migrants », et, bien sûr, les loger, leur donner une formation, des crèches,des écoles, tout ça, avec une naturalisation à la clé (de Saint-Pierre, boutade) ?

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • Génial votre dessin !
    Et en avant la bonne culpabilité catholique; l’homme est responsable du réchauffement climatique, selon François. Athée, j’avais quand même une bonne impression de ce pape, mais là…………….

  • Oui ! Très bon dessin. Soyons clair : François renonce à la religion catholique en faveur de la religion écologiste ! Hilarant.

  • L’Église s’est pourtant souvent « plantée » au cours de l’histoire sur des sujets sortant de sa compétence. Il faut croire que ces leçons n’ont pas porté. Elle se ridiculisera avec le GIEC et les politiques incompétents quand la vérité éclatera (elle finit toujours par éclater)
    100% d’accord avec votre commentaire

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

En 2019, le Parlement européen a déclaré l’état d’urgence climatique. Il faut dire que les sujets liés à l’environnement ont pris soudainement une ampleur considérable en 2019 : réchauffement climatique, extinction des espèces, effondrement de la société humaine… plus personne ne peut les éviter.

En tant qu’acteurs du débat politique, les libéraux ont évidemment leur rôle à jouer. Pourtant, face à l’ampleur des enjeux, force est de constater que nombre d’entre eux ne sont pas à la hauteur, loin de là.

L’ensemble de notre économi... Poursuivre la lecture

12
Sauvegarder cet article

Nouvelles gesticulations gouvernementales alors que des orages assez violents ont traversé la France il y a quelques jours : pour les ministricules de la République, pas de doute, voilà un nouveau signe du réchauffement climatique forcément anthropique contre lequel il faut lutter au quotidien, de préférence avec des petits gestes inutiles mais religieusement effectués pour apaiser Gaïa.

C'est ainsi qu'Amélie de Montchalin, propulsée ministre des Trucs Verts en Transition après cinq années de succès retentissants au service de la Macro... Poursuivre la lecture

changement d’heure
5
Sauvegarder cet article

L'étau hygiéniste semble progressivement se desserrer dans le monde : aux États-Unis, les obligations vaccinales tentées par l'administration Biden ont été salement retoquées, un nombre croissant de pays laissent tomber les restrictions sanitaires dont l'aspect inopérant voire néfaste commence à apparaître à la vue de tous...

Eh oui : en témoigne le changement notable d'attitude de la plupart des laquais de l'information sur les plateaux télé ainsi que le retour de certaines personnalités raisonnables sur les ondes, le monde commence à... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles