Régionales 2015 : le grand pari libéral

Le Grand Pari Libéral sera le seul à offrir un air différent !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Logo du PLD Parti Libéral Démocrate (Tous droits réservés)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Régionales 2015 : le grand pari libéral

Publié le 15 juin 2015
- A +
Logo du PLD Parti Libéral Démocrate (Tous droits réservés)
Logo du PLD Parti Libéral Démocrate (Tous droits réservés)

C’est parti !

Les libéraux ont débuté leur campagne pour les régionales 2015. Le Grand Pari Libéral commence à déployer ses propositions !

Comme pour tous les partis politiques, cette campagne ne sera pas aisée, car n’oublions pas que même si l’Ile de France ne change pas de périmètre géographique, le gouvernement a lancé une réforme des régions qui introduit une incertitude sur la nature de leurs futures compétences.

Pour le moment, les régions ne lèvent pas spécifiquement un impôt régional, mais elles perçoivent de la fiscalité indirectement :

  • Contribution sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE)
  • l’Imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux (IFER)
  • Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE)
  • Taxe sur les cartes grises

Les régions bénéficient aussi de dotations et participation de l’État. Et évidemment, elles empruntent sur les méchants marchés financiers !

Autrement dit, pour se financer, les régions dépendent de la santé économique du pays, et de décisions de l’État (qui fixe une partie des taux et du type de montants redistribués). Et que se passera t-il après les fusions de régions ? Mystère.

Quant aux dépenses, vous les connaissez : des fonctionnaires, et des services publics type transports en commun (Transilien) ou la gestion des lycées. Et en ce qui concerne ces services publics, on ne peut pas dire que l’on soit vraiment satisfaits !

Bref, de savants découpages, qui essayent de concilier complexité, opacité et exigence du nécessaire maintien du mille feuille administratif. Franciliens, avez-vous réalisé le nombre de couches hiérarchiques au dessus de votre tête ? Outre le fait que notre région soit découpée en plus de 2500 communes, il y a ensuite les intercommunalités, les départements, Paris métropole …. c’est incompréhensible. La première mission des libéraux sera de négocier une simplification de ce mille feuille administratif.

paris_metropole-mai-2011

Cela fait plusieurs mois que l’IFRAP dénonce cette nouvelle usine à gaz 1, et pour Eric Giuily, ancien conseiller technique du ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation Gaston Defferre dans le gouvernement Pierre Mauroy, globalement on ne fait qu’ajouter une couche au mille feuille 2.

Mais pour autant pesantes et coûteuses qu’elles soient, les problématiques institutionnelles ne sont pas la priorité de l’électeur. Ce qui l’intéresse davantage, c’est avant tout la qualité des services au public. Disons bien : les services au public, qui ne sont pas forcément des services publics. Et en ce qui concerne le volet transport, l’équipe du PLD, d’après son programme, veut trancher avec l’idée défendue par le PS, l’UMP les Républicains et les deux Fronts, à savoir l’intangibilité du monopole sur les transports en commun franciliens. En effet, il n’y a pas de fatalité à ce qu’on renonce à introduire de la concurrence dans les transports collectifs.

La parisien libéral (tous droits réservés)

Enfin, puisque les libéraux veulent rendre du pouvoir aux citoyens, ils proposent que l’on vote sur les sujets importants comme l’endettement et les impôts.

Aux prochaines régionales, en Ile de France, il y aura 6 listes qui nous proposeront des variations autour du même thème, et une, celle du Grand Pari Liberal, qui offrira un air différent !

La parisien libéral (tous droits réservés)

Sur le web

Voir les commentaires (10)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (10)
  • Très bien… Visibilité proche du néant, score qui le sera également.
    Ce parti n’aura d’avenir que lorsqu’il sera connu, et il le mérite !

    • Le Parti Libéral Démocrate est un grand parti d’avenir et qui le restera …

    • J’espère que le Parti Libéral Démocrate n’est pas un grand parti d’avenir et qui le restera !!!

    • Peut être mais si vous votez pour des socialistes officiels ou leur clones de droite, faut pas venir pleurer derrière s’ils ne mènent pas une politique un tantinet libérale. Le pire serait de ne pas présenter de candidats, bonne chance à eux donc.

      • Il est clair que ce n’est pas le chiffre d’une première élection qui compte, en tout cas beaucoup moins qu’une progression dans le temps: pour cela, c’est le recrutement de bouche à oreille qui compte, avec conviction, puis profiter de l’accès aux « grands médias » pour livrer un programme simple et séduisant. Enfin, montrer un parti avec des têtes nouvelles, des thèses nouvelles, le contraste avec les « vieilles têtes » des 2 pratis habituels PEUT être un atout.

        • Absolument. Demandez à Jospin ce qu’il pensé des « petits scores » de Taubira de Chevènement en 2002. Rien qu’avoir aussi comment EELV obtient des postes et diffuse son idéologie au PS malgré des scores risibles à la principale élection.

          D’autant qu’avec plus de notoriété le réservoir de voix est à mon avis bien plus large que les 3.9% de Madelin encore en 2002. Localement, et ce malgré une profusion de listes, le score atteint par Nous Citoyens fut assez spectaculaire.

  • A voté, en ce qui me concerne ce sera PLD !

  • « (…)une votation obligatoire chaque année pour valider toutes hausse d’impôts locaux ou tout déficit (…) »

    En voila une idée qu’elle est bonne !
    malheureusement, dans le 93 où j’habite, la majorité des votants ne doivent pas payer d’impôts…
    et j’imagine facilement les parties en place les inciter à voter pour leurs augmentations.

  • On rêve avec le titre puis arrive déferré et tout s’écroule

  • Bonjour,
    Je suis déjà adhérent .
    Pour le PS et la Gauche dans son ensemble , la notion de libertés individuelles n’existe pas .
    L’individu n’existe pas ! l’Etat tout puissant contrôle tout et s’immisce dans votre vie privée !
    Relisez ‘ 84 ‘ d’Orwell : le régime politique de l’Océania était l’Angsoc : Anglais Socialisme .
    Ce régime totalitaire surveillait ces citoyens au moyen de télécrans installés chez eux : cela ne vous fait pas penser à la première étape de la loi renseignements votée par le PS et une grande partie des républicains et de l’Udi ?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un entretien réalisé par Frédéric Mas et Justine Colinet.

Contrepoints -- Comment faire passer le message libéral dans la vie quotidienne des Français ?

Aurélien Véron -- Les enjeux de tout scrutin municipal sont intrinsèquement interventionnistes. Ils concernent le quotidien des habitants d'une ville : circulation, qualité de vie, écoles, propreté...

Il reste néanmoins un espace pour diffuser des principes libéraux : la transparence et la rigueur budgétaire, l’externalisation et la mise en concurrence de services municip... Poursuivre la lecture

Par Yves Bourdillon.

Le Parti Libéral Démocrate et Objectif France ont fusionné mercredi dernier pour constituer la seule formation politique française combinant convictions libérales et fermeté sur le régalien.

L’objectif est de contribuer à la renaissance de notre pays confronté à une grave crise, dont les Gilets jaunes ne sont qu’un des symptômes, et de convaincre nos concitoyens de ne plus désespérer de la politique. Conservant la bannière d’Objectif France, « marque » la mieux installée des deux, ce nouveau parti revendiqu... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

DroiteLib, le Parti Libéral Démocrate et Ecologie bleue ont le plaisir d’organiser ce samedi 18 novembre les Universités de la Liberté, en présence de Virginie Calmels, Aurélien Véron et Pierre-gilles Tronconi, à la maison des Travaux Publics.

Plusieurs personnalités de la sphère libérale feront l'honneur de leur présence pour une après-midi riche en échanges !

Ce sera également l’occasion de recevoir, à 17h30, Laurent Wauquiez, candidat à la présidence des LR, qui viendra débattre sur le thème : « Quelle place pour les libéraux... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles