Les enjeux cachés du mariage de Louis XVI

Le Mariage forcé ou Marie-Antoinette humiliée (Crédits Tallandier, tous droits réservés)

Dans Le mariage forcé ou Marie-Antoinette humiliée, Jean-Pierre Fiquet montre que les enjeux du mariage de Louis XVI et de Marie-Antoinette sont plus complexes qu’on ne le pense.

Par Jean-Baptiste Noé.

Le Mariage forcé ou Marie-Antoinette humiliée (Crédits Tallandier, tous droits réservés)
Le Mariage forcé ou Marie-Antoinette humiliée (Crédits Tallandier, tous droits réservés)

Dans Le Mariage forcé ou Marie-Antoinette humiliée, Jean-Pierre Fiquet s’est décidé à étudier les enjeux du mariage du duc de Berry, le futur Louis XVI, avec la duchesse d’Autriche Marie-Antoinette. Il a pour cela parcouru les archives de Vienne et de Paris, les mémoires des ambassadeurs et des espions. Il essaye de répondre à cette question qui a longuement inquiété les chancelleries d’Europe : pourquoi le mariage des deux jeunes gens n’est-il pas consommé ? Et il démontre, archives à l’appui, que ce fut une stratégie de Louis XVI afin de conserver influence et pouvoir, et de rester le maître d’un jeu politique dont on voulait l’exclure au profit de quelques nobles du royaume.

C’est l’enjeu politique et diplomatique que l’auteur étudie. Car cette histoire privée se retrouve être mise au centre de la vie publique, et elle a de lourdes conséquences aussi bien en France qu’en Europe. On y découvre ainsi les enjeux politiques d’un mariage, les tractations des chancelleries et les espionnages des ambassades. C’est la grande histoire qui se fait dans les cours et dans les chambres.

Cet ouvrage rehausse la figure de Louis XVI, qui se montre beaucoup plus intelligent qu’on a voulu en dire, et témoigne de toute la complexité de la diplomatie française en ce milieu de XVIIIe siècle.

Sur le web