Reconnaissances
50 articles déposés
À propos Articles
Reconnaissances
50 articles déposés
Gérard-Michel Thermeau, docteur en Histoire, est professeur agrégé d'Histoire-Géographie dans un lycée de Saint-Etienne.
8 followers

Articles

Le 9 janvier 1873, il y a 150 ans, disparaissait Napoléon III, le dernier monarque de l'histoire de notre pays. Longtemps honni, voué aux gémonies, affligé d'une triste réputation qui devait beaucoup à la hargne délirante de Victor Hugo et au souci de la IIIe république d'entretenir cette « légende noire », il a connu un certain retour en grâce ces dernières années. Les programmes d'histoire de lycée, par exemple, après l'avoir longtemps banni, lui donnent même aujourd'hui une place importante.

 

L'empereur de la prison à l'ex... Poursuivre la lecture

My Country the New Age est une série coréenne en 16 épisodes réalisée par Kim Jin-Won diffusée en 2019 sur Netflix mais avec des épisodes deux fois plus longs que les épisodes des séries chinoises. Tous les codes des séries asiatiques sont au rendez-vous : ralentis, flash-back désaturés, scènes filmées sous 75 angles différents sans aucune nécessité, longues séquences lacrymales. La musique offre la versatilité habituelle de ce type de production passant du trivial à l'élégiaque, de la guimauve à l'incongru. Mais bon autant souligner d'emblée... Poursuivre la lecture

Par Gérard-Michel Thermeau.

Deux pères jésuites, Sebastiao Rodrigues (Andrew Garfield) et Francisco Garupe (Adam Driver) débarquent clandestinement sur les côtes du Japon dans la région de Nagasaki à la recherche de leur ancien maître, le père Ferreira (Liam Neeson). Selon la rumeur, le jésuite aurait apostasié, épousé une japonaise et vivrait désormais en bouddhiste. Ils sont aussitôt accueillis et cachés dans des communautés paysannes qui les accueillent avec ferveur. C’est le début d’un calvaire qui va conduire l’un à la mort et l’a... Poursuivre la lecture

Par Gérard-Michel Thermeau.

Il y a bien des années, je m'étais posé la question d’un cinéma d’inspiration libérale. S’il existe ou a existé un cinéma nazi, un cinéma fasciste, un cinéma marxiste (qui est loin d’avoir disparu) et aujourd’hui un cinéma écologiste, on chercherait en vain un cinéma libéral.

Si les films engagés ne manquent pas, ils ont l’avantage d’être toujours engagés du même côté, gauche de préférence. Dans ce type de films, le monde y est sainement manichéen avec d’un côté les opprimés et surtout leurs défenseur... Poursuivre la lecture

La série chinoise Rise of Phoenixes n'est pas toute récente. Elle date de 2018 mais continue d'être programmée sur Netflix qui l'avait produite. Elle compte pas moins de 70 épisodes. C'est donc long, très long, très très long.

Rise of Phoenixes est à peu près aussi interminable que la grande muraille. Elle se veut l'équivalent chinois, en plus fauché, de Game of Throne, sans scènes de sexe mais légèrement plus malin sur le plan politique. Si j'évoque Game of Throne ce n'est pas fortuitement. L'univers dépeint dans Rise of Pheonixes est... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles