Attention : retour des projets de taxes anti « manque à gagner » !

imgscan contrepoints 2013658 fiscalité impôts taxes

Les revenus tirés du Bon Coin, de Blablacar et d’AirBnB seront-ils bientôt taxés?

Par le Parisien libéral

imgscan contrepoints 2013658 fiscalité impôts taxes

Vous vous souvenez des projets de Sylviane Bulteau et Jacques Cresta ? Sylviane Bulteau est une députée qui dénonce la « concurrence déloyale » des citoyens qui commercent directement entre eux sans passer par des agences immobilières. Elle et son collègue en avaient conclu que l’État souffrait d’un surréaliste « manque à gagner » issu du montant de TVA non collecté sur les honoraires qu’un agent immobilier aurait facturé si une vente avait eu lieu en agence et non pas en direct, via Le Bon Coin, entre particuliers.

Ça, c’était à l’automne dernier.

Et vous pensez que malgré le tollé généré, sans parler des résultats électoraux du PS, nos deux députés se seraient dit que trop c’est trop ? Pas du tout ! Leur proposition a fait des émules.

Aujourd’hui, la commission des finances du Sénat revient sur cette idée de « manque à gagner ». Au lieu de se demander quelles missions l’État pourrait abandonner, les élus sont toujours à la recherche de nouvelles recettes fiscales. AirBnB, Le Bon Coin et BlaBlaCar sont dans leur viseur « mais cela ne concerneraient que les particuliers qui en tirent une source de revenus régulière ». Reste à définir ce qu’on entend par source de revenus régulière.

Ne nous y trompons pas. Les élus vont chercher à forcer AirBnB, Le Bon Coin et BlaBlaCar à pratiquer des prélèvements forfaitaires à la source, à défaut de pouvoir contrôler efficacement les quelques dizaines d’euros gagnés par le particulier qui loue une chambre ou une place dans sa voiture. Tout le monde sera donc concerné.

Économie du partage ? Les élus ont uniquement entendu « partage ». Les taxes pour nous, les avantages pour eux. Cela n’est pas comme si les élus allaient décider de soumettre leur Indemnité Représentative de Frais de Mandat (IRFM) à fiscalisation !


Sur le web.