Sylviane Bulteau (PS) veut restreindre les ventes de particuliers à particuliers

Publié Par Le Parisien Libéral, le dans Politique

Par le Parisien libéral

Sylviane_Bulteau_credit_wikipediaSylviane Bulteau, vous connaissez ? Non ? Vous devriez ! Sylviane Bulteau est députée de la Vendée, ainsi que Conseillère générale et première secrétaire fédérale du Parti Socialiste de Vendée. Elle est assez connectée, puisqu’elle dispose d’un blog, d’un compte Facebook et de Twitter. Vous direz, elle peut bien se payer tout ça, avec ce qu’elle gagne en tant que députée ! Vous auriez raison !

Mais pourquoi faudrait-il la connaître ? A-t-elle trouvé le moyen de permettre à Hollande de tenir sa promesse d’inversion de la courbe du chômage ? A-t-elle coaché Valls et Cazeneuve pour faire baisser l’insécurité en France ? A-t-elle convaincu Andrieux, Emmanueli, Thévenoud, Balkany et autres de bien vouloir renoncer à leur siège à l’Assemblée Nationale ? A-t-elle volontairement mis en œuvre la promesse numéro 48 du candidat Hollande concernant le cumul des mandats ? Rien de tout ça, rassurez-vous !

Non, dans le cadre de sa mission de législateur et de contrôleur de l’action du gouvernement, Sylviane Bulteau est juste à l’origine d’une question à Bercy totalement hallucinante.

La voici :

Mme Sylviane Bulteau interroge M. le ministre des Finances et des comptes publics sur la concurrence que constituent certains sites d’annonces gratuites, notamment pour les professionnels de l’immobilier qui considèrent que celle-ci s’exerce de façon tout à fait déloyale, et même au détriment de l’État, en laissant s’installer un marché parallèle de l’immobilier. En effet, lorsqu’une transaction immobilière est réalisée par l’intermédiaire d’un professionnel, ce dernier pratique des honoraires qui sont assujettis à l’impôt (TVA). Ce qui n’est naturellement pas le cas dans le cadre d’un arrangement entre particuliers. Le principal site internet d’annonces gratuites en France, accessible sans inscription préalable, propose environ 260 000 annonces. Si l’on considère une somme moyenne de 6 000 euros HT sur ces transactions, à laquelle on applique 20% de TVA, on obtient 312 millions d’euros environ de manque à gagner pour l’État. La vente de particuliers à particuliers s’est donc indéniablement « professionnalisée » grâce aux nouvelles technologies. Aussi, elle lui demande quelle est la position du Gouvernement à ce sujet et s’il envisage de réglementer ces nouveaux usages.

sylviane bulteau QAG

Cette question a été publiée au Journal Officiel, et on ne peut qu’en rester coi, bouche bée.

Avez-vous bien lu ce que demande la députée socialiste ? Elle se plaint du fait que PAP (De Particulier à Particulier) ou Le Bon Coin 1) existent, 2) « enlèvent du travail » aux agents immobiliers et 3) induisent un préjudice pour l’État qui aurait dû toucher plus de taxes ! Ce n’est rien d’autre que la pétition des marchands de chandelles, de Frédéric Bastiat, dans toute son absurdité !

On rêve ! Mais non, c’est la vérité : Sylviane Bulteau est une vraie personne, pas juste un troll sur internet chargée de caricaturer la gauche socialiste. C’est une vraie députée, payée avec des vrais impôts pour pondre des trucs pareils.

On peut adopter deux postures. On peut considérer que c’est n’importe quoi, et qu’en fait Sylviane Bulteau est payée par la FNAIM, Century 21 ou autre pour casser PAP, Le Bon Coin et ces vilains citoyens qui commercent entre eux directement sur le net, les méchants ! Dans ce cas, ce serait un coup de lobbying à l’ancienne. Après tout, ce serait de bonne guerre : Foncia (Banques Populaires), Arthur Optimist (Caisse d’Épargne), Square Habitat (Crédit Agricole) et autres ont l’oreille des politiciens, pourquoi n’en profiteraient-ils pas ? Cette hypothèse pourrait être limite, elle est donc très peu probable.

bulteau rené le honzecOu alors on se dit que Sylviane Bulteau croit en ce qu’elle raconte, et alors là, les implications idéologiques sous-jacentes sont impressionnantes. Tout d’abord, cela veut dire que, pour les gens comme Sylviane Bulteau, les solutions décentralisées ne seront jamais préférables. On comprend alors pourquoi, dans un monde capitaliste à défaut d’être également libéral, le Parti Socialiste et ses affidés (syndicats, Libération, etc.) préfèrent, in fine, traiter avec les grandes entreprises, adorent la macroéconomie et se méfient des PME. L’attachement au capitalisme de connivence et aux rentes de situations établies vient de là : le PS ne veut pas tenir compte des individus (cela est également vrai pour les sociaux-démocrates de droite), il veut des grandes masses (les consommateurs, les entreprises, l’État…) modélisables par Bercy.

Ensuite, cela signifie que dans le monde idéal de Sylviane Bulteau, l’État, c’est 100% du PIB, sauf exception, et non pas l’inverse. L’inverse, ce serait évidemment que chacun puisse agir de manière décentralisée, sauf si les citoyens s’accordent à financer en commun, par l’impôt, des services publics tels que l’armée, la diplomatie, la police et la justice. Les socialistes en sont là : traquer des « manques à gagner pour l’État ». Un peu comme la personne qui vous explique que le gazole bénéficie d’un avantage, d’une détaxe, par rapport à l’essence, alors qu’il est en réalité juste un peu moins taxé.

Ce qui est terrible, dans cette question au gouvernement, c’est qu’elle reflète le décalage entre les législateurs et la réalité. Voilà une personne dont on aurait éventuellement pu espérer qu’elle soit davantage en phase avec la réalité que les élus de la génération précédente, des gens tels que Juppé, Hollande ou Bayrou. Mais non. C’est le même aveuglement face aux conséquences positives de cette contestation de la verticalité que le développement de l’internet permet.

Les agents immobiliers, voilà typiquement un métier de marché, dont la valeur ajoutée réside dans la qualité du conseil et de l’assistance au client. Si les gens préfèrent échanger directement plutôt que de passer par des agents immobiliers, peut-être est-ce parce qu’ils estiment que la qualité de leur aide, parfois, ne vaut pas les honoraires qu’ils facturent, ou qu’ils estiment pouvoir faire mieux pour moins cher1 !

Sylviane Bulteau a simplement oublié que la base taxable n’est plus une matière stable, inerte. Le monde bouge, il change ! Ce qu’elle appelle marché parallèle de l’immobilier ne correspond même pas à une volonté de frauder. C’est juste le développement d’une nouvelle réponse à un besoin, celui de trouver des logements. Sylviane Bulteau et ses amis paniquent parce que le gouvernement a réussi à démontrer l’existence de la courbe de Laffer : trop d’impôts a tué l’impôt. Ils devraient aussi s’inquiéter du fait que leur logiciel a sérieusement besoin d’être mis à jour, afin d’intégrer les paramètres tels que les processus de destruction créatrice de Schumpeter et la liberté de choix du consommateur, qui peut préférer les agences immobilières ou l’internet.

Ah oui, mais alors comment finance-t-on le budget de l’État, demanderont les socialistes ? Qu’ils commencent par regarder si, en ces temps de déficit, quatre guerres en cours sont bien raisonnables, ou bien si nous avons les moyens d’avoir autant de profs pour des résultats scolaires si catastrophiques. En cherchant bien, ils trouveront de quoi économiser. Ils n’ont qu’à commencer par éplucher le rapport de la Cour des Comptes.


Sur le web.

Lire aussi : La réponse de Sylviane Bulteau.

  1. À leurs risques et périls, d’ailleurs, vu la complexification de l’acte d’achat rendue possible par la loi ALUR de Cécile Duflot.
  1. Le lobby immobilier fait son travail et cette députée ne fait pas le sien, car je ne suis pas certaine qu’elle ait été élue grâce au lobby immobilier.

    Alors que le marché de l’immobilier devrait être relancé … elle propose de le corseter à nouveaux.

    Tout ceci mène la France à la ruine.

    1. on ne peut pas ruiner quelque chose qui n’existe que dans les livres d’histoire pour enfants , par contre on peut ruiner les français et ils ne s’en gêneront pas plus aujourd’hui qu’hier . voir la Grèce ou l’Argentine , le peuple fut ruiné mais pas les gouvernants .

    2. « Si l’on considère une somme moyenne de 6 000 euros HT sur ces transactions, à laquelle on applique 20% de TVA, on obtient 312 millions d’euros environ de manque à gagner pour l’État. » est un point de vue qui oublie que la TVA ne s »applique que sur le prix réel de la transaction, ici gratuite sur « site internet d’annonces gratuites » sans valeur ajoutée, sur un site gratuit, payé de fait par les publicités présentées sur le site, qui elles payent la TVA réellement !!!

      Donc cette proposition est scientifiquement incohérente et de fait cherche à conserver le monopole de position dominante d’une profession agent immobilier, en totale contradiction avec la politique de suppression des profession à statut protégé, comme notaires, huissiers, taxis, etc..

      Les députés sont souvent victimes de lobbys qui leur refilent des amendements pas clairs pour le député, et qui sont parfois adoptés la nuit par fatigue des rares députés présents !!

      Beaucoup, comme cela m’est arrivé, sans parvenir à vendre par annonces, finissent chez des agents immobiliers, par manque de temps pour travailler, des années, à trouver un acheteur introuvable, surtout en récession immobilière !!

  2. La transformation de la France en URSS……
    Les apparatchiks de l’état font les lois.

  3. il ne faut pas chercher a comprendre , cette dame a diner avec un agent immobilier et entre la poire et le fromage elle a trouvé un sujet pour son quota de questions sympas au gouvernement , l’essentiel étant de participer pour se faire remarquer du saint siège

    1. Pas besoin. D’après sa déclaration d’intérêts, Madame est administratrice de « Vendée Logement », un de ces promoteurs mi-coopératifs mi-publics qui « construit et propose à la location des logements abordables, individuels et collectifs ».

      1. C’est alors un superbe conflit d’intérêts :mrgreen:
        Elle devrait pousser plus au sud. Ils ont de très bons confits.

  4. Je pense au contraire que cette députée est plus cohérente que les autres.

    Le partage de ressources, de compétences, de biens, entre dans une nouvelle dimension.

    Ce livre ou ce dvd que lon prêtait à ses proches. Aujourd’hui, cest au monde entier.
    L’auteur, comme l’état qui assoient leurs revenus sur un echange monétaire dûment officialisé en sont pour leur frais.

    Dans l’immobilier, l’état se gave largement via les collecteurs d’impôt que sont les notaires. Un impôts véritable frein à la mobilité dont le pays à besoin, autant qu’à l’investissement.
    Mais internet oblige les professionnels de l’immobilier à apporter une valeur ajoutée à ceux qui les paient. Comme toute profession réglementée, c’est loin d’être le cas. Les moins bons n’y résisteront pas.

    Si l’état veut augmenter les rentrées d’argent: qu’il aligne la taxation de l’immobilier sur la moyenne européenne.
    Il y aura plus de chantiers.

    1. Attention, il n’est pas question de réduire les taxes prises par les notaires, il est juste question d’ajouter une taxe quand la vente se fait de particulier à particulier. Les frais de notaire n’ont aucune raison de changer voyons !

      1. De tous temps il y a eu des relations directes de particulier à particulier et pas d’intermédiaire ni de courtier…Comment justifier une telle reflexion d’illuminée et rentrer dans un système de supervision de l’Etat?
        Laisser faire et tout va bien, et tant pis pour les agences, les notaires, qui se gavent. Et l’Etat.
        Justifier les corporations, les ordres est d’un autre siècle, il s’ est éteint il y a 14 ans!

  5. Ces gens là sont fous , le moindre soupçon d’initiative et d’originalité les terrifient .. il faut que les citoyens reprennent le contrôle sur ces individus qui sont tout simplement nos salariés !

    1. Autant la phobie administrative était une plaisanterie légère, au maximum une légère névrose face effectivement à une administration toujours plus lourde et invasive (mais peu avaient atteint le niveau de Thevenoud), autant là nous sommes dans la psychiatrie lourde, une psychose grave, avec délires taxatoires permanents, hallucinations ….

    2. PAP a été fondé en 75, c’est pas vraiment de l’initiative.

      Si ce n’était pas sinistre nous pourrions presque rire de la faisabilité d’une tel taxe. Comment contrôler (plus de fonctionnaires), qui collectent (plus de fonctionnaires) mais aussi une commission(encore plus de fonctionnaires) pour savoir quelle va être le taux appliques, comment faire une exception que nos chères gouvernants n’ai pas a paye la taxe etc.

  6. Dans la foulée, on pourrait taxer :
    – les pieds de tomates sur les balcons, qui retirent du travail aux agriculteurs,
    – les récupérateurs des eaux de pluie, qui réduisent la consommation facturée au compteur,
    – les composteurs, qui pénalisent le chiffre d’affaires des magasins spécialisés,
    – …

    Dans le style « débile », vous connaissez une limite ?
    Avec la gauche, le rôle de l’Etat est de supprimer tous les espaces de liberté des citoyens.

    1. Et sans doute mille autres choses seraient taxables dans cette optique. Quant à la liberté, on ne va bientôt plus la voir que sur les frontons des bâtiments officiels.

    2. Pour l’eau, c’est déjà le cas puisque nous avons droit maintenant, à une taxe forfaitaire car j’ai un puits pour l’usage domestique. Or, une partie de la facture d’eau part pour l’assainissement. Si tout le monde se met à récupérer l’eau de pluie, le budget de l’assainissement aura un manque à gagner qu’il faudra compenser, d’où une taxe forfaitaire.

    3. Je m’etonne d’ailleurs que les taxis ne demandent pas une taxe sur ceux qui conduisent leur propre voiture.

    4. Vous pouvez rajouter les cuvettes a chiotte avec pesée automatique et taxation au poids !!!!!

    5. ou ajouter un agent qui mette en liaison les agents immobiliers let les clients…

      euh le gouvernement n’est pas pour les circuits courts au fait?

    6. les récupérateurs des eaux de pluie,

      Merde alors, on songeait à le faire en copro ❗

    7. Et l’on pourrait, bien sûr, taxer les ouvertures et fenêtres qui font passer la lumière naturelle au détriment des fabricants d’ampoules !

  7. Qu’ elles que soient les agences immobilières elles aident le client pour leurs transactions. Et l’etat encaisse les plus values.

  8. Y a plein de manque à gagner pour l’état dont :

    – ceux qui se branlent eux-mêmes alors qu’il y a tant de branleurs et branleuses professionnelles à l’assemblée nationale et au sénat.

    1. Excellent !

    2. Excellent — c’est absolument le commentaire qui convient à la proposition démentielle de cette dame.
      C’est de la même veine, même niveau…..

    3. Magnifique, et tellement vrai !!!
      Malheureusement … :'(

  9. Merci de m’adresser votre newsletter dans ma boîte email.

  10. C’est un beau résumé de la vision de l’État qui fait quasiment l’unanimité dans la classe politique française. Loin de l’État minimal qui est un État-serviteur, on voit ici l’idéologie de l’État-maître. Les citoyens doivent servir l’État, tout comportement ne maximisant pas le bien-être du Léviathan doit donc être prohibé.

    1. Tu as tout dit mon petit Cedric :)

  11. Effectivement c’est triste, d’autant que l’on imagine facilement que ce ne sont pas les plus riches qui cherche a economier quelques % sur le prix de revient de leur residence mais au contraire ceux qui ont du mal a rassembler leur apport initiale.
    Cette proposition est terrible dans ce qu’elle sous-entend: la député ne semble absolument pas se rendre compte que sa proposition engendrerait encore une crispation supplémentaire du marché immobilier en reduisant de facto le pouvoir d’achat des plus pauvres…

    1. Mais les sociualistes n’en ont strictement rien a cirer des plus pauvres, du reste ils ne savent pas ce que c’est d’etre pauvre, eux nagent dans l’opulance de notre argent racketté en toute légalité

  12. Le socialisme est définitivement incompatible avec la démocratie.

    L’interdiction du socialisme a pour conséquence que l’Etat ne peut plus décider de nouveaux impôts et taxes, de modifier les assiettes, les taux, la norme fiscale, les réglementations… faute d’obtenir par référendum spécialisé l’accord d’au moins les deux-tiers des contribuables susceptibles de le payer effectivement (dans le cas présent, seuls les propriétaires de biens immobiliers sont valablement fondés à voter). Après plusieurs décennies de furie fiscale socialiste, l’interdiction du socialisme permet l’apaisement fiscal.

    Après l’interdiction du socialisme, tout budget public, national ou local, ponctuel, annuel ou pluriannuel, fonctionnement ou investissement, salaire des fonctionnaires ou subventions aux personnes, est nécessairement approuvé par la population qui va devoir le financer, le vote étant pondéré en fonction de la contribution de chacun, selon la règle naturelle : « qui paye décide ».

    Après l’interdiction du socialisme, les dettes publiques sont faibles et limitées au court terme, décidées par ceux qui vont les rembourser effectivement, ce qui interdit de refiler le bébé à la génération suivante, pas encore née.

    Après l’interdiction du socialisme, le champ d’intervention de l’Etat est limité par la morale universelle élémentaire (tu ne voleras pas), donc limité au frugal domaine régalien, défini comme étant le domaine étroit qui, faute de prix librement déterminé, ne relève pas des marchés libres.

    Après l’interdiction du socialisme, le régime politique qui émerge s’appelle la démocratie.

  13. Je ne connaissais pas cette dame, mais vraiment je ne perdais rien !
    Une fois de plus, être député(e) n’est vraiment pas un cri§re d’intelligence.
    Si nous continuons à mettre au pouvoir des débiles pareils, je me demande quel espace de liberté sera réservé au citoyen. A priori, aucun, le goulag socialiste garanti pour tous. Sauf pour le apparatchiks, bien sûr.

  14. Qui peut faire semblant d’être étonné ?

    Je vous rappelle que la France c’est (liste très partielle) :

    -une « contribution » audiovisuelle (« redevance » c’était trop parlant) qui sert à engraisser les copains et la propagande d’état
    Qui proteste ?

    -le régime scandaleux des intermittents
    Qui proteste ?

    -des syndicats qui mettent en coupe réglée des grandes entreprises publiques
    Qui proteste ?

    -des élus en surnombre qui volent, trichent ?
    Qui proteste ?

    -des fonctionnaires qui ne font rien, quand des serfs du « privé » travaillent des dizaines d’heures par semaine
    Qui proteste ?

    -des fonctionnaires qui ont la sécurité de l’emploi (à vie) quand les salariés du privés sont décimés par un chômage de masse (plusieurs millions)
    Qui proteste ?

    On peut continuer. La liste est sans fin.

    Bref, une parfaite apparatchik qui fait son intéressante en assurant la promotion de la mafia qu’elle sert ?

    En quoi cela vous étonne t il ?

    1. Je suis pourtant sûre d’avoir vu dans les colonnes de Contrepoints des auteurs protestant contre chacun de ces points.
      Nous ne sommes plus étonnés, en effet. Maintenant, nous faisons entendre notre voix.

  15. Avant la panique de l’État, il y a celle des agents immobiliers qui ont ponctionné des générations d’acheteurs de façon éhontée. L’apparition d’agents à bas coût montre que la solution est d’avoir des honoraires en rapport avec le service rendu. Mais les grands comme Century21 ou d’autres ne l’entendent pas ainsi. Il s’agit en effet d’un cas typique de capitalisme de connivence qui n’est rien d’autre que la captation des moyens de l’État à des fins de bénéfices privés.

    1. ou bien la captation de la richesse créée par le secteur marchand à des fins d’entretien du Léviathan …

  16. Si Gutenberg était actuel, on l’aurait accusé d’être le Uber du livre, faisant concurrence déloyale aux professionnels du secteur, de détruire la culture, d’imposer la diktature du marché et pire encore, d’être ultralibéral…

  17. Je suis à peu près certain que cette dame a reçu une enveloppe bien garnie de la part d’un syndicat d’agents immobiliers ou autre.

  18. En fait, il faudrait leur rappeler quel est leur boulot. Un vrai gouvernement se poserait la question de comment faire son boulot efficacement (assurer une police de qualité, etc.) et de ce qu’il faut faire pour cela.
    Là, nous avons au pouvoir une armée de comptables de bas étage -purée, si encore ils étaient doués…- dont les seuls préoccupations sont de « faire rentrer de l’argent dans les caisses ». Peu importe ce que fait l’état ou si ça va dans le bon sens pourvu que du foutu argent rentre dans ces foutues caisses.

    Donc là si je comprend bien l’idée du jour est d’inventer des taxes sur des services que l’on n’utilise pas – car à chaque fois qu’on n’utilise pas un service, le gouvernement manque à gagner la TVA dessus. Malin!

    Allez hop, une idée : Taxons les non fumeurs à cause de qui l’état n’encaisse pas la tva sur les cigarettes.
    Taxons les piétons puisque ces couillons ne paient pas la TVA sur les transports en commun!
    Taxons les gens qui ont une bonne vue puisqu’ils ne paient pas la TVA sur les lunettes
    Taxons les parents sans enfants puisqu’ils ne paient pas la TVA sur les couches, les biberons, etc..
    Taxons la mère qui allaite, cette trainée qui prive l’état de la TVA sur le lait commercialisé

    1. C’est exactement cela !!
      Ils doivent toucher une prime chaque fois qu’une nouvelle idée « innovante » de taxes est trouvée…
      En voila une autre qui va faire un carton :
      http://www.contrepoints.org/2014/10/26/186004-fleur-pellerin-taxe-les-toners-et-veut-censurer-les-interwebs?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Contrepoints2+%28Contrepoints%29
      Pauvre France ! quelle deliquescence

    2. Des « parents sans enfants », ça existe ?

      pour être parent, il faut … heu, je sais plus … :-)

  19. Pour avoir discuté avec bcp de socialistes , cette personne est probablement sincère. On croit à tort que les socialistes sont roses et modérés. La plupart des entre eux sont rouges sang et ils nous enverraient sans une larme crever au goulag , ils en rêvent.

    1. Normal puisque leurs échecs sont dûs à vos résistances !!! Ils faut donc les briser ; c’est la logique soviétique du temps de Staline et consort !!!!

      1. oui tout à fait , je fais mon auto critique en tant que reactionnaire indecrottable .

    2. Exactement !
      C’est le problème du curseur dans ce pays.
      L’ump est rose, le reste va du rouge au rouge sang. Les verts sont les pires.

      Ca va mal. Que croyez que fera la police, les douanes etc. ?
      Ils vont nous foutre sur la gueule.
      D’autant plus fort que les manifs qu’il pourrait y avoir des gens d’ici ou qui pensent comme nous seront molles.
      Il faudra tout casser, au sens propre, (cf bonnets rouges) et BERCY en premier.

  20. Combien elle a touche de dessous de table pour dire de telles conneries.
    Déjà que notre pouvoir d’achat est en baisse contrairement aux impôt, taxes en tout genres.
    Tant qu’elle y est elle a qu’a demander à ce que tout nos biens reviennent à l’état
    Qu’elle n’oublie pas que c’est le peuple qui travaille qui lui permet d’avoir de tels revenus.
    Encore une sur le siège ejectable

  21. Au secours. Le PS dehors et vite!

  22. Peste soit du Bulteau !
    Oiseau de mauvais augure !
    Des croassements aux allures Montagnardes. …… un comble pour un député de Vendée.
    Tout fout le camp dans nos belles provinces…..
    Contre nous des « jean-foutre » le discours politicard est tiré.
    Une vilaine piquette aux relents de renvois.

  23. A ce demander si tous ces pourris sont nostalgiques du corporatisme du « régime » de Vichy…C’est décidément de plus en plus à la mode ces derniers temps…

  24. Mais c’est vrai çà mon voisin me donne quelques légumes que son potager et surtout son savoir faire ont produits en léger excès : il y a un manque à gagner pour l’état ; ma voisine âgée a besoin d’aide que je lui prodigue bien volontiers : encore un manque à gagner pour l’état ; et toutes ces ventes directes de fruits sur le bord des routes sans passer par les grossistes et détaillants : toujours un manque à gagner pour l’état !!!
    Mais que fait donc l’état pour mériter toutes ces taxes existantes ou en devenir ?????Il est effectivement urgent de mettre de l’ordre dans tout cela et de taxer tous les services rendus entre amis ou voisins et tous les SEL ( services d’échanges locaux ) et tous les trocs …….qui osera évoquer ces stupidités à l’occasion des prochains scrutins ????

  25. L’hypothétique jour où cette hypothèque taxe verra le jour, les sites « incriminés » n’auront qu’à migrer très facilement vers le Luxembourg ou même la Belgique. Un business Internet, ca voyage on ne peut plus facilement.

  26. Home fucking kills prostitution

  27. Que d’incompetence de la part de Mme Sylviane Bulteau.
    Avec son raisonnement on devrait interdire les arbres fruitiers et les potagers des particuliers car ils ne payent pas de TVA sur leurs fruits et legumes.
    Idem pour tous les bricoleurs … il refuse de passer par un professionnel !!!
    Et que dire du VELO !!! il faut l’interdire car lorsqu’on l’utilise on ne paye pas toutes ces taxes sur l’essence ou alors on ne contribue pas au financement des transports en commun …
    Holala !!

  28. Pour ma part , je ne crois pas que cette députée du parti satanique ( ps ) soit influencée par des agents
    immobiliers .
    Comme les islamistes qui ne jurent que par le Coran ( leur Mein Kampf puissance 100 ) , les socialistes ne jurent que par le Tout Etat .
    L’individu n’existe pas et par conséquent ne doit , en aucun cas , faire preuve d’initiative : ce qui est un crime de lèse-état .

  29. …alors autant cet article a bien commence puis bien continue
    …. autant j allais moi aussi le partager sur facebook
    …. autant je n ai jamais ecrit de commentaire nulle part apres avoir lu un article
    …. autant la fin m a abasourdi : et hop ! Une fois de plus et sans aucune raison on tappe sur les profs … gratuitement !!
    … alors non … je ne peux pas laisser passer cela :
    « Trop de profs pour des resultats scolaires si catastrophiques » !
    …. Non mais vous etes serieux quand vous dites cela ?!?

    …. Connaissez-vous vraiment le probleme pour en parler ainsi ?
    Savez vous vraiment pourquoi les resultats scolaires sont si catastrophiques ?
    D ailleurs, le sont ils, si catastrophiques, puisque maintenant « on » doit donner le bac a presque tout le monde (85% d une classe d age exactement … et si cela atteint 100 % c est encore mieux bien sur …. peu importe le niveau des eleves ce qui compte c est qu ils aient le bac)
    …. on nous demande de garder des eleves qui viennennt sans meme un stylo ou une feuille pour ecrire et qui ne viennent donc que pour eviter d etre dans la rue je suppose …. et quand ils essaient, on leur rappelle qu ils sont inscrits (plus ou moins de 16 ans peut importe) et qu ils doivent venir en cours … peu importe si les autres ont envie de travailler et d apprendre puisque de toute facon le bac leur sera donne …..

    Et la vous venez dire qu il y a trop de profs alors que les resultats sont mediocres …?!?

    …. pour ce qui est de l autre partie de la phrase : trop de profs ? Ou ca ? Dans certains lycees des eleves restent des mois sans prof parce qu il n y a pas de remplacant … cela depend donc des matieres et des academies ….
    Sans compter que diminuer le nombre de profs c est augmenter le nombre d eleves par classe …. tout en demandant a ce que les profs en questions soient bien sur tres vigileants et de bien verifier que chaque eleve travaille prend des notes corrige ….

    mais ne vous inquietez pas : il y a effectivement de moins en moins de profs parce qu a bac +5 travailler 60 heures pour vous entendre dire que vos eleves – alors qu ils ne font plus un seul devoir chez eux – c est pas bien il parait …. donc qui n apprennent plus rien …. ont des resultats catastrophiques a cause de vous …. pendant que vous, vous devez trouver maints moyens pour motiver des eleves que l on a envoye dans cette section parce qu ils ne pouvaient pas aller ailleurs !

    Et de lire dans des articles tels que le votre qu il y a trop de profs….
    Croyez vous que moins de profs donc plus d eleves par classe (on en a 30 ou plus !!) … resoudrait le phttp://media.maginea.com/m2/products/00/01/23/90/M20001239095_2.jpgrobleme des « resultats catastrophiques » ????

    Je suis choquee quand je lis ca …. et cela remet bien evidemmnt en doute la veracite du reste …

    1. Choquée ? vous vous en remettrez certainement. Certaines vérités font cela parfois.

      L’article à la fin fait un parallèle entre les piètres résultats et le nombre élevé des profs et vous démembrez la relation.

      Vous-même semblez mettre en cause le faible niveau et en rendre responsable la politique éducative même si vous semblez vouloir confondre le niveau général et le nombre de diplômés : il n’aura échappé à personne qu’être bachelier n’est plus une preuve d’avoir acquis un certain savoir ni de pouvoir tenir des raisonnements basiques.

      Le nombre d’élèves par classe est de 22.9 en primaire et de 19 en 2nd cycle pro, de 25 en premier cycle et de 28.9 en 2nd cycle général et technologique. (edu.gouv.fr)

      A titre d’expérience personnelle nous étions entre 40 et 45 élèves dans mes classes du second degré et ça ne semblait pas poser de problèmes ni au prof, ni aux élèves.

      Il y a 18.9 enseignants par élève en primaire mais seulement 12.5 élèves par enseignant dans le second degré. Il y a en tout 1,039,900 personnes au ministère mais seulement 703,600 enseignants dans le public donc on en a perdu plus de 336,000 en route : seulement 2 personnes sur 3 enseignent, le reste étant dans la structure (edu.gouv.fr). Il n’y aurait pas comme un problème ?

      Bien qu’il y ait des vacances il y a plus d’absentéisme dans le public que dans le privé (coeff 2). Il n’y aurait pas comme un problème ?

      L’éducation représente tous budgets confondus (ministère, collectivités, familles) 144.8Mds d’euros pour 12,747,800 élèves soit 11,359 euros par élève et par an en moyenne et on ne parle pas du supérieur.

      Et quand un élève sort il faut encore rajouter plus de 32Mds par an en formation professionnelle car le système n’a pas été foutu de donner une formation correcte.

      Il y a eu il y a une vingtaine d’années une polémique entre les profs et les entreprises, les profs disant qu’ils ne devaient pas être au service des entreprises. L’instruction ça doit servir à quoi d’autre en premier lieu à votre avis ?

      Mais ne vous inquiétez pas, gardez vos oeillères, tout va bien, les MOOCS vont régler le problème qui n’existe pas et les profs continueront à voter à 79% pour les socialistes, du moins ceux qui restent.

      1. oops début du 6ème paragraphe :

        Il y a 18.9 élèves par enseignants en primaire (et non « Il y a 18.9 enseignants par élève en primaire »)

        1. Monsieur

          Vous avez entierement raison quant a ce que vous avez compris de mon post.

          Je venais de vous ecrire une reponse mais au bout de 45 minutes mon telephone s est eteint et j ai malheureusement tout perdu … Je ferai donc plus court …

          Par contre, donc, vous m opposez des chiffres, des moyennes que vous avez recuperees, mais les avez vous analyses ?

          Quelques exemples :
          22,9 eleves par classe en primaire : combien dans les villes / combien dans les campagnes ?
          Faudrait il pour autant eliminer les ecoles dans les campagnes afin de pouvoir augmenter cette moyenne ? .. Quant aux enfants qui ne pourront donc pas aller a l ecole : que se passerait il ?

          40 ou 45 eleves par classe en secondaire : votre experience personnelle me dit donc que vous etes au moins de la generation de mes parents puisque dans mes classes nous n etions pas plus de 30 ou 35. Generations donc ou comme je l expliquais dans mon post (je crois), seuls les meilleurs et les plus riches accedaient au secondaires …. enfin cela commencait a changer peut etre … D ou la raison pour laquelle les professeurs (alors respectes ce qui n est absolument plus le cas et j y reviendrai donc) n avaient pas de soucis ni les eleves.
          Oui parce que vu la facon dont vous ecrivez vous n avez pas du avoir trop besoin des professeurs pour apprendre …. tout comme moi et j en remercie les personnes responsables. Malheureusement l Etre humain etant ce qu il est, nous ne sommes pas tous egaux dans l apprentissage pour maintes raison, pas tous autonomes loin de la … et si l on devait faire des statistiques sur le nombre de francais qui pourraient etre autonomes dans leur apprentissage, nous n arriverions certainement pas a un chiffre ou un pourcentage tres eleve …. Heureusement et malheureusement car sinon tout le monde voudrait etre avocat medecin professeur ingenieur astronome et autres professions qui demandent un certain degre d autonomie et de reflexion. Mais toutes les professions sont necessaires, meme celles qui ne recquierent que tres peu de reflexion ! .. Et elles sont parfois meme vitales !

          Je fais juste un petit ecart pour parler du respect envers les professeurs : je doute qu a votre epoque vous consideriez les professeurs comme des « salaries qui ont la chance d etre trop souvent en vacances (autant que les eleves, c est pour les memes raisons que certaines entreprises obligent leurs salaries a prendre leurs vacances en aout car elles ferment par exemple) …) , qui ont la chance de gagner plus que le smic alors qu ils n ont que 18 heures de travail (18×3 avec l experience), qui humilient leurs eleves lorsqu ils leur demandent de travailler en cours et de faire leur devoirs et qui prennent des arrets de travail des qu ils en ont la possibilite …. raison pour laquelle a votre epoque les professeurs etaient respectes autant par les parents que par les eleves qui ne sont au final que le reflet de ce que pensent leurs parents et la societe ! …

          Mais revenons a nos chiffres :
          Donc, pour avoir moins de professeurs, pouvant donner cours a 45 eleves et plus dans des conditions normales sans avoir a se plaindre, on revient au systeme ou seuls les riches et les meilleurs continuent les etudes .
          Au final, vous voyez, vous etes etonnes que je sois choquee mais vous abondez dans mon sens si vous etudiez un peu les chiffres
          (Je precise que je n ai pas dit ce qui etait bien ou pàs – ce n est pas de mon resort meme si j ai mon opinion la dessus-)
          Nous en sommes donc a :
          laisser de cote les enfants des campagnes
          Laisser de cote les pauvres et ceux qui ne sont pas assez intelligents pour comprendre un professeur lorsqu il donne son explication deux fois maximum
          (Oui monsieur j ai des eleves qui font en trois ans ce que moi j ai appris en quelques jours)

          Continuons ….
          Ah oui le nombre d enseignants ou pas au ministere :
          Connaissez vous une entreprise qui n ait que des commerciaux ? Pas de service rh pas de direction pas de service financier …… Moi non
          Pensez vous qu un etablissement scolaire puisse fonctionner sans direction sans intendance sans cantine sans surveillants sans cpe sans femme de menage …. plus generalement sans inspecteur sans service rh sans dirction direction de la direction) ?
          j en doute… Pourtant j imagine que toutes ces personnes se retrouvent dans vos chiffres… non ?
          Alors toutes ces personnes sont elles de trop … 703 600 enseignants a gerer vous dites ? Sans service Relations humaines ? Si vous avez une solution a ce probleme, allez y, personnellement je n en n ai pas, et malheureusement , je voudrais bien tendre de votre cote, dire qu il y a trop de monde au ministere qui ne soit pas prof … mais quand je vois comment fonctionne le service rh …. que des profs habitant au point a sont envoyes a des centaines de kilometres au point B pendant que celui qui habite au point B est envoye au point A (nous sommes dans la meme entreprise !) .. quqnd on voit des eleves sans profs et des remplacants sans travail …. croyez vous qu il ne faille pas un bon service rh ou croyez vous que les profs eux memes doivent s en occuper ? (Et comment ??)

          Ensuite vous pqrlez d absenteisme : qu est ce que l absenteisme ? Personnellement pour avoir travqille dans le prive, dans de bonnes et de mquvaises entreprises, a quoi reconnait on une bonne entreprise ? Beaucoup de CA ? Oui … un turn over important ? Non ….
          Ah mais quand vous n etes pas content peu importe la raison, dans le prive, eh bien vous demissionnez et retrouvez une autre entreprise. Dans l education nationale non : vous devez attendre un certain nombre d annees pour changer de poste – et j en sais quelque chose …. vous me direz « pourquoi ne pas demissionner ? » Parce que j aime etre professeur .. mais je ne choisis pas ou !
          … Bref c est un autre probleme.
          Mais donc pourquoi cet absenteisme ?
          Regardez aussi le taux de suicide : vous le trouvez ?
          J ai personnellement un ami prof qui s est suicide. Je connais plusieurs profs qui se sont suicides (sur leur lieu de travail je precise !)
          ….. Je ne connais pas personnellement autant de personnes qui se soient suicidees dans le prive.
          Lorsque vous avancez l absenteisme, vous posez vous la fameuse question que vous vous poseriez pour n importe quelle autre profession : pourquoi ?
          La reponse serait elle : « parce que les profs sont des personnes paresseuses qui ne sont profs que pour avoir 5 mois de vacances par an et ne travailler que 18 heures dans la semaine! »
          Bin oui voyons ! C est pour cela que nous passons le concours … c est bien connu …
          et j en reviens a ce que je disais plus haut
          D un autre cote je connais aussi personnellement des profs qui meme ne reussissant quasi plus a ecrire ou a parler viennent donner cours …. des exceptions me dira t on ? …. je demanderais des chiffres …

          Pour ce qui est du budget c est moi meme qui vous en parlais donc vous etes bien d accord avec moi. Vous me parlez bien du cout d un eleve pas d un professeur ?

          Je rajouterais quand meme qu economiquement l education est un investissement. Qui dit investissement dit gain a long terme
          Donc que rapporte un eleve qui a coute 10 000 euros ? Est ce un gain ou une perte ?
          Ne serait ce pas cela qu il faudrait regarder ? Et pas en moyenne mais en details ! Non ?

          Et apres viendrait la question : Faut il investir ? Ou meme faut il investir dqns l education ? Est ce rentable ?
          Eh bien oui en fait c est la question sous jacente a tout cela.
          La question que je me pose c est « pourquoi en revient on automatiquement au nombre de profs ou a leur salaire? »
          Pourtant vous me dites vous memes « que font les autres ? Y en a t il trop ? Sont il necessaires ? »
          Mais non : raccourci que tout le monde sera content de lire « trop de profs pour des resultats catastrophiques! » … et encore ca n a pas ete « trop de profs trop payes » … je devrais quelque part etre contente au final …. n est ce pas ?

          Pour ce qui est des profs qu service des entreprises … que puis je vous repondre moi qui enseigne en bac professionnel …. : les profs : quels profs ?
          je vous l ai dit …  » il parait que »les entreprises embauchent maintenant a bac+4″ … donc nous faisons evoluer le diplome afin qu une majorite d eleves puissent avoir leur bac -85% a dit le ministre
          Donc au final nous nous adaptons, n est ce pas ?
          En bien, en mal ? … A vous de voir … mais attention a ne pas vous contredire …
          Personnellement je pense qu il faudrait faire autrement et c est ce que je disais justement dans mon post.

          Sinon, quand vous parlez de formation professionnelle quand un eleve sort, de quoi parlez vous ? De la formation en entreprise ? De la formation continue ? L eleve en question est il sorti avec ou sans diplome ? Et lequel ?

          L instruction doit servir a quoi ?
          Pour avoir autour de moi des personnes instruites et non instruites (etrangeres), je vous repondrais par comparaison : la reflexion et la connaissance.
          Connaissez vous reellement des personnes non instruites ? (Qui n ont meme pas termine le college), qui vivent dans le meme monde que vous (pas chez eux), et pouvez vous comparer pour repondre a votre question ?
          Parce que si le but principal de l ecole etait d’etre au service des entreprises, nous pourrions alors eliminer encore tous les eleves qui n iront pas plus tard travailler en entreprise, non ?

          Vous voyez au final :
          plus de pauvres, plus d eleves des campagnes, plus de futures femmes au foyer, plus d eleves non autonomes ….
          plus que de merveilleux eleves autonomes intelligents riches citadins que l on pourra mettre dans des classes de 100 eleves
          et hop on diminue le nombre de profs et donc tout ce qui va avec (comme dans une entreprise : moins de clients = commerciaux = moins de chiffres relativement = moins de personnel en rh et dans les services d encadrement)
          Cqfd…

          … expliquez moi ou est le rapport avec le fait de voter socialiste ?? Manque de pot je suis personnellement economiquement en tout cas de droite, alors pour le coup c est mal tombe .. et autant il a des hommes et des femmes bien de droite comme de gauche autant meme si j avais vote a gauche ca n aurait jamais ete pour notre president actuel qui a, meme avant d avoir ete elu, sorti un certain nombre d inepties a la minute !! … entre autres d ailleurs sur le salaire des profs …

          Mais ceci n a rien a voir avec cela …
          meme si au final ca devait etre encore une fois, une fois de plus, pour « tapper » sur les profs ..

          Vous savez, pour venir du prive, pour etre prof parce que je le veux et que j aime ce metier malgre le fait d avoir un salaire mort ne et ne plus avoir de vie parce que je n ai jamais autant travaille d heures depuis que je suis prof, pourtant je pourrais facilement trouver du travail dans le prive en quelques jours …. je suis et continjerai d etre choquee du fait que l on tappe gratuitement sur les profs sans meme essayer de comprendre les reels problemes.

          Car oui il y a de gros problemes dans l education nationale.
          Mais un probleme ne se resout pas avec de mauvaises solutions
          et pour avoir de bonnes solutions, il faut aussi avoir de bonnes hypotheses

          Or l hypothese de dire qu il y a trop de profs, ou que le nombre de profs (purement) est en rapport avec les resultats des eleves, et plus generalement que les profs coutent chers a la societe puisqu il est la le fond du probleme ….non seulement n est pas une bonne hypothese, mais en plus cela contribue a augmenter le probleme.

          Alors excusez moi d etre choquee quand je vois ce genre de phrase qui en plus de contribuer au manque de respect qu a la societe envers les profs, n arrange en rien le probleme, bien au contraire !!

          Car reflechissons y … Que serait un monde sans profs ??
          Qui vous aurait appris a lire et a ecrire, a compter, a reflechir, a raisonner mieux que d qutres ?

          Ceux la meme sur qui l on va tapper gratuitement sans arret
          Pourtant, quand on veut etre prof, la premiere chose qui nous vient a l esprit c est l aide et le partage …. et voila ce qu on recolte en retour !

          Donc oui monsieur j ai ete choquee et je continue et continuerai d etre choquee chaque fois que l on tappera gratuitement sur les profs en public ou pas !

          1. … Ouf ! Heureusement que c’est la version courte.

          2. Le monopole de l’éducation nationale est une folie.
            Imaginer que chaque ministre emmène toute une classe d’age dans la même direction, c’est de la folie.
            Le ministre n’a aucune boule de cristal pour découvrir le programme idéal, ni en terme de contenu, ni en terme de pédagogie.
            Supprimons l’éducation nationale.

            Le coût actuel d’un élève est de plus de 11000 €.
            Il suffit de donner à chaque parents d’élèves un chèque -éducation (uniquement encaissable dans un école) de 11 000 €.
            Les parents choisiront l’école de leurs choix. Ce qui engendra une saine émulation entres écoles.

            Ceci permettra aussi de lutter contre notre actuelle école, fortement inégalitaire (cf test Pisa).
            Actuellement les enfants de banlieues se retrouvent dans certaines classes où les trois quarts des élèves maîtrisent mal le Français.
            Avec la liberté de création d’écoles et la liberté de choix des parents, nous irions rapidement vers une adéquation entre l’offre et la demande.

            1. Vla une idée qu’elle est pas mal du tout !

              En partie parceque
              Le mammouth est en effet d’un autre temps,
              Le temps du tableau noir et de la craie, de la règle sur les doigts
              Ce temps est révolu. Cela ne marche plus.

              Offrons nous une nouvelle donne !

  30. Cette dame est ce que le socialisme a produit de plus affreux depuis longtemps. Une députée qui ne défend pas ses électeurs mais le mercantilisme ne mérite aucun respect. Aux Bretons de voir si elle mérite leur confiance aux prochaines élections législatives.

  31. Je regrette que cet article intéressant soit beaucoup trop long. Il aurait pu être trois fois moins long sans perte

  32. Cela peut vous surprendre mais les particuliers nous contactent pour effectuer une estimation de leur bien nous leur donnons le prix du marché, mais cela ne leur convient pas alors ils mettent leur bien en vente bien plus cher. Conclusion les acheteurs pensent faire une meilleure affaire en évitant la commission d’agence…

  33. Une élue qui ne sait pas ce que représente la TVA. En l’occurrence la valeur ajoutée de l’agence immobilière que représente l’ensemble des services mis en place par un tiers (temps de recherche, publication, bureaux, visites…).
    Dans le cas du particulier la valeur ajoutée d’une annonce gratuite est 0.
    De plus, cela n’empêche en rien tout ce que nécessite la régularisation de l’acte de propriété par un notaire.
    Cette dame aurait-elle un conflit d’intérêt derrière cette démarche?

  34. Il y a aussi la concurrence que constituent certaines pratiques conjugales gratuites, notamment pour « les professionnelles » qui considèrent que celle-ci s’exerce de façon tout à fait déloyale et même au détriment de l’Etat en laissant s’installer un marché parallèle de la copulation.
    Lorsqu’une prestation est réalisée par l’intermédiaire d’une professionnelle cette dernière pratique des tarifs qui sont soumis à l’impôt sur le revenu. Ce qui n’est naturellement pas le cas dans le cadre d’un arrangement entre particuliers. …
    UN manque à gagner important pour l’Etat.

  35. C’est une atteinte grave aux libertés individuelles. Scandaleux. Honteux.

  36. Arrêtons de pisser chez nous !!! on concurrence les « dames pipi » !!!!!

    On est loin de concurrencer leur connerie en tous les cas ….

  37. Pour rappel : un député touche 12870 euros brut par mois ….

    1. + le reste …

  38. Ma maison de campagne je l’ai trouvé sur le bon coin certes, mais l’annonce venais d’un professionnel donc au final j’ai payé des frais d’agence (moindres certes) des frais de notaire et pour refaire la maison j’ai même payé de la TVA sur les matériaux pour la refaire.

    J’aurais put aussi acheter une maison en Espagne au lieu de la France, j’aurais pas eu en engraissé des bons à rien comme les députées qui sont payé pour pondre des lois qui servent à pas grand chose.

  39. Encore un élu de la République qui veut que son nom passe à la postérité. Mais Madame, au lieu de pondre de telles connerie dites vous bien que les agences immobilières ne sont que des gouffres à pognon et au cas où vous l’ignoreriez, elles augmentent le prix de vente. Si vous désirez faire parler de vous et déclencher le beuz du siècle, mettez votre photo en maillot de bain (ou sans) sur facebook, ce sera plus agréable aux yeux que de lire que vous proposez de taxer les annonces de particulier à particulier……. Vous devez vous ennuyer à l’assemblée nationale (PAY2E PAR NOTRE ARGENT) pour avoir le temps de penser à ça !!!

    1. entièrement d’accord avec vous Roybon, je rajouterai, que vu qu’ils sont si peu souvent présents à l’assemblée, je me demande comment ils font pour pondre autant de conneries, je ne dis pas qu’ils devraient avoir un chèque par rapport à leurs idées, mais dans un premier temps, un % par rapport à la présence de ces élus, qui s’imaginent que nous ne voyons pas clair dans leur manège, soit ils sont absents, soit, ils s’amusent sur les tablettes ou font une bonne sieste….lamentable

  40. Regretable qu’elle soit si co..ne, car elle a de beaux yeux…..

  41. J’espère que la France, à l’issue de ce mandat, sera vaccinée contre ce parti pour de bon ! Certains disaient que le socialisme était un cancer politique, et quand je le vois à l’oeuvre je me dis de plus en plus qu’il provoque davantage de douleur que d’apaisement dans notre pays, officiellement paralysé par une dictature bureaucratique, qui profite à une ploutocratie invisible n’ayant évidemment pas été élue par le peuple.

    En l’occurrence je pense que le Parti Socialiste, en plus de n’être plus du tout adapté à la France, aux enjeux actuels de la mondialisation et de multiplier les dérives totalitaires, n’a de socialiste plus que le nom officiel. Un adepte de la restriction des libertés individuelles et publiques, un adepte du collectivisme et de la domination de l’Etat sur les citoyens (Benito Mussolini ne l’aurait pas renié), un adepte des taxes et des impôts, et cerise sur le gâteau, un adepte du communautarisme qui prétend agir au service de la France et de ses valeurs.

    En tant qu’êtres sensés nous devons tous nous accorder sur le fait qu’il vaut mieux un état qui assure à 100% ses tâches régaliennes qu’un état omnipotent qui, du coup, se concentre sur des futilités en sollicitant à tous égards la société civile et en misant sur la hausse des dépenses publiques, entraînant des dettes que nous connaissons actuellement. C’est aussi un état qui fait de la diversion permanente avec des lois inutiles, ou en fabriquant des polémiques sans queue ni tête à longueur d’année, et qui s’avère totalement impuissant sur le plan des priorités de ce que tout état doit garantir aux citoyens ; la sécurité, la justice, la santé, la famille, l’école, l’économie, pour préserver la démocratie et aussi la méritocratie qui est en ce moment remise en cause par la loi des « quotas », de la parité et de la discrimination dite « positive ». Depuis Charles de Gaulles, de plus en plus, nous sommes face à des gouvernements qui s’éloignent de leur rôle originel et qui préfèrent les verbes « avoir, être », aux verbes « faire, améliorer ». Ce qui explique la régression des institutions vers le régime totalitaire.

    Il existe encore des partis libéraux dans ce pays, neufs et adaptés au siècle présent, et on a tendance à l’oublier !

  42. « elle dispose d’un blog, d’un compte Facebook et de Twitter. Vous direz, elle peut bien se payer tout ça, avec ce qu’elle gagne en tant que députée  »

    Cher monsieur du journalisme, personne ne vous a prévenu, mais en fait y a pas besoin de salaire de deputé pour avoir ces choses la.

    Pas besoin d’avoir de salaire non plus.

    Blog : gratuit (voir over-blog, blogspot et autres)
    Facebook : gratuit
    Twitter : gratuit

    Achetez vous un internet avec votre salaire de journaliste.

  43. Bercy , les penseurs se réveillent !
    Moi…  » collecteur de TVA à 19,60% « , je croyais que mon entreprise ne pouvais pas connaître la crise.
    Je précise : Entreprise de location de matériel de loisirs et l’évènementiel.
    Seulement voilà …depuis 2008, sur les sites internet comme leboncoin.fr
    Une fourmilière de travailleurs à bas prix sans statut légal qui font une concurrence déloyale.
    Des tarifs qui ne correspondent pas au cours du marché.
    Leboncoin.fr comment lutter contre ces affreux qui valident n’importe quoi ?
    Faire de la publicité pour “arrondir ses fins de mois”… c’est du travail noir.
    Nous sommes en FRANCE …Pas en Grèce.
    J’ai préféré  » FERMER  » mon entreprise et attendre que les services fiscaux réagissent.

  44. tout ce qui se vend sur le bon coin , a déjà subit la tva………….on ne va quand mm pas la payer 2 fois…

    1. Surtout qu’on paye déjà 3 fois: les droits d’enregistrement à l’acquisition, les taxes en cours de détention et la plus value à la cession.

    2. Nous « Revendeurs » professionnels nous sommes dans l’obligation de facturer l’occasion avec la TVA. Donc impossible de lutter contre les tarifs des travailleurs clandestins.
      Ce que l’état veut ? Ruiner les dernières petites entreprises en France.

      1. Ce que vous appelez des « travailleurs clandestins » ont aussi le droit de vivre et d’avoir des revenus. Être un « chef d’entreprise » ne vous donne pas plus de droit à la vie. Pour ce qui est de « ruiner les petites entreprises, » adressez-vous à qui de droit, qui n’est pas l’Etat mais les grands groupes, enfin, si vous en avez le courage. C’est tellement plus facile de s’en prendre aux plus faibles.

  45. Décidément, les femelles socialistes sont des Amazones au sens le plus castrateur du terme : elles interdisent tout ce qui n’est pas LEUR IDEOLOGIE stupide. Evidemment, elles n’aiment pas les riches mais elles ne supportent pas que l’argent leur file entre les doigts.
    Cette dé-PUTEe est « aussi pire » que les Belkacem, Taubira, Touraine, Pellerin ou Filippetti, Le Branchu, etc…. Que les vrais Français puissent penser par eux-mêmes, exercer leur indépendance et leur liberté, leur est intolérable. NOus en avons marre de ces dictateurs.Mais quand serons-nous débarrassés de toutes ces gorgones et méduses réunies ?

  46. ( »Autant de profs pour des résultats si catastrophiques ». Effectivement, en en diminuant le nombre, y a toutes les chances que ça aille mieux…)

  47. De l’argent, beaucoup d’argent pour l’état et surtout beaucoup de nouveau emplois !!! C’est parfait ! Moi je vote pour !

    1. Et qui dit emplois, dit charges sociales, donc encore plus d’argent !!

      1. sans compter les retombées, car ces nouveaux emplois vont générer de la consommation ^^

  48. Bonjour.
    Depuis l’arrivés des sites de ventes ce sont les particuliers qui concurrences les entreprises : Locations diverses (outillage, vidéo..) Vente d’objets achetés en salles des ventes ou vides greniers, sans parler de ceux qui achètent en lot pour revendre au détail. Pour protéger ces gros sites de vente l’état ferme les yeux et les commerces disparaissent.
    En rance, tout est bon au black donc aussi pour l’immobilier.

  49. Bonjour,
    Comment ne pas être outré, scandalisé par de tels propos qui font le lit des partis d’extrême droite ou gauche, ces sites permettent à tout un chacun d’essayer de s’en sortir un peu mieux et surtout ON NE VOLE PERSONNE.
    Quelle société veulent ces nantis?
    Nous imposer sur tout?
    Compter le nombre de passage aux toilettes pour créer une taxe papier WC?, limiter les câlins dans un couple sous peine de taxe?
    Je dis non A CE DELIRE STALINIEN ET A LA DÉMAGOGIE !
    PAR CONTRE J’hésitais mais le jour de voter je me souviendrai de ces propos qui relèvent du délire !

  50. Concurrence déloyale? ou monopole de fait et abus de position dominante? Ce système crée-t-il des emploi? Non! alors il faut arrêter d’avantager les gros et plutôt encourager les initiatives individuelles pour inventer une économie plus humaine. Les agences ne créent aucune richesse, elles n’ont rien à faire dans le système économique du peuple souverain qu’elles parasitent. Assez de flicage, de contrôles et de contraintes!

  51. Alors, du point de vue économique cette députée dit une énorme connerie. Les technologies numériques permettent de réduire les coûts, qui sont une charge ne produisant aucune richesse. Donc c’est dans le sens d’un meilleur fonctionnement de l’économie, donc de la réduction du chômage. Si on l’écoute, il ne faudrait pas utiliser de bulldozers qui sont une concurrence déloyale aux pioches et aux pelles. C’est un raisonnement d’un autre âge, et n’a d’autre but que de protéger un monopole de fait, dont bénéficient des gens qui refusent de se moderniser.

Les commentaires sont fermés.