Le(s) mauvais « supplément(s) » de F. Hollande

Premier bilan catastrophique de trois ans de mandat.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
François Hollande (Crédits : Mathieu Delmestre/Parti socialiste, licence CC-BY-NC-ND 2.0, via Flickr)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le(s) mauvais « supplément(s) » de F. Hollande

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 1 mai 2015
- A +

Par Stéphane Rossard

François Hollande (Crédits : Mathieu Delmestre/Parti socialiste, licence CC-BY-NC-ND 2.0, via Flickr)
François Hollande (Crédits : Mathieu Delmestre/Parti socialiste, licence CC-BY-NC-ND 2.0, via Flickr)

À l’occasion du troisième anniversaire de son arrivée à l’Élysée, François Hollande a participé à l’émission politique « Le supplément » diffusée sur Canal Plus. Une intervention qui aurait dopé l’audience du magazine. À défaut de doper notre économie.

Il est vrai que le candidat François Hollande et le Parti Socialiste avaient promis, comme tout candidat qui se respecte, beaucoup de suppléments aux Français : un supplément de croissance, un supplément d’emplois, un supplément de paix sociale, un supplément de culture, etc.

Trois ans plus tard, le bilan est à l’inverse. Les suppléments sont bien au rendez-vous mais pas tout à fait ceux qu’on attendait :

Un supplément de chômage : depuis l’investiture du président de la République le 15 mai 2012 le nombre de chômeurs de catégorie A a augmenté de 627 000 personnes pour s’établir à 3 554 000 chômeurs fin septembre 2014 soit une hausse de 21,42% ! Depuis, le président a fait mieux en établissant un nouveau record du nombre des demandeurs d’emplois en mars 2015 avec 15.400 de plus, soit la 30ème hausse en 34 mois de présidence Hollande. Depuis mai 2012, la France compte 615.000 chômeurs supplémentaires.

Pire, le nombre de chômeurs des catégories A+B+C a augmenté de 797 500 personnes durant cette même période pour s’établir à 5 431 500 demandeurs d’emploi, soit +17,2%.

Toutes catégories confondues, le vrai taux de chômage dépasse aujourd’hui la barre des 18 %  en France !

Un supplément de dette publique : à la fin du 4ème trimestre 2014, la dette publique s’établit à 2 037,8 milliards d’euros soit 95% du PIB !  Ce qui fait une hausse de 0,1% sur trois mois et de 4,3% sur un an ! Là aussi la France établit un nouveau record en trente ans ! À ce sujet, le Conseil d’analyse économique prévient que si la croissance économique française ne s’accélère pas, la dette pourrait atteindre 145% du PIB en 2040 ! En 2013, par exemple, la France s’est endettée de 5 500 € de plus chaque seconde ! La dette publique continue d’augmenter en raison de recettes fiscales moindres (conséquence d’une panne de la croissance), des dépenses de l’État et des collectivités locales en hausse, contrairement au discours dominant, et des intérêts à payer aux créanciers, même si la baisse de leur taux est manifeste depuis un an.

Un supplément de tension communautaire : c’était un des credo, claironné à grand renfort de trompettes, de la gauche contre Sarkozy. Hollande et le PS parviendraient, contrairement à leur prédécesseur,  à apaiser la société française et à recréer les conditions du ‘’bien vivre ensemble’’.  3 ans plus tard ? La France en ce domaine là aussi bat des records. Pour la seule année 2014, le nombre d’actes contre la communauté juive a augmenté de 91%. Ainsi, pour le seul mois de janvier, 85 actes antisémites ont été recensés. Soit plus que tout au long de l’année 1999 (82 actes) ! L’Observatoire National de lutte contre l’Islamophobie constate une hausse de 500% des actes antimusulmans au premier trimestre 2015, par rapport à la même période l’an passé. Un contexte particulier est à la source de cette dégradation accélérée. Mais tout ceci démontre qu’une fois encore, son bilan le met en porte-à-faux avec son programme.

Un supplément de défaillance d’entreprises : après une année 2013 calamiteuse (+5,3%, selon la Coface), en 2014, les faillites d’entreprise étaient proches de leur niveau record en France ! Le nombre de défaillances augmente de 1,8% sur un an, avec 63.000 dépôts de bilan enregistrés.

Quand le gouvernement se félicite du nombre de créations d’entreprises en France, il faut savoir que 49,9 % des créations enregistrées sur les douze derniers mois sont des demandes d’immatriculation de micro-entrepreneurs ! Le chômage peut dormir tranquille.

Un supplément de fonctionnaires : selon l’édition 2014 du « rapport annuel sur l’état de la fonction publique »,  la France compte désormais près de 5,4 millions d’agents. Soit 13 804 postes supplémentaires ! Les trois administrations de la fonction publique (État, territoriale et hospitalière) représentent désormais environ un emploi sur cinq et emploient 5,373 millions de personnes !

En 2014, la France a perdu sa place de cinquième puissance économique mondiale au profit de la Grande-Bretagne.  En 2022, les coréens du sud bénéficieront d’un meilleur niveau de vie que les Français en termes de PIB/ habitant.

En dépit de ce bilan très globalement négatif, il semblerait que le président François Hollande se rase tous les matins en pensant à sa réélection.

Les Français seront-ils prêts à remettre le couvert et à lui faire confiance pour cinq ans supplémentaires ?

Sur le web

Voir les commentaires (23)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (23)
  • il croit en sa bonne étoile , raison pour laquelle il ne s’arrête pas aux critiques le concernant ; en gros , il s’en fout ; j’ai écouté  » c dans l’air  » , hier , qui parlait de lui ; il pense sincèrement qu’il a pris le bon chemin en ce qui concerne la france , et que les résultats se feront sentir en 2016 , et lui perméttront de redistribuer ( à qui ? ) l’argent pris aux français durant quatre ans ; il estime avoir fait ce qu’il fallait durant ces trois ans , et donc maintenant il n’a rien d’autre à faire que de se mettre en campagne pour 2017 ; à ce jour , à ces yeux , son point noir c’est le chomage qui ne baisse pas ; mais il espère que le donne va changer ; certains disent qu’il a de bonne chance d’être réelu en 2017…..et comme tout politique qui se respecte , il s’accrochera au pouvoir par tout les moyens ;

    • N’est-ce pas son attitude normale, celle qu’il a toujours prônée et suivie. Ne rien faire, attendre. Il n’a rien fait d’autre à la direction du PS, pourquoi changer à la présidence de la république. Jusqu’à aujourd’hui il a eu une chance de cocu. Regardez les circonstances de son élection, un scénario que même le plus tordu des scénaristes n’aurait osé écrire et lui a été élu son sourire idiot aux lèvres.
      Regardez aujourd’hui, sans qu’il bouge le petit doigt, les gauchistes se déchirent, les écolos deviennent inexistants, le FN s’auto détruit, le centre se ridiculise et la droite va se lancer dans une guerre des chefs meurtrière. Quand à l’économie, il croit toujours aux cycles et si par hasard elle ne repart pas, ce ne sera pas sa faute, mais celle des autres. Lui restera aussi pur que le bébé qui naît.
      Quand aux français de base, ils sont de plus en plus fatalistes, un peu de foot, des subsides et ils s’en contentent. Ils ont perdu tout envie de faire bouger l’immobile. Où sont les oiseaux du début du quinquennat? Les révoltés des impôts? Les chefs d’entreprise un peu dynamiques? Tout le pays semble endormi, recouvert d’un voile d’ignorance bloquant la pensée. Un fatalisme déroutant.
      Même l’émission » C dans l’air » semble tourner en rond, ressassant toujours les mêmes antiennes.

      • Mouais … ce n’est que la partie immergée de l’iceberg. Le nombre de lecteurs de CP ne fait qu’augmenter, les sources de questions sur le Net ne font qu’augmenter, des mouvements comme NC continuent à croitre …

        Les jeunes commencent à avoir de sérieux moyens pour se poser les vraies questions (Wikipédia, wikiberal etc…) et à remettre en question les mensonges de Flamby et les mythes dont le politburo de l’EdNat leur a farcis le cerveau.

        Mais vous avez raison : il aura réussit à provoquer un énorme changement dans la classe politique sclérosée depuis le pacte du CNR, et c’est cela qui manquait.

        Et si la classe politique se délite, il commence à en être de même pour la Pravda télévisuelle et pour l’élevage Marxiste national.

      • hollande est le digne fils à chirac … même sarkozy n’a rien fait , à part secouer les épaules et changer de femme …

         » ce pays est touffu « 

  • C’est juste une photo, un constat objectif dramatique mais fort simple…
    Le moral des francais va mieux parrait-il… les socialistes se satisfont d’instaurer le deni de réalité et la methode Coue en politique nationale et l’ordure qui nous gouverne est bien décidé a s’accrocher…
    CPEF

  • Vous allez voir qu’on va nous dire que ça n’est pas de sa faute ou de celle du socialisme, mais de celle de la France, irréformable.

  • Vous portez bien votre nom Mr Rossart,vous lui mettez sa race à ce vieux Flamby à date périmée

  • Ouais, un deuxième tour Sarko – Hollande, c’est pas jouissif….L’élu le sera par défaut et nous verrons peut-être enfin s’effondrer cette 5 ième république mortifère au 21 ième siècle…Car à bien y regarder plus on s’avance dans le temps, plus le politique se contracte autour de sa bipolarité, au point que deux présidents se retrouveront à débattre sur leurs échecs respectifs….La fin de ce système est proche, les français n’ayant plus le goût révolutionnaire….Encore 7 ans de souffrances , de chomage et d’immobilisme…

  • à la fin du 4ème trimestre 2014, la dette publique s’établit à 2 037,8 milliards d’euros soit 95% du PIB !

    Avec un PIB en volume à 2060 milliards au dernier trimestre 2014, eh bien, on y est presque à 98.8%, hé hé ❗

    la France compte désormais près de 5,4 millions d’agents. Soit 13 804 postes supplémentaires !

    Les quelques 2 millions de retraités de la FP coûtent déjà 1,79 % du PIB parce que les cotisations ne couvrent pas les pensions… Il faudrait provisionner pour les autres, donc mettre à l’avance de coté. Et la les 100% seraient explosés … ce sera un drôle de supplément :mrgreen:

  • Hollande pense qu’il faut toucher le fond pour rebondir et remonter à la surface. Il s’est accroché un gros boulet au pieds pour aller plus vite. Pourquoi pas ? Il a maintenant touché le fond mais ne remonte pas. Aurait-il oublié un détail ?

  • 5 ans de perdu avec ce monsieur a été élu sur un projet vide, sans réformes, pour des électeurs privilégiés, apparemment il a oublié qu’il représente tous les français

  • et dans deux ans un supplément de Hollande pour 5 années de plus.
    (il parait qu’il prépare en grand secret un deuxième voyage en Algérie « à la recherche des votes maghrébins ») si ‘en crois les propos d’une personnalité de ce pays.

  • Ce qui m’inquiète, c’est que le centre et la droite partent en vrille pour des questions d’égo.
    Et je n’y vois p

    • Désolé, une mauvaise frappe :
      Ce qui m’inquiète, c’est que le centre et la droite partent en vrille pour des questions d’égo.
      Et je n’y vois pas une seule personne capable de dire qu’elle va remettre à plat toute la mrd que nous auront laissé les socialistes en 5 ans.
      Qui va oser nettoyer la Justice, Bercy, la Haute Fonction, la Fonction Publique, les syndicats, les coucheries avec les médias, l’Assemblée, le Senat? etc…etc…
      PERSONNE !!

  • Vous avez oublié un supplément d’impot, un supplément de taxes, un supplément de sermons moralisateurs, un supplément de règlements, un supplément de lois, un supplément de pauvres et je dois encore en oublier.

  • Tellement vrai, mais tellement déprimant

  • Le Flamby sera réélu les doigts dans le nez. Les dégoutés iront à la peche. Donc comme la derniere fois seulement 20% des gens voteront pour lui et l éliront. Six milions de fonctionnaires qui ne veulent rien changer, plus 6 millions de chômeurs qui s ils n ont pas de travail acceptent les indemnités: le compte est bon vous pouvez revenir le quinquennat prochain !

    • Enfin de la simple et juste arithmétique !

      Mais vous oubliez des « blocs ».

      -les retraités des…. fonctions publiques : eux aussi leur seul intérêt c’est le status quo

      -les familles au sens large des fonctionnaires (des dépendants, et des électeurs aussi pour certains)

      -les « naturalisés » : eh oui, les chiffres officiels sont édifiants : par an, la France naturalise 100 000 personnes.
      Ce sont donc 100 000 électeurs supplémentaires. Et ce ne sont pas des européens, ou américains que l’on naturalise…. n’est ce pas. Mais bien des gens venant majoritairement d’Afrique + Afrique du nord… Qui spontanément votent à gauche. C’est comme ça.
      Ils voteront donc F.Hollande, si ce dernier est candidat de la gauche.
      Autre rappel : en 2012, Hollande a fait jusqu’à 80 % dans certaines banlieues parisiennes….

      La mécanique est implaccable :

      Quand Jean et Ginette, qui statistiquement votaient l’un à gauche l’autre à droite…. meurent…. ils sont remplacé par trois personnes d’origine immigrée (naturalisée ou née en France)… qui eux souffrent d’un biais statistique et politique et votent majoritairement… à gauche.

      Agitez cela pendant 2 ou 3 générations…. et vous obtenez une dynamique électorale, dans un scrutin majoritaire, très particulière…

      Il est ainsi facile d’extrapoler les futures élections (nationales) qui se jouent toujours à une faible marge.

      La droite la vraie droite conservatrice et nationaliste… ne sera plus en mesure de remporter une telle élection. Elle sera obligée de se gauchir, et de faire des appels du pieds à certaines communautés.

      C’est pile poil ce qu’on voit déjà depuis 20 ans : un glissement généralisé vers la gauche de tout l’échiquier politique.

      Le FN c’est le RPR des années 80.
      L’UMP c’est le PS etc.

  • « Les Français seront-ils prêts à remettre le couvert et à lui faire confiance pour cinq ans supplémentaires ? »

    Très mauvaise question et conclusion. Tout cela ne fait que faire peser le poids de nos institutions sur nos pauvres moutons qui vont murir un projet de… vote sanction ! Allez zouuu! Vive la prochaine fessée électorale pour permettre à nos trop chers élus de continuer leur ptit train vie pépère loin de nos soucis et de notre réalité.

  • Le traitement qu’il a reçu, les perches lancées, pour le rendre sympathique(qu’il n’a même pas vu-Peut-être son opération loupée des yeux, que ses nouvelles lunettes , ne cachent même plus, l’ampleur des dégâts.)
    Merdias serviles de France, dont CANAL + est dans le TOP 3.

  • « Et L’Observatoire National de lutte contre la christianophobie », que dit-il ?
    Étonnant que cela ne soit pas évoqué dans l’article !

  • A propos du chômage, on n’oublie pas qu’il s’agit de statistiques dont on pourrait suspecter une certaine connotation raciste puisqu’elles omettent consciencieusement les territoires en dehors de la métropole. Dans la France d’outre-mer, c’est bien connu, il n’y a pas un seul chômeur. Est-ce seulement la France pour le ministre du travail et ses complices socialistes ?

  • Dans votre paragraphe intitulé ; un supplément de tension communautaire, n’oubliez vous pas les actes anticatholiques ???

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La situation des finances publiques n'est pas brillante. Le niveau de dette s'établit à 112,9 % du PIB (2800 milliards d'euros, soit 164 000 euros par foyer imposable, environ 17 millions), le déficit public est attendu à -5 % en 2022 après -6,5 % en 2021. La trajectoire de retour au déficit sous les 3 % en 2027 suppose une croissance des dépenses limitées à 0,7 % sur la période, ce qui n'a jamais été réalisé sur plusieurs années et suppose des économies massives. Par ailleurs, la hausse des taux d'intérêt va augmenter mécaniquement la charge... Poursuivre la lecture

Jeudi dernier, le gouvernement annonçait triomphalement que le nombre de chômeurs (catégorie A, sans activité) avait enregistré en France une nouvelle forte baisse de 5 % au premier trimestre 2022 par rapport au trimestre précédent. 169 100 personnes en moins se sont inscrites à Pôle Emploi, ce qui porte le nombre de chômeurs en catégorie A (celle sur laquelle communique le ministère du Travail) en France à 3,193 millions.

Si on regarde de manière plus granulaire les chiffres, en incluant les catégories B et C, la baisse n’est plus que... Poursuivre la lecture

inflation danger
6
Sauvegarder cet article

Voilà : maintenant qu'Emmanuel Macron est triomphalement réélu grâce à sa grande popularité (voire sa plasticité), la plupart des problèmes se sont envolés et tout va mieux. En fait, ça va plus que bien, ça va même du feu de dieu et on peut déjà le constater dans les chiffres qui paraissent - commodément - après cette phase électorale un tantinet fébrile.

Ainsi, selon une première estimation publiée ce vendredi par l'Insee, la France affiche une insolente croissance nulle (oui, 0 %) bien inférieure à ses précédentes prévisions (déjà pa... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles