Sanctions contre la Russie : la pantalonnade ne fait plus rire personne

Publié Par Damien Dorokhine, le dans Europe

Par Damien Dorokhine.

Vladimir Poutine (Crédits Bohan_伯韩 Shen_沈, licence Creative Commons)

Vladimir Poutine (Crédits Bohan_伯韩 Shen_沈, licence Creative Commons)

 

Il y a un peu plus d’un an, l’annexion de la Crimée par la Russie créait un traumatisme dont l’Europe a encore du mal à se remettre. La situation en Ukraine s’est depuis détériorée et une issue pacifique semble inatteignable. En conflit avec la Russie, l’Europe a fait le choix des sanctions économiques. Sans succès probant jusqu’à présent. Celles dirigées contre des personnalités sont dérisoires, tandis que celles visant directement l’économie russe ont prouvé la désunion de l’Europe en matière de politique étrangère.

De toute évidence, sur le plan militaire, mais aussi diplomatique, c’est bien Vladimir Poutine qui mène la danse face à l’Ukraine et aux Européens. Depuis un an, le maître du Kremlin navigue à sa guise et avance ses pions comme sur un jeu d’échecs. Ses adversaires, principalement Angela Merkel et François Hollande, ne sont simplement pas à la hauteur. L’Europe et les Occidentaux ont été incapables de prévoir le soulèvement de Maïdan, d’empêcher l’annexion de la Crimée, de prévenir les affrontements dignes d’une guerre civile dans le Donbass, et de s’opposer efficacement au président russe qui tire les ficelles.

À Minsk, en février, la chancelière allemande et les présidents français, ukrainien et russe se sont retrouvés pour signer un cessez-le-feu dans l’est de l’Ukraine où les pertes humaines sont très importantes. Ils s’étaient déjà prêtés à cet exercice en septembre, toujours à Kiev. Sitôt ratifié, l’accord avait été piétiné par les séparatistes, plus que probablement soutenus par le Kremlin. Aujourd’hui, la situation n’est guère différente. La semaine suivant le cessez-le-feu, les séparatistes ont gagné une nouvelle ville stratégique, leur permettant d’espérer conquérir le port de Marioupol sur la mer Noire.

Face à cela, les dirigeants européens ne peuvent que constater leur impuissance. À l’automne pourtant, ils s’étaient entendus pour infliger des sanctions économiques à la Russie. Frappé de plein fouet, le pays a vu ses revenus s’effondrer, provoquant le début d’une déroute boursière. Certes l’Europe était touchée par des dommages collatéraux : certains États membres commercent intensivement avec la Russie, mais le choc était amorti par le Marché intérieur. Or depuis, les Européens ont relâché leur étreinte, permettant à Moscou de souffler. La faute à la désunion chronique des 28.

Nombreux sont les pays frileux au sein de l’Union européenne, fort peu enclins à entrer en conflit frontal avec une autre puissance, et surtout pas la Russie. C’est notamment le cas de l’Autriche. D’autres sont nerveux à l’idée de voir le robinet du gaz coupé. La Bulgarie, totalement dépendante de l’énergie russe, se trouve dans cette situation. Et, peut-être surtout, la Hongrie, qui incarne l’avant-poste russe en Europe. Le Premier ministre, Viktor Orban, se revendique en effet du style poutinien pour gouverner le pays.

Quant aux sanctions européennes dirigées contre des personnalités, comprenant gels des avoirs et interdictions de circuler en Europe, elles sont proprement dérisoires. Touchant très rarement des hommes réellement proches du Kremlin, elles n’ont aucune incidence sur la stratégie de Vladimir Poutine. Surtout que l’établissement même des listes de personnalités visées peut se révéler douteux. Oleksandr Klymenko, ancien ministre de Viktor Ianoukovitch, en a récemment fait les frais. Frappé par ces sanctions européennes, la Cour de justice Pechersky de Kiev a reconnu qu’il avait été victime de diffamation de la part de l’administration ukrainienne. Son seul tort, qu’il ne saurait nier, ayant d’avoir été membre du gouvernement du président déchu – tort qui ne doit pas être si grave, puisqu’il est partagé par Petro Porochenko, actuel président du pays.

Par conséquent, l’Europe se trouve au pied du mur sur le plan diplomatique. La dernière proposition du président de la Commission, Jean-Claude Juncker, de créer une armée européenne est aussi lointaine qu’improbable, pour ne pas dire risible. Pragmatisme, efficacité et résolution devront animer les relations extérieures européennes à l’avenir, si l’UE souhaite faire entendre sa voix dans ce dossier de façon constructive. C’est à dire autrement qu’en affirmant son caractère désuni d’une part, autrement qu’en s’en prenant aux mauvaises cibles d’autre part : une population russe innocente paupérisée malgré elle, et d’anciens ministres ukrainiens qui se demandent ce qu’ils viennent faire dans ce dossier.

  1. La Crimée c’est un peu l’Alsace-Lorraine…

    1. Pas mal vu…

    2. En 1991 la Crimée a voté par referendum pour son indépendance à l’égard de l’Ukraine. Il n’en a été tenu aucun compte. Ce point est généralement passé sous silence.

  2. Avez vous remarqué que des médias francophones tels afp , reuters utilisent pour l’ Ukraine ce mot parfaitement crétin  » crise »
    pourquoi cacher la vérité ? ça dérange tellement nos beaux esprits de préciser qu’ il s’ agit d’ un conflit communautaire
    il y a une population qui souhaite se fondre dans l’ Occident une autre non

    1. Vous êtes dans l’erreur. La Russie fait partie de l’occident, du point de vue culturel, historique et politique. De plus, la Russie ne fait pas seulement partie de l’occident, mais aussi de l’Europe! Seul le machin politique qu’est l’UE se refuse à une alliance politique avec la Russie, pour se soumettre aux desiderata américains qui ne travaillent que pour leurs intérêts propres.
      Donc, il est plus correct de dire qu’il y a une population ukrainienne qui désire se fonde dans l’UE, et l’autre non, ce qui est très différent.

      1. Les USA font clairement partie de l’occident là ou la Russie refuse d’en faire partie. La Russie s’exclue elle même de l’occident, personne ne l’a forcé. Vous savez ces agrégats culturels et politiques comme l’occident ne sont pas fixe, ils dépendent du ressentit de la population.
        Aussi je vous ferait remarquer qu’envisager l’Europe sans l’Amérique n’a aucun sens étant donné le fait que beaucoup de gens s’identifient bien mieux à la population américaine qu’a la population des pays de l’UE. Je devrais me sentir plus proche d’un grec ou d’un portugais que d’un américain ? Cela n’a pas de sens.

        1. Slump a raison et vous aussi dans Occident il faut inclure la 1ere puissance de l’ OTAN origine principale anglo saxonne

        2. La Russie refuse d’en faire partie? Vous êtes fort mal informé. Poutine a invité à plusieurs reprises l’Europe à resserrer ses liens avec la Russie, ce que l’UE, France en tête, n’a jamais tenu en considération.

          La conséquence de cela est que Poutine se tourne vers la Chine et les BRICS, avec plusieurs projets bancaires et monétaires pour entre autres court-circuiter la domination du dollars dans les échanges internationaux. C’est bien plus dans l’intérêt de la Russie de former un axe Paris-Berlin-Moscou, un axe européen de l’Atlantique au détroit de Béring, dont les américains ne veulent surtout pas! Et il en résulte tout le mic-mac ukranien, manipulé par eux pour couper la Russie de l’Europe en interposant l’Ukraine alliée à l’OTAN.

          Je ne fait pas d’anti-américanisme primaire, je sais juste que les US sont un adversaire sans scrupules, qui ne lésinera sur aucun moyens pour conserver son leadership et l’étendre partout où ils pourront, et surtout en Europe.

          1. « La Russie refuse d’en faire partie? Vous êtes fort mal informé. Poutine a invité à plusieurs reprises l’Europe à resserrer ses liens avec la Russie, ce que l’UE, France en tête, n’a jamais tenu en considération. »

            Sous quelles conditions ? Vous allez me dire que l’on a refusé car on est des gros méchants ou car la Russie souhaitait qu’on lui donne le titre de puissance dominante ?

            « La conséquence de cela est que Poutine se tourne vers la Chine et les BRICS, avec plusieurs projets bancaires et monétaires pour entre autres court-circuiter la domination du dollars dans les échanges internationaux. »

            Toujours cette propagande idiote, les QE américains ont permit à tout les pays des BRICS ainsi que d’autres de faire leurs QE en parallèle sans que leur monnaie ne baisse trop (sauf accident comme l’Inde) face au dollar. Il ont aussi artificiellement fait monter le prix des matières premières, permettant à des pays comme la Russie ou le Venezuela de donné une vague impression de prospérité.

            La seule chose que font les accords signés c’est mettre en place une alternative au FMI pour redresser les pays et je dis t’en mieux, j’en ai marre que mes impôts servent à financer cette organisation caritative internationale qui n’est jamais foutu de récupérer mon argent et qui sert à aider des gens qui de toutes façons de nous aiment pas.

            Les QE ont énormément subventionnés tout les régimes absurdes à l’économie incompétitive, mais si vous préférez croire que les BRICS veulent sérieusement se passer du dollar… Et ne me parlez pas des swap qui ne sont que de la création monétaire, la Biélorussie n’a jamais eu besoin de faire un swap avec les USA quand elle a demandé à être payé en dollar…

            « C’est bien plus dans l’intérêt de la Russie de former un axe Paris-Berlin-Moscou »

            Peut être mais dans le but de promouvoir quoi ? Est-ce vraiment dans nos intérêts ?

            « dont les américains ne veulent surtout pas! »

            Non, non et non ! Les américains n’ont pas refoulé la Russie c’est tout l’inverse, après la chute de l’URSS ils voulaient même intégrer la Russie dans l’OTAN.

            « Et il en résulte tout le mic-mac ukranien, manipulé par eux pour couper la Russie de l’Europe en interposant l’Ukraine alliée à l’OTAN. »

            Je suis sur que comme tout le monde ici vous n »êtes pas satisfait par nos dirigeants. Pourquoi vous refusez de réfléchir deux secondes à l’idée que les ukrainiens pouvaient vraiment ne pas aimer leur régime ? Surtout après qu’il ai trahi sa promesse de signer le traité avec l’UE.

            « Je ne fait pas d’anti-américanisme primaire, je sais juste que les US sont un adversaire sans scrupules, qui ne lésinera sur aucun moyens pour conserver son leadership et l’étendre partout où ils pourront, et surtout en Europe. »

            Pour l’instant il ne sont pas allez aussi loin que la Russie qui a volé un siècle à l’humanité pour imposer son leadership…

            On en arrive au problème principal, depuis un siècle la Russie est persuadé qu’elle incarne une nouvelle voie philosophique s’opposant au libéralisme occidental et qu’elle doit sauver le monde, en commençant par ses voisins et l’Europe de l’ouest de l’occident (c’est à dire de nous même…)… C’est ce qui fait que la Russie actuelle refuse d’avoir des relations apaisés avec les USA et de redevenir un pays d’occident, alors qu’elle aurait du faire après la chute de l’URSS le même travail que l’Allemagne après le nazisme.

            Sinon pourquoi ne pas faire un axe de Juneau à Vladivostok ?

            1. Beaucoup d’ affirmations perso je n’ ai ni le temps ni envie de vérifier nous sommes d’ accord au moins que les USA font partie de l’ Occident mais non de l ‘Europe
              mon avis est que ce n’ est plus et de moins en moins hélas l’ intéret de la Russie de s’ unir à l’Ouest je pense qu’ il y auront malgré tout quelq alliés comme l’Autriche, Hongrie au moins

            2. On peut s’écharper sur ce sujet longtemps sans arriver à rien 🙂 , à mon avis les torts impérialistes sont partagés par les 2 camps, aussi bien américain que russe. Les américains sont juste plus subtils que les russes. Quoique. Irak, Bush, pétrole, subtilité? Bref. On choisit son camp, et pour moi c’est celui de l’Europe. On ne peut pas compter sur les anglo-saxons.

              Vous oubliez juste une chose: vous parlez de la Russie qui a volé un siècle à l’humanité. Ce n’est pas la Russie qui a volé ce siècle, mais l’URSS. Vous semblez brandir le régime soviétique comme les gauchistes brandissent le fascisme à tout propos. Poutine c’est pas le rêve, mais ce n’est pas Staline non plus, et ça vaut mieux que Eltsine, non seulement pour les Russes, mais aussi pour l’Europe.

              La Russie n’a pas voulu entrer dans l’Otan? Un scandale sans doute. Les russes devraient comme la France faire le toutou des américains, pour qui l’Otan est leur jouet? La Russie a des ambitions de leader, et je me réjouis qu’un pays d’Europe ait cette ambition, quand je vois comment quasiment toute l’UE se fait le laquais des USA, même quand ils nous insultent. De Gaulle non plus n’a pas voulu de l’Otan. Il n’a pas voulu non plus de la tutelle américaine au sortir de 45. Le méchant homme. Non pas que je compare Poutine à De Gaulle, notez bien.

              Poutine cherche à empêcher l’ex-empire soviétique de se morceler complétement. Et après? C’est pire que les USA qui cherchent à empêcher que les ukrainiens russophones s’autodéterminent? Les fauteurs de troubles sont autant américains que russes dans cette affaire, et c’est bien les US qui ont commencé les provocations.

              1. c’est la bonne tonalité
                merci docteur

              2. « On peut s’écharper sur ce sujet longtemps sans arriver à rien :-), à mon avis les torts impérialistes sont partagés par les 2 camps, aussi bien américain que russe. »

                En effet on peut s’écharper longtemps car si vous êtes cultivé, je vous conseil d’étudier plus attentivement la rhétorique. Vous faites par exemple ici une fausse équivalence (http://en.wikipedia.org/wiki/False_equivalence).
                Les USA et la Russie sont les deux des puissances impérialistes mais cela ne démontre en aucun cas que l’un ne vaut pas mieux que l’autre et qu’il y a une équivalence morale entre les deux. Les deux Corées sont des pays bellicistes, toutefois l’une se bat pour la liberté et l’autre pour la servitude. Israël et la Palestine ont tout deux leurs extrémistes religieux, toutefois il faut mieux vivre en Israël quelque-soit notre religion.

                « Quoique. Irak, Bush, pétrole, subtilité?  »

                Je vous défie de me démontrer que cette guerre à plus de 1000 milliards a été rentable pour avoir du pétrole… Les guerres pour les ressources c’est un compte de fée altermondialiste. Le pire c’est qu’avec les Kurdes que Saddam gazait (http://fr.wikipedia.org/wiki/Ali_Hassan_al-Majid) et les chiites qui étaient persécutés je doute fortement que Saddam était plus populaire en Irak que ne l’est Porochenko en Ukraine, encore une foi, dans les détails l’équivalence avec l’Ukraine ne tient pas.

                La guerre en Irak a été démonisé par toute la gauche bien pensante et altermondialiste et la droite nationalosocialiste mais quand on regarde de plus près c’est loin d’être si évident de la condamner aussi vite. Savez vous par exemple qu’elle a beaucoup aidé les kurdes, population qui contrairement aux sunnites ou chiites est exclusivement victime des autres mais jamais persécutrice ? Savez vous que Nouri-al-Maliki a, en dépit de tout les conseils des américains, persécuté les sunnites pour plaire à l’Iran ce qui a amené à la création d’ISIL puis d’IS ? Je pourrais aussi m’étendre sur l’histoire des ADM, mais ce n’était pas non plus un mensonge éhonté comme on tente de nous le faire croire.

                « On choisit son camp, et pour moi c’est celui de l’Europe. On ne peut pas compter sur les anglo-saxons. »

                Comme je vous l’ai dit cela n’a aucun sens d’opposer l’Europe au monde anglo-saxon, et le siècle dernier prouve au contraire que l’on peut leur faire confiance. D’ailleurs l’affirmation « On ne peut pas compter sur les anglo-saxons. » demande démonstration…

                « Vous oubliez juste une chose: vous parlez de la Russie qui a volé un siècle à l’humanité. Ce n’est pas la Russie qui a volé ce siècle, mais l’URSS. Vous semblez brandir le régime soviétique comme les gauchistes brandissent le fascisme à tout propos. Poutine c’est pas le rêve, mais ce n’est pas Staline non plus »

                Les méthodes du Poutine de 2015 sont elles si différentes que celle de Poutine du KGB ? Les objectifs sont ils si différents, à par un léger changement dans la doctrine économique ? Et oui je brandirait le régime soviétique de manière tout à fait justifié car ce sont toujours les mêmes élites au pouvoir. Pourquoi, vous qui semblez tant aimer la Russie sans aimer l’URSS, ne souhaitez vous pas qu’elle tourne la page du soviétisme et soit dirigé par des gens qui n’étaient pas haut placé du temps de l’URSS ? Pourquoi si la Russie poutiniste est si différente de l’URSS elle ne peut, contrairement à ce que propose l’opposition russe, avoir des relations apaisés avec l’occident ?

                « et ça vaut mieux que Eltsine, non seulement pour les Russes, mais aussi pour l’Europe. »

                Elstine est celui qui a fait les réformes, Poutine n’a fait que redistribuer le fruit de ces réformes à ses amis et surfer sur la hausse des matières premières.

                « La Russie n’a pas voulu entrer dans l’Otan? Un scandale sans doute. Les russes devraient comme la France faire le toutou des américains, pour qui l’Otan est leur jouet? »

                On en revient à votre obsession anti-américaine, vous souhaitez qu’on ai des relations approfondies avec la Russie mais sans que le régime russe accepte d’être un partenaire et non le statut de puissance dominante. Mais qu’est ce que l’Amérique vous a dont fait ?

                « La Russie a des ambitions de leader, et je me réjouis qu’un pays d’Europe ait cette ambition »

                Leader pour construire quoi encore une fois ? Pour promouvoir quelles valeurs ? Les wannabe leader avec des idées dégoutantes ce n’est pas ce qui manque sur cette terre. Encore une foi la seule chose que la Russie propose pour l’instant c’est d’être leader dans le combat contre notre civilisation. Vu que je n’ai aucune haine de moi même ça ne me parait pas être un programme très alléchant.

                « quand je vois comment quasiment toute l’UE se fait le laquais des USA, même quand ils nous insultent »

                Nous ne sommes pas des laquais mais des partenaires, vous envisagez les relations que sous un angle dominant-dominé, comme la Russie dans sa paranoïa, et contre toute logique historique vous voulez la Russie comme puissance dominante…

                « De Gaulle non plus n’a pas voulu de l’Otan. Il n’a pas voulu non plus de la tutelle américaine au sortir de 45. Le méchant homme. Non pas que je compare Poutine à De Gaulle, notez bien. »

                De Gaulle pour un libéral c’est justement le genre de personne qu’il faut que la France arrête d’idolâtrer… Il avait d’ailleurs comme vous cette haine incompréhensible, qui ressemble à un complexe d’infériorité, du monde anglo-saxon.

                « Poutine cherche à empêcher l’ex-empire soviétique de se morceler complétement. Et après? »

                Cette empire est la pire chose qu’a produite l’humanité, tout son héritage jusqu’à la dernière statue de Staline doit disparaitre pour qu’on puisse enfin tourner la page.

                « C’est pire que les USA qui cherchent à empêcher que les ukrainiens russophones s’autodéterminent? »

                Vous inversez les choses, c’est la Russie qui ne veut pas que les ukrainiens de l’ouest s’autodéterminent. Quand à croire que tout les russophones veulent suivre le modèle russe, encore un compte de fée collectiviste…

                Il devient d’ailleurs de plus en plus dure de nier l’implication de l’armé russe:
                https://www.bellingcat.com/news/uk-and-europe/2015/03/11/vreditel-sobaka/

                1. De Gaulle, haine incompréhensible des anglo-saxons? Un petit fait historique vous éclairant à ce sujet, une déclaration de Churchill à De Gaulle: « Quand je serai obligé de choisir entre vous et Roosevelt, sachez-le, je choisirai toujours Roosevelt ! Quand je serai obligé de choisir entre l’Europe et le grand large, sachez-le, je choisirai toujours le grand large ! » Si la GB devait faire un choix, elle choisirait toujours les USA, et si les USA devaient faire un choix, l’Europe serait toujours sacrifiée pour ses intérêts propres.

                  Je ne hais pas les américains, j’ai vécu et travaillé aux US et j’ai beaucoup aimé, je refuse juste la naïveté qui consiste à dire que les américains sont nos alliés, nos amis, nos sauveurs, toussa. Non, les USA sont un pays dominant, et fait ce qu’il faut pour le rester, quitte à sacrifier des pions et des intérêts « alliés » au passage. Pour les américains, l’Europe c’est le « vieux continent », auquel on pense avec un peu de nostalgie et de commisération, parce que pour eux, les USA, c’est le monde, sorti de là, c’est exotique, même la France, c’est exotique. Contrairement à ce que vous dites, la Russie et les russes sont au moins autant culturellement compatibles avec l’Europe que le sont les américains, à ceci de près que la France et la Russie partagent une longue histoire, sans parler du fait qu’on est sur le même continent.

                  Mais vous persistez à confondre Russie et URSS, et à ne voir que les torts qui vous arrangent, et jamais ceux que les US peuvent avoir. Eux, ils ont le droit de téléguider des « révolutions » par l’intermédiaire des « associations » de G.Soros, eux, ils ont le droit de s’ingérer directement en Ukraine, eux, ils ont le droit d’envoyer des mercenaires, mais la Russie, non, parce que forcément, c’est le retour du soviet, de Staline, des goulags et tout ce qui s’ensuit.

                  « Les russes qui ne veulent pas que les ukrainiens de l’ouest s’autodéterminent », vous plaisantez? Les russes ont-ils armé les ukrainiens de l’ouest contre leur nouveau gouvernement? Y’a t’il des combats en Ukraine de l’ouest? Poutine est-il à l’origine de la répression qui a d’abord été exercée contre les manifestants qui réclamaient la démission du gouvernement? Non, c’était les américains qui étaient à la manoeuvre, dans le seul but de couper la Russie de l’Europe, en faisant rentrer l’Ukraine dans le giron de l’Otan, qui est sous contrôle américain. Et ce après avoir déployé une batterie de missiles en Pologne, pointés vers la Russie, dont on sait bien sûr qu’elle a des plans pour envahir toute l’Europe, n’est-ce pas?

                  Je vais vous dire: allons faire du lobbying à Cuba, déclenchons là-bas un mouvement contestataire, installons une base navale française, ou des missiles, ou des radars pointés vers les US, au motif que l’impérialisme Us présente un danger pour la stabilité géopolitique mondiale (ce qui n’est pas faux!), et voyons si ceux-là vont apprécier la plaisanterie.

                  Vous pouvez dire ce que vous voulez à propos de la supériorité des valeurs culturelles américaines, ils n’ont aucun droit de s’immiscer et manipuler les affaires des autres pays, et les prétextes moraux qui sont brandis pour justifier l’Irak, la Serbie, l’Ukraine, on se demande pourquoi ils ne sont pas brandis pour investir la Corée du nord, dont le peuple souffre une vie de misère inhumaine. Ou pour la Chine, un modèle de démocratie, comme on le sait. Vous pourrez dire tout ce que vous voulez, si les USA interviennent à certains endroits du globe plutôt que d’autres, c’est pour servir ses INTERETS, et rien d’autre. La Russie qui protège ses intérêts en Ukraine, ce n’est pas pire que les US qui défendent leurs intérêts un peu partout ailleurs sur le globe, en usant de lobbying, d’influence, de pression, de manipulations, avec leurs associations, leurs clubs, et mêmes leurs églises évangéliques protestantes, dont ils favorisent l’implantation à l’étranger pour diffuser leur culture, et gagner en pouvoir d’influence. Oui, c’est à ce point là.

                  http://www.gfaye.com/les-usa-amis-allies-adversaires-ou-ennemis-2/

                  1. Et encore, « supériorité culturelle des USA », ça peut largement se discuter. La population russe moyenne est bien plus cultivée que l’américaine et cette culture est majoritairement européenne avec de fortes spécificités russes.

                    1. De plus on ne peut leur reprocher le sens de la nation,leur patriotisme,la defense de leur culture ,de leur identité,de leur racines chretiennes, leur refus des évolutions societales cheres à l’occident

                    2. « La population russe moyenne est bien plus cultivée que l’américaine »

                      On a pas de façon je mesurer objectivement la culture, je peux très bien dire l’inverse, argument sans aucun intérêt.

                      « cette culture est majoritairement européenne »

                      Définition de « culture européenne » ?

                  2. « De Gaulle, haine incompréhensible des anglo-saxons? Un petit fait historique vous éclairant à ce sujet, une déclaration de Churchill à De Gaulle: « Quand je serai obligé de choisir entre vous et Roosevelt, sachez-le, je choisirai toujours Roosevelt ! Quand je serai obligé de choisir entre l’Europe et le grand large, sachez-le, je choisirai toujours le grand large ! » Si la GB devait faire un choix, elle choisirait toujours les USA, et si les USA devaient faire un choix, l’Europe serait toujours sacrifiée pour ses intérêts propres. »

                    Churchill n’a jamais eu à faire ce choix car heureusement la France n’a jamais choisi de se retourner contre ses alliés. ça prouve justement que l’UK est un allié fiable et qu’on fait bien d’être de leur coté, être allié avec des traitres ce n’est pas très intéressant. D’ailleurs on remarquera que quand tout les pays de l’est ont eu à choisir entre l’occident et la Russie, ils ont choisi l’occident pour la même raison. Si la France devrait choisir entre l’UK et l’Espagne, je choisirait l’UK.

                    « Je ne hais pas les américains, j’ai vécu et travaillé aux US et j’ai beaucoup aimé, je refuse juste la naïveté qui consiste à dire que les américains sont nos alliés, nos amis, nos sauveurs, toussa. Non, les USA sont un pays dominant, et fait ce qu’il faut pour le rester, quitte à sacrifier des pions et des intérêts « alliés » au passage. »

                    Démonstration ?

                    « Pour les américains, l’Europe c’est le « vieux continent », auquel on pense avec un peu de nostalgie et de commisération, parce que pour eux, les USA, c’est le monde, sorti de là, c’est exotique, même la France, c’est exotique. »

                    Visiblement vous n’avez rien compris aux américains. Pour les américains les USA, et le Canada ou l’Australie qu’ils considèrent comme très proche, c’est la liberté, le modèle à suivre. Pendant très longtemps et jusqu’au début du siècle dernier l’Europe était très libérale et les français n’avaient rien à envier question liberté aux américains.
                    L’Europe aurait du rattraper son retard avec l’Amérique après la seconde guerre mondiale mais elle a choisi le socialisme, c’est ce qui fait que les américains ont ce regard envers l’Europe, et c’est un problème que l’on doit régler car c’est triste que le continent ou est né le libéralisme soit si socialiste.

                    « Contrairement à ce que vous dites, la Russie et les russes sont au moins autant culturellement compatibles avec l’Europe que le sont les américains, à ceci de près que la France et la Russie partagent une longue histoire, sans parler du fait qu’on est sur le même continent. »

                    Vous voulez dire la partie de la Russie qui ne nous haie pas ? Celle que vous devez considérer comme pervertie par l’occident… Sinon la France a une histoire commune bien plus riche avec les USA et des liens qui continuent sans cesse de se resserrer avec tout ces français qui partent y tenter leur chance, deux cultures qui se rapprochent sans cesse grâce à internet. La liens entre la France et la Russie les historiens en parlent, les liens entre la France et les USA la population les vit. Sinon l’argument du continent ça n’a juste aucun sens…

                    « Mais vous persistez à confondre Russie et URSS, et à ne voir que les torts qui vous arrangent, et jamais ceux que les US peuvent avoir. Eux, ils ont le droit de téléguider des « révolutions » par l’intermédiaire des « associations » de G.Soros, eux, ils ont le droit de s’ingérer directement en Ukraine, eux, ils ont le droit d’envoyer des mercenaires, mais la Russie, non, parce que forcément, c’est le retour du soviet, de Staline, des goulags et tout ce qui s’ensuit. »

                    Vous avez lu la page sur la fausse équivalence ? Au passage il y a aucun argument pour tenter de démontrer l’équivalence entre la Russie et les USA ou la différence fondamentale entre l’ancien Poutine du KGB et le nouveau qui est président…

                    « vous plaisantez? Les russes ont-ils armé les ukrainiens de l’ouest contre leur nouveau gouvernement? Y’a t’il des combats en Ukraine de l’ouest? Poutine est-il à l’origine de la répression qui a d’abord été exercée contre les manifestants qui réclamaient la démission du gouvernement? »

                    Les russes n’ont pas accepté que Ianoukovitch tienne sa promesse de campagne de signer un accord avec l’UE, ils ont ensuite envoyé leur armée à l’est (vous savez bien les les ukrainiens de l’ouest n’allaient pas être motivé pour se battre pour la Russie et que votre question est ridicule) pour foutre le bordel et ruiné l’économie ukrainienne. Les russe mènent une politique de la terre brulé tout simplement dégoutante. Sinon vous allez m’expliquer que ce n’est pas Ianoukovitch qui a tiré sur les manifestants ?

                    « Non, c’était les américains qui étaient à la manoeuvre, dans le seul but de couper la Russie de l’Europe, en faisant rentrer l’Ukraine dans le giron de l’Otan, qui est sous contrôle américain »

                    Mais évidemment c’est impensable que ça soit le peuple ukrainien qui était à la manœuvre… Les américains mettent en place des régimes dont personne sur place ne veut, sans massacrer des millions de personnes aux passage comme la Russie, ils sont fort quand même…

                    « Et ce après avoir déployé une batterie de missiles en Pologne, pointés vers la Russie, dont on sait bien sûr qu’elle a des plans pour envahir toute l’Europe, n’est-ce pas? »

                    La Russie est sans cesse entrain de menacer la Pologne, l’Estonie, la Lettonie, la Finlande, la Suède, la Norvège, l’Ukraine, le Canada, la Géorgie, la Moldavie, les USA, l’UK… Pour toute esprit honnête ces missiles ont tout leur sens pour assurer notre sécurité, surtout que la Russie développe sans cesse de nouveaux missiles, ont ne peut pas rester immobiles ça serait de l’inconscience….

                    « Je vais vous dire: allons faire du lobbying à Cuba, déclenchons là-bas un mouvement contestataire, installons une base navale française, ou des missiles, ou des radars pointés vers les US, au motif que l’impérialisme Us présente un danger pour la stabilité géopolitique mondiale (ce qui n’est pas faux!), et voyons si ceux-là vont apprécier la plaisanterie. »

                    Cuba était le pays le plus prospère d’Amérique latine sous Batista, regardez ce que la Russie en a fait pour servir ses ambitions de domination mondiale, un pays complètement désolé qui semble bloqué dans un autre siècle. Regardez ce que la Pologne ou l’Estonie étaient à la fin de l’URSS, comparez les à l’état de l’Ukraine ou de l’Ouzbékistan et osez me dire que le camp de la liberté et de la prospérité n’est pas celui de l’occident.
                    En tout cas on remarquera que Cuba semble avoir choisi les USA pour entrer dans le 21e siècle, pas la Russie, ils ont peut être compris comme les pays de l’est que la Russie est la source de tout leurs malheurs…

                    « Vous pouvez dire ce que vous voulez à propos de la supériorité des valeurs culturelles américaines, ils n’ont aucun droit de s’immiscer et manipuler les affaires des autres pays »

                    SI seulement vous pourriez être dans un pays ou on censure contrepoints… C’est incroyable de voir des gens qui haïssent l’idée que des gens dans d’autres pays peuvent ne pas aimer leur gouvernement.

                    « et les prétextes moraux qui sont brandis pour justifier l’Irak, la Serbie, l’Ukraine, on se demande pourquoi ils ne sont pas brandis pour investir la Corée du nord, dont le peuple souffre une vie de misère inhumaine. »

                    Car la Chine ne supportera pas la Corée du nord si elle met ses menaces à exécution, donc ce n’est pas une priorité. Mais j’espère que comme moi vous espérer que ce régime ne durera pas éternellement, même si le prochain dirigeant est pro-américain.

                    « Ou pour la Chine, un modèle de démocratie, comme on le sait. »

                    La Chine ne menace pas l’Europe ni l’Amérique et au cas ou tout est prêt pour protéger le Japon ou la Corée du sud, mais une attaque de la Chine semble irréaliste, surtout qu’on a des dirigeants semblant rationnels et patients. Encore une foi ce n’est pas une priorité, la Chine n’est pas dirigé par un dictateur en roue libre à la recherche de son heure de gloire avant de mourir.

                    « si les USA interviennent à certains endroits du globe plutôt que d’autres, c’est pour servir ses INTERETS, et rien d’autre. »

                    Qui sont aussi les nôtres.

                    « La Russie qui protège ses intérêts en Ukraine »

                    A quel prix ? La Russie protégeait aussi ses intérêts lors de l’holomodor ? Pour vous tout est acceptable si c’est pour défendre ses intérêts ?

                    « en usant de lobbying, d’influence, de pression, de manipulations, avec leurs associations, leurs clubs, et mêmes leurs églises évangéliques protestantes, dont ils favorisent l’implantation à l’étranger pour diffuser leur culture, et gagner en pouvoir d’influence. Oui, c’est à ce point là. »

                    Les USA sont les ennemis de leurs ennemis et les amis de leur amis… Bref encore une foi c’est un comportement parfaitement logique. A part ça je suis encore libre d’aimer la culture que je veut et de me convertir au protestantisme si ça me chante (pas encore fait, vous voyez que je ne suis pas un si bon américanophile) merci.

  3. Les auteurs gagneraient en crédibilité en évitant les erreurs comme celle d’avoir situé la ville
    ukrainienne de Mariupol sur la mer Noire. Or, comme chacun sait, cette ville se trouve sur les bords de la mer d’Azov.

    1. Ouais, enfin en même temps il n’est pas totalement absurde d’estimer que la mer d’Azov n’est qu’un morceau spécifique de la mer Noire, tout comme l’Adriatique, la Tyrrhénienne et l’Egée ne sont pas vraiment distinctes de la Méditerranée.

      1. Va en parler à ceux qui y habitent ! Moi je nombril soupapawa a parlé…

      2. et la mer d’azov est la mer la moins profonde du monde … maximum 13 mètres de profondeur si ma mémoire est bonne ?

         » question pour du pognon … appuyez sur le baiseur ! « 

  4. Il mène tellement la danse que l’économie de son pays s’effondre, la bonne blague !

    1. Il mène en effet la danse même si sur le moyen terme il mène la Russie à sa perte. De toute façon plus son successeur sera pitoyable plus on se souviendra de Poutine comme d’un homme glorieux (façon Chavez Maduro…), donc il a intérêt à laisser la Russie à l’aube d’une crise énorme quand il quittera le pouvoir .
      Et ça la gloire c’est tout ce qui intéresse Poutine, après lui le déluge et après le déluge une normalisation de la Russie. Il faut juste tenir bon et limiter les dégâts que fera Poutine pour avoir une place au panthéon des dirigeants social-nationalistes.

      1. Dommage, vous excellez seulement a vilipender Poutine et la Russie. J’aimerais des temps en temps, avoir vos opinions sur d’autres thématiques que celles de la Russie, mais ,malheureusement, vous êtes absolument absent. Vous avez des neurones que pour argumenter contre Poutine ?

        1. Vous m’avez loupé sur les OGM ou le foncier ?

          1. sur les OGM , je vous cite :

             » de toutes façons , on a pas le droit non plus de ressemer les semences conventionnelles  »

            à c’est sur que vous etes un spécialiste … plus fort que mao et lissenko réunit : dans deux ans ont est tous mort de faim ! plus d’importance le réchauffement climatique anthropique , y a plus de thropique …

            1. Vous allez m’expliquer que les agriculteurs n’achètent pas des semences tout les ans ?

        2. et encore, c’est pas des arguments, c’est que de la passion …

    2. Une baisse de son PIB prévue de 3% en 2015, après +0.6% en 2014 compte tenu de la guerre financière que lui font les atlantistes ? C’est vous qui blaguez.

  5. on va encore prendre la Pologne en otage ( au mieux !! a voir a la fin ce qu il en restera ) ! Pour changer…. !! Pourquoi on ne parle jamais de la Pologne dans ce conflit ?? J habite a 40 km de la frontiere Biellorusse et ici on se fait de moins en moins d illusions !!

    1. Encore cet épouvantail aux moineaux, oscour cétrôporible, la Russie va envahir la Pologne! N’importe quoi! La Russie fait la même chose que ce que la France fait en Centrafrique, au Mali, et ailleurs, la même chose que ce que les USA font… un peu partout dans le monde, et en particulier en Ukraine: ils y protègent leurs intérêts.

      Pourquoi est-ce si scandaleux quand c’est la Russie, et pourquoi est-ce si merveilleusement démocratique et humanitaire quand c’est les US ou l’UE? Essentiellement parce que c’est présenté ainsi par la propagande politico-médiatique.

      1. « La Russie fait la même chose que ce que la France fait en Centrafrique »

        La France est en Centrafrique uniquement car Hollande pensait que ça allait remonter sa popularité comme pour le Mali, on a rien à y faire… Mauvais exemple.

        « au Mali »

        L’Ukraine a été envahi par des miliciens islamiques et a demandé l’aide de la Russie ? Encore raté.

        « Pourquoi est-ce si scandaleux quand c’est la Russie, et pourquoi est-ce si merveilleusement démocratique et humanitaire quand c’est les US ou l’UE?  »

        Protéger ses intérêts n’est en rien moral ou immoral en soit, c’est le contenu qui l’est. La Russie cherche à maintenir ses anciennes colonies dans le passé alors que l’on voit clairement avec la Pologne ou les Pays baltes que ce qui profiterait à ces pays est un rapprochement avec l’occident.
        Ce que fait la Russie, essayer de maintenir ces population dans la servitude après tout le mal qu’elle leur a déjà fait avec ses famines organisés et ses déportations est tout à fait inacceptable.

        « la Russie va envahir la Pologne! N’importe quoi! »

        Au vu de ce que vous dites on comprend que si cela va dans ses intérêts envahir la Pologne serait légitime mais que la Russie ne va pas le faire alors qu’elle défend « juste » ses intérêts ? Vous vous contredisez vous même…

      2. j ai juste envie de dire : mais ferme la !!

        Je n ai rien contre la Russie et si demain la Pologne decidait de devenir Russe ..pourquoi pas !! j ai juste pas envie d une guerre, j ai 3 gosses et j aimerai leur eviter ca

        alors les avis comme le tien ..merci mais je m en passe tres bien

  6. La seule remarque cohérente dans cet article, c’est que Merkel et Hollande ne font pas le poids face au président russe. Pour le reste, c’est tout simplement le genre d’article reflétant le point de vue des atlantistes. Est-il besoin d’en dire plus ?

    1. On attend vos arguments… Le qualificatif « atlantiste » disqualifie une opinion uniquement chez les socialistes de toute espèce.

      1. On attend les vôtres… qui n’ont pas cassé des briques jusqu’à maintenant.

        1. Je répond à votre question « Est-il besoin d’en dire plus ? ». Oui il y a besoin d’en dire plus et d’expliquer le fond de votre pensée.

  7. « une population russe innocente paupérisée malgré elle »

    Une partie seulement est innocente, on a globalement les dirigeants qu’on mérite…

    1. « on a globalement les dirigeants qu’on mérite… » Donc la responsabilité est collective? Mais une partie quand même est innocente, donc pas responsable? N’y aurait-il pas comme une incohérence?

      1. Non pas du tout. la responsabilité est individuelle, mais c’est la somme des actions individuelles qui font la société et donc le régime politique (lui même composé d’individus). Hors certaines personnes, de par leurs actes, sont ceux qui ont entrainé leur pays dans ce bordel alors que d’autres, par leurs actes, ont essayé de l’éviter.
        La population qui gagne au final peut être la plus importante ou la plus active, en tout cas elle mérite ce qui lui arrive, l’autre non. D’ou le « globalement ».

    2. Comme en France

    3. Non, les peuples n’ont pas forcément les dirigeants qu’il méritent. Ce n’est pas le cas quand ils se déterminent à l’iintérieur d’un sytème verrouillé par l’argent, les medias, les institutions , le système représentatif, le bipartisme, les fausses alternatives… Les peuples ne snt responsables que des lois qu’ils votent directement comme en Suisse. En France, le dernier referendum a été foulé au pied par la classe politique. Le peuple n’est pas responsable de cela.

      De même, n’oublions jamais que Hollande a été élu par une minorité non seulement des iscrits , mais des votants: « Une population française innocente paupérisée malgré elle ».

      Quant à la population russe, elle n’a pas le sentiment qe Poutine l’a paupérisée, simplement parce que ce n’est pas le cas. C’est juste le contraire. Le PIB par habitant a considérablement augmenté depuis 2000.

      Chiffres là:

      https://www.google.be/search?rls=aso&client=gmail&q=russie+pib+par+habitant&gws_rd=cr&ei=e7IFVb6FIcas7Abrs4AQ

      Ou là:

      http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?codeTheme=2&codeStat=NY.GDP.PCAP.PP.KD&codePays=RUS&codeTheme2=2&codeStat2=x&codePays2=RUS&langue=fr

  8. « Ses adversaires ont été incapable de prévoir le soulèvement de Maidan »
    Soulèvement téléguidé par les américains souhaitant la rentrée de l’Ukraine dans l’Europe et dans l’Otan.
    Des milices americaines puissantes et privées se trouvent actuellement présente sur le front de l’Est ukrainien
    L’amérique fera tout pour éviter le rapprochement entre la Russie et l’Europe de l’Ouest et la défense europeenne ne verra jamais le jour ainsi qu’un complexe militaro industriel europeen
    La Pologne ,dès qu’elle est entrée dans l’Otan,a cheté des F16!

    1. « L’amérique fera tout pour éviter le rapprochement entre la Russie et l’Europe de l’Ouest »

      Non, la Russie fait tout pour être détesté de l’occident.

      « la défense europeenne ne verra jamais le jour »

      ça existe ça s’appelle l’OTAN.

      « ainsi qu’un complexe militaro industriel europeen »

      Il y a déjà des nombreuses coopérations entre pays de l’OTAN.

      « La Pologne ,dès qu’elle est entrée dans l’Otan,a cheté des F16! »

      Et pourquoi pas ? Qu’est ce qu’il ne va pas avec ces F16 étant donné les enjeux stratégiques auxquels doit faire face la Pologne ?

      1. J’aurais souhaité que la Pologne achetât des Eurofighters, ou des Rafales avions européens,car c’est l’union européenne, qui lui a donné de l’argent pour moderniser son armée. Quand en dire que l’armée européenne, serait le Nato (North Atlantic Treaty Organization) en anglais, je dis tout simplement que c’est une sotisse. Votre pro atlantisme vous aveugle. ….

        1. L’OTAN est l’armée « européenne ». Ce que vous ne comprenez pas c’est que le concept d’Europe ou d’UE a bien moins de sens que le concept d’occident, de nombreux pays européens étant bien plus proche des USA ou du Canada culturellement ou économiquement que de certains autres pays de l’UE. Il est donc tout à fait logique que l’Amérique et le Canada soient nos partenaires.

          Quand à la question des équipements militaires, je souhaite que les pays de l’OTAN se divisent le travail de la façon la plus économiquement rationnelle possible.

          Votre haine de l’Amérique vous aveugle.

        2. NATO , vieux machin qui n’a jamais servis et ne servira jamais à rien , si ce n’est à culbuter un dictateur et trois chameaux …

          1. L’OTAN, l’organisation qui protège votre droit de raconter n’importe quoi…

        3. Unglaublich: « J’aurais souhaité que la Pologne achetât des Eurofighters »

          Les polonais ont gardé un cuisant souvenir des « alliances » européenne avant 39 qui ont laissé la population se faire massacrer par les allemands et les russes ce qui explique en bonne partie leur choix.

      2. Il existe une industrie aéronautique en Europe -trois avions
        La France bien sur ,la Suede ensuite ,euroofighter anglo allemand
        le premier soi disant trop cher, le second pas cher mais limité dans ses capacités,le troisième cher et inferieur au Rafale dans ses fonctions multi missions
        Les Américains jouent avec tout cela
        En plein début de la crise grecque ils ont remporté un énorme marché de chars lourds (à prix cassés)que nous payons sans doute en ce moment
        Ce sont les americains qui dirigent l’Otan ,pour leurs propres intérêts et qui nous proposent toutes leurs aventures aux origines souvent douteuses
        Et le slogan de » l’Europe c’est la paix »est un mensonge puisque l’Otan s’est retrouvée en guerre en Bosnie et en Serbie Kosovo (mise en place d’une république islamique au centre de l’Europe)
        Lire avec profit un excellent livre du journaliste D.Merchet pourtant homme de gauche,spécialiste des questions de défense (défense européenne la grande illusion)editions Larousse
        blog secret défense
        enfin la défense européenne n’existe pas
        l’Angleterre n’en veut pas (elle tourne les yeux vers les US sa défense nucléaire en dépendant techniquement) ,lAllemagne ne veut pas engager son armée (en lambeaux)par rapport à son histoire,les pays du Nord ont des armées tres modestes et ont plutôt des opinions neutres ou non violentes
        la brigade franco allemande est en perdition le 110e rgt d’infanterie français de Donauchingen venant d’être dissous(loi de programmation militaire )

    2.  » Soulèvement téléguidé par les américains souhaitant la rentrée de l’Ukraine dans l’Europe et dans l’Otan.  »

      Bien sur; comme Pearl Harbor et le 11 septembre qui est téléguidé par les américains c’est pareil pour les manif à Hong Kong contre Pékin qui sont forcement téléguidés par les américains. Tout comme pénuries au Venezuela téléguidé par les américains. Comme c’est la CIA qui à téléguider l’ assassinat Nemtsov.

      Faudra un jour trouver autre chose ça commence franchement à sentir le réchauffer.

      D.J

      1. « Téléguidé » le terme fait certes un peu complotiste, mais ne tombez pas dans l’excès inverse en me prêtant des théories sans fondements.

        Georges Soros lui-même déclare que sa fondation « International Renaissance Foundation » a été créée pour, et a largement contribué à provoquer les événements du Maidan. Il poursuit en disant que le nationalisme populiste russe est un danger pour les Etats-Unis. C’est lors d’une interview publique sur CNN qu’il déclare cela, on fait mieux comme délire complotiste, non? Donc si sa fondation a oeuvré dans ce sens, nul ne pourra prétendre que la Maison Blanche n’était pas au courant, et n’avait rien à voir là-dedans. Bref, les USA impérialistes manipulent des événements en Ukraine pour y faire valoir leurs intérêts.

        Ce n’est pas parce que toute sorte de délires complotistes sont colportés sur eux que les US sont blanc comme neige, et un idéal de libéralisme qui apporte la paix dans le monde. Faut pas non plus prendre les enfants du bon dieu pour des lapins de 3 semaines.

        http://fr.wikipedia.org/wiki/George_Soros#Philanthropie

        Le Kremlin manipule, la Maison Blanche manipule, et les ukrainiens trinquent, sans qu’on ne leur offre la possibilité de se déterminer, quitte à se décider sur la partition du pays si c’est là leur souhait. La seule alternative qui leur est proposée, c’est l’UE / Otan, ou la guerre.

        1. « Bref, les USA impérialistes manipulent des événements en Ukraine pour y faire valoir leurs intérêts. »

          Pour que les ukrainiens soit plus libres et que dans quelques années leurs revenus aient décuplé pour arriver au niveau de la Roumanie. C’est trop horrible….

          « La seule alternative qui leur est proposée, c’est l’UE / Otan, ou la guerre. »

          Au dernières nouvelles c’est la Russie qui est en guerre contre l’Ukraine:
          https://www.bellingcat.com/news/uk-and-europe/2015/03/11/vreditel-sobaka/

          1. Vous finissez par reconnaître, sans l’avouer ouvertement, que les US ont bien manipulé les évènements du Maïdan. Et vous n’êtes pas cohérent, car admettre cela, c’est admettre qu’ils y ont intérêt.

            Pour que les ukrainiens soient plus libres, plus riches, plus heureux, avec plus de bisous et la tournée de Casimir en bonus. Ben voyons! Comme en Irak? Comme dans l’ex-Yougoslavie?

            C’est bien cela qui m’horripile, cet angélisme pro-américain, si c’est l’Amérique, c’est pour sauver le peuple, c’est pure charité et c’est pour votre bien même si vous n’en savez rien et n’en voulez rien savoir.

            Le chaos, les attentats, l’appauvrissement généralisé des irakiens, en fait, c’est pour leur apprendre la liberté à la dure, et le goût de l’effort à l’américaine, c’est ça en fait que vous voulez dire? Mille pardon, ma conception de la liberté est obsolète, je vais devoir la réviser!
            Ah mais attendez, vous allez me dire « mais c’est pas leur faute aux américains, c’est pas ce qu’ils voulaient, c’est les méchants sunnites, c’est le méchant Chirac, c’est Israël, c’est Assad ! »

            1. « Vous finissez par reconnaître, sans l’avouer ouvertement, que les US ont bien manipulé les évènements du Maïdan. »

              Je reconnait que l’UE et les USA ont aidé la partie du peuple ukrainien qui souhaitait être libre, ce qui est tout à fait normal, moral et dans les intérêts de l’UE, de L’Ukraine et des USA.

              « Et vous n’êtes pas cohérent, car admettre cela, c’est admettre qu’ils y ont intérêt. »

              Oui ils y ont intérêt, comme je l’ai dit défendre ses intérêts n’est pas moral ou immoral en soit, c’est les intérêts eux mêmes qui le sont. Par exemple défendre la cartellisation d’un marché est immoral, défendre un traité qui mettra fin à cela est moral.

              « Pour que les ukrainiens soient plus libres, plus riches, plus heureux, avec plus de bisous et la tournée de Casimir en bonus. »

              Oui, c’est exactement ce qu’il s’est passé dans tout les pays comparables, un peuple plus libre et plus prospère qui a définitivement tourné la page de la domination russe pour aller vers le partenariat avec l’occident.

              « Ben voyons! Comme en Irak? Comme dans l’ex-Yougoslavie? »

              Oui vous voyez exactement. Le problème c’est que vous ne connaissez pas le conflit et rendez l’Amérique coupable de ce qu’ont fait ses ennemis. Le Kurdistan irakien est bien mieux maintenant qu’avant l’intervention américaine, il est plus libre, a sa propre armée, peut négocier d’égal à égal avec Bagdad et récemment le gouvernement central a même reconnu la propriété du Kurdistan sur ses réserves de pétrole. Il va s’en dire qu’un nouveau massacre de centaines de milliers de kurdes comme dans le passé est fortement improbable.
              Sauf que voilà, les anti-impérialiste du coin, comme vous ne voyait pas les choses comme cela. Donc des milices d’anciens saddamistes, d’extrémistes chiites et de terroristes se sont lancé dans une guerre civile de tous contre tous dans tout le reste de l’Irak.
              Les USA ont réussit à maintenir tout ça plus ou moins bien et le pays allait mieux jusqu’à il y a peut de temps, lorsque pour des raisons électoralistes et pour plaire à l’Iran Nouri-al-Maliki a décidé, contre les conseils des états-unis, de mener une politique de persécution de la minorité sunnite, ce qui a ensuite mené à l’apparition d’ISIL. On notera qu’il a été expulsé du gouvernement, sa popularité ayant chuté même chez les chiites après tout ce bordel.
              Les USA sont d’ailleurs entrain de tenter de réparer cela avec le reste de la coalition, en espérant que les irakiens auront compris la leçon politique de tout cela et auront plus de respect les uns pour les autres à l’avenir.

              « c’est pure charité et c’est pour votre bien même si vous n’en savez rien et n’en voulez rien savoir.  »

              Je ne suis pas sur de comprendre ce que vous voulez exprimer ici.

              « c’est les méchants sunnites, c’est le méchant Chirac, c’est Israël, c’est Assad ! »

              Je n’ai aucun problème avec Israël, pays courageux, ni avec l’islam sunnite pratiqué majoritairement par des gens très bien. Merci de ne pas porter ce genre d’accusations contre moi.

              « mais c’est pas leur faute aux américains »

              Tentez d’argumenter plutôt que de vous plaindre de la conclusion logique des choses…

              1. Vous êtes consternant de mauvaise foi. L’interventjonnisme américain n’est pour rien du tout dans le chaos irakien, c’est pas leur faute. Pour les kurdes, ça va mieux, mais ça c’était voulu bien sûr. C’est d’ailleurs ce que Bush avait déclaré, c’est pour sauver les kurdes. Pas pour chercher « des armes de destruction massive », avec de faux rapports fabriqués.

                http://fr.wikipedia.org/wiki/Armes_de_destruction_massive_en_Irak

                Pas pour de lucratifs intérêts économiques.

                http://www.slate.fr/story/26269/irak-petrole-guerre-pentagone

                Ils balancent 1000 milliards dans une guerre qui ne rapporte rien. Pas même quelques juteux contrats. Zéro. De purs, de nobles chevaliers je vous dis.

                C’est aussi pour sauver les ukrainiens de l’ouest, qui les appelait à l’aide sans même s’en rendre compte, que les américains les ont sauvé de la guerre tout en les y précipitant, parce qu’ils ne savaient pas, les naïfs et innocents américains, que ça ne ferait pas plaisir à la Russie qui y avait (aussi) des intérêts. Ils ne savaient pas du tout que la partie est de l’Ukraine est russophone, et plutôt opposée à ce qu’on interdise l’usage du russe par chez eux. Plutôt, oui.

                Les USA sauvent les peuples, les libèrent, et les éduquent à vivre dans la paix. Mais les méchants irakiens ne comprennent vraiment rien. Pas grave. Saddam Hussein c’était l’enfer. Sans Saddam Hussein c’est encore plus l’enfer, mais comme c’est grâce aux américains, en fait c’est le paradis. Je le redis: vous êtes consternant de mauvaise foi.

                La liberté et la démocratie ne se décrètent pas, et ne s’installent pas comme ça parce qu’un pays tiers l’a décidé. La liberté consiste d’abord à avoir le choix des contraintes qu’on veut bien subir. Une chose que je ne souhaite à personne de subir, c’est la venue d’un étranger chez soi, qu’on n’a pas invité, et qui décide qu’il va refaire tout notre intérieur selon ce que lui juge digne.

                C’est lamentable. D’une mauvaise foi consternante. Ah, je l’ai déjà dit?

                1. La première pièce au dossier que je constitue serait ceci: https://youtu.be/y9hOl8TuBUM
                  Malheureusement je ne parviens pas à sauvegarder la vidéo avec les sous-titres en français. Le document suivant est l’attaque des bus transportant des anti Maïdan de Crimée, puis celui du « barbecue » d’Odessa.
                  Puis il y a les déclarations interceptées de Victoria Nuland… etc.
                  Si l’on reprend les événements dans l’ordre chronologique, en notant également la présence et les déclarations honteuses des histrions pousse au crime que sont BHL, McCain-la-camisole, et bien d’autres, on se trouve devant un monceau de preuves écrasantes. Si on remonte à la chute de l’URSS, les choses deviennent évidentes, et les progrès de la sujétion des pays européens envers le deep power anglo-saxon encore plus patents.

                  1. « Le document suivant est l’attaque des bus transportant des anti Maïdan de Crimée, puis celui du « barbecue » d’Odessa. »

                    Si vous parlez de ce bus la c’est encore un canular:
                    https://www.bellingcat.com/news/uk-and-europe/2015/01/18/unpicking-the-donetsk-peoples-republics-tangled-volnovakha-bus-massacre-narrative/
                    On est habitué:
                    https://www.bellingcat.com/news/2014/11/14/russian-state-television-shares-fake-images-of-mh17-being-attacked/
                    Il faut comprendre que pour le pro-russe moyen et dans un concept tout à fait soviétique et orwellien la vérité est un concept subjectif:
                    « In one video he can be seen aggressively confronting a cameraman of Mariupol TV on Lenin Square, demanding that the cameraman show “only the truth” and threatening to put the camera “up his ass.” »
                    https://www.bellingcat.com/news/uk-and-europe/2015/01/28/a-reconstruction-of-clashes-in-mariupol-ukraine-9-may-2014/
                    Est-ce nécessaire de s’étendre sur Odessa ?

                    « Si on remonte à la chute de l’URSS, les choses deviennent évidentes, et les progrès de la sujétion des pays européens envers le deep power anglo-saxon encore plus patents. »

                    Vous ne comprenez donc pas le concept de partenariat et d’intérêts communs… Toutefois même dans votre monde ou la seule relation existante est de type dominant-dominé l’histoire prouve que la domination par la Russie est de loin une des plus brutale de l’histoire, qui n’a rien à envier au Japon impérial.

                    1. Les sources contradictoires que nous vous citons sont forcément fausses, des canulars, des mensonges, des affabulations. Ce rapport d’un député ukrainien sur la préparation américaine du renversement du gouvernement, et de la guerre qui s’ensuivit, que des fariboles, forcément. En revanche, les vôtres, issues d’un obscur site tenu par des inconnus, dont la légitimité et la crédibilité restent à prouver, c’est parole de Dieu et ne souffre aucune remise en question. Vous êtes formidable, je m’incline bassement devant votre omniscience.

                      L’Europe et les européens ne sont décidément pas faits pour vous. Pourquoi n’allez vous pas rejoindre vos idoles? Ils ont en vous un parfait petit soldat de propagande. Sans doute irez-vous prendre part à cette guerre en Ukraine? Pour défendre la veuve et l’orphelin, qui vous diront tout le bien qu’ils pensent de leur nouveau gouvernement, et de leurs merveilleux alliés, ces pures colombes de la paix américaines.

                    2. « Les sources contradictoires que nous vous citons sont forcément fausses, des canulars, des mensonges, des affabulations. Ce rapport d’un député ukrainien sur la préparation américaine du renversement du gouvernement, et de la guerre qui s’ensuivit, que des fariboles, forcément. En revanche, les vôtres, issues d’un obscur site tenu par des inconnus, dont la légitimité et la crédibilité restent à prouver, c’est parole de Dieu et ne souffre aucune remise en question. Vous êtes formidable, je m’incline bassement devant votre omniscience. »

                      La différence entre vos articles et les miens est que les vôtres demandent toujours un acte de foi à un endroit ou à un autre la ou les miens présentent des preuves facilement vérifiables et un raisonnement cohérent.

                      Mais bon si vous n’avez aucun esprit critique et préférez croire aveuglément « le syndicat russe des ingénieurs » ou des organismes similaires alors qu’il suffit d’une personne motivé pour démontrer qu’ils racontent ouvertement n’importe quoi…

                      Tient encore un exemple:
                      http://claysbeach.blogspot.fr/2014/07/us-recordings-on-pro-russian-downing-of.html

                      Mais bon je suppose que vu que vous êtes incapable de comprendre cet article vous préférez avoir la foi en dieu Poutine…

                      On se rappelle de l’histoire des cadavres pas frais, du SU-25, de l’espagnol sorti de nul part, de la tentative d’abattre l’avion de Poutine… Toutes ces théories fumeuses que les moutons pro-russes défendent mordicus quelques jours jusqu’à ce qu’on prouve que c’est n’importe quoi.
                      Ensuite, d’une façon tout à fait surréaliste, ils arrêtent totalement d’en parler pour venir agressivement défendre la nouvelle histoire raconté sur RT sans jamais se demander pourquoi ils ont pas de nouvelles de leurs anciennes histoires.
                      La Russie peut de moins en moins caché son implication directe dans le conflit et la présence de ses troupes en Ukraine, bien sur tout ceux qui auront passé bientôt un an à le nier vont totalement se foutre du fait que la Russie s’est ouvertement moqué d’eux pour ensuite venir défendre les justifications à cette invasion.
                      Parfois quelques une survivent mieux que d’autres, comme celle de SU-25 ou du « massacre d’Odessa », donc elles reviennent de temps en temps, je doit donc me replonger dans mes lectures pour retrouver les enquêtes faites à ce moment là, ça me prend parfois beaucoup de temps et j’ai ensuite aucune réponse sur mes articles…

                2. « Pour les kurdes, ça va mieux, mais ça c’était voulu bien sûr. »

                  Oui, d’ailleurs pendant le guerre de golf les USA avaient aussi mit en place une zone d’exclusion aérienne. On est bien loin de l’intention de tout détruire de vous leurs prêtez.

                  « C’est d’ailleurs ce que Bush avait déclaré, c’est pour sauver les kurdes. »

                  Strawman…

                  « Pas pour chercher « des armes de destruction massive » »

                  Soyez raisonnable, la page wiki que vous citez est bien plus balancé que vous et explique très bien pourquoi l’ont était dans la confusion totale à ce moment la. D’ailleurs l’état islamique a trouvé des armes chimiques et un laboratoire pour développer des armes biologiques:
                  http://foreignpolicy.com/2014/08/28/found-the-islamic-states-terror-laptop-of-doom/

                  « Pas pour de lucratifs intérêts économiques. »

                  Mais vous voyez bien que cet article prouve ce que je dis ! L’auteur part du principe que la guerre était pour le pétrole et démontre qu’elle a couté très cher, sans même se rendre compte que ça invalide sa thèse. Si les américains voulaient du pétrole ils auraient mieux fait de subventionner l’exploitation du schiste, ça aurait été bien plus productif…
                  Quand à la protection des infrastructures énergétiques c’est tout à fait compréhensible puisque ce sont des objectifs stratégiques lors d’une guerre civile, on le voit très bien aujourd’hui alors qu’IS se finance en partie grâce au pétrole.

                  « C’est aussi pour sauver les ukrainiens de l’ouest, qui les appelait à l’aide sans même s’en rendre compte, que les américains les ont sauvé de la guerre tout en les y précipitant, parce qu’ils ne savaient pas, les naïfs et innocents américains, que ça ne ferait pas plaisir à la Russie qui y avait (aussi) des intérêts. »

                  Encore une foi je n’arrive pas à comprendre ce que vous exprimez, mais vous semblez encore vous opposer à l’idée que le peuple ukrainien en avait marre de son gouvernement et légitimer l’invasion russe…

                  D’ailleurs il suffit de voir que Girkin est, de son propre aveux, incapable de recruter 1000 volontaires pour se rendre compte que c’est la Russie qui monte un canular de toutes pièces:
                  « But in a province of 4.5 million people, Girkin laments, he can’t find 1,000 volunteers to defend this “noble mission.”.
                  http://www.atlanticcouncil.org/blogs/new-atlanticist/russian-separatist-commander-appeals-for-volunteers-says-he-is-short-of-fighters

                  « Ils ne savaient pas du tout que la partie est de l’Ukraine est russophone, et plutôt opposée à ce qu’on interdise l’usage du russe par chez eux. Plutôt, oui. »

                  Cette loi n’est jamais passé, encore une pitoyable tentative de monter en épingle un détail…

                  « Une chose que je ne souhaite à personne de subir, c’est la venue d’un étranger chez soi, qu’on n’a pas invité, et qui décide qu’il va refaire tout notre intérieur selon ce que lui juge digne. »

                  Donc vous vous opposez à l’invasion russe en Ukraine ?

  9. Cette obsession pro-Européenne (des élites européènnes) est désolante de mauvaise foi. Quand il était questions de missiles à Cuba nous étions à la porte d’un conflit mondial mais quand l’OTAN s’installe à la frontière de la Russie les experts découvrent que Poutine est méchant !!!

    1. @ Caesar,

      Il y a une différence entre avoir des missiles à sa porte installés par d’une dictature totalitaire comme l’URSS avec celui d’avoir à ses frontières des forces militaires de pays démocratiques. Je vous rappel que si des pays comme la Pologne et les pays baltes ont rejoint l’OTAN ce n’est pas un hasard. Les polonais ont amer souvenir des russes qui les ont persécutés comme c’est pas possible et les pays baltes qui ont reçu la visite des chars soviétiques lors de la fin de l’URSS. Chars envoyés par le prix Nobel de la paix Gorbatchev pour mater les manifs indépendantistes.

      Vous me direz que les polonais furent aussi violement persécuté par les allemands membre de l’OTAN. A la seuls différence est que l’Allemagne n’a plus rien à voir avec une dictature alors que le Russie de poutine si elle n’est pas une dictature par définition elle reste un régime autoritaire imprévisible à qui on ne peut pas faire confiance.

      D.J

  10. Ainsi donc M.Poutine mène la danse… Tant mieux, n’en déplaise à Guy Millière.

  11. Damien Dorokhine, encore un consultant en vide sidéral . Je lui signale que le problème est terminé en Ukraine et ce cher Vlad na pas manger l’Ukraine et sort affaibli sur le plan local ( voire sondage russe ) et international du conflit , il a gagné la Crimée qui de toutes façons était russe et une région sans intérêt et en ruine qui ne représentait que des problèmes pour Kiev . L’Europe à prouvé que son sof power à fonctionné , n’en déplaise au « consultant . Bien le bonjour de Bruxelles

    1. « Le problème est terminé en Ukraine »?
      Non, il ne fait que commencer. La Russie connaît une propagande belliciste intensive: l’Otan nous agresse, Les USA nous agressent, nous sommes entourés d’ennemis, préparons nous à la guerre mondiale. Heureusement, nous avons les meilleures armes, les meilleurs soldats, et nos ennemis ont peur de nous. Vive la Sainte Russie, à bas l’occident dépravé qui marie les homosexuels (entre autres).
      Tout l’argent de Poutine, obtenu en renationalisant les matières premières et l’énergie, a été employé à reconstruire l’armée et l’armement, et non pas à assurer la promotion matérielle des citoyens. A l’heure actuelle un soldat reçoit un salaire double de celui d’un ouvrier. Les effectifs ont été multipliés par cinq.
      Hollande et Merkel pas à la hauteur? Certes! Pour l’être il faudrait qu’ils déploient visiblement une armée, organisent des manoeuvres à la frontière, installent des fusées nucléaires (Poutine le fait en Crimée), envoient des bombardiers patrouiller le long de l’espace aérien russe (comme le fait Poutine sur l’espace européen).
      Il est clair que l’Europe ne souhaite pas la guerre (on l’a vu dès son silence après l’annexion de la Crimée, faite à l’encontre des accords internationaux).
      Et il est tout aussi clair que Poutine, persuadé que l’Europe est faible et a peur, ne s’arrêtera pas de sitôt.
      L’espoir est que les sanctions économiques abaissent sa popularité et entraînent sa chute, mais cela n’arrivera pas de sitôt, et pour le moment ne fait qu’aviver la propagande effrénée anti-occidentale: Poutine se sent le pied au mur, ne peut plus reculer, c’est la fuite en avant.
      La situation est très dangereuse. Heureusement que -pour le moment- Obama soit resté passif.

      1. « Non, il ne fait que commencer. La Russie connaît une propagande belliciste intensive: l’Otan nous agresse, Les USA nous agressent, nous sommes entourés d’ennemis, préparons nous à la guerre mondiale. Heureusement, nous avons les meilleures armes, les meilleurs soldats, et nos ennemis ont peur de nous. Vive la Sainte Russie, à bas l’occident dépravé qui marie les homosexuels (entre autres). »

        +1

        « La situation est très dangereuse. »

        Bof, c’est business as usual avec la Russie et on est bien moins proche d’une guerre mondiale qu’au siècle dernier. Surtout qu’après Poutine le poutinisme n’a plus d’avenir alors que le communisme pouvait survivre à des changements de leaders. On a que quelques années à tenir, Poutine n’est pas immortel.

        « La situation est très dangereuse. Heureusement que -pour le moment- Obama soit resté passif. »

        C’est justement cette passivité qui prouve cette faiblesse dont vous parlez et qui nous met en danger. Il faut rester ferme et tenir.

        1. heureusement qu’obama est immortel … peut-etre que comme celle de john brown , son âme marchera encore longtemps ?

          c’est vrai qu’en amérique , la politique est en train de reconstituer les lignés d’avant 1789 : prochain duel pour la présidence : bush – clinton MDR …

          1. « heureusement qu’obama est immortel »

            Premièrement comme à votée habitude c’est une pitoyable strawman, vous étés un troll, heureusement que sur contrepoint ont est censé apporter des arguments… Sinon vous voyez bien que le régime américain est bien moins personnalisé que le régime russe…

      2. kulasec: « Et il est tout aussi clair que Poutine, persuadé que l’Europe est faible et a peur, ne s’arrêtera pas de sitôt. »

        Ce n’est pas qu’une idée.

  12. @ Un lecteur,

     » « une population russe innocente paupérisée malgré elle »

    Une partie seulement est innocente, on a globalement les dirigeants qu’on mérite…  »

    Vous voyez comme ils sont les pro-Poutine. Un jour il vous diront que Poutine jouis d’une belle popularité au sein de la population et un autre jour ils vous disent que la population est paupérisé malgré elle.

    Bref si la population aime Poutine comme on nous le dit sans cesse elle n’est pas paupérisé malgré elle. Elle est victime de ses propres choix.

    D.J

    1. La propagande peut devenir une force énorme. Souvenez vous de ce que Hittler a réussi à faire des Allemands, qui au départ sont des gens comme tout le monde.

    2. Toujours un plaisir de vous lire.

  13.  » La Russie fait partie de l’occident, du point de vue culturel, historique et politique.  »

    J’imagine que pour vous le bloc communiste installé par les russes et qui a duré 70 ans était politiquement et culturellement occidental.

    D.J

    1. Autant que le bloc socialiste installé en France.

    2. C’est intéressant mais c’est justement en occident que sont créé toutes les idéologies anti-occidentales. C’est surement du au fait que contrairement à toutes les sociétés ou l’on a sa « place » dès la naissance, en occident on doit se faire sa place soit même, ce qui créé beaucoup de gens qui ayant la haine de la personne qu’ils sont devenus en viennent à faire porter la responsabilité de leurs échecs à la société. On rappellera que Marx était un bourgeois qui n’a jamais dirigé une entreprise de sa vie.

      1. @ lecteur / C’est vraiment de la psychologie de très bas étage, vous prenez des raccourcis extraordinaires ! c’est à mourir de rire !!!!!!! Chacun pourrait en faire autant en vous lisant : à vous lire, ici et ailleurs (puisque vous êtes très prolifique), j’en déduis que tout homme qui critique l’occident est anti-occidental, mal dans sa peau puisqu’il a tout raté dans sa vie, qu’il est forcément de gauche et qu’il est probablement mal baisé aussi, n’est-ce pas ? Très binaire au final. Et je ne vois pas ce que Marx vient faire dans votre exemple, c’est sûrement un analyste et penseur d’un autre acabit que vous, bien que ce ne soit pas difficile de faire mieux comme ragot.

        Pourtant vous essayez parfois d’argumenter, en essayant de convaincre par des logiques plus ou moins convaincantes, pourquoi dénier aux autres le droit d’expliquer à leur façon, avec leurs propres arguments et exemples ? Au final vous manipulez et usez de grosses ficelles, serait-ce de la propagande ? Seriez-vous un élitiste grognon qui pense qu’un bon coup de propagande empêcherait les gens de penser ?

        Décevant, j’espère que trois mille ans de culture occidentale ont donné d’autres rejetons plus brillants …

        1. « j’en déduis que tout homme qui critique l’occident est anti-occidental, mal dans sa peau puisqu’il a tout raté dans sa vie, qu’il est forcément de gauche et qu’il est probablement mal baisé aussi, n’est-ce pas ? »

          On peut critiquer une civilisation sans être fondamentalement contre celle-ci, mais vous conviendrez qu’il y a une différence entre critiquer certains actes de certains individus de cette civilisation et critiquer les valeurs qui sont au fondement même de celle-ci.

          Si cet homme est anti-occidental il y a de fortes chance qu’il soit socialiste. Le socialisme étant un mode de pensé qui provoque une frustration continuelle chez ses adeptes (en témoigne la rage qui suinte de votre commentaire) il est en effet surement mal dans sa peau.

          Le socialiste n’a pas pour autant tout raté dans sa vie, mais il peut tout de même estimer que la société ne lui a pas donné ce qui lui est du, et donc se sentir victime et avoir cette impression. Le socialiste peut être de droite ou de gauche, les frontistes sont un bon exemple de socialistes de droite. Quand à mal baisé, pour le coup vous tenez à ramener une justification freudienne qui n’a rien à faire ici selon moi.

           » Et je ne vois pas ce que Marx vient faire dans votre exemple »

          Ben il est occidental, socialiste, mal dans sa peau, de gauche, il a tout raté dans sa vie et est mal baisé… Vous avez démontré vous même qu’il avait toute sa place ici.

          « c’est sûrement un analyste et penseur d’un autre acabit que vous »

          Analyste non, mais penseur, pour inventer une vision aussi déconnecté de la réalité qui inversait toutes les valeurs, oui.

          « pourquoi dénier aux autres le droit d’expliquer à leur façon, avec leurs propres arguments et exemples ? »

          Je ne l’ai jamais fait. C’est juste que l’on est plus à l’école primaire ou tout le monde à le droit d’avoir un avis différent sans être prêt à démontrer la cohérence de son raisonnement et la véracité des faits sur lesquels on s’appuie.

          A par ça je vous demanderais d’éviter ce genre de tartines de haine qui n’apportent rien au débat, particulièrement volumineuses par rapport à la taille de votre post:

          « @ lecteur / C’est vraiment de la psychologie de très bas étage, vous prenez des raccourcis extraordinaires ! c’est à mourir de rire !!!!!!! Chacun pourrait en faire autant en vous lisant : à vous lire, ici et ailleurs (puisque vous êtes très prolifique), Très binaire au final., bien que ce ne soit pas difficile de faire mieux comme ragot.
          Pourtant vous essayez parfois d’argumenter, en essayant de convaincre par des logiques plus ou moins convaincantes,Au final vous manipulez et usez de grosses ficelles, serait-ce de la propagande ? Seriez-vous un élitiste grognon qui pense qu’un bon coup de propagande empêcherait les gens de penser ?
          Décevant, j’espère que trois mille ans de culture occidentale ont donné d’autres rejetons plus brillants … »

          1. Oulala !

            « Si cet homme est anti-occidental il y a de fortes chance qu’il soit socialiste. Le socialisme étant un mode de pensé qui provoque une frustration continuelle chez ses adeptes (en témoigne la rage qui suinte de votre commentaire) il est en effet surement mal dans sa peau. »

            Bravo, votre vision binaire et dogmatique de la vie, des valeurs, des idées etc … vous fait penser qu’untel est socialiste, bidule ou machin … et qu’il est forcément mal dans sa peau … Peuf ! Et c’est moi qui aurait la rage …

            Néanmoins vous vous trompez, relisez vos classiques : les socialistes (toutes catégories confondues) ont un couteau dégoulinant de bave entre les dents, des yeux injectés de sang et forcément un petit pois à la place du cerveau, mais comment, dans l’état où ils sont, peuvent-ils se rendre compte qu’ils sont frustrés ? En plus, ils sont « adeptes », comment un adepte arrive-t-il à prendre conscience qu’il est mal dans sa peau ? Mais même vos explications ne peuvent sauver de telles créatures, je vous en prie, ne perdez plus votre temps à essayer de les convaincre.

            Quant à « démontrer la cohérence de son raisonnement et la véracité des faits sur lesquels on s’appuie » nous attendons avec impatience votre démonstration que « contrairement à toutes les sociétés où l’on a sa « place » dès la naissance, en occident on doit se faire sa place soit même ».

            Il me semblait que chaque société avait ses règles, qu’elles plaisent ou pas, qu’elles soient coercitives ou pas, et que chaque individu était obligé de suivre ces règles, afin de « faire sa place » au sein de ses concitoyens (à moins de devenir un hors-la-loi) : cette façon de mettre l’occident sur un piedestal est contreproductive et nuit à vos autres argumentaires en défense des valeurs de liberté et de démocratie.

            C’est comme lancer des missiles sur des populations civiles (erreurs collatérales …) au nom de la démocratie et ensuite s’étonner que les survivants de ces bombardements deviennent fous de haine et basculent dans la violence contre le monde occidental. Mais non, ils sont ce qu’ils sont peut-être bien parce qu’ils n’ont pas su faire leur place dans leur société …

  14.  » à bas l’occident dépravé qui marie les homosexuels (entre autres).  »

    A bas l’occident sauf pour utiliser sa technologie comme Internet et le WEB. Soyez cohérent et arrêter votre hypocrisie en consommant des produits occidentaux.

    D.J

  15. Sur Contrepoints, on n’aime pas Poutine, on n’aime pas Bachar, on n’aime pas,…
    Mais en fait on N’AIME RIEN.
    Les libéraux ont la haine: la haine de toute différenciation, de toute détermination pour parler comme les philosophes. Daltoniens de la pensée…
    En fait, si, les libéraux aiment qqchose : l’argent, qui lui est la parfaite indifférenciation (ni couleur, ni odeur).
    Ils aiment l’économie : ils ramènent tout à ça. La libéralisation de l’économie, y’ qu’ça d’vrai, pas vrai Mâ’m Michu ?

    1. Savez vous que ce que vous appelez « différenciation » est justement la plus grande homogénéisation des régimes de l’histoire ? Presque tout les régimes d’Afrique, du moyen orient ou d’Asie ne sont qu’une instance locale du socialisme inventé puis exporté d’occident.

      Le moyen orient dont la Syrie, par exemple, ont longtemps été une des zones les plus prospère, décentralisé et économiquement libre du monde. Je vous conseil de lire Taleb qui est libanais ou il raconte dans de cours passages de son livre l’importation du socialisme en Syrie.

      C’est donc vous qui au contraire, en défendant des régimes uniquement issus du constructivisme occidental, refusez toute différenciation.

      1. Ah, mais bien d’accord: libéralisme-socialisme même combat, comme dit l’autre. Tous deux sont des économismes. Des universalismes, anti-nations, anti-patries. Y’a qu’à ouvrir les yeux pour le voir: Hollande et Sarko faux adversaires; MLP bientôt (déjà?) dans le Système.
        La toute-puissance bancaire: voilà l’ennemi.
        L’universalisme (universel en grec: καθολικός) ne vaut qu’au niveau spirituel, pas au temporel.
        Un conseil: avant de me répondre, MÉ-DI-TEZ.
        Bonne journée.

    2. Réponse à: « En fait, si, les libéraux aiment qqchose : l’argent, »
      Les libéraux pensent que la création de richesse est ce qu’il y a de plus important, et que l’organisation de la société doit s’efforcer à maximiser cette création.
      En effet, seule l’augmentation de la richesse globale peut faire face à l’augmentation de la population.
      Dans le cas où l’augmentation de richesse est insuffisante, l’homme a recours à la guerre pour diminuer la population.
      L’homme a pour seul prédateur l’homme!
      Si vous méprisez l’argent, vous aimerez la guerre.

      1. « L’homme a pour seul prédateur l’homme! ».
        Homo homini lupus, on connaît ça.
        Les philosophe du XVIIIème, les « valeurs de la république », Charlie, non merci…On en meurt.
        « La démocratie, c’est le mal. La démocratie, c’est la mort. » (Maurras, ex-républicain).

    3. daniel: « Sur Contrepoints, on n’aime pas Poutine, on n’aime pas Bachar, on n’aime pas,… »

      On aime les peuples heureux dont l’état assure la liberté et les droits il est vrai.
      Finlande, Danemark, Suisse, Pays-Bas sont plus proche de nos valeurs que vos dirigeants autoritaire et dictateurs sanguinaire.

      daniel: « Ils aiment l’économie : ils ramènent tout à ça. La libéralisation de l’économie »

      Vous oubliez les droits fondamentaux des humains, mais oui, la liberté assure la prospérité en plus d’être bien plus morale.

      Chacun a les idoles qu’il mérite, de la part d’un socialiste nationaliste les vôtres ne sont pas étonnantes.

      La Russie est classée 152eme pour la liberté de la presse:
      http://index.rsf.org
      136eme pour l’indice de corruption:
      http://www.transparency.org/country/#RUS
      140eme pour la liberté économique:
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_de_libert%C3%A9_%C3%A9conomique
      117eme pour la démocratie:
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_de_d%C3%A9mocratie
      137eme pour le taux d’homicide:
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Classement_des_pays_par_taux_d%27homicide_volontaire

      Selon Amnesty International la torture est quasi systématique en Russie:
      http://www.amnesty.org/fr/news/torture-russia-torture-traditional-component-proof-2013-06-27

      1. Ilmryn: « de la part d’un socialiste nationaliste… »
        Tout faux. Je ne suis (jamais été) ni socialiste, ni nationaliste. Patriote, ça vous va.
        Mes références: Aristote, Thomas d’Aquin.

  16. Donc c’est quoi, l’autre stratégie, hein???? Une fois les sanctions économiques épuisées, les pétitions en cartons signées, ont fait quoi??? Parce que ce genre d’option met directement au placard toute tentative de diplomatie ou de compromis avec l’autre partie, aussi détestable soit-elle. A part pousser à la guerre, ce genre de billet ne laisse rien transparaître de plus. Ce n’est pas parce que l’autre camps force le trait de son opinion dans ce même sens qu’il faut toujours rajouter de l’huile sur le feu… je n’irais pas crever dans les campagnes du Donbass, que les volontaires y aillent les premiers, ils nous enverront des cartes postales pour nous expliquer comment que c’est simple, fastoche et manichéen une guerre civile.

    1. Eh bien, une fois les stratégies pacifiques épuisées, on ne fait rien, parce que on ne veut pas de guerre.
      Et l’autre en profite au maximum.
      A moins que les stratégies pacifiques finissent par faire effet?
      Au Donbass, personne n’est innocent sauf les civils qui ne savent plus où se planquer.
      Il y a les insurgés, les forces russes soi-disant incognito, les milices entretenues par les oligarques, les forces officielles ukrainiennes, les bataillons de volontaires ukrainiens, les bataillons de volontaires étrangers, notamment tchetchènes (bizarrement du côté des pro-Russes).
      A croire que la guerre manque à l’homme!

      1. La guerre est dans la nature de l’homme
        Sur le sujet qui nous preoccupe ,nous devons avec la Russie rechercher la solution pour ‘ »vivre ensemble »d’une façon harmonieuse,et économiquement utile pour les europeens

      2. « Eh bien, une fois les stratégies pacifiques épuisées, on ne fait rien, parce que on ne veut pas de guerre.
        Et l’autre en profite au maximum. »

        Je suis d’avis qu’il faut démonter ce postulat étrange comme quoi l’inaction abouti au pire à un effet neutre. Alors que dans la réalité l’inaction peut très bien nous mettre en danger, surtout quand c’est interprété comme de la faiblesse.
        C’est justement exactement le cas ici, Poutine, avec raison, pense que l’Europe est faible, incapable de prendre des décisions, ce qui lui permet d’avoir une marge de manœuvre immense et de mener son programme impérialiste. On aurait du être ferme avec Poutine dès la Géorgie et tout ces problèmes en Ukraine auraient été évité.
        Cette faiblesse de l’Europe est aussi la raison de la haine des russes envers les américains et de tout leurs efforts pour couper les liens entre les pays d’occident, car seule l’Amérique ose encore tenir tête à Poutine.

        1. Si les US peuvent etre un modele économique pour l’Europe,ce n’est pas le cas sur le plan societal
          La Russie est notre voisin
          Immense reserve de matieres premieres,ayant les memes origines culturelles,dans cet univers mondialisé elle devrait devenir le partenaire privilégié de l’Europe

          1. « ce n’est pas le cas sur le plan societal »

            Bien au contraire, les USA, grâce à leur liberté et au fédéralisme, arrivent à faire cohabiter une grande diversité de population, des plus progressistes aux plus conservateurs. Je pense vraiment que la subsidiarité est le meilleur moyen de trouver un terrain d’entente sur ces questions.

            « La Russie est notre voisin »

            A l’heure des avions de ligne et d’internet les USA sont ils réellement moins nos voisins que la Russie ? A part ça personnellement mon voisin est un gros con, mes amis habitent plus loin.

            « Immense reserve de matieres premieres »

            Plus grandes que celles du Canada, de l’Australie et des USA ? Pays ou l’investissement est en plus bien plus libre car la corruption y est bien plus basse. On rappellera que la Russie est une fervente partisane de la cartellisation du marché des matières premières…

            « ayant les memes origines culturelles’

            Encore une foi, plus que les USA ?

            « cet univers mondialisé elle devrait devenir le partenaire privilégié de l’Europe »

            Oui, si elle le souhaite, car devenir un partenaire n’est pas la même chose que de devenir la puissance dominante. Je ne suis en aucun cas pour ostraciser la Russie, mais cette dernière doit arrêter de nous demander de choisir entre elle et le monde anglo-saxon et accepter d’avoir des relations apaisées avec le reste de l’occident, qui sont nos partenaires.

        2. Et bien sûr il n’y a pas de conseillers américains, d’armes fournies par l’UE et les US (dont des Humvee et des radars d’artillerie qui d’ailleurs ont été capturés par les insurgés). Il n’y a pas non plus de ministres Géorgiens et américains naturalisés pour la circonstance dans le gouvernement de Kiev…
          Ce ne sont quand même pas les insurgés qui ont systématiquement tiré sur les zones civiles et les infrastructures. Sans parler de certains charniers…
          On pourrait polémiquer à l’infini sur la question. Mais face à des revendications vraies ou inventées, il y aura toujours les contrerevendications vraies dans l’immense majorité.
          La vérité est que les seuls qui aient intérêt à ce que les accords Minsk 2 soient respectés, y compris sur le volet de la fédéralisation, sont le Donbass et la Russie. Américains et Ukrainiens de Kiev veulent la guerre, même sans victoire, pour les premiers afin de pousser les russes à bout et les obliger à intervenir officiellement afin de les faire qualifier par tous les merdias occidentaux d’agresseurs.

          1. « Et bien sûr il n’y a pas de conseillers américains, d’armes fournies par l’UE et les US (dont des Humvee et des radars d’artillerie qui d’ailleurs ont été capturés par les insurgés) »

            Ou est le problème ? Il est tout à fait normal d’aider l’Ukraine à se défendre contre cette agression affin d’éviter qu’elle ne s’étende à d’autres pays. On remarquera que l’OTAN est très frileux à livrer les missiles anti-char qui seraient le vrai game-changer sur le terrain.

            « Il n’y a pas non plus de ministres Géorgiens et américains naturalisés pour la circonstance dans le gouvernement de Kiev… »

            ça se fait dans beaucoup de pays… Encore de la xénophobie totalement irrationnelle, de plus pour un libéral le fait que le gouvernement cherche d’abord des gens efficaces est une bonne chose.

            « Ce ne sont quand même pas les insurgés qui ont systématiquement tiré sur les zones civiles et les infrastructures. Sans parler de certains charniers… »

            Encore raté:
            https://contresubversion.wordpress.com/2014/05/19/les-barbouzes-de-poutine-en-mission-de-%E2%80%AAdiversion/

            « La vérité est que les seuls qui aient intérêt à ce que les accords Minsk 2 soient respectés, y compris sur le volet de la fédéralisation, sont le Donbass et la Russie. »

            Pas du tout, la Russie préfère la politique de la terre brulé plutôt que de laisser l’Ukraine prospérer avec l’occident, après les pays baltes et la Pologne les autocrates russes ne peuvent plus se permettre un nouvel exemple de pays qui réussit en tournant le dos à leur modèle de gouvernance.

            « pour les premiers afin de pousser les russes à bout et les obliger à intervenir officiellement afin de les faire qualifier par tous les merdias occidentaux d’agresseurs. »

            Les russes ont déjà envahi l’Ukraine:
            https://www.bellingcat.com/news/uk-and-europe/2015/03/11/vreditel-sobaka/

            1. Contre un culot pareil, une telle absence de honte à proférer des contre-vérités, des amalgames et des parallèles honteux (avec l’holodomor !!!!!!), je jette l’éponge. J’aurai honte de continuer à répondre à de telles insanités.
              Continuez votre propagande de guerre diarrhéique tout seul.

            2. les conseillers americains sont en Ukraine depuis le début des évènements de Maidan

        3. je suis plutot d accord avec ces 2 derniers commentaires et sinon pour <> ..y a pas 36 manieres, car il s en sortira toujours. C est pas les capitaux qui manqueront en Russie et evidemment en tant que seul maitre a bord….

          Ah non !! il y a quelques jours Putin etait iontrouvable …personne ne savait ou il etait !! vous en avez entendu parler en France ??? ..il est peut etre parti gouter le sake

          1. Pardon il faut lire  » Pour etre ferme avec Putin, il n y a pas 36 solutions « 

            1. bon ..crosspost mon post de 10h 15 apparait apres le dernier a 10h29 du coup …

        4. je suis estomaqué de voir la façon, l’énergie et la fougue que mettiez pour défendre les USA et ses colonies européennes, en même temps l’impétuosité, la véhémence, le déchaînement méthodique que vous apportiez pour détruire, stigmatiser toute analyse rationnelle qui tendrait à mettre en évidence les ressentis Russes par rapport à ce que eux considèrent comme une provocation US.
          Je ne sais, quel age vous avez, mais je vous trouve des fois foncièrement naïf. Sachez le, les américains n’ont pas des amis, ils n’ont que des intérêts, ces pays de l’ancien bloc de l’est, savez vous que beaucoup ont été sacrifié, si pas octroyé à l’URSS par ces mêmes anglo-saxons que vous semblez adorer aujourd’hui ? les accords de Yalta vous disent quelque chose ? josef Staline, wiston Churchill et franklin D. Rooselvet. Pourquoi les deux anglo-saxons ont-ils laissé la Pologne, la Hongrie et les autres dans la zone d’influence soviétique ? Les américains ont commis plus des dégâts à la communauté internationale que n’importe quel autre état. N’oubliez surtout pas que ce sont eux, qui ont utilisé les premiers la bombe atomique et la bombe à hydrogène au Japon
          ils ont exfiltré tous les savants Nazis de l’Allemagne vers les USA, en leurs donnant pour certains des nouveaux noms.
          Ils ont fabriqué Al-Qaida.
          Ils ont assassiné Allende, Lumumba et j’en pense, tout près de chez nous, ils ont soutenu des dictatures en Espagne, au Portugal et en Grèce. Leurs administrations sont capable de « dîner » avec le diable pour assouvir la faim de leurs grandeurs. D’ailleurs les USA commencent des plus en plus à se tourner vers le Pacifique, là ou leurs intérêts les appellent. contrairement à vous, moi aussi j’aime les USA, j’adore l’esprit d’entreprise et la vivacité de sa population, mais je n’aime pas leur politique expansionniste. Il faut en outre savoir que même à l’intérieur des USA, beaucoup critiquent d’une façon véhémente la politique internationale de leur pays . La Russie est un pays pacifique comme la France l’est. Poutine, tout comme Hollande, au Mali, en Centrafrique, ou en Guinée, cherche cahin- caha à protéger les intérêts de son pays.

          1. « mettre en évidence les ressentis Russes par rapport à ce que eux considèrent comme une provocation US. »

            Je ne nie pas que les russes puissent ressentir cela comme une provocation, j’explique juste pourquoi ce n’est pas la réalité.

            « les accords de Yalta vous disent quelque chose ? josef Staline, wiston Churchill et franklin D. Rooselvet. Pourquoi les deux anglo-saxons ont-ils laissé la Pologne, la Hongrie et les autres dans la zone d’influence soviétique ? »

            L’équilibre des forces obligeait à faire des sacrifices, après je ne dit pas que les USA n’ont pas parfois fait preuve de faiblesse avec l’URSS (stratégie de la détente par exemple…) et je critique cela, mais vous ce que vous semblez critiquer c’est justement les moments ou les USA tiennent bon…

            « N’oubliez surtout pas que ce sont eux, qui ont utilisé les premiers la bombe atomique et la bombe à hydrogène au Japon »

            Bombardement qui a sauvé des centaines de milliers de vies américaines et japonaises. C’est plutôt vous qui êtes naïf pour croire qu’il y avait une autre solution…

            « ils ont exfiltré tous les savants Nazis de l’Allemagne vers les USA, en leurs donnant pour certains des nouveaux noms. »

            Encore une foi il faut réfléchir aux alternatives, l’URSS a fait pareil pour la simple et bonne raison que les nazis avaient de très bons ingénieurs de missiles balistiques. Quelques ingénieurs nazis impunis valent bien mieux que le carnage qu’aurait provoqué une domination mondiale de l’URSS. Vous êtes encore une foi naïf.

            « Ils ont fabriqué Al-Qaida. »

            Non, ils ont aidé le mouvement des moudjahidines afghans à se battre contre l’invasion soviétique, mouvement qui s’est ensuite retourné contre eux. C’est plutôt triste comme histoire.

            « Ils ont assassiné Allende, Lumumba et j’en pense, tout près de chez nous, ils ont soutenu des dictatures en Espagne, au Portugal et en Grèce. »

            Ben voyons, on ne va pas disserter sur tout les pays car cela serait trop long mais les USA ont juste aidé Pinochet à sauver le Chili d’un désastre socialiste de grande ampleur.

            « Leurs administrations sont capable de « dîner » avec le diable pour assouvir la faim de leurs grandeurs. »

            Qui est le diable dans votre phrase ? Si c’est dans le premier sens du terme c’est encore raté:
            God is on your side? Is He a Conservative? The Devil’s on my side, he’s a good Communist.
            http://en.wikiquote.org/wiki/Joseph_Stalin

            « D’ailleurs les USA commencent des plus en plus à se tourner vers le Pacifique »

            Obama avait cette idée en effet, la sécurité de l’Europe semblant assuré, mais les évènements en Ukraine l’ont obligé à revoir sa copie.

            « mais je n’aime pas leur politique expansionniste. »

            Leur politique n’est en aucun cas expansionniste, le dernier morceau de territoire annexé par les USA est Hawaï. Leur politique est bien au contraire foncièrement anti-expensioniste car elle vise à contenir la Russie et la Chine dans leurs frontières.

            « Il faut en outre savoir que même à l’intérieur des USA, beaucoup critiquent d’une façon véhémente la politique internationale de leur pays »

            C’est un argument ?

            « La Russie est un pays pacifique comme la France l’est. »

            Non, la Russie est un pays clairement expansionniste et en perpétuelle crise de paranoïa qui est malade à l’idée que ses voisins choisissent un avenir différent de ce qu’elle a décidé pour eux.

            « cherche cahin- caha à protéger les intérêts de son pays. »

            Fausse équivalence.

          2. Cette diatribe est dirigée contre le lecteur ,ange de mauvais augure. ..

            1. Bah, je jette l’éponge. Poutine est certes un autocrate, la Russie reste bien imbibée du soviétisme d’antan, mais que faire face à quelqu’un pour qui l’Amérique libérale, c’est le camp du Bien? Tout comme le socialisme qui est le Bien pour tout politicien français qui cherche le respect.

              Pour les exemples que vous citez, la réponse angélique est toujours la même: « preuves? ». Tant que ce n’est pas sorti au journal, c’est que du complotisme. En revanche, quand ça ne correspond pas à leur passion idéologique libérale, les preuves citées ne sont que de la propagande. Finalement, l’idéalisme et l’idéologisme sont les travers les plus communs à toutes les factions politiques.

              1. « c’est le camp du Bien? Tout comme le socialisme qui est le Bien pour tout politicien français qui cherche le respect. »

                Le libéralisme et le socialisme ont en effet en commun qu’il existe le bien et le mal, le moral et l’immoral, contrairement par exemple au nihilisme ou au relativisme ethno-différencialiste.
                C’est un débat bien plus profond mais je ne vois absolument pas comment il est possible de conclure un débat si on considère que tout se vaut, comme si tout était subjectif et rien n’était objectif.
                Il en va de soit que cette attitude est tout à fait incompatible avec le conservatisme, basé sur la moralité de l’action politique (penser que le conservatisme est basé sur la conservation de l’état présent ou du retour à l’état passé n’a pas de sens, car cet état a forcément un début dans le passé, donc si il est choisi comme base de raisonnement c’est car il est considérer comme supérieur).
                Cette attitude est aussi tout à fait incompatible avec le progressisme, qui a par définition pour objectif d’aller vers une société meilleure, ce qui signifie que l’on est capable d’évaluer l’état de la société.

                J’en viens à mon interrogation, mais qu’êtes vous ? Faites vous partie de ces personnes qui pensent que l’on peut avoir une opinion cohérente sans avoir aucun axiome de raisonnement ?

                1. vous commencez à me faire peur avec votre suffisance qui n’est autre qu’un ego surdimensionné. Je sais que vous êtes sensé, mais ce que vous avancez comme arguments, ne sont que vos propres supputations, des élucubrations de votre cerveau, tout simplement parce que vous n’êtes jamais dans le secret de dieux ni à Washington, ni à Moscou. Vous critiquez les Russes et leur président Poutine, mais à bien des égards et, selon vos propres critères , vous lui ressemblez comme un frère siamois , vous n’acceptez pas un autre raisonnement que le vôtre. Vous êtes atteint « d’autisme », et surtout, vous n’arrivez pas à maîtrisez votre moi intérieur. Cela s’appelle malheureusement de la paranoïa. Essayez de comprendre que vous n’avez pas seul le monopole de la vérité , et que les gens peuvent suivre une même information et arriver à des interprétation différente. N’en déplaise à votre ego hypertrophié moi, je continue à penser que l’administration américaine et ses colonies européennes sont un danger pour le monde, et Monsieur Poutine a raison de défendre mordicus les intérêts de son pays. Vous me faites penser à Caligula qui cherchait toujours le soleil. La vérité c’est comme le soleil, il est omniprésent, mais, il est inaccessible pour le commun de mortel.

                  1. Je vois que vous bottez en touche, incapable de démontrer quoique ce soit vous vous réfugiez dans l’idée que la vérité n’existe pas, ou qu’il en existe plusieurs. On voit clairement que vous argumentez principalement avec votre ressentit et que vous n’avez pas compris mon post plus haut qui cherchait justement à prévenir cela.
                    C’est quand même curieux de voir quelqu’un aussi proche du nihilisme que vous défendre une doctrine aussi suprémaciste sur bien des points que celle de Douguine. Moi, je défend juste le droit des individus des pays de l’est de choisir librement leur style de vie, chose que le Kremlin veut leur interdire.

                  2. « ous avancez comme arguments, ne sont que vos propres supputations, des élucubrations de votre cerveau »

                    Qui s’appuient sur des faits… Au passage c’est quand même choquant de voir que tout les russistes qui appellent sans cesse à faire preuve d’esprit critique se plaignent dès que notre esprit critique produit justement quelque-chose qui ne va pas dans leur sens.
                    Encore une preuve que ce qu’ils entendent par « faire preuve d’esprit critique » signifie en réalité « pense comme moi », ce qui tend à renforcer le caractère tout à fait orwellien de la propagande russe.

              2. Dr Slump: « mais que faire face à quelqu’un pour qui l’Amérique libérale, c’est le camp du Bien? »

                Ce que vous ne voulez pas entendre c’est que c’est surtout le camp du moindre mal comparé à la Russie en très mauvaise position pour les libertés et les droits de l’homme dirigée par un autocrate qui agite le nationalisme russe à deux pas de chez nous.

                Qu’on déteste (avec raison) nos élites ou les élites américaines et qu’on ne veuille pas gober leur propagande n’est pas selon moi une raison suffisante pour qu’on avale ce qui se fait de pire à deux pas de chez nous en matière de propagande et de droits de l’homme.

                Le plus inquiétant c’est cet espèce de ravissement romantique dont font preuve certains devant l’image d’une Russie qui relève plus du fantasme que de la réalité.

          3. Unglaublich: « défendre les USA et ses colonies européennes »

            Les « laquais de l’impérialisme financier US », soyez précis si vous voulez être crédible.

            Unglaublich: « ce sont eux, qui ont utilisé les premiers la bombe atomique et la bombe à hydrogène au Japon »

            Votre japon bien aimé qui venait de faire 17 millions de morts civils en chine, qui a envahi la moitié du pacifique et s’est rendu coupable des pires atrocités possibles, en très bonne place après les crimes nazi parce que la c’était du fait main, les yeux dans les yeux.
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_sino-japonaise_%281937-1945%29
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Crimes_de_guerre_du_Japon_Sh%C5%8Dwa
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Nankin

            Unglaublich: « ils ont exfiltré tous les savants Nazis de l’Allemagne vers les US »

            Ceux que la France et l’URSS n’avait pas pu récupérer à temps. Ne soyez pas naïf.

            Unglaublich: « La Russie est un pays pacifique »

            La Russie est un pays corrompu jusqu’à l’os ou les droits de l’homme et les libertés sont sinistrée et qui est encore habité des démons de son long passé autoritaire et sanglants.

            Sans être naïf sur les états-unis, dont je déteste la politique guerrière, je le trouve beaucoup plus inquiétant comme l’est votre angélisme et votre réécriture unilatérale de l’histoire.

  17. Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, il y a ici des personnes qui semblent disposer d’un temps illimité pour essentiellement occuper le terrain et avoir le dernier mot avec la narrative atlantiste sur l’affaire ukrainienne, comme d’ailleurs de celle de la Syrie
    Mais cela ne changera rien à la réalité qui est que la politique américaine est derrière tout cela. Inutile d’en discuter, les preuves sont publiques. Seuls ceux qui ne veulent accorder foi qu’aux médias occidentaux qui n’ont décidément plus aucune pudeur ni aucune fierté, ou qui sont prébendés, peuvent encore se leurrer sur ces conflits par procuration.

    1. Pas besoin d’argumenter effectivement, les autres ont tort parce que ce sont les autres et puis de toute façon ils sont à la botte… *grin*

      1. J’admire l’argumentation, vous qui faites partie de ceux qui veulent à toute force exporter notre modèle occidental de « liberté » avec des critères qui ne s’appliquent pas à tous les peuples et à toutes les situations, et de le faire appliquer, en Russie jusqu’au dernier ukrainien et au Moyen Orient jusqu’au dernier Syrien ou au dernier chrétien.
        Le fait que ces prétextes « humanitaires » servent les projets d’un monde unipolaire qui doit conduire au Nouvel Ordre Mondial ne vous effleurent pas, vous ne voyez que la surface des choses.

        1. « en Russie »

          La Russie n’est pas différente des autres pays d’occident, d’ailleurs à deux fois, juste avant 1917 et après 1990 elle a faillit devenir une démocratie, espérons que la troisième sera la bonne:
          http://historionomie.canalblog.com/archives/2015/03/05/31648674.html

          « jusqu’au dernier ukrainien »

          Pourquoi refusez vous si obstinément le choix des ukrainiens ?

          « Syrien »

          Car évidemment un arabe ne peut pas souhaiter un autre régime qu’une dictature socialiste importé d’occident (on ne le répètera jamais assez mais les régimes arabes actuels sont de pures créations occidentales, à quelques exceptions comme la Jordanie) ou un califat islamique ? Vous ne vous rendez pas compte comme votre pensée est profondément raciste ?

          « Le fait que ces prétextes « humanitaires » servent les projets d’un monde unipolaire qui doit conduire au Nouvel Ordre Mondial ne vous effleurent pas, vous ne voyez que la surface des choses. »

          Les juifs franc maçon sont de retour !

          1. Ah bon..,moi qui croyais naïvement que vous étiez affidé à l’idéologie americano-sioniste.Vous êtes pour moi insaisissable,bref,vous êtes simplement un mystère.

            1. La vérité c’est que « l’idéologie americano-sioniste » c’est juste une diversion pour cacher qu’en fait ce sont les reptiliens qui sont vraiment à la manœuvre, vous est si crédule…

        2. scaletrans: « vous qui faites partie de ceux qui veulent à toute force exporter notre modèle occidental de « liberté » »

          Non.

          scaletrans: « et de le faire appliquer, en Russie »

          Non plus.
          Qu’ils se démerdent je m’en fous tant qu’ils ne font pas chier les autres et c’est justement le problème.

          scaletrans: « Nouvel Ordre Mondial  »

          Et une petite dose de complotisme pour parfaire le tableau.

          1. Ha la théorie du complot, quelle belle invention n’est-ce pas ?
            Pour le reste: Si (na!)

            1. Vos petites marionnettes en paille doivent apporter beaucoup à votre monde imaginaire.
              Vous n’avez pas besoin de moi…

Les commentaires sont fermés.