L’unité nationale, c’est mieux sans État

L’État sabote tout. Quand il cherche à organiser l’unité, il divise.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
François Hollande en 2011 (Crédits : Parti Socialiste, licence CC-BY-NC-ND 2.0), via Flickr.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’unité nationale, c’est mieux sans État

Publié le 10 janvier 2015
- A +

Par Philippe Fabry.

François Hollande en 2011  (Crédits Parti Socialiste licence Creative Commons)

L’unité nationale, c’est comme tout : cela marche mieux quand l’État ne vient pas y mettre ses gros doigts à la fois boudinés (par les bonnes intentions) et crochus (par les motifs inavouables).
Au soir du terrible attentat, ce mercredi, tout le peuple de France a réagi spontanément : « Je suis Charlie ». Partout, des rassemblement dignes, pacifiques, bon enfant et beaux à voir ont eu lieu. Et ce qu’il y a de beau avec la spontanéité de la liberté, c’est qu’elle ne s’embarrasse pas de frontières. Le mouvement spontané ne s’est pas cantonné à la France, mais s’est propagé partout. La fraternité dont on nous rebat tant les oreilles, la solidarité dont on nous fait continûment injonction, se sont naturellement exprimées entre les hommes, et les peuples.

Les hommes civilisés, dans l’adversité, se réunissent et, ensemble, se souviennent de ce qui les rapproche et les distingue de la barbarie, et seulement de cela. Peut-être seulement pour un temps, mais ce temps est précieux et mériterait une attention contemplative devant le mystère de la communion : quand on admire l’éclat d’une bougie, on évite de faire du vent.

On a pu espérer, fous et naïfs que nous sommes, que notre déplorable classe politique laisserait s’épanouir ce mouvement spontané d’unité nationale et transnationale, qu’elle appelait de ses vœux, au moins le temps que les coupables soient trouvés, et neutralisés. C’était, bien entendu, trop demander.

contrepoints 082 marche républicaineDès le jour de l’attentat, on a annoncé une manifestation politique pour samedi. Le lendemain, premier cafouillage, on reportait à dimanche. Les politiciens tentant, une fois n’est pas coutume, d’accorder la parole aux actes, cherchaient à rassembler gauche et droite : Valls invitait Sarkozy à participer. Mais voilà que le Front National se sent exclu, et qu’on lui répond qu’effectivement, sa présence n’est pas souhaitée, car il ne partage pas les « valeurs républicaines ».

Le résultat ? Eh bien l’unité nationale des politiciens n’aura pas duré 48 heures et il est à parier que, rapidement, les chamailleries en cours entameront très vite l’unité nationale populaire spontanée. Bonne idée, n’est-ce pas, que de souffler sur la bougie en espérant aviver la flamme ?

C’est ainsi : l’État sabote tout. Quand il veut créer la richesse, il appauvrit. Quand il cherche à organiser l’unité, il divise. Des cafouillages, des polémiques et de la division, des leçons de « valeurs républicaines », des anathèmes, des mesquineries. En moins de 48 heures, voilà le bilan de l’État français quand il s’occupe d’unité nationale.

Des terroristes avec des armes lourdes, et des politiciens avec des micros. Cette semaine, en France, étaient en action deux grands ennemis de la civilisation. Les uns sont sauvages et brutaux. Les autres sont insidieux et mesquins. Les uns seront probablement neutralisés avant la fin de la semaine. Pas les autres.

Voir les commentaires (43)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (43)
  • J’ai regardé Valls hier au Jt de 20h:
    Il avait de l’emotion, découvrait un peuple.
    Il etait tres sérieux et sincère.

    J’en conclue que le reste du temps la classe politique n’en a rien à carrer de nous.
    La conclusion est que devant un peuple unis, la classe politique se mettrait enfin au boulot.

    D’ou cette volonté politique de toujours nous désunir, pour ne rien faire !

    • +1.
      Meme le président, je l’ai trouvé bien à sa place, encore que j’imagine que tout les services de police/armée réunis au même endroit, ça aide plus qu’une floppée de conseillers pour gérer cette situation et se mettre au travail. Un peuple uni, vite dit, vous avez été dans les collèges et lycées voir ce qu’en pense les jeunes musulmans? Ok ils ne sont pas le peuple français, mais ils sont francais aussi, et nombreux.
      Si il vous faut un peuple uni pour que les politiciens se mettent au boulot, je trouve cela bien dommage.

      • Je n’ai besoin de rien !

        Quant aux arabes, ils sont déformés par le système Français. Chez eux on les pend, on leur coupe les mains et la tête. Chez nous, ils vont en prison au club med (cf prison de marseille en ex)

        Il nous crachent à la figure car nous sommes castrés par la politique, il faut les intégrer (les pauvres).
        Depuis le temps qu’on les intègre à coup de milliards, le résultat est pathétique. Non ?

        Sont ils Français ? Non. Ils ont la nationalité Française en revanche et les allocs.

        Je dis peuple uni car c’est le seul moyen contre l’Etat:
        Si d’une seule et unique voix nous disions:

        Stop à la politique inutile, corrompu et nuisible
        Stop à la démagogie
        Stop aux privilèges et aux passes droits par soucis électoral

        Oui à la baisse des dépenses publiques
        Oui aux politiques qui travaillent dans le bon sens du peuple et non pas pour lui même
        etc….

        Aujourd’hui 1200 djihadistes sont « connus » en France, sur environ 10 000 000 de musulmans en France.
        Combien d’autres ne se sentent pas « Français » ?

        Alors je n’ai pas besoin du FN pour dire, Messieurs, la porte est grande ouverte. Mais ne revenez pas.

        Encore une fois, ils ne sont pas responsables de cette situation. L’Etat est le principal responsable.
        Qu’il accepte son échec et propose aux gens qui ne se sentent pas « Français » de vivre là où leur cœur les porte.

        • Pathétique oui, absolument. Francais, je n’en sais rien, moi je suis francaise à cause de ma CNI et de la langue que je parle, je ne sais pas si je me considère comme plus francaise que les musulmans.
          Je suis complétement d’accord avec ce que vous dites, prenez votre envol, Syrie, Yémen… où vous voulez, mais ne revenez pas, ou revenez car le coeur vous dit qu’il est temps de rentrer chez soi, d’accord.
          Mais je ne suis pas d’accord sur la classe politique qui se met au boulot face à un peuple uni.

    • Valls ?
      Il a parlé dans l’ordre :
      1/ les terroristes (la concurrence)
      2/ le preeezident et mouaaaaa
      3/ ah oui au fait les otages (la populace juste bonne à être pressurée)

      La populace bonne à être massacrée et a qui les médias cachent les revendications derrière le massacre : le retrait des troupes extérieures.

      Valls, un vieux pickup cassé avec l’éternel disque rayé des mensonges en boucle.

      • Interrogé par une journaliste connue pour sa connivence avec la gauche. Elle était aux anges.

        Les libéraux, en admettant qu’ils arrivent à être unis, représentent environ 1% de la population Française.
        La masse, la populace, le peuple doit enfin être responsabilisé pour faire des bons choix.

        Devant un événement tragique, paf, les Français se réveillent enfin !

        Le reste comme le chômage, l’économie, la France qui part en vrille….c’est pas trop important.
        N’oublions pas que l’argent est gratuit et coule à flot.

        Pourvu que ça dure…..mais le réveil va surement faire mal.
        Nous serons enfin ré-unis.

        Finalement rien de tel qu’une bonne souffrance pour apprécier la bonne santé.

        • Ok, admettons, le peuple ouvre un œil, la liberté est au centre, « pourvu que ça dure… » Ca signifie quoi?
          Si vous ne faites rien pour me réveiller moi je me rendors vite.
          Qd à votre dernière phrase, c’est idiot.

          • Non, ma dernière phrase veut dire:

            Par exemple, lorsque l’on est malade, fatigué, etc….à ce moment l’on comprend que le bien le plus précieux est la santé.
            Ça marche avec tout !

            Si vous vous rendormez, la question est:

            – qu’est ce qui pourrait vous réveiller pour de bon ?

            • La santé est un bien précieux, il faut y penser chaque jour, pas juste quand on est malade ou fatigué, c’est ce que je pense, je préfère faire un peu chaque jour et qd je suis vraiment malade, je fais un peu plus attention. Et avec moi, ça marche pour tout ainsi! Mais les électrochocs ne me font pas prendre conscience des choses, ils me font juste souffrir.

              Ok j’assume, ce qui me réveille complètement qd je dors, je dirais l’Amour ( où mon papa qui crie dans l’escalier car il est l’heure de partir randonner, ahhhh l’amour!) 🙂
              Ca n’engage vraiment que moi!

    • J’ai écouté également Valls hier. Contrairement à vous, je l’ai trouvé égal à lui même, distillant toujours ses petits messages subliminaux (le politiquement correct pour séduire la gauche de la gauche, lutter contre l’intolérance … suivez mon regard ). Et toujours le même ton arrogant, péremptoire et suffisant de celui qui affirme haut et fort mais qui masque le plus souvent son impuissance ou sa réelle volonté à essayer de régler les problèmes (délinquance, chômage pour ne parler que des principaux).

      • Oui, vous avez raison. J’ai été influencé par l’horreur du moment. Événement détourné par la politique, très rapidement. Les Français est un peuple léthargique, bien vite il va se rendormir.

        Ouf, on va encore bien dormir.

  • La tentation de la récupération est bien trop forte.

    Et l’amalgame permanent entre fonction présidentielle et homme providentiel en france rend presque naturelle cette prise de leadership du mouvement par le sommet de l’état.

  • « L’unité nationale, c’est mieux sans État »

    Philippe Fabry, président.
    Chaos au bout de 24 heures.

  • Mesquin, machiavel, opportuniste, fumiste (je te masque la réalité), ces « politicards » convertissent un élan naturel humain en rassemblement politisé…afin de rappeler aux françaises et français que même ensemble, (ré)unis, ils sont divisés,valls à l’image des autres, toutes idéologies confondues, s’érige en « guide », à le suivre vous perdez votre liberté d’agir, de penser et de vous exprimer. Son objectif est de limiter, surveiller, interdire, mais en aucun cas il ne nous laissera une once d’ignitiative…un mouvement du peuple appartient aux « politicards ».
    Inconvénient, ils n’ont pas « vu » le massacre venir, pourtant leurs services de renseignement suivaient ces lascards. Incapable encore une fois de prendre les vrais décisions de protection des français…C’est à eux qu’ils faut interdire la liberté d’agir, de circuler, de s’exprimer…Valls au boulot
    Et puis, allez fouiller les caravannes des « manouch » qui transitent librement en Europe, peut-être y trouverez vous des kalach et autres…

  • Ce spectacle est pitoyable. Les politocards se déchirent entre eux tout en tentant de faire bonne figure face aux français. Ils tentent d’instrumenter les événements qui leur donneront la latitude pour édicter plus de lois liberticides, plus d’impôts, plus de dettes, plus d’interventions militaires, etc.

    Il n’empêche qu’ils auront réussi à masquer leur échec à la préservation du droit à la sûreté des français en sortant la cavalerie lourde. Le bilan : la police n’a pas pu protéger les français morts cette semaine alors que la place de l’Etat est gigantesque dans ce pays et qu’il conduit des opérations militaires à l’étranger soit-disant pour notre bien à tous. Ça craint pour plus tard.

    F Bastiat disait ceci : « Les abus iront toujours croissant, et on en reculera le redressement d’année en année, comme c’est l’usage, jusqu’à ce que vienne le jour d’une explosion. Mais alors on s’apercevra qu’on est réduit à compter avec une population qui ne sait plus agir par elle-même, qui attend tout d’un ministre ou d’un préfet, même la subsistance, et dont les idées sont perverties au point d’avoir perdu jusqu’à la notion du droit, de la propriété, de la liberté et de la justice »

    • Le problème étant que le chef de meute, le loup mâle alpha, n’a pas de couille.
      Les autres chiens galeux rodent autour comme un sac d’os à ronger.

      Fallait pas élire une brelle en guise de chef de l’Etat !

      En même temps, quand on vote à défaut pour remplacer un autre en pensant pouvoir enfin dormir tranquille, je pense que l’on mérite de souffrir un peu quand même.

      • OK mais ni vous ni moi sommes d’accord pour souffrir à la place de tous ces zélateurs de l’État. Espérons qu’un jour justice sera rendue (utopie?)

        • Il faudrait faire un film cochon avec le Président.
          Ça serait assez drôle, à défaut d’être excitant.

          Imaginez un peu, un petit gros, blanc, court sur pâte en train de….
          Roco a du souci à se faire 🙂

  • Très bien dit.
    Sur la manifestation à venir (non je ne parle évidemment pas de la manifestation de la vérité),
    dans les médias mainstream, cette manifestation sera évidemment copieusement exhibée comme un soutien aux gouvernement(s) et à la politique occidentale d’exportation agressive de son « modèle ».

    En tête de manif il y aura exclusivement des gens qui passent leur temps à restreindre la liberté d’expression.
    En tête de manif il y aura des gens qui prennent du fric de l’arabie saoudite (qui finance le terrorisme)
    etc etc
    Une tartufferie immonde.

    http://uplib.fr/wiki/Terrorisme
    http://uplib.fr/wiki/Libert%C3%A9_d%27expression

  • Choquants,effectivement, certains poncifs. gov venus s’immiscer dans un élan
    d’humanisme qui touchait au plus intime de l’âme humaine.

    Dans cet Etat dit laïc ,le terme de musulman a eu la faveur de valeureux politiques
    – avec insistance-
    Si l’intention était de se placer sur le plan victimaire,la moindre des dignités aurait été de mentionner les autres sensibilités, inclus les athées.

    Les « valeurs républicaines » s’entassent dans une besace accessoirisée selon les circonstances.

    P.S. »boudinés et « crochus »?
    Poisseux aussi, de tout ce marshmallow à ingurgiter jusqu’à satiété.

  • Je trouve gonflé que notre président se pose en rassembleur alors qu’il a organisé ce marasme en mettant à l’éducation de nos enfants Mme Filipetti dont le discours est éloquent :

    https://www.youtube.com/watch?v=x30gLV5up0k

    A écouter et réécouter, et on comprend tout…

    • Comme dans son temps la Dame de Fer avait besoin de poursuivre la guerre des Malouines pour gagner le coeur des britaniques ( les èlections en pratique) , Hollande savait qu’il devait vite, très vite regler le problème, non pas en tant que socialiste, mais bien en tant que chef d’Etat qui n’a pas su protèger des journalistes maintes fois menacés de mort. C’est vraiment la honte de limiter à 1 policier pour les protèger, mais 80 000 pendant 2 jours pour leurs meutriers :c’est dire 160 000 jours/ policiers. La France ades zones de non droit, où la rèpublique ne fait rien. Mème M. Hollande ne peut nous garantir que cela ne peut recommencer. Il faut en finir avec les remises de peine, car si la justice rendu au nom de peuple avait èté appliquée, ces assassins seraient en prison encore. Avec 0,6% du Pib alloué à notre Justice, notre prèsidemt met en danger nos droits et surtout notre sècurité qui est de son entière responsabilité! Si la rèpublique ètait appliquée, il faudrait mettre le chef d’Etat devant un Cour pour le juger pour ce très grave fait. Nous avons perdu une part de notre culture, et Charlie ne sera plus Charlie. Sur notre territoire , il y a eu aussi des juifs qui ont servi pour assouvir la haine. Si il est demandè aux policiers de porter leur gilet par balles, il serait aussi le moment de faire aussi porter l’etoile de David car nous somme aussi tous des juifs maintenant . Tant de souffrance pour assouvir 3 français lobotomisés par une foi qui incite à respecter la vie.

  • Les dessinateurs de Charlie sont morts pour avoir voulu jouer au plus con et ils ont perdus. Ils sont morts pour avoir caricaturé le prophète, ce qui est interdit dans la religion musulmane ; ils sont morts, assassinés par des fanatiques qui veulent imposer un tabou de leur religion à tout le monde. Si demain ces fanatiques se mettent à tuer tous ceux qui mangent du porc parce que leur religion le leur interdit ça va être un massacre ! Mais les dessinateurs de Charlie ne …Lire la suite…
    http://2ccr.unblog.fr/2015/01/10/charlie-la-grande-rigolade/

  • Voir Sarkozy courir et accepter de faire l’Homélie de Tignous qui le haïssait (c’est peu dire !) et l’a dessiné pendant 5ans avec des mouches au cul.. Me fait penser que cette opposition est débile dans tous les gens du terme.. Juste courant après sa réélection, aucune conviction forte.

    Un Colonel a payé cher l’assaut de l’immeuble de Merah, dès que la gauche est arrivée au pouvoir : les intellectuels de gauche nous disaient, qu’une démocratie avec ses moyens a d’autre méthodes pour arrêter un terroriste, que de « l’exécuter »..??? On les voit à l’oeuvre aujourd’hui… Ces donneurs de leçon.. Le colonel humilié restera dans l’oubli, car la droite l’a oublié..

    Cette droite étant un paillasson sur lequel la gauche essuie ses pieds.

  • Que voilà une parfaite description d’un Etat obèse et de ses hommes dont la pourriture nauséabonde transpire de plus en plus à travers la vertu feinte dont ils se drapent.

    En France aucune initiative ne peut se développer sans que l’Etat ne s’en mêle : celà va de la date des soldes au droit de manifester. Le rêve de la racaille énarquo-étatiste est bien sûr de contrôler totalement la pensée des citoyens.

    Heureusement de plus de jeunes l’ont compris et quittent ce pays et les cons qui le dirigent….

  • Ils n’auront pas tardé nos génies politiques de « droite » comme de « gauche » afin de récupérer le mouvement spontané pour dénoncer la barbarie.
    Tout le reste du temps, elle n’en a rien à faire de ce que pensent les citoyens.
    J’étais dans la rue vendredi, je n’y serai pas dimanche

  • l’état….innutile , nocif , avide, incompétent , vantard , ….non , nous n’avons pas ou plus besoin de l’état ;

  • @Philippe Fabry :

    Absolument ! La guéguerre perverse des indécrottables de l’ambition électorale et des doctrinaux déconnectés du réel, en particulier la frange gauche du PS et de plus loin, associée dans cette danse mortifère avec les bisounours en uniforme vert de gris de l’UMPS++ (le FN) m’a donné sérieusement envie de vomir.

    Il est clair que les victimes de l’infâme atteinte à la liberté d’expression qui n’existe que pour eux, et les chevaliers blancs de la morale universelle qui ne peut être que la leur doivent avoir du mal à se retenir de foncer comme des charognards affamés pour aller glaner des voix en dépouillant les électeurs paniqués.

    A croire que la bêtise, le narcissisme et l’immoralité n’ont pas de limite.

  • Très bel article. Classe politique toujours à côté de la plaque.
    Les premières marches silencieuses permettaient d’exprimer une émotion et de la partager, de dire l’inadmissible. La classe politique s’en empare pour diviser et « envoyer un message de résistance aux terroristes », ce qui montre une conception bien autocentrée de la communication. Je dirais plutôt, de ce point de vue, que le seul message reçu 5/5 par les islamistes est celui du RAID et du GIGN.

  • Exact: l’unité nationale,c’est mieux sans les tas…

  • Chacun fait une misérable, mais prévisible, récupération politique de cette histoire. Nos zélites n’en ont rien à carrer des morts (ils n’ont pas fait l’ENA), ni des terroristes (avec le nombre de gardes du corps qu’ils ont, ils ne risquent pas grand chose), la seule chose qui les intéresse est le bulletin de vote de leurs électeurs donc ils prennent des postures pour les séduire en oubliant la fameuse ou fumeuse unité nationale :
    – Une partie du PS ne veut pas du FN.
    – Le FN, par le biais de son fondateur, appelle à voter pour fifille.
    – Mélenchon (et peut-être le PCF, j’ai un doute sur ce dernier) ne veut pas manifester avec Valls et lui dénie (à juste titre cela dit) le job de leader de l’événement.
    – Certains se donnent le droit de dire qui peut et qui ne peut pas venir à une manifestation sans que l’on sache vraiment d’où il vient.
    – La désagréable sensation que la manifestation parisienne sera « the last place to be » avec son lot de VIP étrangers (Markel, Cameron, Rajoy, etc…) et les problèmes en matière de sécurité que cela impliquera.

    Bref, je serais tenté de dire que la classe politique a touché le fond mais hélas, elle a de la ressource et arrive à creuser toujours plus bas. Par exemple, je suis sûr que vous verrez de jolis drapeaux des partis, syndicats et associations aux manifestations, censées être apolitiques, de demain.

  • L’ensemble de cette article est d’une pauvreté qui fait peur , on peut se demandé dans quelle milieu ou région de telle idée peuvent encore existé a notre époque , pauvre France

    • Si ce commentaire est une parodie,il faut avouer que c’est vraiment réussi!

      On peut effectivement se demander dans quel milieu ou région de France une telle pauvreté d’idées meurtrières peuvent encore exister.
      C’est un fait,l’époque dans son ensemble fait peur.
      Aucune raison d’en faire l’article…

  • Il faut toujours se dire que la France, l’état possède des têtes nucléaires.

    La démocratie est un leurre ici. On ne lâchera jamais les codes à quiconque.

  • c’est bien vrai .

  • L’unité nationale, c’est mieux sans État

    Tout à fait : l’état pourrit tout ce que ne devrait pas être de son ressort.
    Valls, le parti au pouvoir, celui qui y était, les syndicats, la classe politique dans sa grande majorité.

  • Ce président qui n’est capable de rien saisit habilement l’occasion pour essayer de nous faire croire à un semblant de dynamisme, le peuple va encore se laisser berner.
    Le laxisme du pouvoir depuis de nombreuses années a laissé la place aux extrémistes.
    De nombreux extrémistes dangereux sont laissés en liberté au détriment de la sécurité des citoyens par un pouvoir qui confond libéralisme et laxisme, ( c’est récurrent chez les socialistes).
    Surprenant de voir des socialistes soutenir un journal anarchiste marqué politiquement alors que F. Mitterrand a tout fait pour affaiblir le parti communiste .
    Ce pouvoir qui n’est pas à la hauteur fait le lit du front national.

  • Comme chacun j’ai une pensée très émue pour les terribles évènements qui se sont produits en France, mais, si on part de ce principe, pas pires que tout ce qui peut aussi se produire à travers le monde. Une chose est certaine, c’est que si l’Elysée n’a évidemment pas commandité ces attentats, la théorie du complot du « laisser-faire » reste plausible même si ce n’est qu’une théorie. Par contre, la récupération est bel et bien une réalité qui éclate au grand jour notamment par l’ostracisation de Marine le Pen du grand défilé parisien mais aussi par cette fausse idée entretenue de défense de la liberté d’expression et de la démocratie. En France aujourd’hui, la seule liberté d’expression c’est d’afficher « Je suis Charlie » à tel point qu’on se demande si ce n’est pas devenu une obligation, par contre, s’exprimer à contre-sens, dire que l’on n’est ni gauchiste, ni anarchiste, ni libertaire est-ce encore du domaine de la liberté? J’en doute jours après jours, raison pour laquelle je ne participerai à aucun rassemblement.

  • En préambule, prière de ravaler ses larmes et renfoncer sa révolte et son indignation…

    En effet, qui ne voit que cette manifestation n’est qu’une grande manipulation méphistophélique du “génome” hollandiste, apatride et euro-atlantiste, destinée à gommer l’image cauchemardo-socialiste d’une espèce oligarco-rapacière —par une mise en scène unanimiste—, mais hélas parfaitement contrefaite et usurpée, d’on ne sait quel vol de colombes de la paix… mondialiste.

    D’autant que, cette fois, « Pax América » oblige, pour que l’équarrissage moral des consciences et l’illusion démocratique soient parfaits, les “Tafioles” internationalistes de tout poil n’ont pas lésiné, on l’a vu, sur les fumigènes médiatiques…!
    Vous avez dit récupération ?

    Luz, l’un des dessinateurs de Charlie Hedbo « rescapés » de l’attentat meurtrier qui a frappé sa rédaction mercredi s’exprime dans une interview au magazine « Les Inrocks ».

    En substance : « Je n’étais pas à la manifestation spontanée du 7 janvier. Des gens ont chanté la Marseillaise. On parle de la mémoire de Charb, Tignous, Cabu, Honoré, Wolinski : ils auraient conchié ce genre d’attitude ».
    Source : : http://www.sudouest.fr/2015/01/10/pour-le-dessinateur-luz-ces-manifestations-sont-a-contre-sens-de-charlie-1792749-6092.php

  • « Les uns seront probablement neutralisés avant la fin de la semaine. Pas les autres. »
    Les uns et les autres s’entretiennent mutuellement !
    C’est la perversion du monde politique qui conduit à la dérive terroriste une frange de notre jeunesse exclue des jeux et des intérêts du pouvoir et qui choisit cette échappatoire à celle d’autres addictions suicidaires.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Kevin Brookes.

À la suite des élections présidentielle et législatives de 2022, de nombreux commentateurs ont mis en avant le clivage entre les ruraux et les urbains pour rendre compte des résultats du vote.

Ce discours médiatique est produit principalement par des commentateurs qui pointent depuis des années, cartes à l’appui, le fossé – croissant – entre le vote des grandes villes et le vote d’une « France périphérique ». Il y aurait une opposition politique entre une France des métropoles, multiculturaliste, gagnante de l... Poursuivre la lecture

Par Maxime Lefebvre.

Il y a 14 ans, pendant que tous les regards se tournaient vers Pékin où s’ouvraient les 29e Jeux olympiques d’été de l’ère moderne, la guerre éclatait entre la Géorgie et la Russie. En jeu, les régions séparatistes pro-russes d’Abkhazie et d’Ossétie du Sud, officiellement rattachées à la Géorgie.

Ce conflit présente de nombreuses similitudes avec celui qui sévit en Ukraine depuis le mois de février : une Russie de Poutine (qui, en 2008, était certes Premier ministre entre deux présidences, mais demeurait le ... Poursuivre la lecture

Durant des décennies, la droite a été considérée comme une. La montée en puissance du Front national devenu Rassemblement national, dans la seconde partie des années 1980, a modifié cette approche en mettant l'extrême droite en regard de la droite.

 

Petite(s) histoire(s) des droites

Ce premier paragraphe a largement été inspiré par Les grands textes de la droite et de la gauche ainsi que par Qu'est-ce qu'un méchant réac ?

Les divisions à droite sont anciennes, profondes et récurrentes. Les travaux historiques ont la... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles