Liberté d’expression : une question de principe

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Eric Zemmour (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Liberté d’expression : une question de principe

Publié le 19 décembre 2014
- A +

Le regard de René Le Honzec.

contrepoints 005 Zemmour

En 1970, Guy Béart constatait en chantant « Le premier qui dit la vérité doit être exécuté », reprenant le thème de Cassandre, fille de Priam qui annonçait les malheurs en étant condamnée à n’être jamais crue. Zemmour est-il notre moderne Cassandre ? Pour le savoir, il faudrait qu’il restât en vie médiatique, ce qu’un grand nombre des compagnons de route léninards ont bien l’intention d’empêcher. Dénoncé par Mélenchon-Tinville, tribun vulgaire et non populaire, invectif et non démonstratif, on imagine les réseaux qui vibrent pour s’attaquer à celui qui les écrase de son best-seller, de son intelligence structurante, de sa vision de l’Histoire, de sa culture. (Non, je ne suis pas pro-zémmourien, j’y reviendrai). En reprenant la vieille tactique « calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose », Ils ont essayé de dissuader de la valeur de réflexion du livre, en brandissant 6 pages sur Pétain sorties du contexte, comme ils ont essayé d’empêcher les Le Pen de parler programme économique en ne parlant que de racisme et de camps.

Grâce à Mélenchon, une autre campagne a été lancée, en dénaturant des propos d’interview, Zemmour accusé d’avoir parlé de la déportation d’une partie de nos citoyens, sauf qu’à aucun moment de l’interview ce mot n’a été utilisé. Pourquoi tant d’acharnement ? Parce que Zemmour dénonce une situation de lutte civilisationnelle, qui peut se discuter, qui doit se discuter. Prétendre qu’un présence massive d’une culture radicalement différente ne pose aucun problème de fond est une insulte à l’Histoire. Précisément où des États se déchirent et se désagrègent sous nos yeux pour ces raisons.

Libéral, les idées économiques de Zemmour m’atterrent, libéral, j’exige qu’il puisse s’exprimer.

Voir les commentaires (13)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (13)
  • Que ce soit en matière d’immigration, de climat, de libéralisme la gauche ne connaît qu’une méthode : le dénigrement. Celui qui ose aborder le sujet, avant même d’avoir posé la moindre petite question se fait traiter de raciste, d’obscurantiste ou de vendu à la solde des forces du mal.

    Et il sont à combien dans les sondages pour ainsi décréter ce que chacun a le droit de dire ou même de penser ?

  • Excellent,

    Les idées économiques ne sont pas bonnes, mais le reste de ce qu’il dit est vrai, non contestable, suffit de prendre les transport en communs.

  • Voltaire. Et pis c’est tout.
    La France est decidement irrespirable

  • Bravo.
    L’acharnement de nos élites montre seulement que Zemmour a « tapé dans le mille »
    De fait, à lire le livre, on ne devient ni raciste, ni xénophobe, ni antisémite. Par contre, on sent monter une colère contre les irresponsables qui nous gouvernent depuis des décennies, et qui restent arrimés à leurs idéologies au mépris de la réalité. On comprend que lesdits irresponsables veuillent interdire la lecture du livre…
    C’est vrai que les quelques réflexions économiques ne résistent pas à l’analyse, mais l’ouvrage n’en demeure pas moins intéressant. Le chapitre sr les lois Pleven, Gayssot et les petites sœurs devraient en faire réfléchir plus d’un.

    • Oui tout le monde est responsable de cette mascarade en se soumettant aux hommes politiques et à leur volonté. Cependant si les arabes sont en France c’est que les hommes politiques et le peuple des années noirs de la France en Afrique ont détruit beaucoup de chose en construisant les routes et en bâtissant les administrations et des institutions de façon radicale et sans qu’on leur demande …

      • Combien d’intellectuels sont au rendez-vous ?
        Le silence qui s’abat sur notre démocratie devient assourdissant !
        Éric Zemmour, continues à nous parler!
        Nous avons tous en tête l’AVEU de Costa Gravas : les méthodes staliniennes de la classe médiatico- politique ont toujours pignon sur rue en France

  • Dans une dictature, il vaut mieux se taire.
    Je me tais; ça me laisse le temps de penser.

  • Merci pour ce dessin et cette question de principe, qui honorent Contrepoints, par ces temps difficiles où l’on ne peut plus parler librement.
    Gardons la tête froide, Zemmour reste journaliste au Figaro et n’a pas eu sa carrière professionnelle brisée à cause de ses idées.
    A noter, par ailleurs, les réactions en faveur de la liberté de J.-F. Kahn, D. Jamet et… L. Aliot.
    Quant aux libéraux, beaucoup ont une conception semi-totale de la liberté d’expression, qui s’arrêterait aux injures (j’en avais débattu avec une internaute contrepointiste https://www.contrepoints.org/2012/02/21/70048-vive-la-liberte-dexpression)

  • Tout à fait d’accord avec vous. Néanmoins, j’aurais bien mis une pancarte « It’s economy, Stupid ! » dans la foule.

  • Tiens, le dessin la liberté voilée ni est plus, a été remplace par un autre ?

  • Bien souvent Zemmour fait saigner les oreilles, mais que dire des polityques soutenant des dictatures comme Méluch? Personne pour le recadrer, personne pour l’envoyer dans les cordes!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Non, Monsieur Zemmour, un remake de l’école d’avant ne relèvera pas la France économiquement et n’apportera aucune solution à la situation actuelle que vous n’êtes pas le seul à déplorer ! La bataille se joue en effet à l’école : la France s’est fourvoyée, mais pas comme vous l’entendez !

Oui, la France doit viser l’excellence et son école, l’éclosion d’intelligences multiples.

Sachez que vos propositions qui rappellent les incantations sur le « lire, écrire, compter » de certains ministres de l’Éducation – issus du sérail - , q... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Indépendamment des idées qu’ils défendent et des conditions évidentes d’âge et de droits civiques, les candidats à l’élection présidentielle française sont soumis à trois strates de réglementations pour mener à bien leur candidature : obtenir 500 parrainages auprès d’environ 42 000 élus (maires essentiellement) pour pouvoir se présenter, puis respecter les règles de financement de leur campagne et enfin obtenir un score final qui leur permettra d’accéder à un remboursement public plus ou moins important des frais engagés.

Interrogé jeu... Poursuivre la lecture

Après avoir analysé la période mi-août à fin septembre puis septembre à mi-novembre, voici les résultats de la progression des personnalités politiques en termes d’audience sur Twitter de mi-novembre jusqu’à la fin d’année.

Résumé de la période

Pendant les 6 dernières semaines de 2021, après des épisodes peu reluisants (sur un stand d’armes, doigt d’honneur à Marseille…), Éric Zemmour a réalisé une belle performance lors de son meeting à Villepinte.

Personnalités politiques #abonnés au 11/11/2021 #abonnés au 01/01/2022 Croissa... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles