Sécurité routière : la limitation de vitesse à 80km/h testée en 2015

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Limitation de vitesse 80 km h Credit Papa Pic (Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Sécurité routière : la limitation de vitesse à 80km/h testée en 2015

Publié le 7 décembre 2014
- A +

Une tribune de « 40 millions d’automobilistes »

Limitation de vitesse 80 km h Credit Papa Pic (Creative Commons)

Selon le quotidien Le Parisien / Aujourd’hui en France publié ce vendredi 5 décembre 2014, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, annoncerait en janvier 2015 des mesures de sécurité routière dont l’expérimentation d’une baisse des limitations de vitesse passant de 90 à 80 km/h sur le réseau secondaire.

Le 16 juin dernier, lors de la séance plénière du Conseil National de la Sécurité Routière à laquelle a siégé M. Quéro, président de « 40 millions d’automobilistes », le ministre de l’Intérieur se voulait rassurant et rejetait toute idée d’abaissement généralisé des limitations de vitesse. Il déclarait ensuite, en marge de cette réunion à Pierre Chasseray, délégué général de l’association, qu’il n’y aurait pas de baisse des limitations de vitesse car cette mesure n’est pas acceptée par l’opinion publique. Dans un sondage lancé hier matin sur leparisien.fr 83,8% des internautes se prononcent contre cette mesure et 87% selon celui réalisé sur sudradio.fr.

Si d’un point de vue économique, les économistes semblent être vent debout contre cette mesure à l’instar de Rémy Prud’homme ou encore Jean Poulit qui affirment qu’un abaissement de la limitation de vitesse sur les axes secondaires représenterait une perte de plusieurs milliards d’euros par an, l’intérêt en termes de sécurité routière n’est quant à lui pas avéré.

L’Angleterre est un pays de référence en matière de sécurité routière au niveau européen. Pourtant, la vitesse des axes secondaires y est limitée à 97 km/h (60 miles/h) avec des résultats bien meilleurs qu’en France. En Allemagne, même constat ! La vitesse y est pourtant limitée à 100 km/h sur les axes secondaires et les résultats sont inexorablement plus flatteurs que dans l’hexagone. Dans l’écrasante majorité des pays européens, la vitesse de 90 km/h semble uniformisée.

Dans un film réalisé par l’association « 40 millions d’automobilistes » en mai dernier (« L’Angleterre, la fin de la guerre contre les automobilistes », présenté à l’Assemblée nationale lors d’une conférence de presse aux côtés du Député-Maire de Villiers sur Marne, Jacques Alain Bénisti), les acteurs de la sécurité routière britannique apparaissent pour le moins interrogatifs sur la volonté d’abaissement des limitations de vitesse en France.

Quant au Danemark, il est en train d’expérimenter depuis 2 ans avec réussite la hausse des limitations (le Danemark augmente sa limitation de vitesse sur le réseau secondaire de 80 à 90km/h).

« Le ministre nous a promis des mesures intelligentes. Généraliser la baisse des limitations de vitesse serait une erreur fondamentale. Nous préférons nous en tenir au propos du ministre. Nous ne voulons pas croire en cette mesure qui serait contre-productive car rejetée par l’opinion publique » déclare Pierre Chasseray, délégué général.

Depuis juillet 2013, lors de la première prise de position de l’ancien ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, « 40 millions d’automobilistes » se bat contre une baisse généralisée des limitations de vitesse passant de 90 à 80 km/h. En octobre de la même année, l’association avait lancé un appel à tous les usagers de la route à venir signer la pétition pour dire « Non à la baisse des limitations de vitesse » sur le site Internet www.nonalabaissedeslimitationsdevitesse.com.

« La position de « 40 millions d’automobilistes » est très claire, nous sommes opposés à une baisse généralisée de la limitation de vitesse sur le réseau secondaire ! » conclut Daniel Quéro, président de l’association.

Voir les commentaires (44)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (44)
  • une expèrience qui n’aura aucun impact sur la sécurité ; si cazeneuve prenait plus souvent le volant , il pourrait se rendre compte que les incivilités sur la route sont légions et de plus en plus importantes ; le code de la route est littéralement piétiné par un nombre croissant de conducteurs ; excés de vitesse , doublement en plein virage et ligne blanche , queue de poisson , feu rouge non respectés , etc etc etc ; les jeunes sont particulièrement dangereux et se mettent eux même en danger ; il faut rouler et avoir soi même le volant entre les mains , pour s’en rendre compte ; ces méssieurs qui ont un chauffeur pour leur déplacement ne peuvent pas comprendre ça ; en revanche , ça leur perméttra de remplir les caisses de l’état avec des contraventions en veux tu en voilà ;

    • Très juste. Sans parler de tout ces [modération] qui prennent les rond-points sur l’extérieur tout du long, et qui pètent un câble quand vous le prenez légalement sur l’intérieur. Il y a 15 ans ce genre d’incivilités étaient beaucoup moins fréquentes.

      Avertissement modération : pas d’insultes

  • Une confirmation que socialisme français ralentit le fonctionnement de la société. La bonne mesure aurait été la construction d’une deux fois deux voies a chaussées séparées limitée a 130. Non, on voit petit et on contraint le peuple. Au fait, pourquoi ceux qui on décidé d’imposer le diesel aux francais il y a trente ans ne sont pas en prison?

  • Mais pourquoi ne teste donc jamais la responsabilisation des conducteur : pourquoi ne pas expérimenter dans le département le plus vertueux la transformation des limitations de vitesses en recommandations, de supprimer tous les feux tricolores urbains par des priorités à droite, etc

    • Les feux tricolores ? Un symbole d’absurdité ! Aucun centre commercial n’utilise de feux tricolores et pourtant un volume considérable de véhicules y sont accueillis.

      Je propose la généralisation du feu orange par défaut (priorité statique : à droite ou voies prioritaires) et leur rétablissement aux heures chargées.

      • C’est mon rêve à chaque fois que je prend le volant à Montpellier. Le problème c’est que trop de gens se sont habitués aux signalisations partout.

        Et tant qu’on y est, les rond points partout je trouve cela aberrant.

        Je vous propose de regarder en pratique ce que cela donne : https://www.youtube.com/watch?v=Aitw7ye_K7Y (Ne vous fiez pas au titre qui est ridicule)

        • Pas mal ,les carrefours ethiopien; c’est là que l’on voit combien l’individu libre se comporte en responsable(le trafic s’écoule et il n’y a pas d’accidents)alors que chez nous,avec des feux et des contraintes de tous les cotés, c’est la vraie pagaille, les gens sont stressés et il y a un plus grand risque d’accident.

          • Non je ne pense pas que l’Ethiopie enregistre moins d’accident par conducteur que la France. Et s’il n’y a pas de feux rouges c’est seulement par manque de moyens.Néanmoins cela démontre que les humains quand ils veulent avancer ils prennent des risques, adoptent des règles de bonne conduite entre eux spontanément et deviennent responsables.

          • Normal ; le corollaire des contraintes et obligations c’est le droit …..: j’ai le droit de passer ; j’ai le droit de rouler à ….et donc il faut utiliser ses droits si on ne veut pas les voir disparaître !!!Donc on oscille entre droits (acquis) et obligations mais personne n’envisage le bon sens ou le sens des responsabilités …..Il faut infantiliser le citoyen pour mieux l »asservir !!! Vous imaginez des citoyens responsables de leurs actes et capables de décider tout seul comme des grands de la meilleures attitude à tenir …on ne serait plus en république populaire de France !!!!!

            • Entièrement d’accord sur les « droits acquis »:habitant en province une ville ou l’on a l’impression que le seul bien que possèdent certains sont les droits a la priorité(même si cela bouche le trafic a s’enrouler bêtement autour d’un ilot imaginaire comme les moniteurs apprennent betement aux élèves), cette petite ville est inroulable aux heures de pointe au contraire de Paris ou j’ai le plaisir de rouler de temps en temps et ou les parisiens sont conscients qu’il vaut mieux perdre une priorité et faciliter le trafic

        • Sur le principe, avec le volant à gauche, je préfère la priorité à gauche et donc les ronds points.
          Le problème est que ces ouvrages d’arts sont devenus des oeuvres d’arts pour le coût, et, un délire idéologique de sécurité routière (ralentisseurs, îlot central, amortisseurs et pneus usés, etc.).

          Je suis sûr qu’un simple rond peint suffirait…

        • J’ai fui cette ville qui méprise l’automobiliste. Ils ont d’ailleurs de sérieux problèmes car le centre se desertifie des csp+ et même des classes moyennes.

  • bonjour ,eu égard à la construction des véhicules automobiles modernes ,je ne suivrais pas cet oukase restrictif , partant à 80km/h je suis encore en 4ème . Ce monsieur ignore probablement ce que peut- bien être une motorisation ,une boite de vitesses etc….Je passerais donc la 5ème afin de conserver ma mécanique en bon état …et remettrais en service ma CB !

    • Et encore, la 4e en roulant à bas régime, en ce qui me concerne, 80km/h est toujours en 2e lors d’une accélération normale 🙁

  • Je serais Cazeneuve , je proposerais une solution radicale : interdire la circulation automobile.

    • Ce n’est pas encore assez.
      Exterminer l’humanité… Ainsi, il n’y aura plus le moindre accident, on aura résolu la pauvreté, la mortalité, la guerre, la maladie, la famine…

      • bonjour ph11 ,ne vous impatientez pas , ça vient ,ça vient ! Dans 2 milliards d’années m’assure mon petit-fils ingénieur au CNRS ; sauf que je n’y crois pas trop ; il y a bien un crétin ou deux ,détenteurs du pouvoir d’appuyer sur le bouton rouge *,qui va probablement commettre le geste fatal et expédier 4 ou 5 milliards d’autres crétins (dont votre serviteur ) dans la stratosphère ….
        * Je dis rouge , mais vous avez le droit de choisir une autre couleur !

    • interdire la circulation ça va de soi, ça pollue et c’est dangereux, mais tu dois quand même faire 2 pleins obligatoires mensuels, ne pas stationner sur la voie publique, payer tes assurances ainsi que tes contrôles techniques, payer tes péages sans prendre l’autoroute, et changer de voitures tous les 4 ans…

  • Exellente initiative mais ce n’est pas suffisant pour reduire le nombre d’accidents il faut: 10 km/h en ville 30 km/h en campagne et 50 sur autoroute !!!! Je le met au defi ce( c…..d)ministre de rouler lui même en respectant les vitesses actuelles, c’est impossible, preuve qu’il ne s’agit que de pompe a fric, mais c’est normal pour un socialiste: celui qui a une voiture est un riche donc il peut payer .

  • 80Km/h ? mais c’est la limitation en vigueur en Suisse, pour une fois qu’ils nous inspire vous contestez ! 😉

    • Avez vus deja essayé,par exemple pour raison professionnelles de traverser la France a 90 ou 130 sur autoroute, c’est impossible sans s »endormir au volant, Je persiste les limites actuelles sont déjà impossibles a tenir, pourquoi réduire encore, D’autre pays, moins c..s que la France relèvent les limites après avoir constaté que la seule limitation technocratique des vitesses n’apportent pas d’amélioration de la sécurité, mais , comme d’habitude, l »exeption »francaise veut que nous allions a contre courant des autres pays.

    • Si on met une telle réglementation sur les zones géographiques à météorologie difficile ou routes sinueuses, pourquoi pas.
      Exemple type: En Allemagne, les pneus hiver sont obligatoire.

      Mais en France, généraliser ces mesures de prudences pour des risques faibles et sans tenir compte de leur contrainte, est une ineptie.
      Ou un pousse au crime.

  • Diminuer la vitesse revient à ronger d’autant le PIB!

  • La logique derrière l’expérience danoise est que mettre en place des vitesses limites totalement inadaptées à la route incite fortement les comportements dangereux, notamment pour les dépassements. Je vous invite à lire l’article suivant pour plus d’informations sur les expériences anglaises et danoises : http://www.lepoint.fr/automobile/securite/80-km-h-sur-route-la-mesure-qui-fait-sourire-les-anglais-15-05-2014-1824131_657.php

  • parce qu’ils ne savent plus quoi faire, dépassés, incompétents, pour exister ne feront que ça, de dix en dix.. et quant ils seront acculés iront de cinq en cinq..

  • ph11 a de très bonne idées! Il faudrait la ou le nommer sinistre de l’automobile. Pourquoi, tant qu’on y est, ne pas remettre le moteur à crottins au goût du jour. On pourrait enlever tous les panneaux. Les gendarmes ne serviraient plus à rien. Que va-t-on en faire de ces militaires? Que du chômage en perspective, vous avez pensé au pôvre hollande et sa courbe?

  • comment pousser les gens vers les autoroutes payantes appartenant aux copains. La malhonnêteté faite loi.

  • Plus il y a d’interdictions et de règles moins le conducteur est responsabilisé et plus il y a d’accidents. Comme souvent , les idéologies conduisent à des résultats opposés à ceux recherchés.
    Il est évident pour toute personne de bon sens qu’en multipliant les panneaux , les ronds points, les chicanes, les gendarmes couchés , les radars … le conducteur ne peut en plus faire attention aux voitures, piétons, vélos, motos, etc….

  • Trop de limitation de vitesse tue les automobilistes:
    La limitation généralisée de vitesse diminue rarement le nombre d’accidents, par exemple la menace des radars à partir de 2004, a fait augmenter le nombre de morts sur le périphérique – 0 mort en 2003- et il a fallu longtemps pour revenir à 0 mort grâce aux améliorations des véhicules. Depuis la généralisation des radars en 2004, la baisse de la mortalité routière n’a pas été améliorée par rapport à avant (où elle était due principalement aux améliorations des véhicules et routes), il semble que les radars pour obliger à une limite de vitesse inadaptée ont été mauvais pour la sécurité routière. De plus le stress dû à la menace des radars tue lentement d’autres conducteurs, sûrement des centaines par an, par maladies et crises cardiaques, mais on le cache aussi.
    Par contre ne jamais aller à une vitesse excessive évite beaucoup de morts (la vitesse excessive est très différente de la limite généralisée arbitraire que le gouvernement veut nous imposer).
    Par contre aussi, l’amélioration des routes diminue les accidents, comme on l’a constaté chaque fois qu’une grande route limitée à 90km/h a été remplacée par une autoroute où on roule 40 km/h plus vite: il y a 5 fois moins de morts sur la voie la plus rapide, l’autoroute.
    Le fait que, sur les voies à caractéristiques autoroutières, il y ait 4 fois moins de morts par km que sur le reste des routes limitées à 70 ou 90 km/h indique que cette limitation arbitraire de vitesse a un effet négligeable comparée à la qualité de l’infrastructure.
    Pour diminuer les accidents le gouvernement préfère instaurer aux frais des usagers de la route une dictature inadaptée à l’accidentologie, plutôt qu’améliorer la route, par exemple la RCEA si somnifère et dangereuse.
    Imposer aux trains de voyageurs de circuler à 40 km/h maximum pour que les promeneurs puissent traverser les voies ferrées à n’importe quel moment sans risquer de se faire écraser, c’est imposer son arbitraire au monde. Vouloir supprimer la liberté de certaines personnes parce que d’autres ne veulent pas profiter de cette liberté, c’est vouloir imposer la dictature.

  • Je me sens décidément bien ici, quand je vois les articles parlant de la vitesse, et que je vois les commentaires, j’ai l’impression a chaque fois que je suis seul a penser… pardon a etre sur, que tout cela n’est juste que la meilleure pompe a fric que le gouvernement n’est jamais réussi a mettre en place. Une TVA augmentée, ils doivent le justifier face aux publics, une hausse des impots pareil,… mais un PV contre un méchant criminel qui roule a 140 au lieu de 130 sur autoroute, rien a justifier.
    Et oui, désormais, vu que tout le monde essaye de respecter la vitesse et ceux qui ne le font pas utilisent des outils qui leur permette de respecter la vitesse aux bon moments, l’argent rentre moins, donc abaissement des vitesses entrainent immédiatement, une difficulté à se remettre a la bonne vitesse et donc une augmentation des renrées d’argent…

    Pour le fond, et je voudrais apporter, et je le fais toujours car il est toujours bon de rappeler que cela n’est qu’une grosse arnaque, et non pas par ma simple opinion, mais par les chiffres :
    – Vitesse = 25% des accidents mortels = 13 Millions de contraventions
    – Alcool et stups : 54% des acc. mortels = 200.000 contraventions
    – Somnolence, telephone,… c’est 21% des accidents mortels.

    Donc le ratio intéressant du nombre de contraventions / nombre de morts est interessant :
    Vitesse : 17.284 contraventions pour 1 mort
    – Alcool et stups : 90 contraventions pour 1 mort.

    Meme si nous mettons en doute les 25% lié a la vitesse, car savez-vous comment on sait que la vitesse est la cause ? L’estimation du policier, aucune enquete scientifique n’est mené, le policier qui arrive après l’accident, voit l’accident et se dit « en effet ca se voit que la voiture roulait a 140 au lieu de 130″… bref nos chers policiers sont des surdoués, car personnelement je serais incapables de distinguer une voiture planté a 140 ou 130…

    – Et pour rappel, a ceux qui disent que depuis la sur-répression lié a la vitesse il y a moins de morts, les chiffres, encore une fois, parlent d’eux-memes, je prend le point ou la sur-répression a commencé donc fin 2003 début 2004, qui correspond à la mise en place par Sarkozy de son programme « rammenons plus d’argent dans les caisses sur le dos du citoyen » et la pose du premier radar automatique en 2004.

    de 1996 a 2004 : La baisse du nombre de morts est de 44% (-2412 morts)
    de 2004 à 2012 : La baisse du nombre de morts est de 29% (-1370 morts)

    Donc concretement, les améliorations voitures apportent d’années en années une baisse du nombre de morts, et les mesures policieres et judiciaires avant 2004 étaient répartis sur un peu tout, les policiers controlaient la vitesse, mais surtout l’alcool, les comportements a risques,… aujourd’hui seule la vitesse est controlée et sanctionnée, donc les autres motifs sont abandonnées. J’aimerais aussi, mais la je n’ai pas fait l’étude (celle là est basé sur la bonne foi du gouvernement, puisque c’est le rapport du ministere de l’interieur) faire la relation entre la sur-répression lié a la vitesse et … le nombre de cambriolage, car un gendarme avec des jumelles se fatiguent moins et est super rentable comparé a des gendarmes qui surveillent les quartiers…

    Mais tout comme les jeux des peurs sur l’immigré qui serait forcément un délinquant, sur le patron qui serait forcément un exploiteur, sur le salarié qui serait forcément un glandeur,… bref le jeux des peurs fonctionnent toujours, c’est le seul jeux qui empeche toutes oppositions, car finalement si vous etes contre la sanction permanente de la vitesse…. alors vous etes pour la mort.

  • Testé ????? c’est déjà pesé et le test n’est qu’un alibi pour nous faire avaler la couleuvre !!!! N’oublions pas que nous sommes « gouvernés » par des gens qui SAVENT ce qui est bon pour nous …..alors les tests c’est pour rire !!!

  • à Liberté adorée

    Je suis tout à fait d’accord avec votre analyse..
    Juste une précision quant aux autres facteurs entrainant une perte de vie humaine au volant.
    Les médicaments, et bien entendu toutes les classes de neuroleptiques, sont, pour un professeur de la faculté de médecine(je ne me souviens plus de son nom) la cause de près de 35% des accidents mortels. Perte vigilance et somnolence.
    Que l’on nous bassine plus sur la vitesse. La délinquance routière(non respect du code de la route, alcool, drogues, médicaments, chauffeurs de car et de camion fatigués, irrespect pour autrui, et cinglés de la route ou cinglés tout court) est la principale cause des accidents graves et mortels,

    • Je vais etre plus large, en effet l’absorption de médicaments est une cause parmis les 46% restants. En réalité, le seul chiffre dont le ministère de l’intérieur est sur c’est les 54% de morts liés a l’alcool et les stups. Les 46% restants sont du pur spéculatif, les forces de l’ordre ne mesure ni les médicaments, la vitesse, la somnolence,… A chaque accident seul 3 tests sont effectués, l’alcool, les stups et l’intuition policière, et donc en effet, l’intuition policère pour savoir si un mort a absorbé récemment des médicaments est, tout comme l’estimation de savoir si un mort roulait a 140 ou 130 sur autoroute, légèrement difficile.

      Le taux d’accident mortel baisse depuis avant 1996, mais en gros depuis l’obligation de mettre la ceinture et le controle technique, puis suivent l’ABS et autres sécurités… mais il est évident qu’empecher quelqu’un de rouler a 140 au lieu de 130 risque pas de sauver qui que ce soit… et pour rappel 95% des 13 Millions de contraventions établis sont pour les exces de vitesse de – de 20 km/h… ca laisse songeur.

  • Tester les impôts diminués de moitié pendant un an pour voir si le peuple est satisfait, et si ça lui plait, on diminue encore de moitié.

  • Plus aucune limitation sur autoroute !!!

    • Pas si sur ; le peuple allemand est assez responsable pour avoir certaines autoroute libre de vitesse mais je doute que ce soit pareil en France ou il faudrait mettre les limites aux vitesses raisonnablement soutenues par les conducteurs et les vehicules actuels; sachant que 95 % des infractions sont inférieures a 20km/h, ce qui tenterait a prouver que cette zone de vitesse correspond a ce que des individus lamda peuvent soutenir,un rehaussement a 150 sur autoroute satisferait tout le monde; Il est évident que c e n’est pas la vitesse qui tue mais la différence de vitesse aussi une limite est necessaire pour les grosses vitesses surtout par chaussée encombrée; De même sur route (ex nationnales)110 lm/h serait une bonne chose; Mais il ne faut pas rêver, les gouvernements Français gaspillent tellement d’argent qu’ils ne pourraient pas se passer de cette pompe a fric

      • En allemagne, sur les portions illimitées, les conducteurs rapides ont appris a faire avec les autres et donc adapter leur conduite…. mais aussi les autres conducteurs, ceux qui roulent moins vite. Le plus gros probleme vient de ces derniers, car finalement quelqu’un qui roule a 200 va faire très attention en regardant suffisament loin ce qui se passe, par contre le conducteur s’endormant a 120 va somnoler. Je ne dis pas forcément qu’on est plus dangereux a 130 qu’a 200, mais que la première formation, serait d’apprendre à tous les automobilistes qu’ils ne sont pas seul sur la route, et que par définition, il faut toujours se rabattre, peut importe a la vitesse qu’on roule, qu’il faut toujours mettre les clignotants quand on va sur une file,… bref qu’on ne pense pas qu’a soi. Et donc c’est ce qui est le plus dure, surtout dans la mentalité francaise, ou on a bridé les automobilites, donc on les a endormis, et qu’aujourd’hui leur seul objectif c’est de rouler a 130, de faire attention qu’on dépasse pas la vitesse, de regarder si il n’y a pas de radar ou de policier… mais que du coup on oubli de regarder derrière soit, on oubli de se rabattre,…
        Donc pour qu’on puisse augmenter la vitesse autorisé, il faudrait déjà arreter les sanctions automatiques, et monter progressivement la vitesse.
        Bref comme vous le dites, c’est pas demain la veille, 13 Millions de PV par an, ca fait du bien a l’incompétence politique, ca permet de dépenser plus sans trop se soucier, donc forcément, c’est pas demain la veille qu’un politique décidera d’abroger les radars et la sur-répression sur la vitesse.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Par Pascal Salin.

Il y a eu des époques dans le passé où d’importants efforts étaient consentis pour faciliter l’utilisation des automobiles. Il y a quelques décennies on a ainsi construit beaucoup d’autoroutes et favorisé la circulation des voitures en ville, par exemple sur les quais de Seine à Paris.

Mais nous sommes maintenant confrontés à une situation totalement inverse : il existe beaucoup de lobbies plaidant pour la limitation ou même l'interdiction de la circulation des voitures. C’est ainsi que le gouvernement diminue... Poursuivre la lecture

Par Alain Bonnafous.

Ce qui a été effacé des 150 propositions de la Convention citoyenne pour le climat enlève quelques lignes pourtant bien faites pour juger convenablement les choses ; comme dans une caricature dont on effacerait les traits les plus propices à une identification du sujet. Tout en souscrivant largement à tout ce qui a été publié par Contrepoints sur cette Convention, je regrette presque ces coups de gomme.

Les 28 heures étaient si attrayantes…

Mon premier regret concerne évidemment le choix des citoyens qui, pa... Poursuivre la lecture

Par Alain Astouric.

Croyez-moi ou pas mais j’ai connu une époque où conduire était un plaisir.

Depuis que les autorités ont trouvé plus intelligent et surtout plus facile de multiplier les radars plutôt que verbaliser les fainéants qui se croient seuls et « oublient » le clignotant ;

depuis que je dois dépenser presque autant d’énergie à deviner la vitesse à laquelle j’ai le droit de rouler qu’il n’en faut pour surveiller la route ;

depuis qu’il existe des limitations impossibles à respecter, surtout quand un poids... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles