Les acides gras trans altèrent les performances intellectuelles

Une étude décrit les dommages induits par la consommation d’acides gras « trans » sur la mémoire.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
margarine acides gras Credit Peter Hinsdale (Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les acides gras trans altèrent les performances intellectuelles

Publié le 24 novembre 2014
- A +

Par Jacques Henry

margarine acides gras Credit Peter Hinsdale (Creative Commons)

L’une des premières communications scientifiques du congrès de l’American Heart Association de cet automne a décrit les dommages induits par la consommation d’acides gras « trans » sur la mémoire non plus des personnes du troisième âge mais des hommes de moins de 45 ans. L’étude a en effet été réalisée sur un échantillon de 1000 hommes par la faculté de médecine de l’Université de San Diego, et indépendamment de critères tels que l’âge, l’éducation, l’origine ethnique ou même un état dépressif, la consommation d’acides gras trans a systématiquement altéré l’aptitude de ces personnes à réussir un test simple de mémorisation de mots écrits sur 104 cartes différentes.

acides gras rené le honzecLe test pourtant très simple consistait à retrouver les mots dupliqués dans cette collection de cartes. Le régime alimentaire de chacun des sujets a été épluché soigneusement pour déterminer la quantité d’acides gras trans dans leur alimentation. Il s’est avéré que plus la quantité d’acides gras trans consommés était élevée plus le nombre d’erreurs augmentait. Or on sait que les acides gras trans perturbent le métabolisme énergétique cellulaire et amplifie le stress oxidatif. Dans le Laboratoire du Docteur Beatrice Golomb, il a été aussi montré récemment que le chocolat noir réduisait ce stress oxidatif et améliorait les fonctions cognitives. Avec les acides gras trans, c’est exactement le contraire qui se produit. Or on sait maintenant que ces acides gras sont mal reconnus par l’organisme et favorisent le développement de maladies cardiovasculaires, d’obésité et de cancers.

Pourtant les industriels de l’agro-alimentaire continuent à les utiliser dans de nombreux produits alimentaires pré-cuisinés, dans les fast-foods, les pizzas congelées, les crèmes en tout petits pots qu’on ajoute à son café qui n’ont plus rien à voir avec de la vraie crème et bien d’autres produits industriels.

Le Docteur Golomb n’y va pas par quatre chemins en déclarant, je cite : « Les trans-fats se sont avérées très étroitement liées à une dégradation de la mémoire chez des hommes jeunes en pleine activité professionnelle. Du point de vue de la santé, la consommation de trans-fats a été liée à un surpoids, à plus d’agressivité et à des troubles cardiaques. Comme je le dis à mes patients, les trans-fats augmentent peut-être la durée de vie de certains aliments sur les linéaires des supermarchés, mais elles réduisent la durée de vie des gens ».

Une étude similaire réalisées sur des femmes ménopausées a montré les mêmes résultats catastrophiques et une autre étude est en cours sur un échantillon de femmes de 20 à 45 ans pour préciser si on observe les mêmes effets en relation avec leur statut hormonal différent.

Les acides gras trans ou trans-fats proviennent essentiellement du processus d’hydrogénation des triglycérides permettant d’obtenir une matière grasse solide à la température ambiante (margarine) contrairement aux huiles et largement utilisée dans la préparation de nombreux produits alimentaires pré-cuisinés ainsi que de nombreuses pâtisseries.

Bon appétit !

Source : American Heart Association.


Sur le web.

À lire aussi :

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)
  • la France ( et l’Europe) toujours prompts à réglementer sur tout ( nombre de litres pour une chasse d’eau ou le diamètre de la saucisse) ne fait rien concernant les acides gras trans alors qu’il y a un vrai problème de santé et que cela provoque sans doute la mort prématurée de milliers de personnes ( plus que la sécurité routière dont on nous rabat les oreilles). Il n’y avait pas beaucoup d’émotions lorsqu’il s’agit de mort prématurée des vieux ( voir les 20000 morts en 2003), il semble que l’on ne se soucie pas non plus de la santé des jeunes ,plus impactés par ces acides trans.

  • les trans ne sont pas tous gras , loin s’en faut …

  • Etude épidémiologique sans groupe de contrôle, sur un échantillon hétéroclite dont la prise de transfat n’est ni quantifiée, ni déterminée sur la durée (car uniquement déclarative) ni décorrélée de facteurs confondants comme le niveau socio-économique ou le QI.
    Bref, à ranger verticalement, dans la poubelle des « irreproducible research », comme tant d’autres « études » de la junk science post-moderne.

    Au passage, l’American Heart Association est un groupe qui a fait de la propagande hystérique sur quasiment toute les fausses paniques basée sur de la science pathologique, ça va du tabagisme passif jusqu’aux graisses en passant par les particules fines. L’avoir comme caution bruyante pour une étude, ça devrait déjà faire sonner l’alarme anti-foutage de gueule.

  • Sérieusement? Depuis les années 80 la margarine nous a été vendue comme la panacée des maladies cardio-vasculaires dans toute l’Europe. Ma mère, les cardiologues et oncologues de mon entourage ne supportait pas de voir une table dépourvue de ce truc. Vous ais-je déjà dit que depuis les années 80 la margarine nous a été vendue comme la panacée ?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Par Brice Gloux.

Le 13 décembre dernier dans 20minutes, Aymeric Caron nous mettait en garde sur notre agriculture, notamment concernant la viande. L’occasion d’apprécier quelques données.

Dans la vidéo issue de l’article, Aymeric Caron nous apprend que l’agriculture est responsable de 24 % des gaz à effet de serre dans le monde. Quand il parle de l’agriculture, il parle en fait de l’AFAT (secteur qui comprend l’Agriculture, la Foresterie et les Autres utilisations des Terres), ou AFOLU en anglais. Comme le soulignent les auteurs... Poursuivre la lecture

Par Sébastien Jacquot. Un article de The Conversation

Dès la fin de la Première Guerre mondiale, les champs de bataille étaient visités, parallèlement à la réalisation de mémoriaux. Aujourd’hui, cette pratique apparaît plus institutionnalisée. On la qualifie de « tourisme de mémoire », et elle fait l’objet de projets de territoires, de collaborations entre institutions de différents pays.

La commémoration du Centenaire de la Première Guerre mondiale a renforcé ce type de projets dans le nord de la France et en Belgique, se tradu... Poursuivre la lecture

Par Badiaa Bouazzaoui[1. Ingénieur de Recherche «Production et analyse de données en Sciences Humaines et Sociales», Université de Tours.] et Sandrine Vannest[2. Maître de conférence en psychologie, Université de Tours]. Un article de The Conversation

La mémoire humaine est une fonction cognitive de haut niveau grâce à laquelle l’homme emmagasine, conserve puis réactualise ultérieurement les informations qu’il a rencontrées au cours de sa vie. Il n’existe pas un mais plusieurs systèmes de mémoire.

Parmi ces différents systèmes, ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles