L’idée géniale de Ségolène Royal

ségolène portique écotaxe rené le honzec

Le regard de René Le Honzec.

ségolène portique écotaxe rené le honzec

Après les prises de position intelligentes, les gestions de crise ou les sauvetages de firmes du Poitou en difficultés qui l’ont amenée à la haute fonction méritée qui est la sienne, Aliénée d’Aquitaine a encore frappé. Après les diverses versions avortées (Hommage à Simone Weil)qu’elle a essayées pour sauver l’écotaxe (faire payer les camionneurs étrangers, les sociétés d’autoroute, les unijambistes…), il lui restait les 173 portiques que le génial Sarko avait commandé à des conditions avantageuses à l’entreprise Ecomove. Elle a trouvé, encore une fois, LA solution : qu’ils soient utilisés « par les Gendarmes pour mesurer les embouteillages, prévenir des intempéries, etc… » C’est pourquoi je ne trouve pas plus stupide MA solution : dans un esprit écologique, tel celui qui inspira cette belle épopée dédiée au gaspillage de l’argent de l’État, qui ne coûte rien comme nous l’a rappelé Flanby, si on transformait ces portiques en super sèches-linges ? En plus, on verrait renaître cette émouvante solidarité des temps anciens quand on se retrouvait au lavoir du village ; une belle occasion de recréer des zones humides dédiées, une belle occasion de se laisser aller entre deux épinglages à la contemplation de la nature magnifique, tout en constatant l’épouvantable gaspillage de toutes ces voitures en-dessous qui roulent vers des lendemains pollués par le néo-libéralisme fanatique. Belle prise de conscience citoyenne, au lieu de penser à n’utiliser ces pauvres portiques, malgré eux, croyez-le, à des délations qui rappellent les heures les plus sombres de notre Histoire.