France, croissance zéro

voiture en panne credits kang_Las (licence creative commons)

Une croissance du PIB de 0,3% au 3e trimestre ? Quelle croissance ?

Par Jean-Pierre Chevallier.

 

france croissance zero rené le honzecLes « experts » de l’Insee font état d’une croissance miraculeuse du PIB de 0,3% au 3e trimestre par rapport au trimestre précédent, soit de 1,1% d’un trimestre à l’autre en taux annualisé.

chevallier1

En fait, ils publient tous les trimestres des chiffres édulcorés qu’ils révisent en baisse par la suite.

D’une année sur l’autre, la croissance est de 0,4%.

chevallier2

Cette miraculeuse croissance est due en fait à l’augmentation des dépenses des administrations publiques, les APU dans la langue de l’administration : + 6% depuis le 1er trimestre 2011 !

chevallier3

Comme il n’y a pas de miracle, cette croissance des administrations publiques se fait au détriment des ménages qui se sont serrés la ceinture de 1,7% et des entreprises dont les investissements ont baissé de 1% sur cette période.

Depuis le début des turbulences financières de 2008, la croissance française n’a été que de 1,4% contre 8,5 % aux États-Unis,

chevallier4

Depuis 1983, le PIB de la France social-démocrate a augmenté de 75% alors que celui des États-Unis a augmenté de 145% grâce à l’application d’une politique davantage libérale initiée par les Reaganomics.

chevallier5

Tout est simple.

Cliquer ici pour lire mon article sur la croissance du PIB du 2e trimestre que je révélais déjà négative bien avant que l’Insee le reconnaisse.


Sur le web