François Hollande n’est finalement qu’un Hépanpard

hepanpard_b

À force de dire et faire tout et son contraire, François Hollande ne ressemble plus à rien.

Un billet d’humeur de Nicolas Nilsen

epandard2

À chacune de ses apparitions publiques, le Président de la République perd un peu plus de sa stature : il n’a plus d’allure, plus de consistance, plus de structure… Il n’a même plus d’identité. François Hollande est devenu un Hépanpard !

À l’époque, François Hollande disait qu’il était socialiste ; ensuite il nous a dit qu’il était social-démocrate. Il a conduit jusqu’à l’absurde une politique de relance par la dépense et ensuite il a prétendu qu’il allait au contraire faire une politique de relance par l’offre… Il a d’abord dit qu’il détestait les riches et laissé Montebourg injurier les patrons. Ensuite il a fait venir Valls et Macron pour dire que désormais il « aimait les entreprises ». Il s’est débarrassé d’Ayrault qui dépensait trop et pris Valls pour soi-disant faire des économies. Mais lui-même continue à annoncer des dépenses sur le mode « c’est pas cher, c’est l’État qui paye ! »

Un Président Hépanpard

Hollande ne ressemble plus à rien, comme ces étranges espèces qu’on peut créer dans les jeux d’enfants en faisant alterner des bouts des uns et des autres… Il est devenu un « Hépanpard » :

  • du risson il a perdu les piquants protecteurs ;
  • du chimpanzé il n’a conservé que les blagounettes dérisoires ;
  • et du puissant léopard il n’aura malheureusement su garder que la queue…

Cet homme est devenu totalement inconsistant et pathétique. Vivement qu’on nous libère de tout ce zoo gouvernemental.


Sur le web.

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.