Les encours du Livret A en baisse

Pour le quatrième mois consécutif, les épargnants ont davantage retiré que déposé.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Les encours du Livret A en baisse

Publié le 29 septembre 2014
- A +

Par Thibault Doidy de Kerguelen

Livret-ASelon des données publiées mardi par la Caisse des dépôts, les détenteurs de Livret A ont retiré 480 millions d’euros de plus qu’ils n’ont déposé sur le mois d’août

Même si, sur les huit premiers mois de l’année, la collecte nette (les dépôts moins les retraits) reste positive et atteint 710 millions d’euros, très loin du niveau enregistré sur la même période de 2013 (15,57 milliards d’euros), la tendance est clairement à la décollecte. On voit de moins en moins ce qui a poussé le Président Hollande à vouloir augmenter les plafonds.

Si le Livret A est à la peine depuis plusieurs mois, c’est bien évidemment qu’il souffre d’une baisse de sa rémunération qui a atteint son plus bas niveau historique, à 1%, (depuis le 1er août), mais aussi comme le faisait remarquer une étude de 60 millions de consommateurs, d’une baisse continue et régulière du pouvoir d’achat des ménages français.

Le LDD attire plus que le Livret A

Curieusement, le Livret de développement durable (LDD), dont la rémunération n’est pas plus attractive, a réussi à attirer l’épargne des Français en août, les dépôts ayant dépassé les retraits à hauteur de 130 millions d’euros. Avec une collecte nette positive de 1,64 milliard d’euros depuis le début de l’année, il reste toutefois loin de ses niveaux enregistrés lors des huit premiers mois de 2013 (7,49 milliards d’euros).

Au total, 369,6 milliards d’euros étaient déposés fin août sur un Livret A ou un LDD. Une manne qui doit en faire rêver plus d’un du côté de Bercy !


Sur le web.

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Les gens ont retiré massivement du livret A pour mettre leurs économies sur leur contrat d’assurance vie en euros. Les assureurs ont confirmés une collecte très forte depuis juillet sur les assurances vie.
    J’ai fait de même mais m’interroge pour savoir si Bercy ne va pas nous « taper dans la gueule » car depuis deux ans ils ont en ligne de mire les centaines de milliards d’euros des assurances-vie.

    • Bonjour,

      L’Etat ne s’inquiète pas de cette décollette parce que c’est un transfert de dette à une autre car Livret A et l’assurance vie en euros financent la dette publique de la France.

      Basta !

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Suite à la faillite de la Silicon Valley Bank (SVB) aux États-Unis et aux inquiétudes croissantes concernant la banque Crédit Suisse en Europe, les marchés financiers mondiaux ont fortement chuté. La panique s’est emparée des investisseurs et ces derniers craignent le début d’une nouvelle crise d’ampleur.

Plutôt que de craindre la crise, réjouissez-vous. Depuis début 2022, la baisse progressive des marchés représente une opportunité historique pour l’investisseur de long terme. Chaque jour est un excellent point d’entrée en bourse, une... Poursuivre la lecture

Rappelez-vous, c’était il y a quelques années : en tant que citoyen français, vous pouviez quasiment faire ce que vous vouliez de vos finances après les indispensables ponctions fiscales et sociales qui permettaient au pays de disposer d’un système social que le monde entier nous enviait (sans nous copier, pas fou). Mais ça, c’était il y a quelques années…

En effet, grâce aux gouvernements Macron, finies les affres de la responsabilité citoyenne : rapidement, la liberté financière fut contenue, régulée, découpée en petits morceaux faci... Poursuivre la lecture

Ce n’est qu’une piste, envisagée par le gouvernement, face aux projets d’investissements massifs dans le nucléaire (les EPR). Quoi de plus tentant que de songer aux milliards du livret A, cette épargne préférée des Français étant en pleine forme ? Même si ce n’est qu’une hypothèse à l’étude parmi d’autres elle révèle la vraie nature du livret A et de l’épargne administrée, l’arbitraire à tous les niveaux.

Les Français aiment bien le livret A. Il est maintenant disponible dans les banques et pas seulement à la Banque postale ou à la Cai... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles