Le meilleur du pire de la semaine sur Twitter

Les 10 pires (meilleurs) tweets de la semaine politique.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le meilleur du pire de la semaine sur Twitter

Publié le 21 septembre 2014
- A +

Par Daniel Tourre

Votez en commentaire pour votre tweet préféré de la semaine. Ou signalez-nous les perles que vous avez dégotées de votre côté sur Twitter.

1- Le parcours de l’apparatchik socialiste Français rassure tout le monde sur les compétences de Moscovici en économie.

Twwet-France Inter-Mosco

 

2- Zemmour veut carrément abattre l’État de droit. Ras-le-bol des demi-mesures.

Tweet-iTele-Zemmour

 

3- Thévenoud a une phobie administrative ; mais pour interdire la géolocalisation par smartphone pour les VTC, il sait se faire violence.

Tweet-Thevenoud

 

4- Les infrastructures c’est important. Les investissements régionaux aussi. Les dépenses publiques surtout. La droite montre qu’elle a changé.

Tweet-Bussereau

 

5- Les résultats sont en retard mais ils ont prévenu Hollande : ils viendront.

Tweet-Elysée

 

6- En 2012, les tweets de Hollande étaient tout de même plus volontaires.

Tweet-Hollande

 

7- Les dirigeants d’entreprises déçoivent les dirigeants socialistes. En les grondant, ils sauront sans doute un peu mieux apprécier leur chance.

Tweet Cambadelis

 

8- Scandale, François Lenglet a cité Frédéric Bastiat sur France2. La France a peur.

Tweet-La France a peur

 

9- Sarkozy revient, Sarkozy revient parmi les tiens.

Tweet-Guéant

 

10- Au Modem, certains intervenants ont le sens des priorités.

Tweet-MoDem

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Sale temps pour les entreprises de la tech.

Amazon, Meta (maison-mère de Facebook) et Twitter licencient en masse. Après la difficile semaine de Meta, qui a vu sa capitalisation boursière chuter considérablement, c’est Twitter qui s’est retrouvé dans le feu de l’actualité après son rachat par Elon Musk. Les deux remettent sur le tapis la question jamais résolue du leadership d’une entreprise. Musk est-il le vilain dirigeant décrit dans la presse, un entrepreneur autoritaire à l’ego surdimensionné qui est en train de détruire Twitter ? ... Poursuivre la lecture

elon musk
3
Sauvegarder cet article

En affichant son attachement à la liberté d’expression, Elon Musk a réveillé tous les censeurs progressistes et les régulateurs étatistes ou para-étatistes qui estiment que les médias doivent demeurer leur chasse gardée, préservée d’un grand public toujours perçu comme une menace.

Depuis le rachat chaotique de Twitter, régulateurs, politiciens et influenceurs se bousculent dans les médias pour mettre en garde contre le « dangereux libertarien » Elon Musk qui menace l’ordre moral numérique des élites progressistes.

 

Les... Poursuivre la lecture

Par Elizabeth Nolan Brown Un article de Reason

"L'oiseau est libéré." Le rachat de Twitter par Elon Musk est désormais officiel, et le PDG de Tesla et homme le plus riche du monde a déjà commencé à apporter des changements. Musk aurait licencié certains des principaux cadres de l'entreprise de médias sociaux.

Le New York Times rapporte :

"Jeudi soir, M. Musk a conclu son accord de 44 milliards de dollars pour acheter le service de médias sociaux. Il a également commencé à faire le ménage, avec au moins quatre cadres supér... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles