Les guerres de religion entre musulmans sont séculaires

Voile islamique en Iran (Crédits Asaf Braverman, licence Creative Commons)

Mais l’offensive des djihadistes en Irak fait craindre un conflit mondial…

Un article de l’Aleps.

Voile islamique en Iran (Crédits Asaf Braverman, licence Creative Commons)L’offensive des djihadistes en Irak soulève une inquiétude mondiale. Pourtant c’est depuis le début de notre septième siècle que Sunnites et Chiites se livrent une guerre sans pitié. À la mort du prophète (632) s’ouvre une guerre de succession : qui héritera du pouvoir religieux et politique de Mahomet ? La famille du Prophète est rejetée par ceux qui attendent le Mahdi, l’imam caché, messie qui se révélera après le règne du douzième imam. Nous voici donc dans le quatorzième siècle d’une histoire, dominée pendant près de neuf siècles par les Sunnites, jusqu’à ce que les Perses (Iraniens) reprennent avec succès la cause chiite, radicalisant l’Islam et lui donnant une vocation mondialiste : le monde entier doit se convertir. Les Chiites deviennent ainsi les ferments d’une révolution mondiale, révolte des pauvres contre les puissants et notamment contre les royautés arabes du golfe. Puis vient le pétrole, les Chiites s’enrichissent et ont, après la chute du shah, les moyens d’exploiter la nouvelle richesse contre les Sunnites et l’Occident qui a fait le choix du Qatar et de l’Arabie Saoudite. Majoritaires en Iran et en Irak, très présents en Syrie et au Liban, les Chiites représentent une minorité très active (Frères Musulmans) en Égypte. C’est dire que l’on n’est pas près de retrouver la paix dans cette région, car les racines du mal sont anciennes et aveugles.

Quatre éléments viennent malheureusement changer la donne actuellement : l’Iran est sur le point de devenir une puissance nucléaire, les pays du Golfe perdent leur position dominante sur le marché mondial du pétrole et surtout la barbarie n’est plus tolérée par la conscience morale universelle : il y a des millions de personnes quotidiennement victimes de ces affrontements fanatiques et le djihadisme envahit l’Afrique. Une guerre de religion peut ainsi se transformer en conflit mondial. L’attitude de l’Occident, en particulier des États Unis, sera sans doute décisive. Mais peut-on se reposer sur les choix de la Maison Blanche ?


Sur le web