Hollande ferait bien de s’inspirer de la Reine d’Angleterre !

Que l’État cesse de vouloir tout réglementer, dans tous les domaines et tout le temps.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
queen_a_lois

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Hollande ferait bien de s’inspirer de la Reine d’Angleterre !

Publié le 5 juin 2014
- A +

Par Nicolas Nilsen.

queen_a_lois

Depuis plus de 50 ans, la Reine d’Angleterre prononce un discours solennel à l’occasion de l’ouverture de la session parlementaire. Et depuis 1994, The Guardian suit un indicateur très intéressant : celui du nombre de projets de lois annoncés dans chaque discours de sa Gracieuse Majesté. Alors que la France croule sous des montagnes de lois, Hollande et Valls feraient bien de regarder ce qui se passe de l’autre côté de la Manche. Pour essayer de comprendre ce que cela traduit…

queen-indicateur

L’indicateur du Guardian fait apparaître que le discours de cette année est celui qui a introduit le nombre le plus faible de projets de loi : 11 seulement en 2014 (soit le chiffre le plus bas depuis vingt ans, encore plus bas que les 13 projets annoncés en 2009). Le pic avait été atteint après l’élection de 2005, lorsque le troisième gouvernement travailliste avait présenté 45 projets de loi en une seule séance… C’est ce qui arrive quand l’État et le gouvernement veulent se mêler de tout alors qu’ils devraient en faire de moins en moins tellement ils sont mauvais et dispendieux.

Mais qu’ils arrêtent donc de légiférer !

img contrepoints366 QueenTous les jours, ils nous balancent deux ou trois réformes inutiles dont les Français voient bien que non seulement elles ne règlent rien, mais qu’elles ajoutent encore aux problèmes. Tous les jours, un ministre veut « faire bouger les choses » et nous pond une nouvelle loi. Toutes les semaines, ils nous sortent une nouvelle « feuille de route » ou une nouvelle carte, ou nous annoncent qu’ils vont faire « faire bouger les lignes ». Tous les mercredi, au Conseil des ministres, ils nous annoncent un nouveau « choc », une nouvelle « remise à plat » ou un nouveau truc idéologique qui « mettra la société en mouvement » comme ils disent. Mais qu’ils arrêtent net, qu’on respire !

Qu’ils arrêtent de vouloir tout réglementer, dans tous les domaines et tout le temps. Qu’ils arrêtent de nous prendre la tête sur 90% de notre vie en nous disant quels taxis on peut prendre, ou ce qu’on doit manger, boire ou fumer ! Qu’ils arrêtent leurs réformes et leurs lois inutiles. Qu’ils arrêtent de « redessiner la France » ! Qu’ils arrêtent de tout remuer tout le temps : qu’ils lisent donc Lao Tseu et apprennent qu’on ne doit pas remuer un Peuple n’importe comment mais comme une friture de petits poissons.


Sur le web.

Voir les commentaires (14)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (14)
  • Il nous faudrait rapatrier NOTRE God Save The King qui pour l’occasion deviendrait G.S.T.K de sa connerie. Soyons prudents dans nos appréciations ; en France on peut dire qu’Hollande est con mais pas les symboles républicains comme le drapeau et même l’hymne si un procureur habile fait l’amalgame des symboles. Donc, il ne s’agit pas de supprimer la Marseillaise, admirable chanson à boire mais d’ajouter notre chant monarchique pour sauver ce qui peut l’être, c’est à dire pas grand’chose.

  • Il devrait s’inspirer non seulement de la reine d’Angleterre quant aux nombre de lois, mais aussi et surtout du roi d’Espagne = abdiquer.

  • ha ben oui , nos élus sont de vraies pondeuses , de loies , de réformes , de machins ,de truc et de bidules ….ça occupe le peuple , qui ne sait plus ou il en est , on lui mélange le cerveau , on l’éssore comme une machine à laver le fait avec le linge , et pendant ce temps , on lui met bien profond et de manière bien sournoise ; ça sert à ça les élus , se gaver de fric , le notre en l’occurence , et nous emmerder ;pour ma part , je ne m’occupe plus de leur parlottes et de leurs loies , pour la simple et bonne raison que je vis au jour le jour , comme beaucoup , pas le choix , l’avenir étant plus qu’incertain ; alors leurs gesticulations….la politesse exige que je ne dise pas ouvertement ou je me les mets……

  • Savoureuse référence à Lao Tseu. Mais je vois mal Hollande (ni les autres) comprendre ce qu’est le non-agir. Déjà que Chirac l’a confondu avec le « ne rien foutre »… 😀

    • On peut aussi se référer au bouddhisme, concernant l’eau trouble qu’on agite et s’opacifie, ne devenant limpide qu’en laissant décanter les sédiments.

  • Mieux encore, ils nous annoncent un « choc de simplification » qui, immédiatement, a permit de légiférer à outrance. Le socialisme en France, commence à ressembler au sketch de Raymond Devos « sens interdit » : http://www.youtube.com/watch?v=s9lUoEBtq3w

  • Avec votre billet précédent cela donne l’impression d’attendre une Grande Femme, une Reine, pour représenter les libéraux, plutôt qu’un homme providentiel…
    Lao Tseu est une bonne référence!

  • Dans le style, « qu’ils arrêtent de nous casser les c….. » ROUEN – Cela fait 1 an qu’un des ponts traversant la seine (80 000 véhicules/jour) a été détruit par un incendie. On annonce la ré ouverture de ce pont pour l’été (pas le 21 juin … mais bon, ca y est , on va y etre …) presqu’on commencait à se dire que c était fini le bordel de circulation (depuis 6 mois, il y a quand meme tous les jours des agents de police pour fluidifier un peu cela, les gens qui sont passés par Rouen dans les mauvaises heures se souviennent de ce pont …. … ben non … ils sont déja entrain de faire des travaux sur les quais pour faciliter le trajet des bus. Faire chi.. les gens … c est tout ce qu’ils savent faire …. Des tas de commerces ont déja fait faillite avec la suppression des voies, des places de parking … mais non .. ils continuent le suicide des commerces … et ces couillons de Rouennais ont re-voté pour la même équipe de bras cassés … pas un jour tranquille ils nous laisseront ….

  • Nous devrions rappeler qu’en G-B l’élaboration du Discours du Trône relève d’entrevues et de « conseils » préalables entre le cabinet royal et le PM, chef de gouvernement. Ainsi d’un flux double et équilibré : top-down et bottom-up, la rencontre de regards en contrastes !
    Ceci a contrario d’une France où les élucubrations et divers diktats particratiques jaillissent d’un cercle boulevardier ou tombent du cercle présidentiel d’un profil pseudo-compétent. Tout y est donc propice à des calculs de camarades, eux mêmes dignes d’aller vers des culs-de-basse-fosse…

    • Quand elle est montée sur le trône, Elizabeth a rappelé qu’elle était là pour servir le peuple, non s’en servir pour vivre à ses crochets.

  • Il serait encore plus souhaitable qu il s inspire de juan carlos

  • Imbroglio diplomatique
    Ca tique jusqu’à la débandade !
    Le jour le plus long risque d’être long…

    http://bribestrib.blogspot.fr/2014/06/la-debandade.html

  • LA loi d’airain est qu’un homme politique « immobile » est un homme mort car inexistant.
    Comme le nombre d’élus, en France, est de 600.000 vous devinez le reste…..
    Et pourtant des centaines des milliers de livres, mémoires, articles, travaux ont décrit les méfaits de la bureaucratie : rien n’y fait les « républicains » s’acharnent !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Armand Paquereau.

Il aura fallu une médiatisation récurrente de faits inacceptables pour enfin motiver les législateurs à tenter de trouver des solutions attendues à ce problème social de première nécessité.

Quand une association (DAL) se permet d’installer des squatteurs dans la maison d’une dame de 85 ans absente de son domicile pour raisons de santé, que ces faits se multiplient dans de nombreuse villes, on se demande bien ce que sont devenus l’article 17 de la déclaration des droits de l’Homme (1789 et 1848) et l’article... Poursuivre la lecture

Après avoir vu dans un premier article les causes de l’inflation législative, il conviendra de voir dans un second article les remèdes possibles contre le problème de la surproduction normative, caractéristique de l’inflation législative. Si le débat de la simplification du droit a été porté par le candidat Gaspard Koenig à l’élection présidentielle, force est de constater que ce thème a un peu disparu des débats, s’il y a déjà eu des débats pendant cette campagne.

 

Malgré cela, le problème du trop-plein législatif n’en de... Poursuivre la lecture

L’inflation législative et réglementaire ou inflation normative, au sens juridique du terme, est l’un des mal qui frappe l’État de droit depuis plusieurs décennies. Accumulation de textes, diminution de leurs qualités, textes bavards, neutrons législatifs, il semble bien que notre système juridique soit envahi de normes, paralysant l’action des citoyens et de l’action publique.

Deux articles seront consacrés à ce sujet. Le premier traitera de l’inflation législative en tant que telle, et le second concernera les remèdes à appliquer pou... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles