OCDE : le rôle des jeunes firmes dans la croissance

Ce sont les jeunes entreprises qui font la croissance et l’emploi.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

OCDE : le rôle des jeunes firmes dans la croissance

Publié le 29 mai 2014
- A +

Par Valérie d’Emploi-2017.

ocdeL’OCDE vient de publier un rapport sur la dynamique de la croissance qui confirme à travers une étude sur 18 pays que ce sont les jeunes firmes (définies ici comme des entreprises de moins de 2 ans) qui font la croissance. Le seul défaut de cette étude sur lequel nous reviendrons est que l’OCDE s’est appuyée en ce qui concerne la France sur des statistiques qui sont manifestement fausses et qui laissent apparaitre la France comme un des pays de l’OCDE ayant un taux de création de jeunes firmes dans la moyenne ou même supérieur alors qu’il est environ de moitié. Mais nous en dirons plus dans un autre article.

Ceci confirme les nombreux articles que nous avons publiés notamment sur les gazelles et la destruction créatrice telle qu’analysée par David Birch. Elle rejoint une étude de la Kauffman Foundation qui montrait déjà que si les jeunes start-up ne représentent pas l’essentiel des créations d’emplois puisqu’elles n’ont pas eu le temps de grossir suffisamment, les deux tiers de tous les nouveaux emplois dans l’économie proviennent des entreprises de moins de cinq ans.

Dans l’étude des gazelles, nous avons montré que nous créons en France deux fois moins de jeunes entreprises de croissance avec 4 fois moins d’emplois que nos voisins britanniques, ce qui aggrave le chiffre du chômage.

En suivant la définition de Birch de la destruction créatrice, nous trouvons le taux de seulement 5% de disparitions d’emplois en France alors qu’il est passé de 10 à 15% aux États-Unis ces dernières années, ce qui témoigne d’une forte turbulence de l’économie américaine, qui consiste à remplacer les entreprises existantes par des entreprises plus jeunes.

Enfin, notre étude des start-up montre que, comme l’a démontré la Kauffman Foundation en 2007, seules les entreprises nouvelles sont capables de créer des emplois, à l’exception de l’Allemagne qui est un cas à part.

g1-12-d11e0
Source : OCDE, 2014.


Sur le web.

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Libéralisons la création et l’installation de nouvelles entreprises… Sans contrainte administrative, corporatiste ou mafieuse ( ch consulaires/conseil de l’ordre/etc)

  • Un emploi de fonctionnaire en moins c’est 3 emplois « civils » en plus !
    (les sommes gigantesques allouées à 2 millions d’entre eux [hors régaliens] seraient mieux utilisées à irriguer le tissu des PMI pratiquement seules à augmenter leurs effectifs)

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le monde de l’entrepreneuriat est obsédé par l’idée géniale.

Cette obsession se traduit par une conception du processus dans lequel la création d’une entreprise nécessite une grande idée, qui va être ensuite mise en œuvre dans une phase dite d’exécution. S’ensuivent des concours d’idées dans les entreprises, des séminaires d’idéation (sic!), et autres activités sans intérêt mais ludiques. En fait, l’idée de départ ne compte pas… ou quasiment pas. Mais alors comment faire pour lancer un business original ?

Ikea est sans aucun dou... Poursuivre la lecture

Le besoin des entreprises de répondre aux nombreuses ruptures de leur environnement les amène souvent à créer une entité spécifiquement consacrée à cette question. Le nom peut varier, mais ces entités innovation rencontrent très souvent le même problème : leurs belles idées ne donnent pas grand-chose sur le marché, quand elles atteignent cette étape. Comme souvent, cela tient à la façon dont elles sont conçues et au modèle qui sous-tend leur activité.

J’avais il y a quelques semaines l’occasion d’intervenir dans une très belle ETI indu... Poursuivre la lecture

Par Veronique de Rugy Un article de Reason

On m'a récemment rappelé une vérité profonde sur le marché libre et les prix qui se trouvent en son centre. Malheureusement, cette vérité est souvent négligée à la fois par les détracteurs de l'économie de marché et par les économistes comme moi. Cette vérité toute simple est que le système de prix fonctionne grâce et seulement grâce à un ensemble d'institutions qui favorisent la coopération entre nous.

En tant qu'économiste, j'ai l'habitude de défendre l'idée que les marchés libres, b... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles